Avertir le modérateur

saint mandé

  • Passations de pouvoir (Par L Alonso et JP Benigni)

    saint mandé,passations de pouvoir,changement de maire,laurent lafon,charlotte libert-albanelFraîchement élu sénateur, Laurent Lafon (UDI) a transmis, dimanche dernier, l'écharpe de Maire de Vincennes à son adjointe aux Finances, Charlotte Libert-Albanel (UDI).

    Nous nous réjouissons naturellement de son élection et savons qu’il sera un sénateur à l’écoute des citoyens et disponible pour le Val de Marne, apportant sa mesure et son humanisme dans la gestion des dossiers.

    Et bonne chance à Madame Libert-Albanel ! Il est satisfaisant de voir une quadra, brillante et posée, présider désormais à la destinée de la ville de Vincennes.

    Nous observons cependant un mouvement politique global qui nous interpelle, un dommage collatéral de la mise en place du non cumul des mandats, et qui ne semble pas aller dans le sens d’une démocratie locale saine.

    Car enfin, Christian Cambon (LR), dont l’élection aux mêmes sénatoriales n’a jamais fait aucun doute, a également passé la main à l’un de ses adjoints à Saint-Maurice ; tout comme Luc Carvounas (PS) à Alfortville en septembre quand il a été élu député.

    Bien sûr l’ensemble de ces élus vous diront qu’ils n’avaient pas le choix et qu’ils devaient se mettre en conformité avec la loi sur le non cumul des mandats. Et ils auront raison.

    On a vu aussi, et c’est bien plus contestable, des maires qui ont passé la main sans être obligés par un quelconque texte.

    Ainsi en mai 2016, à Fontenay-sous-Bois, Jean François Voguet (PCF) transmet l’écharpe a pompon à Jean-Philippe Gautrais (FdG), arrêtant pour « raisons personnelles ». Le même mois Jean-Marie Brétillon (LR) cède sa place a son adjoint aux finances Hervé Gicquel. Tous les deux donc à peine deux ans après avoir été élus. Ce type de petit calcul n'est clairement pas acceptable. 

    L’élection d’un Maire doit avant tout être le choix des citoyens, dans le secret des urnes, et la charge de Maire ne saurait devenir une propriété que l’on se transmet, au sein des familles politiques, comme sous l'ancien Régime.

    On n’ose imaginer une passation de pouvoir anticipée dans notre bonne ville de Saint-Mandé entre un Maire mal élu, poussé par son parti à transmettre le flambeau et un jeune impatient, en déficit de notoriété.

    Dans ce cas, cela s’appellerait un déni de démocratie !

    Luc Alonso - Jean Patrick Benigni

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Saint Mandé, ville spatio-temporelle !

    la cite des eaux mouvantes.jpg

    Valérian sera le héros du prochain film de Luc  Besson et après avoir lu un article paru dans les échos "BD : 7 figures de la galaxie Valérian" il m'a semblé opportun de donner une seconde jeunesse à un article que j'avais initialement publié le 10 juillet 2011. La chute de mon article est toujours d'actualité.

    ****************

    Saint Mandé, peut s'enorgueillir d'avoir vu grandir deux illustres artistes : Pierre Christin et Jean Claude Mezières, les auteurs de la célèbre BD "Valérian, agent spatio temporel", BD autrement connu sous le nom de "Valérian et Laureline".

    En effet, ils se sont rencontrés, enfants, à Saint Mandé pendant la Guerre.

    Ils ont sympathisé au cours des alertes aériennes, à l'abri dans une cave. Ils ont aussi été les témoins, horrifiés, de la rafle des petites filles juives réfugiées, de la rue Grandville. De quoi nourrir l'humanisme de leur Oeuvre.

    Ils ne se quitteront plus. Et de 1967 à 2010 ils livreront une série de 22 volumes des aventures de Valerian et Laureline.  

    Série de science fiction CULTE !

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Mes 10 voeux pour 2015

    voeux,saint mandéEn ce début d'année 2015, je formule les 10 voeux qui suivent pour notre beau pays; mais aussi pour Saint-Mandé, Vincennes et notre département :

    1 - Que notre France reste unie et forte, et que les français soient les premiers à croire avec optimisme en nos valeurs qui sont universelles,

    2 - Que Saint-Mandé vive dans la sérénité, et que le bien vivre ensemble soit une réalité qu'aucune rixe, bagarre ou fait divers dramatique ne viendra perturber,

    3 - Qu'un groupe centriste émerge de nouveau au Conseil Général du Val de Marne, alliant des centristes de toutes les chapelles (UDI, MoDem, Indépendants) et contribue ainsi à un changement de politique au niveau du département,

    4 - Que le MoDem de Vincennes se renouvelle et retrouve le chemin du débat politique, y compris avec l'UDI,

    5 - Que le Maire de Saint-Mandé réalise les économies nécessaire à nos finances, sans abîmer les services publics auxquels les saint-mandéens sont attachés, 

    6 - Que le tribunal administratif de Melun reconnaisse que notre liberté d'expression ne peut se faire au détriment d'un autre élu,

    7 - Que le 15 de France fasse "chanter le cuir" lors de la coupe du Monde, et que plus généralement nos sportifs nous fassent honneur que cela soit dans la victoire, ou au pire dans la défaite,

    8 - Que les élections régionales permettent au Centre d'avoir des élus Modem, et que l'extrême droite échoue à conquérir la moindre Région, 

    9 - Que les grands serviteurs de l'Etat soient associés à la conduite des affaires publiques et que nos prix Nobel soient écoutés et leurs propositions mises en débat,

    10 -  Que la France aide, avec discernement, les peuples qui se battent pour leur liberté et pour la démocratie, contre la tyrannie ou l'obscurantisme.

    A toutes et tous, je souhaite une bonne année 2015 : Santé, joie, bonheur et prospérité !

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Le Centre en Mouvement, Municipales Imprimer
  • Saint-Mandé retient son souffle (Vivement dimanche !)

    photo (4).JPG

    Depuis l'annonce des résultats des élections municipales dimanche soir et l'échec de la fusion des listes Divers Droite de Jean Eroukhmanoff et Claire Pallière mardi, Saint-Mandé est en émoi.

    Il y a de l'électricité dans l'air au métro de la tourelle ! 

    C'est "Clochemerle" lâche le saint-mandé philosophe.

    Parfois les discussions s'enflamment. 

    Heureusement il y a encore des gens très courtois et sympathiques. Et ce dans toutes les listes.

    Et pendant ce temps ? 

    Claire Pallière tacle dans ses derniers écrits Patrick Beaudouin, Jean Eroukhmanoff et les socialistes, et tente de décrédibiliser notre programme pour justifier son refus d'alliance.

    Patrick Beaudouin recycle le "Je vous ai compris" du Général de Gaulle en un "Nous avons entendu le message de ce 1ier tour de scrutin". Et s'empare du M de NKM pour déclarer sa flamme à Saint-Mandé. Sauf que NKM n'a rien à voir dans l'histoire.

    Jean Eroukhmanoff explique que l'échec de la fusion des listes est de la responsabilité de Claire Pallière et réaffirme le sérieux de son programme. 

    Bref Saint-Mandé va encore retenir son souffle un peu.

    Vivement dimanche ! 

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Municipales Imprimer
  • Impôts, tout sauf mes chaussettes !

    saint-mandé,saint mandé,finances,emprunts toxiques,taxe d'habitation,taxe cfe,chaussettes,abribus,jean eroukhmanoff,patrick beaudouinLes publicitaires ont cette capacité unique à saisir l'air du temps, et le chic pour trouver la formule qui fait mouche.

    "Impôts, tout sauf mes chaussettes" proclamait donc la semaine dernière, avec beaucoup d'humour, la publicité de l'abribus qui fait face au Monoprix de Saint-Mandé. Sous l'oeil mi médusé, mi amusé des saint-mandéennes et des saint-mandéens.

    Naturellement c'est une grande marque de chaussettes qui est derrière cette opération. Et bien sûr, cela fait échos au débat national autour de la nécessaire pause fiscale.

    Mais je n'ai pas pu m'empêcher de penser que les citoyens allaient aussi y voir comme un clin d'oeil à la situation locale.

    J'ai pensé à notre taxe d'habitation qui a fait un bond de 32% ces 6 dernières années ; à la taxe CFE plus forte ici qu'à Vincennes ou Charenton ; à ces emprunts toxiques souscrits en 2007, qui pour l'un d'entre eux voit son taux s'envoler à 15% (Ce qui fait que notre endettement moyen par habitant ne peut être comparé au taux d'une ville "saine"). 

    Avec Jean Eroukhmanoff, le premier engagement de la liste "Saint-Mandé d'abord" sera donc de baisser les impôts.

    Le 23 Mars votons pour Jean Eroukhmanoff, le candidat de la droite républicaine, du centre et des citoyens investis pour Saint-Mandé.


    Le site de la campagne : http://www.jeaneroukhmanoff2014.fr/

    Le site de Jean Eroukhmanoff : http://jean-eroukhmanoff.over-blog.com

     

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Des finances loin d'être exemplaires, Municipales Imprimer
  • Élections municipales 2014 : Pourquoi nous centristes, rallions Jean Eroukhmanoff (Lettre tract)

    luc alonso,antoine carette,jean eroukhmanoff,modem,ump,saint mandé,saint-mandéParce que nous avons acquis la conviction que notre ville avait besoin pour se projeter dans l’avenir d’un projet de modernisation et de moralisation de la vie publique, nous centristes saint-mandéens, avons décidé de soutenir la candidature de Jean Eroukhmanoff lors des prochaines élections municipales. Modem_tractA4R-V_BaT3.pdf

    Nous le faisons en accord avec nos instances départementales et nationales, après avoir échangé avec de nombreux saint-mandéens et après nous être investis dans la vie de notre commune en tenant ce blog d’information et de débat « Saint-Mandé au Centre de nos vies »

    Nous faisons le choix de Jean Eroukhmanoff car

    C’est un homme d’expérience. Médecin généraliste bien apprécié à Saint- Mandé, il défend depuis longtemps les intérêts des saint-mandéens au Conseil Général, où il préside depuis 2011 le groupe « Centristes et indépendants », qui réunit un élu MoDem et une élue proche de l’UDI de Vincennes. En créant ce groupe, il a anticipé le rassemblement du Centre, que nous appelons de nos voeux.

    C’est un homme de caractère. Jean Eroukhmanoff a toujours démontré un esprit indépendant et fait preuve de fortes convictions. À de nombreuses reprises, il a marqué sa différence dans la manière de conduire les affaires publiques à Saint-Mandé. C’est pourquoi, fidèle à ses principes, il a gardé ses distances vis-à-vis du Maire lors d’élections législatives, dont ce dernier est sorti défait, incapable de barrer la route à une candidate écologiste, parachutée et inconnue. Pour autant, il aura assumé jusqu’au bout les responsabilités qui lui ont été confiées par les citoyens. Par exemple, en attaquant au tribunal, dès sa prise de fonction comme Premier adjoint aux finances en février 2013, la validité des emprunts toxiques souscrits par la ville qui menacent nos finances.

    Il rassemblera les saint-mandéens. Ouvert, mais sachant être ferme vis-àvis de ses adversaires, nous connaissons sa loyauté et sa capacité à rassembler autour de sa candidature les saint-mandéens dans leur diversité. Il est d’ailleurs en train de constituer une équipe ouverte, soudée et dévouée à la ville.

    Nous, centristes, nous reconnaissons dans le projet et l’éthique de Jean Eroukhmanoff. 

    Avec lui nous sommes déterminés à gérer avec transparence et honnêteté les intérêts de la ville. Des garanties seront données aux citoyens en ce sens. Nous avons travaillé ensemble sur 5 thèmes, à notre sens, indispensables au renouveau et au développement durable de notre belle cité : redresser les finances, revitaliser le commerce, garantir la sécurité et faire renaître la vie culturelle et l’éducation.

    Il est temps aujourd’hui d’ouvrir une nouvelle voie pour Saint-Mandé.

    Nous appelons les saint-mandéennes et les saint-mandéens proches des valeurs humanistes à nous rejoindre et à s’engager pour la liste « Saint-Mandé, d’abord » derrière Jean Eroukhmanoff.

    Luc Alonso – Président du MoDem de Saint-Mandé

    Antoine Carette – Président des jeunes démocrates France (MoDem)

    Le site de campagne : www.jeaneroukhmanoff2014.fr

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Le Centre en Mouvement, Municipales Imprimer
  • Rue Faÿs, une fête de la musique réussie !

    fête de la musique,saint-mandé,saint mandéC'est dans une ambiance conviviale que s'est déroulée la fête de la musique le vendredi 21 juin rue Faÿs.

    La rue avait été barrée ; le café "Le Paris" avait dressé des tables pour que l'on puisse se restaurer ; l'animation, les micros et les amplis pris en charge par le magazin d'instruments de musique Seyler de l'avenue joffre.

    Un espace avait été prévu pour que les enfants gambadent sans danger, à l'abri des barrières.

    Bref tous les éléments étaient réunis pour que les familles passent une bonne soirée. 

    D'autant que le temps était au final aussi de la partie.

    Il y avait pour tout dire un petit côté "séance de rattrapage" par rapport à la soirée de la "fête des voisins" où il avait fait frisquet. 

    Les petits et les grands élèves des cours de musique du magasin executèrent au plus grand plaisir des familles, voisins et spectacteurs des pièces musicales, au piano, à la guitare et au chant.

    Bref se fut une belle fête de la musique ! 

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Vie locale Imprimer
  • Un blog en partage

    saint-mandé,blogIl y a un peu plus de 2 ans j'ouvrais le blog "Saint-Mandé au Centre de nos vies". 

    Je voulais ce site comme une chambre d'échos des débats citoyens qui concernent Saint-Mandé. Je trouvais que cela manquait à la ville.

    Aujourd'hui la bonne nouvelle est que son taux de fréquentation est en hausse de 75% sur le premier semestre 2013 par rapport au 1ier semestre 2012 (qui a pourtant été une année d'élection). Je parle en adresse IP unique. Et ce phénomène se confirme par le très bon réféncement du site sur google (par exemple lorsque l'on tape "saint-mandé").

    La ligne "éditoriale" du blog évolue doucement.

    Je ne chroniquerai plus systématiquement les Conseils Municipaux (compte tenu du fait que la Mairie publie depuis le début de l'année les procès verbaux sur son site), mais je ne m'interdis toutefois pas d'en commenter les morceaux de bravoure, et les points intéressants.

    En parallèle le blog s'ouvre à des ami(e)s, saint-mandéennes et saint-mandéens, pour qu'ils puissent s'exprimer sur les sujets qui leur tiennent à coeur. D'où le petit toilettage de printemps qui ne vous aura pas échappé. Désormais le blog est sous titré "le blog indépendant qui parle de Saint-Mandé". 

    Cette ouverture avait commencé il y a quelque temps par une interview des découpés de Saint-Mandé, puis il y a eu  l'article de Lucile sur la collecte des ordures ménagères. Et cela continuera. Tous les talents sont les bienvenus. On en dit parfois autant par une simple photo que par un long discours.

    Pour ne rien vous cacher, je n'avais pas non plus écarté la possibilité que ce blog me (et maintenant, nous) permette de défendre un projet pour les élections municipales. L'idée n'est plus si utopique ...

    L-A Alonso

    voixdemocrate@laposte.net

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, La revue des blogs, Vie locale Imprimer
  • Quand Saint-Mandé avait son Musée des transports urbains ...

    Vous souvient t'il du Musée des transports de Saint-Mandé ?

    J'ai retrouvé sur le net deux petites vidéos, vraiment très sympathiques, qui font ressurgir du passé ce Musée atypique, qui se trouvait au 61 Avenue Sainte Marie.

    La première est issue des archives de l'INA et est particulièrement savoureuse : cliquer ici pour la visualiser.

    La seconde est issue d'un dvd promotionnel édité par l'association qui gère le Musée.

    Quel dommage que Saint-Mandé n'ait pas su préserver, et optimiser, ce Musée si original ... qui a dû déménager en 2001, victime de l'opération immobilière dit de la "Zone d'Aménagement Concertée Sainte Marie". 

    Une ville ne brille t'elle pas autant par ses projets culturels, que par ses projets immobiliers ? D'autant que les deux ne sont pas incompatibles ! Comme le démontre par exemple le Musée Toffoli de Charenton-le-Pont qui a été intégré au projet immobilier de rénovation du quartier Valmy (Article du parisien).

    Aux dernières nouvelles le Musée des transports urbains est à Chelles, mais n'est pas accessible au public (Lien vers AMTUIR)

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • A Saint-Mandé : On ne nous dit pas tout !

    Dormez tranquilles, citoyennes, citoyens ! La Mairie s'occupe de tout !

    Et naturellement "Saint-Mandé infos", votre journal municipal, vous rends scrupuleusement compte de l'action municipale. "A Saint Mandé ne dites plus : je ne sais pas" exigeait, il y a quelques jours de cela, les (nombreux) panneaux JC Decaux qui parsèment la Commune.

    Nous savons donc tout !

    Vraiment tout ? Plusieurs exemples nous permettent pourtant d'en douter :

    - Emprunts toxiques : Après avoir nié que la Mairie a bien contracté des emprunts toxiques en 2008, sous les révélations du quotidien Libération, ainsi que sous le feu des questions de l'opposition et de cet humble blog, la Mairie reconnaît finalement avoir contracté de tels emprunts ... (toute l'histoire ici)

    saint-mandé,saint-mande,saint mandé,saint mande

    - Comptes rendus des conseils municipaux : ceux ci sont toujours classés "confidentiel défense". Vous ne saurez rien des échanges qui se tiennent lors des conseils municipaux, ni sur le site de le Mairie, ni dans Saint Mandé Infos, ni même sur le site de l'opposition (toute l'histoire ici).

    - Déplacement d'une antenne relais : Aucune information préalable de la Mairie sur ce déplacement en catimini et à  l'"arraché" par l'opérateur. Il aura fallu que les riverains s'insurgent, créent un collectif pour que l'information soit commentée ... sans pour autant modifier la donne (toute l'histoire ici).

    - Affichage libre et publique : Le Conseiller municipal communiste a beau réclamer régulièrement lors des Conseils Municipaux des panneaux d'affichage publiques libres (en vertue d'une Loi votée il y a ... 30 ans ! Dit-il avec humour) : C'est peine perdue. La Mairie joue la montre et se réfugie derrière le coût de ces panneaux. 

    Mais au fait, il n'y a pas eu de problème pour les tableaux d'affichage J C Decaux ? 

    A Saint-Mandé, ON ... NE ... NOUS ... DIT ... PAS ... TOUT !

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable, Vie locale Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu