Avertir le modérateur

ravalement

  • 2018 ! Sous le signe de l’égalité ? (Tribune du mois de janvier du groupe Saint-Mandé demain)

    saint-mandé,luc alonso,ravalementA Saint-Mandé, rien n’est moins sûr !

    Nous rédigeons cette tribune alors que les fêtes de fin d’année battent leur plein, et que 2018 s’apprête à prendre le relais d’une année marquée par des événements politiques majeurs, en France et dans le monde.

    Période de fêtes qui, plus que toute autre encore, est un moment privilégié de partage et d’ouverture aux autres. Période qui est aussi désormais un moment où nous remémorons la force de notre devise républicaine « liberté, égalité, fraternité ».

    Cette devise qui devrait sous-tendre chacune des actions de la vie publique.

    Aussi, lors du dernier conseil municipal, qui s’est tenu à la mi-décembre,  notre groupe a exprimé sa désapprobation au regard du dispositif d’aide municipale au ravalement des façades d’immeubles constatant en effet que le principe d’égalité était mis à mal.

    Non pas que nous soyons opposés au principe d’une telle aide municipale, mais celle-ci est réservée aux propriétaires des immeubles situés dans des périmètres précis de la ville : le creux de Gaulle, l’avenue Alphand, la place Charles Digeon, l’avenue Victor Hugo, …  Excluant de facto tous les autres propriétaires saint-mandéens.

    Et l’on apprend même qu’ « un potentiel de 18 façades d’immeubles à ravaler a été identifié, dont 15 immeubles concernés par des travaux d’intérêt architectural »

    Pire ! Cette aide ne sera soumise à aucune condition de ressources. Et elle pourra  tout de même s’élever à 20% maximum du montant des travaux hors taxes, dans la limite de 20 000€ de subvention par propriété.

    Quand, en commission municipale, nous nous sommes étonnés d’un tel dispositif et que nous avons souligné qu’il ne plaçait pas les Saint-Mandéens sur un même rang d’égalité, il nous a été répondu que le but était d’inciter « au ravalement des façades dans l’objectif d’améliorer et de mettre en valeur le patrimoine immobilier saint-mandéen »

    Si une telle aide doit être mise en place, chaque propriétaire qui paye ses impôts locaux devrait pouvoir en bénéficier, sous condition de ressources.

    Le critère de sélection du « patrimoine immobilier » est clairement subjectif et orienté. Et si l’on cessait de privilégier certains Saint-Mandéens pour rechercher l’intérêt général ?  

    A notre sens ce dispositif constitue une rupture d’égalité devant le service public susceptible d’être cassé par le Tribunal Administratif.

    En 2018 comme en 2017 vous pourrez compter sur notre engagement citoyen au service de tous.

    Belle et heureuse année 2018 !

     

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr 

    Lien permanent 6 commentaires Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu