Avertir le modérateur

Présidentielle

  • En toute franchise, je vais voter Macron

    images.jpgJ'ai la conviction que le Président de la République se doit d'être un modèle de modernité, de probité, d'autorité et d'habileté.

    Au terme d'une campagne calamiteuse, j'estime que Macron est celui qui répond le mieux à ce portrait. 

    Son entrée en campagne en dehors des primaires s'est révélée gagnante, quand celles-ci ont révélé deux droites et deux gauches irréconciliables. Habilité donc !

    Macron est en passe de réussir le tour de force de rassembler les forces politiques centrales et progressistes qui jusqu'à présent étaient éparses. Pour beaucoup d'acteurs de la vie politique et sociale de notre pays, Macron est ainsi la seule "alternative" crédible. 

    On ne compte plus les anciens ministres de droite et du centre qui soutiennent Macron, dont Jean Arthuis et Thierry Breton (anciens ministres des finances), Pierre Méhaignerie et Michel Mercier (Gardes des Sceaux). Jean Yves Le Drian Ministre de la Défense qui n'a pas démérité est également un soutien de poids en provenance de la gauche.

    Rassembler et convaincre quand d'autres dispersent, huent, injurient, ...

    Chacun apporte sa pierre à l'édifice. Avec Bayrou s'est un engagement sur la moralisation de la vie politique qui a été pris. Avec Nicole Notat, ex patronne de la CFDT, c'est l'attente d'une "méthode renouvelée et exigeante d'écoute, de dialogue et de responsabilisation des forces vives économiques et sociales". 

    Un premier acte d'autorité en indiquant qu'"En Marche !" n'était pas une grande lessiveuse ... D'autres suivront ... On voit bien qu'une majorité profonde et large est en train de se construire. Une majorité dans laquelle les centristes auront toute leur place.

    A l'inverse de ces candidats qui se proposent aux français sur le rejet de l'autre, sur des utopies, sur des radicalités, sur des promesses de résultats alors que "eux au pouvoir"  ils ont échoué,. A l'inverse le projet de Macron est vivifiant et novateur.

    Un projet pour l'Europe, tourné vers l'avenir, dans la logique de la construction des pères fondateurs. Un projet qui doit libérer les forces économiques. Un projet avec l'école républicaine et la culture au coeur de la réflexion.

    Au niveau international, c'est une politique affranchie de la Russie comme des Etats Unis. Une politique pour que la France retrouve sa voix "à part" dans le concert des Nations.

    La campagne a été assurément calamiteuse, mais nous avons la possibilité de lui donner une issue heureuse et finalement inattendue en élisant un jeune, audacieux et dynamique Président : dimanche prochain je voterai pour Macron.

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Présidentielle Imprimer
  • Saint-Mandé : Résultats de la Primaire de la droite et du centre (2ème Tour)

    resultats,primaire,saint-mandé,vncennes,fontenay,fillon,juppéVoici les résultats définitifs de la Primaire sur Saint-Mandé, les villes voisines et la circonscription

    Saint-Mandé : 2875 voix exprimées - Fillon : 1825 voix (63,5%) - Juppé : 1050 voix (36,5%)

    Vincennes : 7215 voix exprimées - Fillon 3717 voix (51,5%) - Juppé 3498 voix (48,5%)

    Fontenay sous Bois : 3609 voix exprimées - Fillon 1831 voix (50,7%) - Juppé 1778 voix (49,3%) 

    Total circonscription : 

    13 699 voix exprimés, dont 53% par les vincennois

    Fillon : 7373 voix (53,82%)

    Juppé : 6326 voix (46,17%) 

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Le Centre en Mouvement, Présidentielle Imprimer
  • Projet contre projet

    DSC_0089.JPGLes résultats du 1ier tour de la Primaire à peine connus, c'est une nouvelle élection qui commençait. 

    8 millions de françaises et de français ont assisté au débat télévisé de jeudi dernier, qui s'est révélé être un bel exercice de débat démocratique. Cela m'a rappelé les débats politiques télévisés des années 70 - 80.

    Très clairement nous avons eu face à face, deux hommes de droite, dont les projets sont cependant sensiblement différents. 

    Il était logique dans cet entre deux tours que les échanges se focalisent sur le fond. Au 1ier tour on élimine, au 2ème on explique et on rassemble. 

    Et si Fillon a fait une campagne de 1ier tour ...

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Le Centre en Mouvement, Présidentielle Imprimer
  • Saint-Mandé : Résultats de la Primaire de la droite et du centre (1ier Tour)

    résultats,primaire,saint-mandéRapide présentation des résultats en pourcentage de la Primaire de la droite et du Centre sur Saint-Mandé

    4015 voix exprimées

    42,3% François Fillon : 1697 voix

    28,7% Alain Juppé : 1152 voix

    22,3% Nicolas Sarkozy : 896 voix

    3,2% Nathalie Kosciusko-Morizet : 129 voix

    1,6% Bruno Le Maire : 65 voix

    1,5% Jean François Poisson : 60 voix

    0,4% Jean François Coppé : 16 voix

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Présidentielle Imprimer
  • Aux urnes, amis centristes et républicains !

    Il est bon parfois de s'extraire des turbulences de la vie politique locale et de servir une cause qui vous dépasse. juppé,saint-mandé,guy montagne

    Si j'assume pleinement d'être un élu d'opposition au sein du Conseil Municipal dirigé par une majorité LR - UDI, je revendique en même temps ma libre pensée centriste, mon ancrage aux côtés de Bayrou, et si proche de l'alliance centriste de Jean Arthuis et de Philippe Folliot. 

    Les primaires de la droite et du centre sont donc pour moi tout simplement l'occasion d'apporter ma contribution au redressement de la France. 

    Et c'est une fierté d'être délégué d'Alain Juppé au bureau de vote de l'école Paul Bert dimanche prochain.

    Mon attachement à Juppé ne date pas d'hier, il est constant et remonte à mes études en droit.

    Dès son lancement, j'ai donc rejoint le Comité saint-mandéen de soutien à Alain Juppé, animé par Guy Montagnon. 

    Je veux ici souligner ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Le Centre en Mouvement, Présidentielle Imprimer
  • L'esprit de Chatou (Par Jean Patrick Benigni)

    Alain Juppé 2016.pngSamedi 30 août à Chatou dans les Yvelines, Alain Juppé a réuni ses partisans pour un long discours sous un soleil de plomb.

    Un discours sous le signe d’une fierté retrouvée, celle de notre pays.

    Les réformes annoncées durant ses trois mois de campagne officielle seront appliquées dès sa prise de fonction :  la réorganisation de l’Etat, la relance économique, la réforme de l’éducation, celle de la sécurité et un islam de France. Dont acte.

    Ses concurrents à la primaire de la droite et du centre sous une forme ou sous une autre annoncent à peu près la même chose, sauf Nicolas Sarkozy qui fait de l’islam en France et des musulmans un de ses thèmes prioritaires. Auguste il est, Auguste il restera ! Pas l’empereur des Romains mais le clown sous le projecteur blafard éclairant la piste de sciure du cirque. Quelle triste image de la politique ! Un tel discours décrédibilise les idées de ses concurrents à la primaire.

    C’est sans doute pour cela que les Français aspirent à une autre gouvernance. Certains sont tentés par des idées populistes, d’autres par un socialisme encore plus redistributeur afin de lutter contre le sentiment de déclassement social et la pauvreté, d’autres encore par une économie productrice de richesses qui finira par éliminer chômage, pauvreté, insécurité et inculture.

    Mais est-ce là, la solution aux maux dont souffre notre pays ?

    Nous souffrons de plaies que l’on pourrait apparenter aux plaies d’Egypte, plaies sur lesquelles nos hommes politiques n’ont eu que peu de prise : ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Présidentielle Imprimer
  • Le temps des pétitions

    Antoine en action.jpgCahuzac pris la main dans le sac !

    Et voilà que la pétition pour moraliser la vie publique lancée par François Bayrou a recueilli 28 000 signatures en 48 heures. 

    A l'heure ou j'écris ce billet on dépasse les 42 000 signatures !

    Sur une telle question, nous pensons que le Président de la République devrait entendre l'aspiration des français à avancer sur le non cumul des mandats, une dose de proportionnelle, l'interdiction des conflits d'intérêt, la limitation du nombre de parlementaires, ...

    N'oublions pas que l'article 3 de la Constitution de la Vème République dispose : "La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum". 

    Et n'oublions pas non plus l'usage essentiel que faisait le Général de Gaulle de ce même référendum. 

    Alors c'est sous l'impulsion du sémilliant Antoine Carette, par ailleurs Président des Jeunes Démocrates du Val de Marne, que les démocrates saint-mandéens ce sont réunis ce dimanche au marché de la Tourelle pour relayer la pétition de François Bayrou.

    Et puisque il semble que nous soyons entrés dans "le temps des pétitions", laissez moi vous confier mes engagements récents :

    - Naturellement il ya la pétition de moralisation dont je viens de vous parler. 

    - Il y a aussi la pétition concernant la crèche de Bérulle évoquée dans mon précédent billet

    - Il y a finalement la pétition lancée par la sénatrice UMP Catherine Proccacia pour que le zoo de Vincennes continue de s'appeller ainsi. Question de principe ! Tant il me paraît aberrant que l'on puisse imaginer de débaptiser notre zoo, qui se trouve - n'en déplaise à certains - dans le bois de ... VINCENNES ! 

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable, Présidentielle Imprimer
  • Les centristes et leurs amis ne se roulent plus dans la farine ...

    la farineUn jour Jacques Chirac a lancé "Vous n'y comprenez rien : un centriste ça se roule dans la farine, avant de le faire frire !"

    Et depuis 2002 il n'y a eu que François Bayrou pour ne pas s'être fait fariner. 

    Avec ses bédouins d'abord ... Puis avec ses démocrates.

    Mais depuis la non réelection de Nicolas Sarkozy la donne a évolué. Le centre-droit et les radicaux, qui avaient abandonné tout esprit d'indépendance, s'enhardissent au sein de l'UDI. Méhaignerie cette grande figure du centrisme les a même rejoint ...

    Ironie de l'histoire, voilà deux jours à peine j'achète en kiosque le dernier N° des Rebelles, la formidable série éditée par Le Monde. Ce dernier numéro consacré à François Mauriac était sous titré "Contre son camp". J'ai alors pensé au combat "contre son camp" de Fillon, cet autre François.

    Fillon, le taciturne, l'ombrageux, mais le teigneux. Qui refuse de se faire "rouler" par la droite "décomplexée" de Jean François Copé.

    Le combat de ce Gaulliste social ne me déplait pas !

    Ces derniers temps, les centristes et leurs amis ne se laissent plus rouler dans la farine.

    Que cela continue ainsi !

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable, Présidentielle Imprimer
  • Les députés MoDem à l'UDI, pourquoi pas ?

    Exit Sarkozy ! Et avec les législatives, une grande partie du sarkozysme !

    Pour parvenir à ce résultat, il aura bien fallu que notre Président, François Bayrou franchisse le rubicon, et par sa position personnelle contribue à l’élection de François Hollande. « Et je salue les humanistes qui ont permis aussi notre victoire ce soir. » a d'ailleurs reconnu François Hollande au soir de son élection. On a vu par la suite comment il a été remercié en retour ... Soyons clair, nous avons refusé par notre vote un système de valeur qui n’était pas le nôtre.

    Nous ne regrettons rien ! Et nous sommes centristes !

    Aujourd’hui, l’UMP défaite n’est plus en position d’empêcher le rassemblement du Centre. Elle a d’autres "chats à fouetter" et notamment redéfinir ses valeurs, ses idées, se trouver un leader … Oublier aussi, j'en prends le pari, la stratégie du rassemblement dès le 1ier tour. Quant à la course derrière le FN ... 

    Côté PS, la concentration de tous les pouvoirs nationaux (Présidence, majorité Absolue à l’Assemblée Nationale, Sénat), en plus des pouvoirs locaux, interdit de facto toute ouverture politique à notre sensibilité pour de nombreuses années. De plus, l'exercice du pouvoir hégémonique est voué à devenir autocratique ! C’est une règle intangible.

    Il est donc logique qu'un espace s'ouvre au Centre. Profitons en ! C’est pourquoi je considère avec bienveillance la naissance du groupe centriste UDI à l’Assemblée Nationale.

    « Union des Démocrates et indépendants » … Le libellé me plait ! Pour l'instant ce groupe comprend les radicaux de Borloo, des députés du Nouveau Centre, des indépendants et des anciens UMP.

    Pour ma part je pense que tout en restant fidèle à nos valeurs d'indépendance, le temps du rassemblement est venu. C'est pour cette raison que je veux conclure ce billet en interpellant : les députés MoDem et de l'Alliance Centriste à l'UDI, pourquoi pas ?

    Lien permanent 5 commentaires Catégories : Culture, histoire et développement durable, Législatives, Présidentielle, Vie locale Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu