Avertir le modérateur

Européennes

  • Flash-back avril 2017 : « En toute franchise, je vais voter Macron »

    Il y a un peu plus de 2 ans, je prenais position pour le 1er tour de l'élection présidentielle et affichais mon choix pour Emmanuel Macron. Faire de la politique c'est prendre position et c'est aussi les assumer. 

    J'ai donc voulu me confronter à ce que j'avais écrit en avril 2017 : « J'ai la conviction que le Président de la République se doit d'être un modèle de modernité, de probité, d'autorité et d'habileté. » (cf : l'article ci-dessous).

    2 ans plus tard : 

    Le Président Macron a assurément fait preuve de modernité en s'inspirant d'ailleurs du meilleur de Sarkozy, et en faisant preuve le plus souvent d'imagination dans sa communication ;

    Il s'est assurément montré habile. En s’assurant une majorité à l’Assemblée Nationale à sa main. En nommant un Gouvernement d'ouverture. Comprenant que l'esprit d'ouverture passe par le choix du Premier Ministre principalement ;

    Il a incontestablement fait preuve d’habileté : dans sa gestion des élections européennes, avec le Grand Débat National ... Reprenant le lead sur des moments de faiblesse qui semblaient définitifs ;

    La question de l'autorité est clairement au centre de son mandat, depuis la démission du Général de Villiers, en passant par l’affaire Benalla, jusqu’à la gestion de la crise des gilets jaunes ;

    Finalement sur la question de la probité, si cette même affaire Benalla a jeté une ombre au tableau, il n'y a pas grand chose à dire à ce sujet pour l'instant.

    Je vois tout de même deux points de vigilance qui font d'ailleurs débat actuellement. Le premier sur la naissance d'un grand parti Macroniste, monolithique qui fracasserait les sensibilités politiques qui lui sont extérieures ; Le second sur l'opportunisme politique d'élus LR, hier pro-Fillon, et pro-Wauquiez aussi, qui ont soutenu Bellamy et qui se rêvent au lendemain des européennes dans un tout de passe passe champion de LREM ... Ce que je dénonce comme étant un opportunisme malsain.

    Si aux municipales le Président Macron, et ses troupes, surmontent ces deux écueils, alors la Présidentielle 2022 sera bien engagée avec un maillage d'élus locaux en relais.

    **********************************

    772533361.4.jpgArticle publié le 19/04/2017 sur le blog "Saint-Mandé demain au centre de nos vies"

    En toute franchise, je vais voter Macron

    J'ai la conviction que le Président de la République se doit d'être un modèle de modernité, de probité, d'autorité et d'habileté.

    Au terme d'une campagne calamiteuse, j'estime que Macron est celui qui répond le mieux à ce portrait.

    Son entrée en campagne en dehors des primaires s'est révélée gagnante, quand celles-ci ont révélé deux droites et deux gauches irréconciliables. Habilité donc !

    Macron est en passe de réussir le tour de force de rassembler les forces politiques centrales et progressistes qui jusqu'à présent étaient éparses. Pour beaucoup d'acteurs de la vie politique et sociale de notre pays, Macron est ainsi la seule "alternative" crédible.

    On ne compte plus les anciens ministres de droite et du centre qui soutiennent Macron, dont Jean Arthuis et Thierry Breton (anciens ministres des finances), Pierre Méhaignerie et Michel Mercier (Gardes des Sceaux). Jean Yves Le Drian Ministre de la Défense qui n'a pas démérité est également un soutien de poids en provenance de la gauche.

    Rassembler et convaincre quand d'autres dispersent, huent, injurient, ...

    Chacun apporte sa pierre à l'édifice. Avec Bayrou s'est un engagement sur la moralisation de la vie politique qui a été pris. Avec Nicole Notat, ex patronne de la CFDT, c'est l'attente d'une "méthode renouvelée et exigeante d'écoute, de dialogue et de responsabilisation des forces vives économiques et sociales".

    Un premier acte d'autorité en indiquant qu'"En Marche !" n'était pas une grande lessiveuse ... D'autres suivront ... On voit bien qu'une majorité profonde et large est en train de se construire. Une majorité dans laquelle les centristes auront toute leur place.

    A l'inverse de ces candidats qui se proposent aux français sur le rejet de l'autre, sur des utopies, sur des radicalités, sur des promesses de résultats alors que "eux au pouvoir" ils ont échoué,. A l'inverse le projet de Macron est vivifiant et novateur.

    Un projet pour l'Europe, tourné vers l'avenir, dans la logique de la construction des pères fondateurs. Un projet qui doit libérer les forces économiques. Un projet avec l'école républicaine et la culture au coeur de la réflexion.

    Au niveau international, c'est une politique affranchie de la Russie comme des Etats Unis. Une politique pour que la France retrouve sa voix "à part" dans le concert des Nations.

    La campagne a été assurément calamiteuse, mais nous avons la possibilité de lui donner une issue heureuse et finalement inattendue en élisant un jeune, audacieux et dynamique Président : dimanche prochain je voterai pour Macron."

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Européennes, Municipales 2020, Présidentielle Imprimer
  • Elections européennes : Saint-Mandé opère sa mue

    européennes,en marche,lrem,agir,modem,luc alonsCe dimanche soir, vers 23h30, à l’annonce des résultats définitifs des élections européennes, Saint-Mandé a vécu une petite révolution …

    Plus tôt dans la journée les saint-mandéennes et les saint-mandéens s’étaient fortement mobilisés à plus de 53% (+ 6 points par rapport à 2104) démontrant leur intérêt pour la cause européenne.

    Peut-être faut-t'il aussi voir dans ce sursaut démocratique une forme de réplique à la crise des gilets jaunes …

    A Saint-Mandé, et à l’image de nombreuses villes du Val-de-Marne, les rapports de force politique ont été complétement chamboulés.

    Triomphe de l’alliance LREM-MoDem-AGIR et déroute de LR

    Dans mon précédent post j’avais fixé à 31% la barre symbolique que devait viser ces partis pour pouvoir espérer la victoire.

    Avec 37,7%, l’alliance LREM-MoDem-AGIR a finalement triomphé de ces élections, quand LR en pleine déroute n’a recueilli que 14,31% des voix contre 31.57% en 2014 et 40.5% en 2009.

    Je rappelle pour mémoire que lors de la primaire de la droite et du centre 4015 voix s’étaient exprimées. Or ce dimanche soir seulement 1169 voix se sont portées sur LR. Le vote utile pour disputer la première place au Rassemblement National ne saurait être la seule explication à cette "désintégration".

    Pour avoir été du comité de soutien à Alain Juppé lors de la primaire en 2017, avant de voter pour Macron au premier tour de la présidentielle, je puis affirmer que les 1152 voix qu’il avait alors collectées se sont portées dimanche sans hésitation vers LREM-MoDem-AGIR, ne se reconnaissant en aucune manière dans le positionnement idéologique du couple Wauqiez-Bellamy. Plus particulièrement séduites  par la présence sur la liste « Renaissance » de Gilles Boyer, ancien conseiller d’Alain Juppé, de Christophe Grudler proche de Bayrou et de Fabienne Keller vice-présidente d’AGIR.

    Raison pour laquelle je suis toujours assez surpris de constater les réticences de certains marcheurs à considérer cette droite modérée, humaniste et républicaine.

    EELV renoue avec sa passion européenne

    En deuxième position, avec 16.28%, EELV est l’autre belle surprise de cette élection. Se rapprochant de son score historique à Saint-Mandé de 23,09% en 2009.

    Là encore on peut y voir une manière pour les électeurs de prolonger dans les urnes les engagements sociétaux comme la manif pour le climat ou l’affaire du siècle.

    EELV a probablement agrégée les voix de la gauche, confrontée aux divisions. Par rapport à 2014, le PS tombe de 13% à 6% quand EELV grimpe de 8% à 16%. Cela peut se tenir …

    S'il y a bien cependant un courant politique qui peut s'extraire des logiques purement partisanes pour bâtir des alliances autour de projets locaux c'est bien EELV. Et c'est à cette aune que son résultat doit être apprécié.

    Le Rassemblement National en repli

    Pour la première fois depuis 2009 le RN ne progresse plus à 7.55% contre 10.41% en 2014. Ce serait une grande satisfaction s'il en était de même au niveau national, ce qui n'est malheureusement pas le cas.

    Pour conclure, j’invite celles et ceux qui auraient pu avoir une lecture quelque peu rapide des résultats à ne pas tirer de conclusions trop hâtives au regard des prochaines élections municipales, mais plutôt au contraire, comme me l'a dit tout récemment un ami, à prendre le temps de laisser retomber la poussière.

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Européennes, Municipales 2020 Imprimer
  • Saint-Mandé : Résultats des élections européennes 2019

    B2CD7DE9-0018-4AC3-9DB1-6464B6085068.jpegVoici les résultats bruts des élections européennes de 2019 à Saint-Mandé : Saint-Mandé - Résultats complets des élections européennes 2019.pdf

    J'en livrerai mon analyse demain en fin de soirée

    Inscrits : 15465 - Votants : 8281 (53,54%) - Abstentions : 7184 (46.45%) - Procurations : 258 (3.11%) - Blancs : 59 (0.71%) - Nuls : 57 (0.68%) - Exprimés : 8165 (98.59%)

    Trois partis qui se détachent au-dessus des 10%  :

    La République en marche - MoDem - Agir : 3080 voix - 37.72%

    Europe Ecologie - Les verts : 1330 voix - 16.28%

    LR : 1169 voix - 14.31%

    Huit partis entre 1 et 8 % :

    Rassemblement National de Marine Le Pen : 617 voix - 7.55%

    Parti Socialiste : 540 voix - 6.61%

    France Insoumise :267 voix - 3.27%

    UDI : 207 voix - 2.53%

    Urgence écologie : 178 voix - 2.18%

    Parti animaliste : 154 voix - 1.88%

    Debout la France : 135 voix - 1.65%

    PC : 115 voix : 1.4%

    Les 22 autres partis sont sous la barre des 1%, dont 6 à 0%

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Européennes Imprimer
  • Sauver l’Europe !

    927DA5D7-BD0C-4522-9E32-78A8EEEE35B3.jpeg1979 - 2019 : 40 ans.

    L’Europe des douze de mon enfance est tristement devenue l’Europe des doutes.

    De crises économiques et financières en crises migratoires, de Brexit en montée des nationalismes, l'Europe n’aura jamais été autant menacée d’implosion qu’en ce jour. Elle qui longtemps a été un gage de stabilité, est maintenant rendue responsable de tous les maux.

    Face à cette menace sans précédent, j’ai décidé de faire un choix de responsabilité et de conviction en apportant mon suffrage et mon soutien à la liste portée par LREM, le MoDem et Agir. 

    Je regrette que l’UDI n’ait pas intégrée cette alliance pro-européenne. Cette Union de centristes et d'indépendants y avait toute sa place. Et je laisse aux observateurs avisés le soin de comprendre l’origine de cette mésentente.

    Dommage car à l'inverse des élections à deux tours, où le premier tour permet de départager les projets, ce type d'élection sur une journée exige au contraire de rassembler d’entrée ce qui est épars pour peser. C’est par le rassemblement que l’on crée une dynamique.

    A Saint-Mandé le point d’intérêt portera sur le résultat de l’alliance LREM – Modem – Agir face au score de LR (qui n’est jamais à son avantage dans cette élection).

    Pour mémoire au premier tour de la présidentielle, François Fillon avait frôlé les 40% et le candidat Macron dépassé les 31%. Mme Le Pen recueillant 5,5% des voix.

    Toujours pour mémoire et pour se souvenir des spécificités de notre ville, aux Européennes de 2014, l'UMP avait atteint 31,57% Contre 20,81% au niveau national.

    Et le FN avait tout juste dépassé les 10% quand au national il pointait à 24,86%.

    Le PS pointait à 13,27% (13,98% au national) et le Modem-UDI atteignaient 14,54% (contre 9,94% au national).

    Désormais le PS divisé entre le PS-nouvelle donne et Génération-s semble affaibli. Et l'UDI esseulée stagne dans les sondages nationaux aux alentours de 2%.

    Au deuxième tour de la présidentielle Saint-Mandé avait marqué son rejet pour Mme Le Pen en se portant à plus de 89% sur Macron.

    A n'en pas douter, dans notre ville la lutte pour la première place va se jouer entre l'alliance LREM - MODEM - AGIR et Les Républicains. Avec la barre des 31% en ligne de mire pour les deux offres (Résultat de l’UMP aux précédentes européennes de 2014 et de Macron à la présidentielle de 2017).

    Résultats le 26 mai au soir.

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Européennes, Saint-Mandé demain Imprimer
  • Que vive l'Europe ! (Tribune politique du groupe Saint-Mandé demain du mois de mai 2017)


    europe,saint-mandé,avenirL'Europe est-elle une chance, un frein ou une catastrophe pour chacun ?

    Répondre à cette question est un des enjeux majeurs de l'élection présidentielle, qui partage fondamentalement les candidats et leurs électeurs.

Au sortir de la guerre, des femmes et des hommes courageux ont eu l'audace de construire une Europe de paix et de coopération. Ce qui pouvait alors apparaître comme une utopie a abouti, il y a 60 ans au traité de Rome.

C'est cette Europe de la paix que nous défendons, certes perfectible, mais nécessaire.

     

    La Ville de Saint-Mandé propose, à cette occasion, une exposition dans le hall de la mairie, suivie d'un "verre de l'amitié".

    Exposition clé en mains, panneaux classiques, beaucoup d'écrits, rien qui stimule nos concitoyens.

    Chaque événement, commémoré à Saint-Mandé, et ailleurs sans doute, entraîne une série de panneaux que peu de gens lisent, et un discours suivi d'un kir-olives-cacahuètes.

De quoi rassembler quelques élus, des habitués et des amateurs du dit verre de l'amitié.

    Sûrement pas des jeunes, sûrement pas des abstentionnistes ou des personnes qui se posent des questions.

Nous nous interrogeons sur l'objectif de cette forme de commémoration : est-elle organisée juste pour qu'on puisse dire qu'on a fait quelque chose, ou pour faire entendre un discours de plus ?

    Cet anniversaire aurait pourtant pu être l’occasion rêvée d’organiser un événement avec nos amis européens : Drogheda, Vila Verde, Tres Cantos, Eschwege ou Waltham Forrest avant que ces derniers, pris dans la vague de repli sur soi, ne quittent l’Union. Une semaine de l’Europe réunissant les villes jumelées présentant leurs différentes cultures ? Des projets partagés avec les classes des écoles élémentaires ou des collèges de la ville ? Organiser un mini-prix littéraire sur le thème de l’Europe aujourd’hui en nouant un partenariat avec les instituts culturels ? Que de possibilités !

Il faudrait choisir la cible visée, sortir du hall de la mairie, être créatif, se donner les moyens d'être vu et entendu ... Ou cesser d'organiser des non-événements ...

En attendant un travail de fond sur ce problème de communication … Que vive l'Europe !

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr


    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Européennes, Présidentielle Imprimer
  • Petite analyse de la tectonique des plaques politiques à Saint-Mandé

    téléchargement.jpgUn drôle de titre me direz vous ! Pour un objectif assez simple : voir la progression des forces politiques dans le temps de notre bonne ville de Saint-Mandé.

    6 listes étaient sur les rangs au 1ier tour des départementales 2015.

    Le FN continue sa progression à 12,1%. Aux européennes de 2009, le FN faisait 2,9%. A celles de 2014, il pointait à 10,41%. Il gagne donc encore 1,6 point aux départementales 2015. Il reste cependant très en deçà des ses scores nationaux. Par ailleurs, il ne semble plus prospérer aux dépens de l'UMP.

    L'alliance UMP-UDI-MODEM réalise en effet 48,75%. Unis ces partis totalisent ainsi plus que leurs résultats cumulés des européennes. L'Alternative UDI-MODEM avait fait 14,53% et l'UMP 31,57%. Unis nos 3 partis gagnent donc 2,6 points.

    On peut par ailleurs estimer que les voix qui s'étaient portées aux européennes de 2014 vers Debout la République de Dupont Aignan (3,69%) et le Parti de Christine Boutin (0,99%) se sont dispatchées entre l'UMP et le FN (compte tenu du positionnement de ces partis sur l'échiquier politique). Cela expliquerait les 2 hausses ici évoquées. 

    Le PS réalise une très belle progression avec 20,1%. Aux européennes de 2009, le PS faisait 10,28%. A celles de 2014 il atteignait 13,26%. C'est la plus forte hausse constatée. Le PS semble aspirer les voix qui s'étaient portées sur "Nouvelle donne" aux européennes de 2014 (3,17%), quelques % aux détriments des verts et autres petites listes écologistes (l'alliance écologiste avait fait 1,92% aux européennes de 2014). 

    Les verts sont les grands perdants de cette journée avec 7,5%. Le reflux continue pour eux, après un déjà décevant 8,33% en 2014 aux européennes. Alors qu'ils cartonnaient en 2009 avec Bové-Joly-Cohn Bendit à 23,5%. Ce résultat va désormais peser dans leurs relations avec le PS. On pense aux prochaines législatives notamment. 

    Le Front de gauche dispute la 4ème place aux verts avec 7,5%. C'est une très belle performance, alors qu'il pointait à 2,93% aux européennes de 2014 et 2,58% aux européennes de 2009. On l'expliquera facilement par la personnalité du candidat, ancien conseiller municipal bien connu des saint-mandéens, Michel Maherou, qui a probablement réussi à fédérer les voix de la gauche de la gauche. 
     
    Le Rassemblement Citoyen est crédité du plus petit score avec 4,4%. Il a cependant presque réussi à unifier les voix des européennes de 2014 de Corinne Lepage (2,95%) et de nous citoyens (2,29%). Ce n'est pas une si mauvaise performance pour des candidats plus connus sur Vincennes, que sur Saint-Mandé. 
     
    On notera finalement que pour ces 3 élections, la participation a été sensiblement identique à 46,95% en 2015, 47,89% en 2014 et 46,69% en 2009.
    Lien permanent 4 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Départementales, Européennes Imprimer
  • 2014 / 2009 : Résultats comparés des élections européennes à Saint-Mandé

    européennes à Saint-MandéDimanche, en fin de soirée, Monsieur le Maire a proclamé les résultats des élections européennes à Saint-Mandé.

    Vous trouverez ci-dessous ces résultats, mis en perspective avec ceux de 2009. 

    La participation aura donc été de 47,89% contre 46,69% cinq ans plus tôt. 

    A Saint-Mandé comme ailleurs, les cartes ont totalement été redistribuées entre les 2 scrutins.

    Si l'UMP reste le parti majoritaire de la ville, elle perd toutefois près de 9 points. 

    A gauche, EELV dégringole de 15 points et rétrograde de la seconde à la quatrième place.

    L'UDI-MoDem pour sa part réalise un score honorable et se place en 2ème position. L'alliance des deux partis du centre a donc porté ses fruits dans notre ville et gagne 6,5 points par rapport au cavalier seul du MoDem en 2009. 

    Le PS progresse de près de 3 points. Et le score de "nouvelle donne", pour une première, est honorable à 3,17%. 

    Les listes citoyennes de Mme Lepage et "nous citoyens" totalisent à elles deux 5,24%, alors qu'elles n'étaient pas candidates en 2009. 

    Mme Boutin frôle le 1% avec sa liste "force vie".

    Et finalement le FN bondit dans notre ville de presque 8 points pour passer le cap symbolique des 10%. 

    Une fois ces éléments posés, il semble (du moins c'est ma théorie) que la progression du FN s'explique en grande partie par un glissement d'électeurs de l'UMP vers le FN.

      % 2014

    % 2009             

    Commentaire
    UMP 31,57 % 40,50 % UDI (Nouveau Centre, Radicaux) avec UMP en 2009
    UDI-MODEM 14,53 %

     8,09 %        

    MODEM Seul
    PS 13,26 % 10,28 %    
    FN 10,41 % 2,76 %  
    EELV 8,33 % 23,05 %    
    DEBOUT LA REPUBLIQUE (DUPONT AIGNAN) 3,69 % 2,13 %  
    NOUVELLE DONNE  3,17%    

    EUROPE CITOYENNE

    (C LEPAGE)

    2,95 %  

    Tête de liste Modem Nord Ouest 2009

    FRONT DE GAUCHE 2,93% 2,58 %  
    NOUS CITOYENS 2,29 %    
    ALLIANCE ECOLOGISTE INDEPENDANTE 1,92 % 2,52 %           
    FORCE VIE (C BOUTIN) 0,99 %    
    EUROPE SOLIDAIRE 0,74 %    
    18 listes entre 0% et 0,5%         

    Source des résultats de 2009 : L'express

    Billet ajusté les 27/05, 28/05/2014

     

    Prochain billet le 30 mai "indemnités des élus, une question de symbole"

     

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Européennes, Le Centre en Mouvement Imprimer
  • L'Europe, chevillée au corps

    Fidèles à l'idéal européen, nous centristes de Saint-Mandé et de Vincennes avons repris notre bâton de pèlerin et hissé le drapeau aux 12 étoiles aux abords du marché de la tourelle pour diffuser le programme de la liste UDI-Modem.

    Nous revendiquons le fait d'être européens, et même fédéralistes.

    Et nous avons une idée précise de l'Europe que nous voulons. En 1965, lors d'une célèbre interview télévisée (celle du cabri), le général de Gaulle, après avoir fustigé les eurobéats (que nous ne sommes certainement pas), avait déclaré intelligemment en parlant de l'Europe : "Elle commencera par être une coopération, peut-être qu'après, à force de vivre ensemble, elle deviendra une confédération". 

    Voilà en quelque sorte ce à quoi nous travaillons ...  Notre projet va donc dans le sens de la convergence sociale et fiscale, aspire à une politique industrielle européenne créatrice d'emplois, et à une gouvernance renforcée de la zone euro. Un projet qui veut une Europe qui parle d'une seule voix afin de défendre nos intérêts face à la mondialisation. 

    Notre projet se veut une alternative à la politique menée ces dernières années par le PPE et le PSE. Nous avons de bons candidats, reconnus pour leur investissement (à la différence des eurosceptiques). Et nous avons un candidat à la présidence de la Commission tout à fait formidable en la personne de Guy Verhofstadt.

    Dimanche 25 mai, votez pour les européens !

    photo 3.JPG

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Européennes, Le Centre en Mouvement Imprimer
  • Réunion publique des Européens à Vincennes le 14 mai 2014

    Invitation_Vincennes_14-05.jpgLes têtes de liste des Européens en Ile de France vous convient à une réunion publique à Vincennes le 14 mai, à 19h30 en présence de Laurent Lafon, maire de Vincennes et Président de la Fédération UDI du Val de Marne et de Jean-Jacques Jégou, Président de la Fédération MoDem du Val de Marne.

    La réunion se tiendra sous le préau de la maternelle du nord, 14 rue de la liberté, à 19h30.

    Par ailleurs, le 18 mai aura lieu la dernière grande réunion publique des Européens à 14h30 aux Docks d'Aubervilliers (50, avenue du Président Wilson - 93210 La Plaine-Saint-Denis), en présence de François Bayrou.

    Nous comptons sur votre mobilisation !

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Européennes, Le Centre en Mouvement Imprimer
  • Pas d'Europe, sans les européens ! (RDV le 9 Mai à Vincennes pour un pique nique)

    A l'occasion de la Journée de l'Europe, le vendredi 9 mai, les européens organise un pique nique à Vincennes, sur la pelouse, à l'angle du cours des maréchaux et de l'avenue des Minimes. Venez avec votre panier repas. Rendez vous à 11h30.

    "L'Europe n'est pas parfaite. Faut-il la détruire ou au contraire l'améliorer ? Nous choisissons de l'améliorer !" dit Yves Jego, le Président de l'UDI. Alors, oui, parce que nous partageons le même idéal, la liste d'union UDI - MODEM des européens se justifie complètement.

    N'y a t'il pas non plus de formule plus absurde que celle du FN qui dit "Non à l'Europe, oui à la France". Quand on sait, comme l'a par ailleurs souligné François Bayrou, que la Chine vient d'être pointée première puissance économique mondiale en avril. Face à cette réalité, que l'on ne peut pas nier, l'Europe nous permet de défendre nos intérêts nationaux et d'ancrer nos principes humanistes.

    Cette Europe qui a conforté la paix et favorisé l'épanouissement de nos cultures millénaires, et qui ne fait que commencer sa construction politique, est aujourd'hui durement attaquée par les eurosceptiques de tout poil (Qu'ils soient nationalistes ou internationalistes ; populistes ou opportunistes ; d'extrême gauche ou d'extrême droite).

    Certains comme M Le Pen veulent "bloquer l'avancée de la construction européenne" ; d'autres appellent à l'abstention ; d'autres encore fustigent cette "Europe qui coule le bateau national aux sons d'un orchestre eurobéat"  (formule délirante tirée du blog de JL Mélenchon - article "tout s'accélère" du 30 avril 2014). Même l'UMP est tiraillée entre les pro et les sceptiques. Les eurosceptiques ayant d'ailleurs pour point commun d'avoir un temps de présence plus que médiocre au Parlement Européen. 

    Finalement que dire du scrutin de liste retenu, si ce n'est que je suis d'accord avec la formule de Michel Onfray selon qui c'est une " prime aux apparatchiks, aux professionnels de la politique politicienne.. Sale temps pour la démocratie."

    Alors oui, nous les européens avons " La France pour Patrie, l'Europe pour frontières, le monde pour horizon ". 

    A tout ceux qui partagent cette idéal européen, je dis rendez vous vendredi à 11h30 à Vincennes la centriste.

    La vidéo ci dessous est un clin d'oeil à Antoine Carette, Président des jeunes démocrates et candidat sur la liste d'Ile de France et bien sûr saint-mandéen

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Européennes Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu