Avertir le modérateur

avenue de gaulle

  • Comment consulter sans consulter ! (Réaménagement du Haut de Gaulle)

    La semaine dernière le projet de réaménagement du haut de l'avenue du Général de Gaulle a fait l'objet de deux réunions de présentation : l'une mardi dernier en Mairie pour les commerçants (10 personnes dans la salle des fêtes). Et l'autre mercredi à l'école Charles Digeon pour les riverains (A peu près 150-200 riverains - ma photo).

    J'ai participé aux deux.

    L'avenue va donc être réaménagée, depuis l'avenue Daumesnil jusqu'à la rue de l'Alouette. Avec un début des travaux programmé pour juin 2018. Une période de travaux d'un an au maximum. Le tout pour un coût global de 2,12M, dont 510 000€ de subventions.

    De nombreuses questions ont été posées au cours de ces réunions dont les réponses ne figurent pas dans le document powerpoint présenté : réaménagement,avenue de gaulle,consultation,luc alonsosur la largeur des voies, le positionnement des pistes cyclables, l'éclairage public qui ne donne pas satisfaction, les arbres, les places de livraison, les parkings à vélos, la largeur des trottoirs, les espaces devant les commerces pour faire des animations commerciales, le mobilier urbain, les arrêts de bus, la circulation durant les travaux, les aménagements pour freiner la vitesse ...

    Mais il n'y aura pas de compte rendu de ces échanges.

    Pour mémoire ce projet a été présenté en Commission municipale, puis au Conseil Municipal du 30 janvier 2017. Mais depuis le projet a sensiblement évolué sans que l'on en ait rediscuté en Commission. Volonté délibérée d'écarter les élus de la réflexion ?

    A l'époque notre groupe avait souligné qu'en période de crise budgétaire il serait plus prudent de décaler d'une année ou deux cette opération. Surtout nous avions demandé une consultation citoyenne identique à celle qui avait été organisée pour le creux du général de Gaulle.

    Et le maire s'y était engagé évoquant un vote par internet et par urnes.

    La mairie a finalement préféré procéder à ses arbitrages, et présenter son projet en se cachant derrière ces deux réunions d'information et une page internet pour dire qu'elle a consulté les citoyens.

    Vous trouverez donc sur le site éphémère de la Mairie, un powerpoint de 57 pages qui a été présenté aux deux réunions publiques, avec une adresse mail si vous avez des observations à faire valoir : lien vers la page de la mairie

    Pour autant vous êtes prévenus : "la Mairie ne pourra répondre à chaque question mais veillera à ce qu'elles soient intégrées à la réflexion"

    Ou comment consulter, sans consulter ! 

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Saint Mandé, notre ville

    A l'heure de l'étude du réaménagement du "creux de Gaulle", la lecture de "Saint Mandé, notre ville", ouvrage paru en 1966 écrit par le Lt-Colonel P. Lebeau et M. Giard, me semble conseillée.

    saint-mandé, creux de gaulle

    Cet ouvrage retrace avec bonheur les grandes heures de Saint Mandé, de 1075 à 1965, et met plus particulièrement en avant la recherche par nos aînés du Progrès social. Ou comment une bourgade est sortie du coeur des âges, pour devenir ce qu'elle est aujourd'hui : une ville où il fait bon vivre ! 

    Se souvenir du passé, pour construire l'avenir.

    Si l'on se concentre sur l'avenue du Général de Gaulle (ex rue de la République) qu'apprend-on ?

    "Avant la révolution, l'actuelle rue Jeanne d'Arc et la partie de la rue de République qui va de la rue Jeanne d'Arc à la place de la Mairie, formaient une seule artère dénommée Grande-Rue de Saint Mandé" 

    En 1846, adjonction de trottoirs à la rue.

    En 1876, percée de la rue de l'Alouette dans le prolongement de la Grande-Rue : la nouvelle artère reçoit le nom de rue Notre Dame.  

    En 1909, "toute l'artère qui va de la place de la Tourelle au carrefour de la Demi-lune prit celui de la rue de la République".

    Dès lors, on comprend mieux la problématique qui se pose aujourd'hui aux saint-mandéens.

    Ainsi que les différents scenarii proposés par la Mairie. 

    Passons sur le scénario A qui ne présente pas un grand intérêt. 

    Le scénario B s'inscrit dans la logique d'un axe de circulation majeur, voulu dès 1876, par le prolongement de la rue de la République jusqu'au carrefour de la Demi Lune. 

    Le scénario C par contre s'inscrit dans la logique "historique", à savoir d'un bout d'avenue qui n'est jamais que le prolongement de la rue Jeanne d'Arc, rue en sens unique depuis belle lurette. 

    Jean Bertaud souhaitait dans sa préface en 1966 "que les bonnes volontés qui nous suivront s'inspireront du passé qu'il rappelle pour construire leur avenir en respectant notre devise "Cresco et Floresco"".

    Je me félicite donc que, pour la seconde fois depuis le mois de juillet, le MoDem de Saint Mandé se soit positionné collectivement sur un sujet, avec intérêt et enthousiasme. 

    Vous trouverez cette position du MoDem de Saint Mandé sur le site de la 6ème circonscription : http://www.modem-fontenay.fr/spip.php?rubrique1.

    Pour me contacter : voixdemocrate@laposte.net

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu