Avertir le modérateur

conseil municipal

  • Bienvenue Arielle ! (Interview) - Tribune du mois de mai du groupe Saint-Mandé demain

    arielle attias,saint-mandé demain,conseil municipalQuand la majorité fixait à trois le nombre de conseillers pour former un groupe au Conseil municipal, elle n'imaginait pas le cadeau qu’elle nous faisait.

    En 2015, Lucile et Luc souhaitent former, à deux, un groupe autonome ; groupe alors refusé, avec réduction du droit à l'expression au sein du magazine.

    En juin 2016, Gaël s’abstient avec courage sur le vote du budget, quand le reste de son groupe « une équipe pour Saint-Mandé », issu de la liste de Claire Pallière, vote « pour », pour la première fois. Notre réunion devient évidente, avec l’assentiment de Claire Pallière. 

    Nous formons enfin NOTRE groupe : "Saint-Mandé, demain", qui concrétise la fusion de nos listes, à laquelle nous aspirions dans l’entre- deux tours des élections municipales.

    En Mars dernier, suite à la démission de Jean Bokobza, Arielle Attias entre au Conseil et fait savoir qu’elle entend rester dans une opposition constructive en siégeant avec nous.

    Arielle, peux-tu nous présenter ton parcours ?

    J’ai 24 ans et je vis à Saint-Mandé depuis 20 ans, depuis toujours en somme. Bientôt diplômée de Sciences Po, j’ai fait le choix de me spécialiser en affaires internationales, grâce auquel j’ai pu étudier en Amérique du Nord comme en Amérique Latine, et au Moyen-Orient. Ces expériences enrichissantes ont élargi mes horizons et ont renforcé ma volonté de m’engager pour ma ville.

    Quelles ont été tes motivations pour rejoindre le groupe « Saint-Mandé, demain » ?

    En 2014, je me suis engagée avec Claire Pallière, car je portais, avec mes colistiers, un projet pour notre ville et un profond désir d’alternance. C’est dans la continuité de ces vœux que j’ai souhaité rejoindre le groupe « Saint-Mandé demain». Il mène un vrai travail d’opposition, avec constance et fidélité au mandat qui leur a été confié par les Saint-Mandéen(ne)s. Ce groupe travaille en collégialité et dans un état d’esprit constructif vis-à-vis de la majorité. Il place les intérêts de notre ville au-dessus des clivages politiques et personnels : je me reconnais dans ces convictions et ces méthodes.

    Quel est ton regard sur Saint-Mandé, sa gestion actuelle et quelles sont tes aspirations pour demain ?

    Saint-Mandé est une ville pleine de potentiel et de ressources. Je constate pourtant qu’ils ne sont pas pleinement exploités. Notre ville manque de dynamisme, tant sur le plan économique, qu’à travers le désintérêt grandissant pour la chose publique.

    Face au conformisme, la réponse est, à mon sens, l’alternance et le pluralisme. Mon aspiration pour Saint-Mandé, c’est une nouvelle manière de faire de la politique, au sein de laquelle chaque génération a sa voix, les politiques publiques sont transparentes et soutenables financièrement, et surtout en cohérence avec les besoins de la population.

     

    Arielle Attias – arielle.attias@sciencespo.fr

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr  

     

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Le Centre en Mouvement Imprimer
  • Indépendants et fiers de l'être ! (Tribune du mois de février du groupe Saint-Mandé demain)

    saint-mandé,conseil municipal,indépendance,groupe centriste,luc alonsoAu qualificatif d’élus d’opposition nous préférons, et de loin, celui d’élus indépendants. C’est ainsi que nous aimons nous présenter à vous. 

    La vie d’un élu indépendant n’est pas toujours facile. Tant que nous votons « pour » tout va bien. Et c’est le cas sur de nombreux sujets. Mais dès que nous suggérons, questionnons, critiquons, nécessairement les choses se corsent ! Nous serions le poil à gratter …

    Pour autant, cette vie est gratifiante lorsque des Saint-Mandéennes ou des Saint-Mandéens nous remercient de notre investissement, du temps que nous passons à écrire nos tribunes, et à défendre nos idées en Conseil. Vos retours et vos sourires sont précieux. Ils nous donnent force et motivation.

    Ainsi lorsque nous avons écrit la tribune « Rythmes scolaires : un fiasco participatif ! » consacrée au retour à la semaine des 4 jours dans les écoles, vos retours ont été particulièrement favorables. Vous avez apprécié le fait que nous exprimions nos positions personnelles, que nous vous tenions informés des résultats de la consultation effectuée auprès des familles, nous remerciant surtout de nous faire l’écho du besoin de souplesse exprimé par les parents pour la journée du mercredi.

    Cette tribune nous l’avons nourrie de nos propres réflexions, des articles de presse, des retours des parents d’élèves.

    Elle nous a aussi valu en Conseil municipal des reproches de la part de l’adjointe en charge du dossier. Nous expliquant que le Code de l’Education Nationale l’empêchait de changer l’ordre du jour du Conseil des Ecoles pour répondre à la demande des parents et nous reprochant, crime de lèse-majesté, de n’avoir pas siégé à la commission où elle nous aurait expliqué sa position. Nous avons pris acte de ses explications. De la même manière, la Mairie a réparé le soir même du Conseil son oubli d’information auprès de l’ensemble des conseillers municipaux du courrier adressé aux familles dix jours plus tôt.

    Passons sur le fait que le planning des commissions ne cesse de bouger et que les membres de notre groupe ont des obligations professionnelles et familiales en parallèle ... Soulignons l’ironie qui veut que quelques élus de la majorité  « sèchent » régulièrement les commissions mais votent en Conseil sans jamais demander la moindre précision. Est-ce finalement si normal ?

    Et rappelons simplement que si un espace est « réservé » aux tribunes de libre expression dans le journal municipal, c’est que, tout simplement, tout ce qui est dit dans le journal l’est dit « sous réserve » des opinions des élus ne faisant pas partie de la majorité. Et c’est, doit on le rappeler, ce que le Tribunal Administratif de Melun a confirmé à notre demande fin 2015.

    Nous avons notre indépendance chevillée au corps et nous entendons bien continuer de la faire valoir !

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr 

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Toujours plus étonnant ... retour sur le dernier Conseil Municipal

    Etonnant et édifiant ! Le dernier Conseil Municipal l'aura été à plus d'un titre !

    Alors que la majorité a voté le budget 2015 lors du Conseil de Mars, de nouvelles délibérations sont venues apporter un éclairage nouveau sur l'état des finances de notre ville.

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal, Des finances loin d'être exemplaires Imprimer
  • Quand démocratie rime avec autocratie (Tribune du groupe 'Saint-Mandé, demain' - Bulletin Municipal de Novembre/Décembre 2014)

    saint-mandé,conseil municipal,démocratie,autocratieLes commissions destinées à préparer le conseil municipal, constituées d’élus de la majorité et de l’opposition, doivent favoriser les échanges dans la recherche de l’intérêt général.  

    Le règlement intérieur fixe d’ailleurs leur rôle : « Elles examinent les affaires qui leur sont soumises, émettent de simples avis ou formulent des propositions » avant de statuer à la majorité des membres présents.

    La réalité est bien différente à Saint-Mandé !

    Les dossiers « bouclés » en amont sont présentés aux élus, discutés, et surtout adoptés en l’état, sans que la moindre virgule ne soit déplacée.

    Bien que permanentes, les commissions sont parfois annulées : « pas de commission » sera la simple information fournie aux conseillers.  Ainsi entre juin et décembre, les élus n’auront pas eu à débattre du développement économique de la ville ! Aveu flagrant de l’absence de vision sur ce sujet ou simple laxisme ? Nous discuterons des animations de fin d’année, lorsqu’elles se mettront en place ...

    En commission « Urbanisme et Logement » on n’évoque ni  les permis de construire accordés (pourtant peu nombreux !), ni les grands projets immobiliers, que nous savons en cours d’étude (L’immeuble de la Poste, la crèche et le conservatoire Bérulle, l’école Decroly, …).

    En commission « Communication » on oublie d’informer les élus du recrutement d’un Directeur de … la communication. Tout comme en commission « Ressources Humaines » …

    La sécurité et la tranquillité publique demeurent des sujets « régaliens ». Pas de commission. Et quand M. Beaudouin se décide à consulter la population, pendant les congés scolaires, il n’associe pas l’opposition à sa démarche. Le sujet était pourtant l’occasion d’une « Union sacrée » entre tous les élus.

    M. Beaudouin n’a de toute évidence pas entendu les aspirations des Saint-Mandéens à plus de transparence dans la gestion des affaires : il semble toujours et encore confondre démocratie et … autocratie.

    Lucile Robinet et Luc Alonso

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • On n'est pas couché ...

    saint-mandé,liberté d'expression,conseil municipalNotre affaire fait débat et j'ai souhaité ici compiler les différents articles qui en parle :

    94citoyens.com : Deux co-lisiers de Jean Eroukhmanoff veulent constituer leur groupe à Saint-Mandé

    Le Parisien : Le nouveau groupe au Conseil Municipal fait pschitt 

    Un nouveau venu dans la blogosphère "Le troquet de Saint-Mandé" : Une plainte devant le tribunal administratif

    NB : C'est une requête que l'on dépose au Tribunal Administratif et non une plainte.

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, La revue des blogs Imprimer
  • Création du groupe "Saint-Mandé, demain" au sein du Conseil Municipal (Billet révisé le 21/09/14 avec la réponse du Maire de Saint-Mandé)

    Saint-Mandé demain,lucile robinet,luc alonso

    Vous trouverez en bas de page la réponse du Maire de Saint-Mandé à notre courrier. L'affaire ne s'arrête pas là. Nous vous donnons RDV au Conseil Municipal qui se tiendra le mardi 23 septembre 2014 à 20h.  

    Saint-Mandé, le 4 septembre 2014

    Monsieur le Maire,

    Nous vous informons de la constitution, à compter de ce jour, du groupe, « Saint-Mandé, demain », au sein du conseil municipal.

    Notre groupe défendra les valeurs de la démocratie de proximité, la transparence des décisions politiques et publiques, le bien vivre ensemble et la modernisation harmonieuse et sans à coup de notre ville.

    En conséquence, nous vous demandons de prendre toutes les dispositions nous permettant de bénéficier d’une tribune politique afin que nous puissions exprimer nos opinions dans le bulletin municipal, en toute indépendance de la liste sur laquelle nous avons été élus et dont nous ne faisons plus partie.

    Nous vous informons que ce courrier sera publié sur le blog « Saint-Mandé au centre de nos vies » et que nous serons attentifs à la réponse que vous lui apporterez.

    Nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, à l’expression de nos salutations respectueuses. 

    Luc Alonso  - Responsable du Modem de Saint-Mandé

    Lucile Robinet - Sans étiquette

     

    La réponse du Maire de Saint-Mandé : Réponse du Maire de Saint-Mandé suite creation du groupe Saint-Mande demain .pdf

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Municipales Imprimer
  • Retour sur le Conseil Municipal du 28 novembre 2011

    Nous étions 2 adhérents du Mouvement Démocrate a assister ce soir là au Conseil Municipal.

    saint mandé,modem,saint-mandé,démocratie locale

    Au préalable, je constate qu’il est difficile de connaître la date du Conseil Municipal : pas d’affichage en ville, comme cela se fait ailleurs. (Exemple, affiche à Charenton le Pont (UMP) qui informe plusieurs jours à l'avance les citoyens de la tenue du Conseil). Cela ferait presque rêver ! Par ailleurs, le dernier « Saint Mandé infos » indique que le Compte Rendu complet de chaque Conseil Municipal est disponible sur le site Internet de la ville. C’est faux !  Le compteur est désespérément bloqué à la date du 21 septembre 2010 Saint Mandé réveille toi !

    Ce soir là donc, un vent de jeunesse souffle sur le Conseil … Du fait de la présence du Conseil Municipal des jeunes. Les enfants ont collecté des fonds (630,40€) pour une subvention au profit de l’association zazakely (orphelinat de brousse d’Agnivorano). Les jeunes écoutent donc studieusement le vote de la « subvention » par leurs aînés. Mme Pallière première adjointe au Maire mène les débats, en l’absence du Maire, qui arrivera plus tard. Vote à l’unanimité. Les jeunes vont pouvoir faire de beaux rêves, leur bonne action effectuée. Pour en savoir plus sur cette association : http://www.zazakely.org/

    Les principaux points politiques qui méritent d’être signalés sont les suivants :

    Décision modificative du budget primitif : PS EELV PC votent contre. Ayant voté contre le budget primitif en lui-même, l’opposition explique qu’elle est cohérente en votant contre cette décision modificative. 

    Subventions pour mise en place de logements sociaux : 26 logements sociaux avec la société COGIDEV et 18 logements sociaux avec Valophis Habitat : Vote à l’unanimité. EELV reprend une demande déjà formulée lors du précédent Conseil : A quand une commission d’attribution des logements sociaux qui soumettra les 3 noms aux bailleurs sociaux. La 1ière adjointe indique que la question sera « marqué sur le PV ». Et puis ? Je continue de partager le bienfondé de cette demande.

    Réaménagement du « creux » de Gaulle : 1 105 Saint mandéennes et saint mandéens ont exprimé leur avis. C'est le scénario B qui l'emporte avec 44% des avis. Sur ce même sujet, le Conseil municipal autorise à l’unanimité le maire pour qu’il puisse solliciter la participation financière du Conseil Général, du STIF, de la Région et du FISAC. Par contre, le PS et EELV votent contre la sollicitation de la réserve parlementaire du Député Maire. Mme Arthur réclame d'ailleurs la liste exhaustive des sollicitations de la réserve parlementaire mise en œuvre. M Maherou vote pour.

    Participation aux frais de fonctionnement de l’école Notre Dame pour les élèves Saint Mandéens (735€) : PS EELV PC votent contre. Déclaration de principe des intéressés et réplique de la 5ème adjointe en charge de l'enseignement. Même sollicitation pour l’école publique Decroly : le Conseil vote pour à l’unanimité.  Le fantôme du « grand SPULEN » semble planer un temps au dessus du Conseil, entre les portraits des Présidents de la Vème.

    En conclusion le Maire fait son miel de la dernière récolte des abeilles de Saint Mandé. Un petit pot a ainsi été distribué aux conseillers municipaux et il annonce qu’il en sera de même aux saint mandéens, via différents intermédiaires qu'il détaille avec une certaine délectation : CCAS, …

    Pour me contacter : voixdemocrate@laposte.net

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Vie locale Imprimer
  • Retour sur le Conseil Municipal du 7 Septembre 2011

    Ce 7 septembre 2011, le public est clairsemé dans la salle des mariages de la Mairie. 3 personnes, dont votre serviteur, qui trouveront 2 confortables canapés à leur disposition.

    A la Mairie de Saint Mandé, c'est soir de Conseil Municipal. Que le Conseil commence !conseil municipal,compte rendu,saint mandé

    Comme d’habitude, il se déroulera au pas de charge : débuté à 20h, il se finira aux alentours de 21h30. Les dossiers préparés en amont par des commissions sont approuvés en cadence par les élus de la majorité. Chacun donnant de son temps personnel pour la collectivité, cela ne saurait être critiqué. Seule l’opposition pose des questions, auxquelles la plupart du temps le Maire répond, sauf à ce qu’il s’appuie sur les explications "expertes" d’un adjoint.

    Notons également que si les débats sont enregistrés (parlez plus fort dans le micro Monsieur le secrétaire !) il n’existe aucun compte rendu exhaustif des échanges qui se tiennent. Je vous renvoie pour cela à un article précédent (ici

    2 élus d’opposition sont absents et un est en retard (cela n’est pas un reproche). Or 1 seule procuration est possible par élu. 3 absents, 2 élus : ça coince ! Ce qui déboussole quelque peu le secrétaire dans son décompte des votes. Voilà pour l'anecdote.

    Pour les moments plus politiques, on notera que :

    - Adhésion au SEDIF pour la distribution de l’eau sur Saint Mandé.  Les élus d’EELV  s’abstiennent. M le Maire pointe le fait que Montreuil (Mairie EELV) a pourtant rejoint le SEDIF.

    - Adhésion à Autolib. Les élus de gauche votent avec l’UMP. Les élus EELV votent contre et explique être pour l’auto partage. 

    - Echanges autour des logements sociaux : Tous les élus votent pour. Mme Touati (PS) demande au maire de mettre en place une commission d’attribution des logements sociaux (Que je partage totalement). Le maire argue que ce sont les bailleurs sociaux qui attribuent les logements, et que la ville se contente de soumettre 3 dossiers pour un logement. Cela empêche t’il de mettre en place une commission pour sélectionner les 3 dossiers en question ?

    - Sollicitation de la réserve Parlementaire pour la rénovation de l’école C Digeon : les élus de l’opposition votent contre et précise que ce n'est pas contre le projet en lui même. Echanges aigres doux entre le Maire et l'opposition quant à la sollicitation de plus en plus fréquente de la réserve "parlementaire" du Député Maire.

    Le Maire annonce que début octobre une concertation va être lancée vers les saint mandéens et les commerçants, quant à l’aménagement du creux de la rue du Général de Gaulle (de la Mairie jusqu’à l’Eglise).

    A mi Conseil, 16 personnes surgissent, silencieusement. Elles arborent une pancarte «  Association Alouette Pouchard ». Du coup, les canapés ne suffisent plus et c’est avec une certaine courtoisie (reconnaissons le) que M le Maire fait donner des chaises à ses administrés. Quelques instants plus tard, il suspend le Conseil Municipal et demande à la délégation de bien vouloir expliquer au Conseil les motivations de leur démarche. Ce sont des Saint Mandéens victimes d’une spéculation immobilière du type « revente à la découpe » orchestrée par la BNP. Un site pour en savoir plus : https://sites.google.com/site/speculationimmobiliere/home. Puis les 16 s’en vont.

    Et il ne reste plus qu’à Monsieur le Maire de rappeler les « très importantes » élections sénatoriales qui vont avoir prochainement lieu.

    Parce que je considère que le Conseil Municipal est un le lieu d'exercice par excellence de la vie démocratique locale, j'ai voulu ce petit relevé le plus "vivant" possible.

    Rendez-vous au prochain Conseil !

    Pour me contacter : voixdemocrate@laposte.net

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu