Avertir le modérateur

zoo

  • Quartier sud de Saint-Mandé : Qu'a fait la Mairie ces 5 dernières années ? (Par Jeanne)

    zoo,saint-mandé,commerceComme nous l'a rappelé Luc le 15/09,  un magnifique zoo ouvrira ses portes à deux pas de Saint-Mandé au printemps prochain pour recevoir entre 1,2 à 1,8 millions de visiteurs ! Quel potentiel pour notre ville !


    Mais quelle perplexité est la nôtre quand on voit la manière dont la Mairie est passée à côté du sujet, alors que cela fait tout de même 5 ans qu'on nous annonce ce Zoo du XXIème siècle !

    Mettons-nous donc à la place d’une famille motivée, emmenant ses bambins pour la grande sortie du week-end.

    Donc déjà cela sera une galère pour trouver une place de parking puisque rien n’a été prévu à cet effet. Mais une fois la visite effectuée, la petite famille, bien qu’elle se sera rassasiée au centre du zoo, voudra peut être faire un petit tour dans notre charmante commune pour flâner …

    Hôtels particuliers entourés de beaux jardins, belles maisons de maître, la famille déjà fatiguée, regarde et marche 10, 20 ,30 mètres ... mais rien de spécial

    Aucun commerce pour attirer le touriste ! Ni bistrot « style cosy » aux lambrequins chocolat-orange, ni petite boutique « bobo » un peu fouillis ou l’on est sûr de dénicher la perle rare, pas plus de marchand de glace style Bertilhon, Ni de papeterie à l’ancienne remplies de vielles cartes postales et de gadgets pour petits et grands. Bref et j’en passe…Rien de tout cela. 

    La famille cherche encore car, le plus petit qui rouspète et traîne la patte voudrait siroter un jus. En contournant le quartier elle arrive à la place de la Pelouse et débouche devant l’unique café « la Pelouse ». C’’est une chance !

    En remontant vers le terminus des bus, le restaurant du Rocher, tristounet situé sur la gauche, attend un repreneur depuis plus d’un an. Imaginons un bar à huîtres ou encore une brasserie « Vin et Marée » ou un « Petit Bofinger », on peut rêver. Dernière info donnée à ce jour par l’agence immobilière cela serait bientôt un restaurant asiatique ! Quel suspense !

    La famille un peu déçue, rebrousse chemin et trouvera le quartier un peu terne. Par contre, si madame ou monsieur a la migraine, ce qui n’est pas impossible, ils sont sûrs de trouver un cachet d’aspirine, car dans la même avenue se trouvent deux pharmacies.

    Pourquoi la ville n’a-t-elle pas anticipé ce magnifique challenge ? « Le futur au rendez-vous » ou « le rendez-vous du futur » sonne bien aux oreilles, comme un joli refrain, mais encore faut-il l’appliquer !

    Il serait temps d’y penser, car comme disent les gamins au final "On a tout faux !" 

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable, Municipales, Vie locale Imprimer
  • La renaissance du Zoo de Vincennes

    Girafe.jpgIl y a 7 ans de cela, je participais au mouvement de soutien populaire pour la rénovation du zoo de Vincennes, en signant la pétition en ligne, initiée par Laurent Lafon le maire de Vincennes. Le Zoo se dégradait si sûrement que sa fin semblait inéluctable. Je me souviens qu'en apportant mon soutien, j’appelais de mes vœux "un zoo du XXIème Sièce ", en rupture avec l’image qu’il projetait alors.

    En 2003, Bénabar, notre chanteur saint mandéen, exprimait d’ailleurs avec beaucoup de poésie ce que l’on ressentait alors en s’y promenant, à savoir le lent déclin d’un zoo qui finissait par devenir sinistre :

    « Quel chagrin, quel triste monde
    Où la savane se fane à l'ombre
    De la fausse montagne du zoo de Vincennes » (1)

    En février 2010, je recevais un mail de Laurent Lafon intitulé : « Vous nous avez soutenus, nous vous tenons informés » (2). Je n’épiloguerai pas sur le fait qu’il y remerciait Valérie Pécresse de son intervention pour le zoo de Vincennes, et surtout qu’ils étaient réciproquement, tête de liste UMP Ile de France pour elle, et tête de liste UMP Val de Marne pour lui. Nous étions à un mois du premier tour des élections Régionales …

    Consacrons nous plutôt aux informations apportée par ce mail : « Les premiers visiteurs feront leur entrée dans le nouveau zoo au printemps 2014 et découvriront un espace totalement rénové et repensé, avec un objectif bien précis : faire du zoo de Vincennes un lieu touristique, certes, mais aussi pédagogique et dédié à la recherche. « Lorsqu’il a été construit au début du XXe siècle, ce zoo, comme tous les autres alors avait pour principale vocation de divertir les citadins, a noté la secrétaire d’État à l’écologie. Aujourd’hui, la logique est totalement différente. Le zoo est tourné vers l’écologie, vers la science. Le but étant d’apprendre à connaître notre planète et sa biodiversité ». Avec cette profonde refonte des lieux, le Muséum national d’Histoire Naturelle espère multiplier par quatre la fréquentation du zoo. Une excellente nouvelle pour toutes les villes limitrophes et pour Vincennes ! »

    Ne boudons pas notre plaisir, cette renaissance est une bonne nouvelle ! Mais demeurons vigilant dans la bonne réalisation du projet. A l’heure où un récent rapport pointe les défaillances de nombreux zoos en France : http://www.code-animal.com/zoo/campagne/rapport-zoo-2011.pdf notre zoo se doit d’être une référence dans l’hexagone, voire dans le monde, en matière de protection des espèces menacées, de sensibilisation du public sur la conservation des espèces, de définition de normes sur le bien être des animaux sauvages et dans la recherche et le soutien de la conservation « in situ »..

    Pour pouvoir ainsi avec fierté dire de ce zoo « que j’en suis l’indigène » (1)

    (1) Bénabar – « le zoo de Vincennes » - 2003  - Album « les risques du métier »

    (2) Mail du 24 février 2010 adressé par vincennes@vincennes.fr

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Développement durable Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu