Avertir le modérateur

saint-mandé

  • Point de vents favorables à qui ne sait où il va ...

    DOB.jpg

    Voici ma prise de parole au nom du groupe "Saint-Mandé demain" lors du débat d'orientations budgétaires qui a eu lieu lors du Conseil Municipal du 30 janvier

    "Merci monsieur le Maire, Le Débat d’Orientations Budgétaires est un moment clé de la vie de notre Conseil et de la ville. Le dicton dit qu’il n’y a point de vents favorables à qui ne sait où il va. Et le débat à cette vocation : nous montrer la direction.

    Sur la forme, je tiens à souligner les efforts consentis depuis 2015 pour arriver à une délibération qui se place au bon niveau de granularité. Comme vous l’avez indiqué M Medina, le débat n’est pas un pré budget. Nous sommes d’accord. Je tiens donc à saluer le travail effectué par l’Administration en ce sens.


    Sur le fond ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • 2016, Clap de fin (Tribune politique du Groupe politique Saint-Mandé demain - janvier 2017)

    Si vous pensez que la vie municipale peut s’organiser sans vous, ne lisez pas cette page …

    En effet, il n’y a rien de plus insipide qu’un journal municipal, s’il ne constitue qu’une tribune politicienne représentant la pensée unique. Et puis finalement aussi, ne votez pas. Cela n’a pas de sens, et il y a un grand nombre de personnes qui le feront très bien à votre place.

    Mais si vous ne voulez pas céder à ce fatalisme, alors, n’hésitez pas, continuez cette lecture.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Saint-Mandé : Résultats de la Primaire de la droite et du centre (2ème Tour)

    resultats,primaire,saint-mandé,vncennes,fontenay,fillon,juppéVoici les résultats définitifs de la Primaire sur Saint-Mandé, les villes voisines et la circonscription

    Saint-Mandé : 2875 voix exprimées - Fillon : 1825 voix (63,5%) - Juppé : 1050 voix (36,5%)

    Vincennes : 7215 voix exprimées - Fillon 3717 voix (51,5%) - Juppé 3498 voix (48,5%)

    Fontenay sous Bois : 3609 voix exprimées - Fillon 1831 voix (50,7%) - Juppé 1778 voix (49,3%) 

    Total circonscription : 

    13 699 voix exprimés, dont 53% par les vincennois

    Fillon : 7373 voix (53,82%)

    Juppé : 6326 voix (46,17%) 

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Le Centre en Mouvement, Présidentielle Imprimer
  • Saint-Mandé : Résultats de la Primaire de la droite et du centre (1ier Tour)

    résultats,primaire,saint-mandéRapide présentation des résultats en pourcentage de la Primaire de la droite et du Centre sur Saint-Mandé

    4015 voix exprimées

    42,3% François Fillon : 1697 voix

    28,7% Alain Juppé : 1152 voix

    22,3% Nicolas Sarkozy : 896 voix

    3,2% Nathalie Kosciusko-Morizet : 129 voix

    1,6% Bruno Le Maire : 65 voix

    1,5% Jean François Poisson : 60 voix

    0,4% Jean François Coppé : 16 voix

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Présidentielle Imprimer
  • Aux urnes, amis centristes et républicains !

    Il est bon parfois de s'extraire des turbulences de la vie politique locale et de servir une cause qui vous dépasse. juppé,saint-mandé,guy montagne

    Si j'assume pleinement d'être un élu d'opposition au sein du Conseil Municipal dirigé par une majorité LR - UDI, je revendique en même temps ma libre pensée centriste, mon ancrage aux côtés de Bayrou, et si proche de l'alliance centriste de Jean Arthuis et de Philippe Folliot. 

    Les primaires de la droite et du centre sont donc pour moi tout simplement l'occasion d'apporter ma contribution au redressement de la France. 

    Et c'est une fierté d'être délégué d'Alain Juppé au bureau de vote de l'école Paul Bert dimanche prochain.

    Mon attachement à Juppé ne date pas d'hier, il est constant et remonte à mes études en droit.

    Dès son lancement, j'ai donc rejoint le Comité saint-mandéen de soutien à Alain Juppé, animé par Guy Montagnon. 

    Je veux ici souligner ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Le Centre en Mouvement, Présidentielle Imprimer
  • Référé contre le dispositif « Saint Mandéens vigilants et solidaires » (Tribune politique du Groupe Saint-Mandé demain - novembre 2016)

    Si les groupes d’opposition ont pour habitude d’écrire leur tribune de leur côté, le groupe socialiste y a dérogé ce mois-ci et l’ensemble du conseil municipal a pu la lire avant publication. Sa tribune alerte sur le dispositif « Saint Mandéens vigilants et solidaires ».

    Le groupe socialiste est indigné. Notre groupe est alarmé.

    Nous pourrions fustiger le Maire et lui expliquer, point par point, ce qui nous choque mais le groupe socialiste l’a fait, et fort bien.

    Nous pourrions lui dire que le reportage récemment diffusé sur France 3 a créé l’émoi, et que  même ses électeurs nous disent ne plus comprendre la politique menée à Saint-Mandé. Les témoignages diffusés au sein de ce reportage sont édifiants et confirment l’incompréhension des motivations et des justifications d’un tel dispositif.

    Pas d’échanges en conseil municipal. Le dispositif a été présenté en matinée en mai dernier lors d’un CLSPD - Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, et présenté en réunion publique le 19 octobre au soir, en période de congés scolaires. Si la police administrative relève bien du pouvoir direct du maire, il a pris cette décision en son âme et conscience sans nous consulter.

    Fort heureusement, ce pouvoir est encadré par différents textes et la jurisprudence demeure constante depuis 1932 : la police administrative constitue un service public qui, de par sa nature, ne saurait être délégué.

    Or c’est bien une tentative de délégation vers de simples citoyens à laquelle nous assistons !

    Recrutés sur seule décision du Maire après avoir fourni un extrait de casier judiciaire vierge,

    «les Saint Mandéens vigilants et solidaires sont attentifs à la vie quotidienne de leur quartier afin de répondre aux préoccupations en matière de sécurité et de solidarité des personnes et des biens ». Ils «pourront être également présents aux heures d’entrées et sorties des écoles maternelles et élémentaires publiques et privées de la commune, afin de participer à une présence et écoute préventive aux abords des établissements scolaires ». Ce sont bien des missions de police administrative qui leur incomberont.

    A ce titre, soulignons qu’en début d’année, le préfet de l’Hérault a bloqué le dispositif de « la garde biterroise » de Robert Ménard à Béziers qui tentait de déléguer des missions de police aux citoyens, en saisissant le Tribunal Administratif. Il a obtenu gain de cause en référé suspensif en janvier et sur le fond en juillet 2016. Ces jugements largement médiatisés sont récents et ne peuvent avoir été ignorés par le Maire de Saint-Mandé.

    Nous sommes donc très surpris que les services de la Préfecture du Val-de-Marne aient laissé passer un tel dispositif, et pire, qu’ils aient participé à sa présentation.

    Nous avons donc décidé de saisir le Tribunal Administratif en référé pour que ce dernier puisse exercer son contrôle de légalité.

    Ce qui n’a pas été admis à Béziers, ne doit pas l’être à Saint-Mandé.

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr


    Insécurité et solidarité : à Saint-Mandé, les habitants invités à être "vigilants"

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • L'esprit de Chatou (Par Jean Patrick Benigni)

    Alain Juppé 2016.pngSamedi 30 août à Chatou dans les Yvelines, Alain Juppé a réuni ses partisans pour un long discours sous un soleil de plomb.

    Un discours sous le signe d’une fierté retrouvée, celle de notre pays.

    Les réformes annoncées durant ses trois mois de campagne officielle seront appliquées dès sa prise de fonction :  la réorganisation de l’Etat, la relance économique, la réforme de l’éducation, celle de la sécurité et un islam de France. Dont acte.

    Ses concurrents à la primaire de la droite et du centre sous une forme ou sous une autre annoncent à peu près la même chose, sauf Nicolas Sarkozy qui fait de l’islam en France et des musulmans un de ses thèmes prioritaires. Auguste il est, Auguste il restera ! Pas l’empereur des Romains mais le clown sous le projecteur blafard éclairant la piste de sciure du cirque. Quelle triste image de la politique ! Un tel discours décrédibilise les idées de ses concurrents à la primaire.

    C’est sans doute pour cela que les Français aspirent à une autre gouvernance. Certains sont tentés par des idées populistes, d’autres par un socialisme encore plus redistributeur afin de lutter contre le sentiment de déclassement social et la pauvreté, d’autres encore par une économie productrice de richesses qui finira par éliminer chômage, pauvreté, insécurité et inculture.

    Mais est-ce là, la solution aux maux dont souffre notre pays ?

    Nous souffrons de plaies que l’on pourrait apparenter aux plaies d’Egypte, plaies sur lesquelles nos hommes politiques n’ont eu que peu de prise : ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Présidentielle Imprimer
  • L'appel des voix d'airain : chronique de la Libération de Saint-Mandé

    libération,saint-mandé,jean bertaud,coste,août 1944Cet article est un hommage aux patriotes qui voilà plus de 70 ans ont libéré Saint-Mandé.

    Les faits et citations ici repris sont issus du fascicule "Saint-Mandé dans la Libération, l'ombre et la lumière", publié par le comité local de la Libération. Récit de ces jours cruciaux de la fin août 1944 à Saint-Mandé.

    C'est au 8 de la rue Allard que l'Histoire s'écrit. Les patriotes, "ceux qui ne toléraient la présence de l'Allemand que contraints et forcés et se souvenaient en même temps de nos gloires passées, de la douceur des libertés républicaines", se réunissent clandestinement derrière l'ingénieur Coste et Jean Bertaud. Ils seront toujours plus nombreux. Le 16 août 1944, le Comité Local de Libération y est constitué et Bertaud en est désigné président à l'unanimité. Il a la responsabilité de déclencher l'action et d'en diriger les grandes lignes.

    Tous sont là : "Ex-Croix de Feu, Communistes, Socialistes, P.S.F, Démocrates, incroyants et chrétiens, patrons et ouvriers, riches et pauvres se sont enfin retrouvés sous le signe de la Croix de Lorraine"

    Dès le 17 août ...

    Lire la suite

    Lien permanent 4 commentaires Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Les batailles les plus motivantes ...

    ... sont celles qui ne sont pas gagnées d'avance

    (Quand le Préfet de police de Paris répond à ma pétition par la négative)

    Lire la suite

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Osons la modernité ! (Tribune politique du groupe "Saint-Mandé, demain" - juin 2016)

    saint-mandé,modernitéAvec l’installation d’un « Indiana Café », Saint-Mandé renoue avec sa tradition de brasseries, de cafés et de restaurants et bouscule la douce indolence dans laquelle sommeillait la place Charles Digeon. Passée l’inquiétude d’une concurrence pour « le Royal Comptoir » et « la Brasserie 1901 », cette nouvelle arrivée devrait, en revanche, dynamiser la fréquentation de ces établissements. 

    En tout cas elle nous renvoie l’image d’un Saint-Mandé qui bouge, et ça on aime !

    Cette place de la mairie, vouée à des jardins à la française, jardins d’un autre temps, ne donne pas l’image d’une ville dynamique. Pourquoi ne pas lancer une grande consultation citoyenne pour repenser l’aménagement de cette place centrale, et ainsi y cultiver, plutôt que les buissons et les fleurs, le bien vivre ensemble ?

    Activités ludiques avec pavillons vitrés aux toits végétalisés, pouvant accueillir, tout au long de l’année : expos, ciné-club, tournois d'échec, réunions associatives, marché de Noël, ... avec préservation de l’espace dédié aux cérémonies face au monument aux morts.

    Et si Saint-Mandé récupère 1000 m2 du côté de l’IGN dans une opération foncière intéressante, il serait dommage d’y déplacer le cœur de ville en y regroupant une grande partie des activités associatives. C’est malheureusement ce qui semble se dessiner avec transfert des activités de la Maison des Marronniers, de la Maison pour Tous et de la salle Jean Bertaud. Le CCAS rejoindrait, quant à lui, la Maison des Marronniers … alors que ses accès sont complexes. Nous qui espérions une rénovation du centre Pierre Cochereau, destiné aux activités associatives, en un lieu central et agréable …

    Osons faire valoir ses atouts. Osons rencontrer, dessiner, inventer.

    Rencontrer ses habitants et ses commerçants qui font la vie dans nos quartiers.

    Dessiner ensemble le nouveau visage chaleureux de notre ville.

    Inventer, enfin, un nouveau dynamisme démocratique au service des Saint-Mandéens.

    Lien permanent 6 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu