Avertir le modérateur

Saint Mandé, Au Centre de nos vies - Page 19

  • Modem de Vincennes : un nouveau blog, une nouvelle impulsion

    modem,vincennesJe salue ici la mise en ligne du nouveau blog du MoDem de Vincennes

     

    Que vous trouverez à ce lien : http://modemvincennes.wordpress.com/

     

    Un look complètement revisité et modernisé, ou la ville est au cœur de la réflexion.

     

    Un premier billet en guise de profession de foi.

     

    Vous y découvrirez les priorités que se fixent Monique Migevant et l’équipe 2015.Des priorités  bien pesées et réfléchies.


    Je leur souhaite bon courage et beaucoup de réussite dans leur entreprise.

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : La revue des blogs, Le Centre en Mouvement Imprimer
  • Remerciements à notre Police Municipale, nos enseignants et nos animateurs !

    police municipale,saint-mandé,éducation nationaleJe tiens à rendre hommage aux effectifs de la Police Municipale qui se sont mobilisés le 9 janvier, ainsi qu'au personnel enseignant et aux animateurs qui ont eu à gérer le confinement des écoles. Face à des citoyens, à des parents plus qu’inquiets, ces hommes et ces femmes ont appliqué les consignes reçues de leur hiérarchie avec abnégation. Maintenir l’ordre pour les uns en faisant respecter le périmètre de sécurité, mettre à l’abri nos enfants sans les inquiéter pour les autres. Dans des circonstances d’une exceptionnelle gravité, et même sans précédent, on a pu apprécier leur calme et leur sens du devoir. 

    Compte tenu de ce qui vient de se passer, on peut être amené à se poser la question de l'opportunité d'armer nos policiers municipaux. 45% des Polices Municipales le sont. L'article qui suit fait le point sur les contraintes qui pèsent sur les Communes qui font ce choix. Pourquoi les policiers municipaux ne sont pas systématiquement armés (article du Figaro)

    Notons cependant que le Maire de Saint-Mandé vient d’informer le Conseil Municipal qu’une section du 1ier Régiment d’Infanterie de Sarrebourg allait stationner dans la ville. C’est une bonne nouvelle de nature à rassurer la population Saint-Mandéenne, réellement traumatisée par ces événements.

    Pour conclure ce billet je souhaite partager avec vous le message qu’une amie a déposé sur Facebook hier :   

    «  Après une semaine à emporter son dessin partout dans l'espoir de voir le "chef des policiers" pour lui remettre son précieux dessin, c'est finalement en se rendant directement à la maison des policiers de Saint Mande, qu'elle a pu le rencontrer, enrôlant les copines avec elle. Elle a ému tout le commissariat et ils ont été super avec les filles, leur faisant visiter les locaux de caméras de surveillance de la ville, leurs équipements ... la suite on ne sait pas car, chut, c'est un secret. Ce chef a été formidable, c'était un très beau moment, vécu avec ma copine Stéphanie. Bravo et merci à lui, à eux. C'était vraiment très important pour Julia ».

    Nota Bene : La photo de mon précédent billet a été complétée d'un article. 

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Qu'elle est belle notre France !

    La Marseillaise n’avait plus retentie dans l’hémicycle, dans une telle collégialité, depuis 1918.

    On l’oublie parfois, et même souvent, la France est une République Parlementaire, et c’est dans l’ enceinte de l’Assemblée Nationale que bat le cœur de la Patrie.

    Le discours de Manuel Valls était à ce titre nécessaire, et même essentiel.  Et c’est un discours historique qu’il a livré. Discours se terminant par cette magnifique phrase « Il y a quelque chose qui nous a tous renforcés après ces événements, et après les marches de cette fin de semaine. Je crois que nous le sentons tous, c’est plus que jamais, la fierté d’être français, ne l’oublions jamais »..

    Vous pouvez regarder ce discours à ce lien : Discours du Premier Ministre à l'Assemblée Nationale le 13 janvier 2015

    L’une des forces de notre Démocratie réside dans le Verbe.

    Ce discours a permis à l’Assemblée de montrer sa cohésion et son Unité, au-delà des partis. Elle a aussi permis de rendre un vibrant hommage aux forces de l’ordre, et un peu plus tard au Ministre de l’Intérieur. Il est vrai que l’on a pu admirer le courage des policiers, et le « self contrôle » du Ministre qui s’est comporté de manière exemplaire. Là encore ses prises de parole, notamment à la Porte de Vincennes, mesurées et déterminées, ont de toute évidence convaincu la Nation.

    Après l’émotion, et le recueillement, arrive désormais le temps de l’action et du politique. A n’en pas douter les français attendent désormais des mesures concrètes. Des français qu’il ne faudra pas décevoir.  La République.JPG

    Crédit Photo : Stéphane Maé - Reuters

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Qui ils étaient ...

    17 portraitsTous les soirs en rentrant du travail, je passe devant l'hypercasher de la Porte de Vincennes, qui se trouve à quelques dizaines de mètres de chez moi ... 

    Aujourd'hui, toutes mes pensées vont aux proches de Yoav Hattab, Yohan Cohen, Philippe Braham et François-Michel Saada. Cet article nous parle d'eux et nous dit qui ils étaient 

    J'ai aussi une pensée pour cette jeune policière lâchement assassinée, d'une balle dans le dos. Une jeune femme originaire de la Martinique qui s'appelait Clarissa Jean Philippe. Cet article nous parle d'elle et nous dit qui elle était

    Je pense aussi aux 12 victimes de Charlie Hebdo. Agent d'entretien, policiers, psychanalyste, correcteur, ancien directeur de cabinet, économiste et ... dessinateurs. Ils avaient pour nom : Frederic Boisseau, Franck Brinsolaron, Jean Cabut (dit Cabu), Elsa Cayat, Stéphane Charbonnier (dit Charb), Philippe Honoré (dit Honoré), Bernard Maris, Ahmed Merabet, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Bernard Verlhac (dit Tignous), Georges Wolinski. Encore une fois, cet article nous parle d'eux et de qui ils étaient. 

    Je ne peux non plus m'empêcher de penser à ces 3 policiers morts pour la France, moi qui me suis dévoué des années durant à les accompagner au sein d'une grande Mutuelle de Fonctionnaires.

    Et puis Cabu c'est mon enfance. Un regard doux et ironique sur le monde, sur la bêtise humaine. 

    Reposez toutes et tous en paix !

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Mes 10 voeux pour 2015

    voeux,saint mandéEn ce début d'année 2015, je formule les 10 voeux qui suivent pour notre beau pays; mais aussi pour Saint-Mandé, Vincennes et notre département :

    1 - Que notre France reste unie et forte, et que les français soient les premiers à croire avec optimisme en nos valeurs qui sont universelles,

    2 - Que Saint-Mandé vive dans la sérénité, et que le bien vivre ensemble soit une réalité qu'aucune rixe, bagarre ou fait divers dramatique ne viendra perturber,

    3 - Qu'un groupe centriste émerge de nouveau au Conseil Général du Val de Marne, alliant des centristes de toutes les chapelles (UDI, MoDem, Indépendants) et contribue ainsi à un changement de politique au niveau du département,

    4 - Que le MoDem de Vincennes se renouvelle et retrouve le chemin du débat politique, y compris avec l'UDI,

    5 - Que le Maire de Saint-Mandé réalise les économies nécessaire à nos finances, sans abîmer les services publics auxquels les saint-mandéens sont attachés, 

    6 - Que le tribunal administratif de Melun reconnaisse que notre liberté d'expression ne peut se faire au détriment d'un autre élu,

    7 - Que le 15 de France fasse "chanter le cuir" lors de la coupe du Monde, et que plus généralement nos sportifs nous fassent honneur que cela soit dans la victoire, ou au pire dans la défaite,

    8 - Que les élections régionales permettent au Centre d'avoir des élus Modem, et que l'extrême droite échoue à conquérir la moindre Région, 

    9 - Que les grands serviteurs de l'Etat soient associés à la conduite des affaires publiques et que nos prix Nobel soient écoutés et leurs propositions mises en débat,

    10 -  Que la France aide, avec discernement, les peuples qui se battent pour leur liberté et pour la démocratie, contre la tyrannie ou l'obscurantisme.

    A toutes et tous, je souhaite une bonne année 2015 : Santé, joie, bonheur et prospérité !

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Le Centre en Mouvement, Municipales Imprimer
  • De 2014 ... à 2015

    Saint-Mandé demain,lucile robinet,luc alonso

    A peine les derniers grains de sable tombés, l'année 2014 est elle entrée dans l'Histoire.

    S'il fallait la qualifier à Saint-Mandé ? On pourrait dire "L'année de tous les dangers"

    D'abord il y a eu la campagne des municipales ou notre liste a obtenu un score tout à fait honorable, mais ou l'unité de notre groupe s'est fracassée en fin de 2ème tour. Depuis, entre un Maire qui ne cesse de ressasser cette "rugueuse" campagne, d'anciens premiers adjoints qui ont renoncé à siéger au Conseil, il nous aura fallu trouver notre place. Cette situation de "naufragés des municipales" nous l'avons affronté avec détermination. En apprenant notre rôle d'élus, Conseil après Conseil ; Commission après Commission.

    Avec ma collègue, nous avons hissé la bannière de "Saint-Mandé, demain". Et je crois pouvoir dire que notre positionnement est central, social et démocrate. 

    En 2014, nous avons principalement défendu notre liberté d'expression, dénoncé la hausse des indemnités des élus et refusé la hausse des tarifs des services publics, inexpliquée et prématurée. 

    Mais tout cela ne serait rien, sans les contacts humains, nombreux et chaleureux, tout au long de cette année, que nous avons eus avec les Saint-Mandéennes et les Saint-Mandéens.

    Nous mesurons vraiment l'importance de la mission qui nous a été dévolue en cette année 2014.

    saint-mandé demain,conseil municipal,central,social,democrate

     

     

    Prochain billet le 4 janvier "10 voeux pour 2015"

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • L’heure des choix

    IMG_4654N&B.jpgLe Préfet du Val-de-Marne vient de placer Saint-Mandé en carence au regard de la Loi SRU. La Ville n’a pas respecté ses engagements en matière de construction de logements sociaux et se voit donc mise à l’amende majorée. Certaines de ses prérogatives en matière d’urbanisme sont également confisquées. Nous ne nous réjouissons pas de cette nouvelle mais elle ne nous surprend pas. Toute politique a son aboutissement.

    A Saint-Mandé les ateliers « participatifs » se sont succédé ces deux derniers mois à un rythme effréné. La majorité municipale nous préparant à des choix que l’on pressent douloureux. Le tract – questionnaire diffusé aux Saint-Mandéens, sans consultation de l’opposition, nous annonce que nous allons devoir « nous interroger sur le devenir des services publics ». Dans une parodie de démocratie participative, nous n’aurions qu’à cocher la case du service public qui se verra sacrifié !

    Sacrifié sur l’autel de la baisse des dotations de l’Etat et de la hausse des prélèvements, c’est vrai. Mais aussi pour rembourser les intérêts de notre emprunt toxique indexé sur le franc suisse. Il aura coûté 500 000 € en 2013. Le Maire a oublié de signaler ce point.

    Nous refusons ces méthodes.

    Bien sûr, toutes les communes devront faire des choix pour garantir leur équilibre financier et nous ne fuirons pas nos responsabilités. Nous ferons donc, début 2015, une série de propositions, que nous rendrons publiques, pour une meilleure gestion de nos finances publiques.

    Mais par-dessus tout, nous défendrons le « bien vivre ensemble », qui se nourrit de services publics efficaces, constants et de proximité. Nous sommes convaincus qu’il n’est pas de difficulté qui ne puisse être surmontée, avec volonté, dynamisme et imagination.

    D’ici là goûtons le temps des fêtes à leur juste valeur, en famille, entre amis ou au sein des associations.

    Bonnes fêtes de fin d’année !

    L. Robinet et L. Alonso

    lucilerobinet@gmail.com

     

    alonso.adam.luc@gmail.com

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal, Municipales Imprimer
  • Le MoDem en ordre de marche

    Dans un bel exercice de démocratie interne notre Mouvement vient de renouveler, coup sur coup, ses instances départementales, puis son Conseil National. 

    Bien évidemment, je me suis investi dans ces deux élections avec détermination. Car si les trois prochaines années vont être importantes pour l'avenir de notre Mouvement, elles vont assurément aussi être déterminantes pour notre Pays.

    Au niveau départemental, je salue l'élection de Didier Dousset, maire du Plessis-Trévise, à la présidence du MoDem 94. Et qui succède donc à Jean-Jacques Jegou. Centriste de conviction, il a toutes les qualités et l'expérience pour définir et mettre en application notre stratégie départementale. A ses côtés, Judith Jerusalmi a su rassembler et motiver une équipe représentative des villes du Val de Marne. Objectif affiché : redynamiser les sections et le Conseil Départemental. Naturellement je fais partie de cette équipe ...

    Dès maintenant, notre Mouvement a les élections départementales en ligne de mire. L'objectif est simple : renforcer nos positions et favoriser la mise en place d'un groupe centriste dans le 94. Les nouvelles modalités de ces élections (binôme homme-femme) impliquent des alliances politiques. On pense à l'UDI bien-sûr, sans exclure au besoin l'UMP. Il faudra parfois dépasser les tensions de la vie locale. Nous ne devons pas par ailleurs être un objet de division sur lequel pourrait prospérer le FN.

    Au niveau national, un nouveau Conseil vient d'être mis en place après un vote internet qui s'est déroulé sans encombre. Je félicite tous les élus du nouveau Conseil National, et plus spécialement Didier Dousset et Antoine Carette (membres de droit), Stéphane Hélière, Judith Jerusalmi, François Tanguy et Marie-Anne Kraft. Nos élus du Val de Marne !

    Notre Mouvement aura à préparer durant ces 3 prochaines années des élections extrêmement importantes : Régionales, Présidentielles et Législatives. Je compte sur eux pour faire entendre leur voix et défendre nos convictions centristes. Bon courage à toutes et tous !

    Ci-dessous : Didier MoDem du Val de MarneDousset et Judith Jerusalmi

     

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Le Centre en Mouvement Imprimer
  • Les difficultés sont faites pour être surmontées (Discours de F. Bayrou sur la maîtrise des dépenses publiques)

    A l’heure où Saint-Mandé vient de lancer ses ateliers de la dépense publique, il m’a semblé utile de partager avec vous le discours que François Bayrou a tenu lors du Conseil Municipal de Pau fin septembre au sujet de la maîtrise des dépenses publiques. Discours que vous trouverez donc retranscrit ci-dessous. Cela a du sens de l'écouter lui qui avait fait de ce sujet, et ceci avant tout le monde, un sujet central et prioritaire de son projet politique. Vous trouverez aussi à la fin de cet article l’interview qu'il a donné le 26 Novembre à l’émission « Preuves par 3 », en marge du Congrès des maires de France.

    Bonne lecture, bon visionnage ! 

     

    « Bien sûr, chacun a à l'esprit les défis que nous allons devoir affronter et le principal de ces défis est financier. Il est financier, non pas tant à cause de notre collectivité - je m'empresse de vous dire que l'audit financier que nous avons demandé à un cabinet réputé vous sera présenté dès l'instant que nous l'aurons entre les mains, c'est-à-dire aux environs du mois d'octobre, pour que nous ayons la dimension des défis - mais l'essentiel, tout le monde le sait, tout le monde l'a présent à l'esprit, l'essentiel est que les dotations de l'État vont être extrêmement amputées par un certain nombre de décisions dont chacun connaît le caractère inéluctable et qui vont porter une atteinte assez profonde aux dotations qui permettent à notre collectivité, soit la commune, soit la communauté d'agglomération, de vivre, investir, fonctionner comme elle fonctionnait jusqu'à maintenant. Bien sûr, je ne vais pas m'inscrire en faux contre ce qui se passe, parce que c'était prévisible et que, pour ma part, je l'avais annoncé assez souvent.

    Je dois de surcroît dire que tout cet argent vient de la poche du contribuable et donc, au-delà des débats politiques que nous pouvons avoir sur le caractère inéluctable ou au contraire évitable de ces amputations, diminutions de crédits, il y a une nécessité pour notre collectivité d'affronter les mutations qui nous sont ainsi imposées. Ces mutations-là tout le monde sait qu'elles seront désormais notre lot, au moins durant la décennie qui vient et peut-être davantage, tant que nous n'aurons pas redressé la capacité de création, de production, d'invention de notre pays, tant que nous aurons le sentiment que ces forces de créativité sont prises dans un réseau de contraintes, dans une toile d'araignée qui les bloquent et qui les empêchent d'avancer.

    Je suis, pour ma part, persuadé que la politique existe, qui permettra de faire que notre pays retrouve ce chemin mais, pour l'instant, les Français ne la voient pas et en tout cas les élus de toutes les collectivités locales de France voient les contraintes qui vont leur être imposées. Ces contraintes seront naturellement très importantes pour nous aussi, plus importantes que cela n'était jusqu'à maintenant prévu.

    Et donc, nous allons suivre les débats budgétaires de cette rentrée avec cela à l'esprit, mais pour nous le défi est double. Il ne suffit pas seulement d'affronter ces contraintes. Il faut, en dépit de ces contraintes, faire ce que nous avons promis et faire mieux ! Ce qui jusqu'à maintenant était fait avec plus ou moins de réussite, et cela dans tous les chapitres de l'action publique. Faire mieux avec moins et le moins nous est imposé, il n'est pas choisi. Voilà, à peu près, la situation dans laquelle nous nous trouvons.

    Naturellement comme citoyen, et simplement comme auditeur ou téléspectateur, chacun des Palois sait bien que c'est cela que nous allons vivre. Chacun des fonctionnaires de notre collectivité le sait aussi mais chacun, évidemment, a un sentiment brûlant des changements que cela va imposer ou des difficultés nouvelles que nous allons rencontrer.

    Ces défis-là, nous allons les surmonter. Nous avons l'intention de faire ce qui est nécessaire pour que la ville se porte mieux malgré les contraintes. Nous n'allons pas renoncer aux objectifs qui étaient les nôtres, nous allons les assumer et, pour ma part, j'ai bon espoir que nous y arrivions. Oh, cela ne va pas se faire sans difficultés, tout le monde le sait, mais les difficultés sont faites pour être surmontées et nous savons, nous, à quel point la bonne gestion, l'imagination, la créativité, l'inventivité sont un des moyens de ne pas être prisonnier de ces contraintes qui sont pourtant extrêmement lourdes.

    Voilà la déclaration d'optimisme que je voulais faire à l'ouverture de ce Conseil municipal et je vous renouvelle mes vœux de bonne année et de bon travail pour cette année civique 2014-2015.

    Merci à tous

    François Bayrou - 30 /09/2014 - Pau »


    François Bayrou, invité de Preuves par 3 sur... par mouvementdemocrate

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, La revue des blogs Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu