Avertir le modérateur

président jeunes démocrates

  • Antoine Carette, un Saint-Mandéen, élu Président national des jeunes démocrates (interview)

    Les 7 et 8 septembre s'est tenue l'élection du bureau et du Président national des jeunes démocrates (MoDem). A l'issue de ce scrutin Antoine Carette, qui habite à Saint-Mandé, a été élu président des Jeunes Démocrates. Antoine achève des études d'ingénieur à l'Ecole des Ponts-et-Chaussées. Il est par ailleurs membre du bureau du Mouvement Démocrate de Saint-Mandé.antoine carette,bayrou,modem,président jeunes démocrates

    Tout d'abord, bravo Antoine pour ton élection ! Peux tu nous faire partager les convictions et les valeurs que tu vas défendre à la tête des Jeunes Démocrates ?

    C'est dans deux ans qu'il faudra me féliciter... enfin, je vais tout faire pour ! Etre élu, c'est une chose, l'important c'est l'action que l'on mène durant tout le mandat. 

    Ma conviction profonde, c'est que la France a besoin de courage et de modération pour avancer. On le voit bien, les gouvernements successifs ne répondent pas aux problèmes qui se posent. On a un balancier, à gauche, à droite qui n'arrête pas. C'est Pénélope qui tisse et détisse. Sans vraiment changer quoi que ce soit, ni avancer. 

    Le drame des politiques, c'est qu'aujourd'hui, les Français ne leur portent plus aucune confiance ! Et je les comprends en partie car l'image que donnent les gouvernants nationaux de la politique est pitoyable. Ils n'ont pas d'idée, pas de vision, pas de courage... Mais mettre tous les élus dans le même panier n'est pas juste ! Certains ont le courage d'agir en fonction de leurs convictions, même si ça leur coûte. C'est ce que je respecte chez François Bayrou - et ce n'est pas le seul. Et la plupart des élus locaux vivent leur engagement comme un service à la nation. Cet engagement est beau ! C'est comme cela que je vois le mien en tout cas !

    Dans ton discours de clôture des Universités de Rentrée du MoDem 2013 - juste avant le discours de François Bayrou - tu as notamment exhorté les jeunes à s'investir lors des municipales. Pourquoi ?

    Les jeunes ont un rôle primordial à jouer dans la vie démocratique. Les femmes, les jeunes et d'autres groupes sociaux sont trop peu représentés parmi les élus. Une politique qui parle et qui ressemble aux Français, c'est d'abord une politique faite par des représentants qui représentent vraiment la société ! Les jeunes apportent une vision fraîche des choses, en accord avec notre époque. Ils voient à long terme alors que les élus d'expérience ont souvent le poids du passé en ligne de mire. 

    Il faut savoir panacher l'expérience et les projets pour l'avenir ! C'est comme pour l'emploi, je trouve stupide de confronter les générations: chacun apporte son point de vue et ses compétences, nos entreprises auront toujours besoin de l'expérience et du renouvellement. En politique, c'est pareil !
    Préparer la jeunesse, la former, l'intégrer pleinement dans la vie de la société, c'est préparer l'avenir. La jeunesse, ce n'est pas quelque chose d'abstrait, c'est d'abord nos enfants, nos petits enfants. François Bayrou dit souvent qu'il n'y a qu'une seule question politique: comment voulez-vous élever vos enfants? C'est plein de bon sens, je crois que la politique doit être vue comme une transmission. L'Education, c'est l'acte politique fondamental, la transmission des valeurs, des savoir-faire. Et l'aboutissement, c'est quand on remet les clefs. 

    D'un côté les jeunes doivent savoir saisir leur chance, oser porter leur voix. De l'autre, les élus doivent savoir élever une génération qui leur succédera.

    Et en tant que saint-mandéen, quel regard portes-tu sur ta ville, ses faiblesses et ses qualités ?

    Saint-Mandé a de nombreux atouts! C'est une petite ville calme, facilement accessible et avec une identité forte. En 2008, j'ai choisi Saint-Mandé pour m'installer car je recherchais une ville à taille humaine. Une vie de proximité, des commerces, un marché, la proximité du bois de Vincennes. Malheureusement la ville s'endort ! C'est dommage... alors qu'il suffirait d'un peu de volonté pour la revivifier. C'est un peu la Belle au Bois Dormant du Val-de-Marne : du caractère, un cadre privilégié, mais sans souffle, sans volonté politique de développement ! Du coup, pour le moment, c'est un peu le néant ... A côté de Vincennes qui a tout misé sur la vie du Centre-Ville, on fait pâle figure, alors qu'on a autant d'atouts, sinon plus, que notre voisine.

    Je pense que nous avons grand besoin de renouvellement, un peu de fraîcheur pour redonner de l'ambition à notre ville !

    Photo : Interview donnée par Antoine Carette à Radio Shalom le 18/10/13

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable, Municipales Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu