Avertir le modérateur

européennes

  • Elections européennes : Saint-Mandé opère sa mue

    européennes,en marche,lrem,agir,modem,luc alonsCe dimanche soir, vers 23h30, à l’annonce des résultats définitifs des élections européennes, Saint-Mandé a vécu une petite révolution …

    Plus tôt dans la journée les saint-mandéennes et les saint-mandéens s’étaient fortement mobilisés à plus de 53% (+ 6 points par rapport à 2104) démontrant leur intérêt pour la cause européenne.

    Peut-être faut-t'il aussi voir dans ce sursaut démocratique une forme de réplique à la crise des gilets jaunes …

    A Saint-Mandé, et à l’image de nombreuses villes du Val-de-Marne, les rapports de force politique ont été complétement chamboulés.

    Triomphe de l’alliance LREM-MoDem-AGIR et déroute de LR

    Dans mon précédent post j’avais fixé à 31% la barre symbolique que devait viser ces partis pour pouvoir espérer la victoire.

    Avec 37,7%, l’alliance LREM-MoDem-AGIR a finalement triomphé de ces élections, quand LR en pleine déroute n’a recueilli que 14,31% des voix contre 31.57% en 2014 et 40.5% en 2009.

    Je rappelle pour mémoire que lors de la primaire de la droite et du centre 4015 voix s’étaient exprimées. Or ce dimanche soir seulement 1169 voix se sont portées sur LR. Le vote utile pour disputer la première place au Rassemblement National ne saurait être la seule explication à cette "désintégration".

    Pour avoir été du comité de soutien à Alain Juppé lors de la primaire en 2017, avant de voter pour Macron au premier tour de la présidentielle, je puis affirmer que les 1152 voix qu’il avait alors collectées se sont portées dimanche sans hésitation vers LREM-MoDem-AGIR, ne se reconnaissant en aucune manière dans le positionnement idéologique du couple Wauqiez-Bellamy. Plus particulièrement séduites  par la présence sur la liste « Renaissance » de Gilles Boyer, ancien conseiller d’Alain Juppé, de Christophe Grudler proche de Bayrou et de Fabienne Keller vice-présidente d’AGIR.

    Raison pour laquelle je suis toujours assez surpris de constater les réticences de certains marcheurs à considérer cette droite modérée, humaniste et républicaine.

    EELV renoue avec sa passion européenne

    En deuxième position, avec 16.28%, EELV est l’autre belle surprise de cette élection. Se rapprochant de son score historique à Saint-Mandé de 23,09% en 2009.

    Là encore on peut y voir une manière pour les électeurs de prolonger dans les urnes les engagements sociétaux comme la manif pour le climat ou l’affaire du siècle.

    EELV a probablement agrégée les voix de la gauche, confrontée aux divisions. Par rapport à 2014, le PS tombe de 13% à 6% quand EELV grimpe de 8% à 16%. Cela peut se tenir …

    S'il y a bien cependant un courant politique qui peut s'extraire des logiques purement partisanes pour bâtir des alliances autour de projets locaux c'est bien EELV. Et c'est à cette aune que son résultat doit être apprécié.

    Le Rassemblement National en repli

    Pour la première fois depuis 2009 le RN ne progresse plus à 7.55% contre 10.41% en 2014. Ce serait une grande satisfaction s'il en était de même au niveau national, ce qui n'est malheureusement pas le cas.

    Pour conclure, j’invite celles et ceux qui auraient pu avoir une lecture quelque peu rapide des résultats à ne pas tirer de conclusions trop hâtives au regard des prochaines élections municipales, mais plutôt au contraire, comme me l'a dit tout récemment un ami, à prendre le temps de laisser retomber la poussière.

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Européennes, Municipales 2020 Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu