Avertir le modérateur

Culture, histoire et développement durable

  • En mémoire d'Alexandra

    IMG_20180511_223631_01-450x600.jpgCe billet est une bouteille à la mer face à l’éternité …

    Alexandra nous a quitté suite à une maladie aussi effroyable qu’effrayante.

    La veille de son anniversaire, un jour de shabbat.

    Alexandra Leyris était une jeune femme qui avait la vie devant elle, un tempérament entier et un franc parler légendaire.

    De très belles paroles ont été prononcées par les rabbins, M le Maire et sa famille, présents à son inhumation que je ne vais pas ici retranscrire. Chacun à connu Alexandra à sa manière.

    Ce que je peux dire pour ma part c’est qu’Alexandra était une jeune femme d’ouverture, de mémoire et d’alliance.

    Il faut avoir vu le cimetière de Saint-Mandé trop petit, pour tous ceux venus lui rendre un dernier hommage, pour comprendre son aura. Elle avait des amis de tous les horizons.

    Notre rencontre à Saint-Mandé était inévitable. Jean-Patrick me l’avait présentée. Nos relations étaient simples.

    Elle était une militante déterminée de la mémoire de la Shoah. J’avais déniché le livre de Jean Laloum sur les petites filles de la rue Grandville et je voulais lui offrir. Mais naturellement elle l’avait déjà.

    Et c’est elle qui m’a offert un écrit qu’elle avait terminé. J’ai conservé nos échanges de cette époque …

    J’y ai alors découvert l’histoire de son grand père.

    J'ai aussi alors perçu l’immense respect qui la liait à madame Dussud.

    Alexandra est partie, et elle va terriblement nous manquer ...

     

    Cet hommage a été publié avec l’autorisation de son compagnon Anthony

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Saint-Mandé sous les particules fines

    mgp_zfe_site_dedie_carte_04_72.jpgJe partage ici un article de BFMTV.com "Particules fines : quelles sont les 10 villes de France dont l'air est le plus pollué". Malheureusement Saint-Mandé occupe la deuxième place de ce triste classement derrière Saint-Denis et devant Paris.

    Les sceptiques seront sceptiques, les autres réfléchiront pour trouver des solutions. 

    Tableau mensuel de la pollution à Saint-Mandé

    En toute franchise, le sujet n'est pas simple. Le Conseil Municipal de Saint-Mandé a récemment adopté, à l'unanimité, son entrée en ZFE (Zone à Faibles Emissions métropolitaine). Zone à l'intérieure de laquelle les véhicules les plus polluants ne pourront plus circuler.

    C'est un pas dans la bonne direction, sous l'impulsion de la Metropole du Grand Paris, et je ne doute pas que l'harmonisation des politiques locales à l'intérieur de la boucle de l'A 86 aura des effets bénéfiques sur la qualité de l'air au global. 

    Il n'en demeure pas moins que le Boulevard périphérique est en lui même un sujet. Et il faut voir Saint-Mandé comme ville symbole de la pollution qui touche les villes riveraines du Boulevard Périphérique.

    Faut-il le recouvrir, en réduire la vitesse dessus à 50 km heures ou encore positionner des feux tricolores ? Le déploiement de véhicules électriques est peut-être aussi LA solution qui règlera le problème le plus rapidement ... 

    Toujours est-il que dans le cadre de ma candidature aux élections municipales, je travaille à proposer des pistes locales pour réduire autant que faire se peut l’impact de ces nuisances.

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Le lien si particulier de Saint-Mandé avec Notre-Dame de Paris

    images.jpgPassé la tristesse d'avoir vu Notre-Dame de Paris en proie aux flammes, qu'immédiatement est apparue l'envie de la reconstruire, sous l'impulsion du Président de la République.

    Rappelons que Saint-Mandé, par l'intermédiaire d'un de ses enfants, a noué un lien particulier avec Notre-Dame de Paris.

    C'est en 1955 que Pierre Cochereau est devenu, et pour trente belles années, titulaire des grandes orgues de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

    Orgues qui sont littéralement l'âme de la Cathédrale.

    Organiste mondialement connu, ce Saint-Mandéen, au fort caractère comme nous allons le voir, aura été un symbole d'ouverture en accueillant les organistes du monde entier "tous les dimanches après-midi pour des auditions d'une heure au cours desquelles tous les styles d'œuvres pour orgue auront droit de cité".

    Il aura également été un symbole de liberté par ses célèbres improvisations.

    Il aura par son art largement contribué à la réputation de Notre-Dame de Paris au XXème siècle.

    Il faut ainsi se souvenir que lorsque les États-Unis avaient envisagés d'interdire au Concorde d’atterrir sur le sol américain au prétexte qu'il dépassait le volume sonore réglementaire, Pierre Cochereau n'avait pas hésité à répondre que puisque le Concorde ne pouvait pas atterrir parce qu'il faisait trop de bruit, la tribune de l'orgue de Notre-Dame de Paris allait être interdite aux Américains, l'orgue sonnant plus fort que le Concorde ...

    Saint-Mandé va soutenir l'effort de reconstruction de Notre-Dame de Paris.

    Patrick Beaudouin a sollicité les  conseillers municipaux pour imaginer le montant et la durée de notre don. De nombreuses propositions ont d'ores et déjà été effectuées avant le prochain Conseil Municipal qui fixera définitivement les modalités de cette contribution.

    Saint-Mandé doit bien cela à Pierre Cochereau

    Pour sauver ce trésor national si symbolique et si nécessaire à notre quotidien, que cela soit sur le plan architectural, culturel, littéraire, symbolique ou religieux.

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Réunion d’échanges "Quartier Pasteur - Cité rose" (Tribune du mois de mars du groupe Saint-Mandé demain)

    Réunion d’échanges

    Bégin, Pasteur, Cité rose, Chaussée de l’Étang

    Jeudi 4 avril à 19h

    Salle Jean-Paul Goude – 2ter avenue Pasteur

     

    455C049C-6690-4F7C-9DBB-B17400C377D4.jpeg

    Nous vous donnons rendez-vous le jeudi 4 avril dans la salle Jean-Paul Goude, à partir de 19 heures, pour échanger avec nous sur le potentiel et le devenir ce secteur de Saint-Mandé.


    De Bégin au haut de la Chaussée de l’Étang, en passant par l’avenue Pasteur, la Cité Rose et l’avenue Gambetta, ces quartiers revêtent plusieurs identités, ils ont cependant en commun d’être des lieux de vie en plein essor.

    Première réunion d’une série de trois, notre objectif est de créer les conditions d’un dialogue avec les Saint-Mandéennes et les Saint-Mandéens sur leur cadre de vie.


    Une réunion où vous pourrez partager avec nous votre quotidien, signaler des problèmes non résolus à ce jour ou au contraire souligner les améliorations qui vous ont simplifié la vie. Mais aussi nous faire part de vos idées en matière d’urbanisme, notamment au sujet de la couverture de la tranchée RER et des aménagements possibles. Il s’agira d’entendre les avis de vos voisins, de confronter les points de vue dans le respect des uns et des autres pour, ensemble, « co-construire » le Saint-Mandé de 2030.


    Si vous avez des difficultés pour vous déplacer ou si vous préférez vous exprimer par écrit n’hésitez pas à nous faire part de votre point de vue par mail ou par courrier adressés à nos noms en mairie.

    A très bientôt pour construire à vos côtés le Saint-Mandé de 2030.

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com
    Arielle Attias – arielle.attias@sciencespo.fr
    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr
    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable, Municipales Imprimer
  • Pour tous ceux de 14

    033D7103-AD71-42A9-8EC6-C9E1E2DA7A70.jpegCe matin avait lieu place Charles Digeon, la cérémonie de commémoration du centenaire de l'armistice de la Grande Guerre.

    D'une rive à l'autre : 11 novembre 1918 ... 11 novembre 2018. Il y a un siècle. 

    Un moment émouvant et symbolique qui a réuni de nombreux saint-mandéens dès le rappel des noms des 634 morts pour la France de notre ville. 

    Deux nouveaux jeunes porte-drapeaux issus du Conseil Municipal Jeune ont été particulièrement remarqués et justement mis en avant ... 

    Nous avons aussi eu la chance d'écouter une jolie Marseillaise par une classe de Paul Bert. Le public accompagnant les enfants sur le refrain, d'une voix basse. Emotion ... 

    Il y a un siècle. Maurice Genevoix va être panthéonisé et avec lui ceux de 14 ... BC3B6A6E-CA4C-4481-A7FD-6C082E35D875.jpeg

    Nous avons tous en tête les photos et les médailles de nos arrières grands parents ; les cours d'histoire de nos professeurs et les images d'archives qui nous laissent imaginer l'enfer des tranchées ...

    Pour tous ceux de 14 il était important que nous soyons présents 

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Pierre Osenat, prince des poètes de la mer

    Pierre Osenat,poète,médecin,poésie Hier avait lieu à la mairie de Saint-Mandé l'inauguration de l'exposition en l'honneur du poète saint-mandéen Pierre Osenat.

    Médecin réputé, amoureux de la mer et aussi fervent chrétien. Fidèle ami de Jacques Prévert, aux multiples distinctions.

    Celui qui, sa vie durant, à fait de la langue française sa matière première a été honoré de la plus belle des manières.

    C'est un petit "spectacle" qui a été proposé à un public qui débordait les portes du patio. Poèmes déclamés, poèmes chantés, poèmes sous forme de discussion. La famille, les acteurs, les poètes, les amis aussi se sont réunis autour de la belle figure du maître.

    Voici quelques années que la poète a déposé "sac à terre" mais sa poésie subsiste, et avec elle celui qui fut élu "prince des poètes de la mer".

    Sac à terre, Pierre Osenat s'en est allé ... 

    pierre osenat,poète,médecin,poésiepierre osenat,poète,médecin,poésiepierre osenat,poète,médecin,poésiepierre osenat,poète,médecin,poésie

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Vacance ... de ville

    saint-mandé,fête nationale,14 juillet,vacances,vacanceDes « vacances » à la « vacance » il n’y a qu’un petit « s » que la majorité municipale de Saint-Mandé a malheureusement, bel et bien, décidé d’escamoter.

    Entendons nous bien, je ne parle ni de vacance de pouvoir, ni de vacance de poste … mais plutôt de vacance de ville.

    « Bel été 2018, Rendez-vous en Septembre à Saint-Mandé » tel est d’ailleurs le texte placardé sur les panneaux d’affichage Decaux. 

    Et en effet, force est de constater, qu’il ne va pas se passer grand-chose à Saint-Mandé cet été.

    Par exemple, quand la grande majorité des villes du Val-de-Marne fête le 14 juillet par un bal ou un feu d’artifice, Saint-Mandé ne fait rien. Notre ville se désintéresse de la grande fête nationale des français quand pourtant elle fête tous les ans la … Saint Patrick ! C’est à n’y rien comprendre.

    Article de 94citoyens où Saint-Mandé brille par son absence : Feux d'artifice et bals pop les 13 et 14 juillet en Val-de-Marne

    Et quand de nombreuses villes du Val-de-Marne organisent des activités ludiques et estivales, une fois encore Saint-Mandé n’a rien à annoncer … comme on peut le constater dans cet autre article de 94citoyens : Comment s'occuper cet été 2018 en Val-de-Marne

    Pire notre ville réduit l’ouverture de sa médiathèque entre le 13 juillet et le 5 août (6 jours d’ouverture seulement), avant de la fermer complètement du 6 au 27 août … La piscine quand a elle sera fermée les 14 juillet et 15 août.

    Pourtant il y a bien des saint mandéens qui, par choix  ou nécessité, resteront à Saint-Mandé cet été et qui se trouveront pris au piège d'une ville ... en vacance.

    Triste constat et symbole d’une absence de dynamisme de la part de la majorité municipale.

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Le coworking et Saint-Mandé

    IMG_3108.jpgFidèle à son habitude le blog "La Relève de Saint-Mandé" vient de publier un billet très intéressant, relatif au coworking : Saint-Mandé et le travail à distance

    Cet article pose très bien la problématique et souligne la situation particulière de Saint-Mandé :

    "Dans notre ville, 7 700 personnes environ, soit 68 % de la population qui travaille, occupe une profession intermédiaire, supérieure ou intellectuelle"

    A coup sûr notre ville pourrait développer un programme ambitieux en la matière. Cela contribuerait également au bien être d'une partie de nos concitoyens 

    Toujours via "la Relève" j'ai reçu un lien vers cette enquête en ligne à laquelle je vous encourage à participer :

    Mission Coworking : quels nouveaux lieux pour les territoires à l'ère du numérique

    Bonne lecture !

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable, La revue des blogs Imprimer
  • Report du projet de baignade publique dans le lac Daumesnil

    lac daumesnil,baignade,reportVendredi matin, les titres des journaux rivalisaient de jeux de mots pour annoncer le report du projet de baignade dans le lac Daumesnil. Qu'il tombe à l’eau, qu’il fasse plouf ou encore qu'il boive la tasse, tous confirmaient qu'il était bel et bien reporté et que la mairie du 12ème se tournait désormais vers "un bassin de baignade mobile l'été sur la pelouse de Reuilly".

    Une victoire pour les associations qui se sont mobilisées, pour les riverains qui ont signé la pétition (vendredi elle totalisait plus de 14 000 signatures, dont votre serviteur), où qui ont déposé des observations lors de l'enquête publique (il y a eu des milliers d'observations que cela soit en Mairie ou sur internet).

    Combien même l'idée d'une baignade publique gratuite pouvait paraître bonne, c'est avant tout le choix du lieu pour la recevoir qui posait problème.

    Dans un contexte où la fermeture des voies sur berge mobilisait déjà fortement les critiques de l'opposition contre la politique de la Maire de Paris, il était probablement urgent pour madame Hidalgo de ne pas laisser se développer un deuxième front de mécontentement. Qui plus est sur des thématiques écologistes. 

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Baignade publique dans le lac Daumesnil : Mes observations auprès de l'enquête publique

    Projet.jpgLe maire de Saint-Mandé a sollicité les membres du Conseil Municipal pour cosigner un courrier faisant valoir les « interrogations » et « réserves » de notre Ville au sujet du projet d’aménagement d’une baignade publique dans le lac Daumesnil. Ce courrier demandait « un rallongement du délai de l’enquête publique afin de permettre à chacun de pouvoir s’exprimer » et concluait par « un avis défavorable ». J’ai accepté de cosigner ce courrier car, au-delà de la forme, il faut parfois considérer la finalité.  

    Mais j’ai également souhaité déposer mes propres observations sur le site dédié à l’enquête publique ( vous pouvez déposer vos observations ici ). Observations que voici :

     « Conseiller municipal de la ville de Saint-Mandé, j’entends faire valoir mes observations auprès de l’enquête publique relative au projet d'aménagement d'une baignade publique dans le lac Daumesnil. 

    Ce projet est contestable sur au moins deux points :

    Ce projet est une aberration historique et patrimoniale

    En 1860, quand Saint-Mandé a vu près des deux tiers de son territoire annexés par la ville de Paris, l’une des contreparties à cette annexion était que le bois de Vincennes serait transformé, agrandit et embellit, sous la conduite d’Alphand. En cela le bois de Vincennes est emblématique de l’art des jardins du XIXème siècle, avec ses effets paysagers. Et depuis le bois a été classé à de multiples titres (Zone naturelle et forestière, zone naturelle faunistique et floristique, …). Si la ville de Paris est probablement légitime à vouloir donner du corps à son « plan Nager Paris », faut-il pour autant que cela soit au détriment du lac Daumesnil ? Par ailleurs, il ne s’agit nullement d’une « baignade publique » mais bien d’un centre aquatique. 

    On peut d'ailleurs s’interroger à l’heure où les urbanistes s’ingénient à faire entrer le bois dans la ville de l'opportunité d’aller à rebours de cette tendance et de vouloir faire entrer le béton dans le bois ?

    Ce projet est un non-sens écologique

    Le bois de Vincennes et le bois de Boulogne sont les poumons verts de la capitale. Véritables réservoirs de biodiversité. Ils doivent le demeurer. L’île aux Oiseaux  telle qu’est surnommée l’île de Bercy, et qui est ici menacée, fait partie de la zone naturelle faunistique et floristique (ZNIEFF). De multiples espèces vivent sur cette île dans une certaine quiétude. Les oiseaux migrateurs y trouvent une halte salutaire dans une région à forte densité urbaine. Des dizaines d’espèces y nidifient. Certains arbres ont reçu le label « arbres remarquables de France » et ont été reconnus en 2015 « ensemble arboré remarquable » par la Ville. Les infrastructures en dur qui sont prévues, ainsi que la grande fréquentation trois mois dans l’année ne peuvent pas faire bon ménage avec l’objectif de préservation de cette zone naturelle.

    En ma qualité de conseiller municipal de la ville de Saint-Mandé il ne m’appartient pas de contester les choix budgétaires que le Conseil de Paris adopte.

    Mais en tant que conseiller municipal d'une ville riveraine du bois il m'appartient de m'inquiéter d'un projet aux portes de ma ville qui aurait reçu un avis défavorable de l’Inspectrice des sites. Cela interpelle nécessairement. 

    A l’heure où la faune et la flore sont d’une manière globale menacées, il est de notre devoir de transmettre aux générations futures cet espace naturel tel qu’il a été pensé et tel qu'il nous a été légué.

    Luc Alonso, Conseiller municipal de la ville de Saint-Mandé »

    Lien permanent 4 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu