Avertir le modérateur

Culture, histoire et développement durable

  • Transformer le périphérique ? Une nécessité absolue !

    83E831C0-CE8E-4F3D-90C9-785BDC1FD7AB.jpegA l’heure de l’Accord de Paris sur le Climat, une réflexion ambitieuse sur le devenir du boulevard périphérique a été menée par la ville de Paris, dans un esprit de consensus, qui a débouché sur un rapport de 277 pages et 40 propositions pour transformer cette autoroute urbaine en boulevard écologique du XXIème siècle.

    Début juillet, notre ville s’en est fait le lointain écho par la voie d’un sondage internet en soumettant aux saint-mandéennes et aux saint-mandéens cinq de ces mesures directement liées au périphérique : création d’une voie réservée aux véhicules collectifs ou non polluants, abaissement à 3 du nombre de voies, mise en œuvre du 50 km/h, interdiction des poids lourds en transit et végétalisation.

    Nous regrettons ce rôle de suiveur, plus que d’acteur. L’heure n’est plus à l’expectative ou au sondage prudent, mais bien à l’action !

    Le périphérique nous pollue depuis des années et la proximité du Bois ne doit plus nous servir d’alibi pour regarder ailleurs.

    Saint-Mandé doit affirmer sa volonté de participer pleinement à la « révolution » des mobilités au sein de la Métropole du Grand Paris, dans un délai qui sera celui des jeux Olympiques de 2024.

    Notre ville est légitime à peser dans cette réflexion de tout son poids : bien sûr du fait de sa frontière avec le périphérique sur plus d’un kilomètre ; du fait aussi de la Porte de Vincennes et de l’axe pénétrant Nation – Vincennes très fréquenté qui traverse son territoire ; et aussi par l’école Paul Bert, l’une des plus grandes écoles du Val-de-Marne, qui fait face au périphérique.

    Saint-Mandé doit associer et consulter ses habitants pour lutter efficacement contre le bruit et les pollutions atmosphériques liées au trafic routier :

    - Quelles mesures peuvent être prises à notre niveau pour empêcher un report vers Saint-Mandé des véhicules dissuadés d’emprunter le périphérique ?

    - Quel avenir pour le Boulevard de la Guyane qui est dans un état déplorable ?

    - Quels sont les niveaux de pollution actuels Porte Dorée, Porte de Saint-Mandé, Porte de Vincennes, Porte de Lagny ?

    La question des « violences routières » au sein de notre ville se pose aussi avec acuité.

    Les statistiques de l’accidentalité à Saint-Mandé mettent en exergue une surreprésentation des accidents impliquant les piétons au regard de la moyenne du Val-de-Marne, et plus spécialement les plus de 60 ans et les moins de 13 ans. Ce qui démontre que notre ville, du fait de sa densité et de son trafic routier, doit trouver des solutions particulières.

    Avec vous, nous les trouverons : Les saint-mandéens devront avoir le dernier mot !

    Luc Alonso / alonso.adam.luc@gmail.com

    Arielle Attias / arielle.attias@sciencespo.fr

    Gaël Turban / gael-turban@hotmail.fr

    Lucile Robinet / lucilerobinet@gmail.com

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Il y a 75 ans "L'appel des voix d'airain : chronique de la Libération de Saint-Mandé"

    libération,saint-mandé,jean bertaud,coste,août 1944Cet article est un hommage aux patriotes qui il y a 75 ans ont libéré Saint-Mandé.

    L'appel des voix d'airain c'est ce moment particulier à la Libération où toutes les cloches de Paris ont résonné dans un même élan.

    Chaque cloche a sa voix caractéristique et reconnaissable à une oreille exercée ...

    Les faits et citations ici repris sont issus du fascicule "Saint-Mandé dans la Libération, l'ombre et la lumière", publié par le comité local de la Libération.

    Récit de ces jours cruciaux de la fin août 1944 à Saint-Mandé ... 

     

    Lire la suite

    Lien permanent 4 commentaires Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Le lac de Saint-Mandé : lac naturel ou artificiel ?

    le lac de saint-mandé - albert lichtenC'est sous le règne de Philippe la Hardi, en 1276, qu'un fossé fut creusé pour amener l'eau des fontaines de la côte de Fontenay au vivier du bois de Vincennes, à travers la léproserie de Fontenay-sur-Bois. Un vivier est alors le plus sûr moyen d'avoir du poisson frais à sa table. 

    Le "ru de la Pissotte" (du nom d'un hameau), autrement appelé "ru de Montreuil", qui coule des coteaux de Montreuil, en passant par les douves du château de Vincennes abonde alors l'étang, niché dans une dépression, que l'on a bordé d'une digue ... d'une chaussée, pour éviter les inondations. 

    La chaussée de l'étang est née !

    En 1377, Charles V fait détourner une grande partie de ces eaux vers les abreuvoirs du Château de Beauté. Le vivier devient un bourbier pestilentiel. Au point qu'en 1711, les eaux corrompues provoquent une épîdémie pendant l'été. L'ordre d'assèchement est donné et le lac est comblé.

    On peut alors lire dans les chroniques : "Le lac de Saint-Mandé occupe la place d'un ancien vivier, autrefois devenu bourbier ... son alimentation est faite provisoirement par un courant d'eau fétide donnant toujours et par un courant d'eau pur admis seulement par intervalles ; lorsque l'eau salle domine sans partage, on s'en aperçoit aisément, car la surface du lac verdit et produit des exhalaisons peu agréables" (Source)

    Mais l'histoire ne s'arrête pas là ...

    En 1860, Saint-Mandé obtient, en contre partie de l'annexion des 2/3 de son territoire, une gare sur la ligne de chemin de fer de Vincennes et l'embellissement du bois de Vincennes. Le Lac de Saint Mandé est alors désinfecté au sulfate de fer et à la chaux et remis en eau. Mais les eaux croupissent de nouveau. En 1866, Alphand prend donc la décision de le relier au réseau hydraulique général du bois de Vincennes, lui même alimenté par les eaux de la Marne, pompées 35 m en contrebas par la station de pompage de Saint-Maur-des-Fossés.

    Finalement, en 1974, "suite à l'ouverture de l'autoroute A4 qui condamna la station sur la Marne, l'eau du système hydraulique du bois est pompée dans la Seine par l'usine du pont d'Austerlitz".  

    Le lac de Saint-Mandé est donc bien un lac artificiel, au passé prestigieux ... 

    Depuis le début du siècle, il est aussi et surtout un lieu de promenade extrêmement prisé ... on peut s'y promener, et même y pêcher. 

    Mais attention aux espèces protégées qui le peuplent !

    Sources hsitoriques :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_de_Saint-Mand%C3%A9

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bois_de_Vincennes

    http://www.cosmovisions.com/monuSaintMande.htm

    http://www.peinture-et-langage.fr/voir_c_est_avoir_vu.html (pour en savoir plus sur le peintre Albert Lichten qui a fait ce superbe tableau du lac de Saint-Mandé)

    Cet article a été publié initialement le 31 juillet 2012 et le 15/07/2017 sur ce blog

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Du plaisir de partager, encore et toujours (Tribune politique du mois juillet-août du groupe Saint-Mandé demain)

    A la veille des vacances estivales, nous partageons avec vous, comme les années précédentes, nos coups de cœur, en clin d’œil à la situation politique locale.

    téléchargement.jpeg

    téléchargement (1).jpeg

    téléchargement (2).jpeg

    téléchargement (3).jpeg

     

     

     

     

     

    Luc : Quel paradoxe ! Les vacances sont là, et pourtant, alors que c’est le moment de lire et de se divertir, la médiathèque sera en service réduit à compter du 20 juillet pour fermer du 6 au 26 août. Tous les étés, notre ville se prive d’un lieu central d’échanges, de calme et de sérénité. C’est regrettable. N’hésitez pas à faire vos emprunts en amont, les délais de retour sont malgré tout allongés. Quant à moi, je me plongerai dans la lecture de Me voici de Jonathan Safran Foer. Un roman fleuve de 740 pages pour découvrir, à travers les aventures de son double Jacob, cet auteur américain à succès de 40 ans à peine.

    Lucile : Encore un enfant qui raconte la vie ? Encore un auteur qui se croit malin en donnant des mots plein de candeur ou d'ironie à une petite fille de onze ans ? Non. Avec  sa collectiond'enfants et d'adultes maniacodépressifs, obsessionnels  compulsifs ou bien phobiques, on est un peu dans « Le Petit Nicolas » au  pays des névroses. Mais avec un dosage subtil de fausse naïveté et de réelle compassion, Cypora Petitjean-Cerf nous attache si bien à Tracey, élève de 6e au collège Jean-Lurçat de Saint-Denis, qu'au moment de tourner la dernière page de La Belle Année,  on se dit qu'elle va nous manquer !

    Gaël : Pour ceux qui souhaitent fuir le soleil et la chaleur de cet été qui s’annonce caniculaire, la solution se trouve certainement dans les salles de cinéma ou … de théâtre ! Sortant du classique théâtre de boulevard, Les Faux British, pièce qui peut se targuer d’un Molière grandement mérité, vous plonge dans l’Angleterre du 19e siècle. Une troupe un peu trop amatrice qui souhaite mettre en scène un thriller, un manoir bringuebalant, une pointe de flegme britannique et beaucoup de loufoquerie : la recette d’une pièce sans temps mort et hilarante. Le mieux, c’est de découvrir cela par vous-même !

    Arielle : Sous cette chaleur accablante, les vacances d’été arrivent à pic. Pour vous accompagner, je vous conseille L’ode à la fatigue, un essai à a fois original et jouissif du philosophe Eric Fiat. Faire l’éloge de la fatigue paraît une démarche à contre temps. Et pourtant, M.Fiat nous rappelle que la bonne fatigue, contrairement à la paresse, est un sentiment digne auquel il faut s’abandonner. Symbole que nos forces ont été correctement utilisées, la fatigue est le repos du juste. Pour l’illustrer, il jongle entre des références littéraires, poétiques et philosophiques, pour le plaisir des lecteurs.

    Sur ces mots, nous vous souhaitons un bel et reposant été.

    Luc Alonso / alonso.adam.luc@gmail.com

    Arielle Attias / arielle.attias@sciencespo.fr

    Gaël Turban / gael-turban@hotmail.fr

    Lucile Robinet / lucilerobinet@gmail.com

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • En mémoire d'Alexandra

    IMG_20180511_223631_01-450x600.jpgCe billet est une bouteille à la mer face à l’éternité …

    Alexandra nous a quitté suite à une maladie aussi effroyable qu’effrayante.

    La veille de son anniversaire, un jour de shabbat.

    Alexandra Leyris était une jeune femme qui avait la vie devant elle, un tempérament entier et un franc parler légendaire.

    De très belles paroles ont été prononcées par les rabbins, M le Maire et sa famille, présents à son inhumation que je ne vais pas ici retranscrire. Chacun à connu Alexandra à sa manière.

    Ce que je peux dire pour ma part c’est qu’Alexandra était une jeune femme d’ouverture, de mémoire et d’alliance.

    Il faut avoir vu le cimetière de Saint-Mandé trop petit, pour tous ceux venus lui rendre un dernier hommage, pour comprendre son aura. Elle avait des amis de tous les horizons.

    Notre rencontre à Saint-Mandé était inévitable. Jean-Patrick me l’avait présentée. Nos relations étaient simples.

    Elle était une militante déterminée de la mémoire de la Shoah. J’avais déniché le livre de Jean Laloum sur les petites filles de la rue Grandville et je voulais lui offrir. Mais naturellement elle l’avait déjà.

    Et c’est elle qui m’a offert un écrit qu’elle avait terminé. J’ai conservé nos échanges de cette époque …

    J’y ai alors découvert l’histoire de son grand père.

    J'ai aussi alors perçu l’immense respect qui la liait à madame Dussud.

    Alexandra est partie, et elle va terriblement nous manquer ...

     

    Cet hommage a été publié avec l’autorisation de son compagnon Anthony

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Saint-Mandé sous les particules fines

    mgp_zfe_site_dedie_carte_04_72.jpgJe partage ici un article de BFMTV.com "Particules fines : quelles sont les 10 villes de France dont l'air est le plus pollué". Malheureusement Saint-Mandé occupe la deuxième place de ce triste classement derrière Saint-Denis et devant Paris.

    Les sceptiques seront sceptiques, les autres réfléchiront pour trouver des solutions. 

    Tableau mensuel de la pollution à Saint-Mandé

    En toute franchise, le sujet n'est pas simple. Le Conseil Municipal de Saint-Mandé a récemment adopté, à l'unanimité, son entrée en ZFE (Zone à Faibles Emissions métropolitaine). Zone à l'intérieure de laquelle les véhicules les plus polluants ne pourront plus circuler.

    C'est un pas dans la bonne direction, sous l'impulsion de la Metropole du Grand Paris, et je ne doute pas que l'harmonisation des politiques locales à l'intérieur de la boucle de l'A 86 aura des effets bénéfiques sur la qualité de l'air au global. 

    Il n'en demeure pas moins que le Boulevard périphérique est en lui même un sujet. Et il faut voir Saint-Mandé comme ville symbole de la pollution qui touche les villes riveraines du Boulevard Périphérique.

    Faut-il le recouvrir, en réduire la vitesse dessus à 50 km heures ou encore positionner des feux tricolores ? Le déploiement de véhicules électriques est peut-être aussi LA solution qui règlera le problème le plus rapidement ... 

    Toujours est-il que dans le cadre de ma candidature aux élections municipales, je travaille à proposer des pistes locales pour réduire autant que faire se peut l’impact de ces nuisances.

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Le lien si particulier de Saint-Mandé avec Notre-Dame de Paris

    images.jpgPassé la tristesse d'avoir vu Notre-Dame de Paris en proie aux flammes, qu'immédiatement est apparue l'envie de la reconstruire, sous l'impulsion du Président de la République.

    Rappelons que Saint-Mandé, par l'intermédiaire d'un de ses enfants, a noué un lien particulier avec Notre-Dame de Paris.

    C'est en 1955 que Pierre Cochereau est devenu, et pour trente belles années, titulaire des grandes orgues de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

    Orgues qui sont littéralement l'âme de la Cathédrale.

    Organiste mondialement connu, ce Saint-Mandéen, au fort caractère comme nous allons le voir, aura été un symbole d'ouverture en accueillant les organistes du monde entier "tous les dimanches après-midi pour des auditions d'une heure au cours desquelles tous les styles d'œuvres pour orgue auront droit de cité".

    Il aura également été un symbole de liberté par ses célèbres improvisations.

    Il aura par son art largement contribué à la réputation de Notre-Dame de Paris au XXème siècle.

    Il faut ainsi se souvenir que lorsque les États-Unis avaient envisagés d'interdire au Concorde d’atterrir sur le sol américain au prétexte qu'il dépassait le volume sonore réglementaire, Pierre Cochereau n'avait pas hésité à répondre que puisque le Concorde ne pouvait pas atterrir parce qu'il faisait trop de bruit, la tribune de l'orgue de Notre-Dame de Paris allait être interdite aux Américains, l'orgue sonnant plus fort que le Concorde ...

    Saint-Mandé va soutenir l'effort de reconstruction de Notre-Dame de Paris.

    Patrick Beaudouin a sollicité les  conseillers municipaux pour imaginer le montant et la durée de notre don. De nombreuses propositions ont d'ores et déjà été effectuées avant le prochain Conseil Municipal qui fixera définitivement les modalités de cette contribution.

    Saint-Mandé doit bien cela à Pierre Cochereau

    Pour sauver ce trésor national si symbolique et si nécessaire à notre quotidien, que cela soit sur le plan architectural, culturel, littéraire, symbolique ou religieux.

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Réunion d’échanges "Quartier Pasteur - Cité rose" (Tribune du mois de mars du groupe Saint-Mandé demain)

    Réunion d’échanges

    Bégin, Pasteur, Cité rose, Chaussée de l’Étang

    Jeudi 4 avril à 19h

    Salle Jean-Paul Goude – 2ter avenue Pasteur

     

    455C049C-6690-4F7C-9DBB-B17400C377D4.jpeg

    Nous vous donnons rendez-vous le jeudi 4 avril dans la salle Jean-Paul Goude, à partir de 19 heures, pour échanger avec nous sur le potentiel et le devenir ce secteur de Saint-Mandé.


    De Bégin au haut de la Chaussée de l’Étang, en passant par l’avenue Pasteur, la Cité Rose et l’avenue Gambetta, ces quartiers revêtent plusieurs identités, ils ont cependant en commun d’être des lieux de vie en plein essor.

    Première réunion d’une série de trois, notre objectif est de créer les conditions d’un dialogue avec les Saint-Mandéennes et les Saint-Mandéens sur leur cadre de vie.


    Une réunion où vous pourrez partager avec nous votre quotidien, signaler des problèmes non résolus à ce jour ou au contraire souligner les améliorations qui vous ont simplifié la vie. Mais aussi nous faire part de vos idées en matière d’urbanisme, notamment au sujet de la couverture de la tranchée RER et des aménagements possibles. Il s’agira d’entendre les avis de vos voisins, de confronter les points de vue dans le respect des uns et des autres pour, ensemble, « co-construire » le Saint-Mandé de 2030.


    Si vous avez des difficultés pour vous déplacer ou si vous préférez vous exprimer par écrit n’hésitez pas à nous faire part de votre point de vue par mail ou par courrier adressés à nos noms en mairie.

    A très bientôt pour construire à vos côtés le Saint-Mandé de 2030.

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com
    Arielle Attias – arielle.attias@sciencespo.fr
    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr
    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable, Municipales Imprimer
  • Pour tous ceux de 14

    033D7103-AD71-42A9-8EC6-C9E1E2DA7A70.jpegCe matin avait lieu place Charles Digeon, la cérémonie de commémoration du centenaire de l'armistice de la Grande Guerre.

    D'une rive à l'autre : 11 novembre 1918 ... 11 novembre 2018. Il y a un siècle. 

    Un moment émouvant et symbolique qui a réuni de nombreux saint-mandéens dès le rappel des noms des 634 morts pour la France de notre ville. 

    Deux nouveaux jeunes porte-drapeaux issus du Conseil Municipal Jeune ont été particulièrement remarqués et justement mis en avant ... 

    Nous avons aussi eu la chance d'écouter une jolie Marseillaise par une classe de Paul Bert. Le public accompagnant les enfants sur le refrain, d'une voix basse. Emotion ... 

    Il y a un siècle. Maurice Genevoix va être panthéonisé et avec lui ceux de 14 ... BC3B6A6E-CA4C-4481-A7FD-6C082E35D875.jpeg

    Nous avons tous en tête les photos et les médailles de nos arrières grands parents ; les cours d'histoire de nos professeurs et les images d'archives qui nous laissent imaginer l'enfer des tranchées ...

    Pour tous ceux de 14 il était important que nous soyons présents 

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Pierre Osenat, prince des poètes de la mer

    Pierre Osenat,poète,médecin,poésie Hier avait lieu à la mairie de Saint-Mandé l'inauguration de l'exposition en l'honneur du poète saint-mandéen Pierre Osenat.

    Médecin réputé, amoureux de la mer et aussi fervent chrétien. Fidèle ami de Jacques Prévert, aux multiples distinctions.

    Celui qui, sa vie durant, à fait de la langue française sa matière première a été honoré de la plus belle des manières.

    C'est un petit "spectacle" qui a été proposé à un public qui débordait les portes du patio. Poèmes déclamés, poèmes chantés, poèmes sous forme de discussion. La famille, les acteurs, les poètes, les amis aussi se sont réunis autour de la belle figure du maître.

    Voici quelques années que la poète a déposé "sac à terre" mais sa poésie subsiste, et avec elle celui qui fut élu "prince des poètes de la mer".

    Sac à terre, Pierre Osenat s'en est allé ... 

    pierre osenat,poète,médecin,poésiepierre osenat,poète,médecin,poésiepierre osenat,poète,médecin,poésiepierre osenat,poète,médecin,poésie

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu