Avertir le modérateur

Saint Mandé, Au Centre de nos vies - Page 17

  • Réfection de la place du marché de l'alouette : Ne nous trompons pas de débat !

    Au coeur de l'été, la réfection de la place de la libération, plus connue des saint-mandéens sous le nom de place du marché de l'alouette, défraye la chronique ... contre toute attente.

    Un article du Parisien "Saint-Mandé rénove la place de la Libération" a éveillé mon attention en ce début du mois d'août. Après avoir décrit les opérations de réfection de cette place qui auront lieu du 3 août au 28 août, l'article se fait l'échos de la navette qui a été mise en place par la mairie vers le marché de la tourelle, où les commerçants ont trouvé refuge les mardis et vendredis.

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Toujours plus étonnant ... retour sur le dernier Conseil Municipal

    Etonnant et édifiant ! Le dernier Conseil Municipal l'aura été à plus d'un titre !

    Alors que la majorité a voté le budget 2015 lors du Conseil de Mars, de nouvelles délibérations sont venues apporter un éclairage nouveau sur l'état des finances de notre ville.

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal, Des finances loin d'être exemplaires Imprimer
  • Cela dépasse notre entendement ... (tribune politique du groupe saint-mandé demain - juin / juillet / août 2015)

    Saint-Mandé demain

    Lors du conseil municipal de mars, notre groupe a voté contre le budget 2015. L'absence d'informations précises relatives à la politique de ressources humaines a largement pesé dans cette décision.

    La masse salariale représentant 43% du budget de fonctionnement, nous étions en droit d'espérer un point précis sur les perspectives RH à court et moyen terme.

    Mais c'est une déclaration floue et dogmatique qui nous a été livrée. Morceaux choisis : "En 2015, les suppressions de plusieurs postes décidées en 2014 permettront de contenir la hausse des dépenses de personnel" ; "Seuls des assouplissements statutaires ou une évolution législative sur la durée du travail pourraient permettre à terme une meilleure maîtrise de notre masse salariale". Si la majorité veut optimiser les organisations c’est pour « continuer à proposer aux Saint-Mandéens un niveau de service élevé ».

    Bel objectif, mais à la réflexion nous nous interrogeons sur les priorités qui ont d’ores et déjà été fixées :

    La création d'un poste de Directeur de la communication en octobre était-elle opportune ? Nous ne le pensons pas.

    Le dispositif d’accompagnement à la retraite du directeur général des services, passant par la promotion d'un nouveau DGS, et la création d'un poste transitoire de directeur général délégué, pendant plus d'un an, nous interroge.

    Nous ne remettons pas en cause la qualité de ces fonctionnaires, mais ces décisions sont-elles judicieuses en temps de Crise ?

    Alors que, par exemple, nous constatons un déficit d’ATSEM dans les écoles, où toutes les classes ne sont pas pourvues, ou encore que la dernière infirmière scolaire de la ville ne sera pas remplacée … pour des raisons budgétaires. La régression est frappante !

    Est-ce là la traduction d'un "niveau de service élevé" ?

    Est-ce là la contrepartie des hausses d’impôts et de tarifs qui ont été votées ?

    A vrai dire, cela dépasse notre entendement …

    L. Robinet et L Alonso

    lucilerobinet@gmail.com

    alonso.adam.luc@gmail.com

     

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Des finances loin d'être exemplaires Imprimer
  • La Saint-Mandéenne a 140 ans, et ça se fête !

    La Saint-Mandéenne.jpgLa Saint-Mandéenne est née en 1875 !

    Quelques années avant l'inauguration de la tour Eiffel (1889), au siècle d'avant le métropolitain (1900). 

    C'est une vieille dame qui se porte comme un charme. Une belle association qui accompagne les saints-mandéennes et les saint-mandéens, petits ou grands, dans leur vie sportive

    A une époque où l'on parle de la nécessité de défendre le bien vivre ensemble, l'esprit de fraternité ou de convivialité, voilà une association qui oeuvre en toute discrétion et simplicité.

    Aujourd'hui, j'ai assisté à l'animation "Gym aux agrès" qui clos la saison 2015 pour mes filles. Les tee-shirts remis aux enfants étaient frappés au dos de cette belle maxime : "140 ans et alors ! Je fais toujours du sport !".  

    J'ai apprécié aussi de voir que le Crédit Mutuel était sponsor de l'évènement. Voilà le signe d'un beau dynamisme de la part des dirigeants.

    Demain samedi les animations continues pour le plus grand plaisir de toutes et tous.

    Le Président de l'Association a notamment fixé un défi : "nager 140 km !!!" pour les 140 ans de l'association. Rendez-vous donc à la piscine de 11h30 à 16h00.

    Joyeux anniversaire à la Saint-Mandéenne !

    http://lasaintmandeenne.fr

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Le MoDem de Saint-Mandé renouvelle ses instances

    modem,saint-mandé

    Saint-Mandé, le mercredi 21 mai 2015,

     

    C’est en présence de la Vice Présidente du MoDem 94, que la Section de Saint-Mandé a renouvelé le 21 Mai 2015 son bureau et désigné son nouveau Président. 
    Jean Patrick Benigni a été élu à l’unanimité des voix à la Présidence du MoDem de Saint-Mandé.

    Le bureau est désormais constitué de : Jean Patrick Benigni (Président), Claire Vieillard, Antoine Carette (Président des Jeunes Démocrates), Philippe Barthélémy et Luc Alonso (Conseiller Municipal et ancien Président de la Section).

    Médecin retraité depuis quelques mois, Jean Patrick Benigni continue d'enseigner en France et à l'étranger et de diriger une revue médicale.

    Il s’est investi lors des municipales de 2014 en se présentant sur la liste menée par Claire Pallière.

    Au-delà des choix de liste différents, de réels points de convergence sont apparus avec Luc Alonso au cours de la campagne des municipales, qui n’ont fait que se préciser par la suite.

    « Nous concrétisons à notre manière la fusion que nous appelions de nos vœux au soir du 1ier tour, et qui n’a malheureusement pas eu lieu »

    Les thèmes du bien vivre ensemble, de la laïcité, d’un plus grand dynamisme et d’une meilleure gestion de Saint-Mandé seront les thèmes majeurs qui animeront la vie de la Section dans les mois prochains.modem,saint-mandé

     

    Communiqué approuvé par le bureau

    Pour nous contacter : voixdemocrate@laposte.net

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Le Centre en Mouvement Imprimer
  • De Pivot ... à Huster

    pivot,huster,saint-mandé

    Pourquoi bouder son plaisir ?

    Le spectacle de Bernard Pivot au mois d'octobre dernier avait déjà été pour moi un véritable régal. Malgré le côté suranné de la salle des fêtes de la Mairie, et quelques larsens persistants, j'avais éprouvé ce soir là le plaisir de celui qui peut admirer un des héros de son adolescence.

    Pivot, c'est l'intelligence rabelaisienne. La maîtrise de la langue française qui tourne au jeu de mots. La connaissance quasi encyclopédique de la littérature francophone, dissimulée derrière la modestie et le bon sens terrien. Pivot, c'est l'esprit provincial à Paris. Avec lui, nous avons retrouvé les joies d'Apostrophes, ri à ses anecdotes et son humour. Ce soir là nous avons voyagé au Pays de la langue de Molière avec ce merveilleux "gratteur de têtes" ...

    Alors quel bonheur quand le soir même Pivot répond, avec tant de simplicité, à mon tweet de remerciement !

    Jeudi soir dernier, nous avions rendez vous avec Huster, et nous avons retrouvé ce même plaisir de la langue française. Oubliée toute modestie, nous voilà face à un ego. Mais quel égo ! Qui dans un monologue foisonnant fait revivre devant nous : De Gaulle, Brando, Lucien Guitry, Jouvet (naturellement). Qui dans un parallèle vertigineux convoque les destins de Camus et de Molière. Qui se livre avec passion, jusqu'à la quinte de toux finale, submergée par les applaudissements.

    En somme deux belles rencontres avec la langue française ...

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Cérémonie du 8 Mai

    Très belle cérémonie du 8 mai à Saint-Mandé, avec la Marine Nationale pour ce 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale en Europe. 

    Je retiendrai plus spécialement l'union des forces républicaines en ce jour symbolique ; une très belle prise de parole du lieutenant de marine face aux jeunes qu'il encadrait et les longs applaudissements dans la salle des fêtes à destination des soldats qui assurent la sécurité des lieux de culte juif à Saint-Mandé.

    Crédit photo : Gabriel Margallet (avec mes remerciements renouvelés)     

    Cérémonie du 8 mai 2015 

    La Marine à Saint-Mandé

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Expulsion programmée (Appel des découpés de Saint-Mandé dans le journal municipal d'avril-mai 2015)

    Au moment où Saint-Mandé est placée en carence de construction de logements sociaux par le Préfet et contrainte de signer un contrat de mixité sociale, il est important de laisser la parole aux « découpés de Saint-Mandé ». Le journal municipal doit, en effet, être le journal des Saint-Mandéens, de tous les Saint-Mandéens. 

    Les « découpés » sont aux prises avec un organisme qui a lancé une opération immobilière spéculative sur leurs immeubles. Ce n’est pas un litige d’ordre privé ; cela nous regarde tous, et nous appelons le Maire, le Préfet, les bailleurs socia3834764829.2.jpgux, à trouver un montage financier intelligent qui permette de faire entrer ces appartements dans le contingent des logements sociaux.

    Voici le message des « découpés » et leur contact : alouettepouchard@laposte.net

    « En 2010, BNP immobilier achète nos immeubles sis 22 rue de l’Alouette et 3 rue de l’Abbé Pouchard pour une opération immobilière spéculative. Elle met en vente immédiatement. Les locataires, qui ne pourront pas acheter, devront partir. Bien sûr, le prix fixé est dissuasif. Il s’agit donc bien d’une expulsion programmée, prévue pour 2016.

    Notre combat dure depuis 4 ans et demi et notre bail arrive à terme dans 18 mois. Cet odieux spéculateur va nous demander de quitter les lieux. Ce déracinement de familles entières est inadmissible et inacceptable.

    A ce jour, aucun politique ne nous soutient. Nous sommes seuls face à la BNP qui nous méprise.

    Ce message est donc UN APPEL AU SECOURS : NOUS DEMANDONS AUX ELUS LOCAUX, REGIONAUX, NATIONAUX DE NOUS AIDER.  Nous espérons aussi le soutien des Saint-Mandéens. Aux locataires nous leur disons : cela nous est arrivé et cela peut donc vous arriver. Ce combat nous le menons aussi pour vous.

    SAINT-MANDEENS depuis 30 ans, nous sommes déterminés à le rester. »

    L. Robinet et L. Alonso
     
    lucilerobinet@gmail.com
    alonso.adam.luc@gmail.com
    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Budget 2015 : Pour nous c'est un "Non" clair et net !

    images.jpgLe budget 2015 a été adopté lors du Conseil Municipal du 26 mars et vous trouverez ci-dessous la déclaration qui explique pourquoi nous avons voté contre : 

    "Nous voterons contre ce budget car nous estimons qu’il ne fixe pas de cap à notre ville sur les prochaines années, malgré les 4 axes que vous avez mis en avant. Quand on diffuse à la population un questionnaire tract alertant sur le manque à gagner jusqu’en 2017, on se doit d’apporter une réponse sur la manière dont on entend gérer ces années. 

    Nous tenons à souligner que nous n’avons pas assez d’informations sur le principal poste, à savoir les charges de personnel. Ces charges pèsent pour près de 44% du budget de fonctionnement et l’on n’arrive pas à déterminer via ce budget les marges de manœuvre qui s’offrent à nous. On nous indique que « seuls des assouplissements statutaires ou une évolution législative sur la durée du travail pourraient permettre à terme une meilleure maîtrise de notre masse salariale ». Ce sont des arguments politiques, mais pas opérationnels. Nous n’avons notamment pas de vue sur la pyramide des âges. Vous nous avez pourtant indiqué la détenir.

    Nous entendons bien que les services ont fait de gros efforts d’économie et nous les remercions. Mais attention, comme l’a d’ailleurs dit monsieur le Maire « nous atteignons l’os ». Face aux efforts de l’Administration, nous estimons d’ailleurs que la hausse de l’enveloppe d’indemnités des élus de l’ordre de 15% n’était réellement pas opportune. Question de symbole.

    Nous nous étonnons de constater que dans le volet « travaux de voirie » les travaux soient différents de ceux annoncés lors du débat d’orientation. On nous a expliqué en commission que c’était un choix politique, il fallait toucher tous les quartiers. Nous espérions la motivation de ces travaux sous l’angle des priorités.

    Nous voterons contre ce budget qui s’appuie sur une hausse du taux des trois taxes directes locales  de 5.5%. Hausse qui ne correspond pas à notre sens à une hausse modérée, comme vous nous l’aviez annoncée lors du débat d’orientations budgétaires. Comme l’a encore souligné Monsieur le Maire nous avons « une forte classe moyenne », malgré les CSP++ qu’il se plaît à citer. C’est cette classe qui va être le plus fortement impactée. Le Conseil Municipal du 16 juin avait déjà augmenté le prix des services de 5%.

    Nous constatons à regret que le tour de vis continue.

    La politique des subventions aux associations n’est pas ouvertement affichée. On aurait souhaité un tableau de synthèse avec une tendance par rapport à l’année précédente. Nous avons constaté que beaucoup de subventions aux associations augmentaient. Les économies doivent être l’affaire de tous.

    Nous finirons sur la renégociation des emprunts toxiques pour vous dire que nous vous soutenons dans votre démarche de renégociation. Notamment si vous obtenez comme vous nous l’avez indiqué en commission un taux de 3.9%. Nous avons intérêt à nous désengager de cet emprunt. Parce qu’en fait nous ne sommes pas sous le régime de la double peine, mais plutôt sous celui de la triple peine, avec cet emprunt toxique."

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Des finances loin d'être exemplaires Imprimer
  • Un groupe centriste 100% féminin, c'est bien !

    CBf9QpHWoAAcxFf.jpgD'accord le département du Val de Marne n'est pas tombé !

    Mais cette fois ci nous avons un groupe centriste constitué de 3 élues. Un groupe 100% féminin, ce qui n'est pas pour me déplaire.

    Bravo à Dominique Le Bideau, Frédérique Pradier et Sabine Patoux.

    A Sabine j'adresse mes pensées démocrates les plus affectueuses.

    Credit photo G.Lecoq : les 3 élues avec Laurent Lafon, Maire de Vincennes, Didier Dousset, Maire du Plessis Trévise et Jean Pierre Barnaud, conseiller général MoDem sortant.

    À toutes les trois je dis "Montrez leurs mesdames de quel bois se chauffent les centristes"

    Un article très sympathique de 94citoyens sur ce groupe 100% féminin

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Départementales Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu