Avertir le modérateur

Autour du Conseil Municipal

  • Je poursuis … en indépendant ! (Pourquoi je quitte le MoDem)

    DSC01235.JPGAprès 13 ans d’investissement à l'UDF puis au MoDem, j’ai présenté vendredi dernier ma démission du Mouvement au Président du MoDem du Val de Marne.  

    Je quitte donc mes fonctions de Conseiller Départemental, ainsi que de membre du bureau du MoDem de Saint-Mandé. Je le fais sans amertume, ni animosité.

    Et je conserve des liens d’amitié très forts avec mes amis de Saint-Mandé, Vincennes et Fontenay.

    Je n’ai pas de chiffon rouge à agiter, simplement la déception de l’essoufflement de notre Mouvement.

    J’ai pris ma décision lorsque j’ai constaté que mon nom ne figurait pas sur la liste des élus qui soutenaient Alain Juppé (article de 94citoyens). La conclusion s’imposait d’elle même ... 

    Comme je l’ai écrit précédemment le 2ème tour de la Primaire de la droite et du centre aura été l’occasion de choisir entre 2 projets substantiellement différents.

    J’estime qu’Alain Juppé était dans la droite lignée d'un gaullisme social dans lequel je me reconnaissais. Tandis que François Fillon incarnait un libéralisme conservateur qui interroge, mais qui s’est imposé dans les urnes.

    A l’issue de cette Primaire, je fais surtout le constat que c’est tout le Centre – en tant que Force Politique – qui est affaibli. Centre qui aura même été utilisé comme repoussoir dans les débats.

    Aujourd’hui j’attends donc simplement l’émergence d’une nouvelle force centriste, unifiée comme au temps de l'UDF.

    Je ne cède à aucune facilité.

    Et j’aspire à prendre ma part dans l’alternance et dans le redressement du pays, sans obligations partisanes. En Indépendant !

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Le Centre en Mouvement Imprimer
  • La Charte de vigilance reportée à décembre (par le Parisien 94 du 10 Novembre 2016)

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • De l'art de la dérobade ...

    Saint Mandéens vigilants et solidaires.png"Monsieur,  Il est prévu de passer la charte des Saint-Mandéens vigilants et solidaires au prochain Conseil municipal de décembre. Aussi, sachez que la charte envoyée ne fait office que de projet en l'attente de son approbation le 14 décembre"

    Telle a été la réponse quelque peu surprenante qui m'est parvenue de la part des services de la Mairie lorsque j'ai souhaité récupérer l’acte réglementaire qui mettait en place la Charte des saint mandéens vigilants et solidaires, dans le but de saisir le Tribunal Administratif.

    Ainsi la Charte n'est elle, pour l'instant, qu'un projet ...

    Dès lors on a un peu de mal à comprendre le battage médiatique qu'il y a eu autour. Habituellement on vote avant et on communique après. 

    La Charte a été présentée en réunion publique le 19 Octobre (sans que, d'après mes sources, il n'ait jamais été question d'un vote en Conseil Municipal), puis il y a eu une communication officielle auprès des saint mandéens via la newsletter du Maire. Il y a eu également la communication sur twitter (notre photo), avec un lien vers le site de la Mairie qui présente les modalités opérationnelles de candidature : http://www.mairie-saint-mande.fr/saint-mandeens-vigilants-et-solidaires/

    Il y a eu encore les interview de France 3, du Parisien et de 94citoyens.com et toujours aucune allusion au sujet d'un quelconque vote en Conseil Municipal. 

    Tout semblait indiquer que le Maire s'appuyait sur son pouvoir de police général. Aujourd'hui, c'est à dire après notre annonce de référé, il nous est dit qu'il ne s'agit que d'un projet et qu'il y aura un vote en Conseil.

    De l'art de la dérobade !

    Voyons les bons côtés des choses, nous allons ainsi pouvoir "jouer collectif" et exprimer notre point de vue en Conseil ...

    Espérons aussi que ce mois ½ d'attente soit mis à profit par M le Maire pour faire que cette Charte soit si ce n’est annulée, du moins vidée de ses orientations sécuritaires pour se recentrer sur la solidarité auprès des personnes fragiles et isolées.

     

    Signalons que 94 citoyens.com s'est fait l'échos de notre dernière tribune dans un article publié sur son site : A Saint-Mandé le groupe centriste va attaquer en justice le dispositif citoyens vigilants et solidaires

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Référé contre le dispositif « Saint Mandéens vigilants et solidaires » (Tribune politique du Groupe Saint-Mandé demain - novembre 2016)

    Si les groupes d’opposition ont pour habitude d’écrire leur tribune de leur côté, le groupe socialiste y a dérogé ce mois-ci et l’ensemble du conseil municipal a pu la lire avant publication. Sa tribune alerte sur le dispositif « Saint Mandéens vigilants et solidaires ».

    Le groupe socialiste est indigné. Notre groupe est alarmé.

    Nous pourrions fustiger le Maire et lui expliquer, point par point, ce qui nous choque mais le groupe socialiste l’a fait, et fort bien.

    Nous pourrions lui dire que le reportage récemment diffusé sur France 3 a créé l’émoi, et que  même ses électeurs nous disent ne plus comprendre la politique menée à Saint-Mandé. Les témoignages diffusés au sein de ce reportage sont édifiants et confirment l’incompréhension des motivations et des justifications d’un tel dispositif.

    Pas d’échanges en conseil municipal. Le dispositif a été présenté en matinée en mai dernier lors d’un CLSPD - Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, et présenté en réunion publique le 19 octobre au soir, en période de congés scolaires. Si la police administrative relève bien du pouvoir direct du maire, il a pris cette décision en son âme et conscience sans nous consulter.

    Fort heureusement, ce pouvoir est encadré par différents textes et la jurisprudence demeure constante depuis 1932 : la police administrative constitue un service public qui, de par sa nature, ne saurait être délégué.

    Or c’est bien une tentative de délégation vers de simples citoyens à laquelle nous assistons !

    Recrutés sur seule décision du Maire après avoir fourni un extrait de casier judiciaire vierge,

    «les Saint Mandéens vigilants et solidaires sont attentifs à la vie quotidienne de leur quartier afin de répondre aux préoccupations en matière de sécurité et de solidarité des personnes et des biens ». Ils «pourront être également présents aux heures d’entrées et sorties des écoles maternelles et élémentaires publiques et privées de la commune, afin de participer à une présence et écoute préventive aux abords des établissements scolaires ». Ce sont bien des missions de police administrative qui leur incomberont.

    A ce titre, soulignons qu’en début d’année, le préfet de l’Hérault a bloqué le dispositif de « la garde biterroise » de Robert Ménard à Béziers qui tentait de déléguer des missions de police aux citoyens, en saisissant le Tribunal Administratif. Il a obtenu gain de cause en référé suspensif en janvier et sur le fond en juillet 2016. Ces jugements largement médiatisés sont récents et ne peuvent avoir été ignorés par le Maire de Saint-Mandé.

    Nous sommes donc très surpris que les services de la Préfecture du Val-de-Marne aient laissé passer un tel dispositif, et pire, qu’ils aient participé à sa présentation.

    Nous avons donc décidé de saisir le Tribunal Administratif en référé pour que ce dernier puisse exercer son contrôle de légalité.

    Ce qui n’a pas été admis à Béziers, ne doit pas l’être à Saint-Mandé.

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr


    Insécurité et solidarité : à Saint-Mandé, les habitants invités à être "vigilants"

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • La culture, il faut d'abord l'aimer et la comprendre

    Je remonte sous forme de billet ce commentaire posté par Jeanne que je trouve pertinent et qui mériterait d'être entendu par l'équipe en place ... Pour une véritable politique culturelle.

    "La culture, il faut d'abord l'aimer et la comprendre.
    Il faut aussi savoir ce que c'est que la vie d'un musicien, d'un danseur, d'un comédien, d'un peintre, d'un écrivain...
    Il faut aussi savoir écouter les artistes dans toute leur diversité sans a priori et être à l'affût de toute l actualité artistique au sens général du terme.
    La culture, il faut savoir en parler avec gourmandise pour attirer tout un public.
    C'est un chemin initiatique qui se dessine petit à petit.
    A Saint-Mandé nous avons quelques artistes comme par exemple une très grande danseuse contemporaine (que je citerai pas) connue mondialement. Pourquoi la mairie n'a t-elle jamais essayé de lui tendre la main?
    Ce n'est pas en mettant beaucoup d'argent que l'on fera de la culture.
    A Saint-Mandé le maire n' a jamais aimé la culture car le maire et son équipe n'en n'ont jamais eu."

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Vous avez demandé la culture ? (Tribune politique du groupe Saint-Mandé demain - octobre 2016)

    Hulk.jpgOn avait rarement vu une telle campagne de communication s’abattre sur Saint-Mandé avec, notamment, le lancement de la soirée de présentation de la saison culturelle 2016-2017 dans la salle des fêtes de la Mairie …

    Pour un bien maigre résultat : une petite soixantaine de Saint-Mandéens, élus et associatifs inclus, présents dans la salle !

    Mais jugez par vous-même : ...

     

    Lire la suite

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Une rentrée civique (Tribune politique du Groupe "Saint-Mandé demain" de septembre 2016)

    rentrée,civisme,sécuritéNos vacances, même fortes de bons moments, ont été terriblement marquées par le massacre commis le soir de la fête nationale à Nice. Au-delà de l’horreur et de la peine, il nous appartient de faire preuve d’un civisme sans faille.

    Notamment lors de la rentrée des classes.

    L’interopérabilité des réseaux de radiocommunication entre la police municipale et la police nationale est un premier pas incontournable afin de faciliter la transmission des informations entre ces deux polices, et permettre ainsi des interventions plus rapides … Faute d’un commissariat de police à proximité de la porte de Vincennes.

    La distribution de kits de détresse aux directrices et directeurs des crèches, des établissements scolaires et confessionnels devra également permettre de donner rapidement l’alerte. La mise en place de formations aux gestes de premiers secours contribuera également à cette action civique.

    En revanche ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Les énergies positives (tribune politique du groupe "Saint-Mandé demain" de juillet / août 2016)

    Le groupe "Saint-Mandé demain" a officiellement pris forme lors du dernier Conseil municipal, par notre rapprochement avec Gaël Turban, issu de la liste "un nouveau souffle pour Saint-Mandé", dont la décision de Gaël Turban a été mûrement réfléchie.

    « Saint-Mandé, demain » n'était jusqu’alors, au regard des règles du Règlement Intérieur, qu'une étiquette que nous partagions à deux. C'est désormais le nom de notre Groupe, à tous trois, au sein duquel seront promus le dialogue et l'échange.

    La division des votes de son ancien groupe au sujet de ...

    Lire la suite

    Lien permanent 4 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • La meilleure façon de marcher, c'est encore la nôtre ... (Par une maman saint-mandéenne)

    Basket chaussure de ville.jpgA la veille des grandes vacances, je vous livre ici un texte écrit par une mère de famille qui a préféré garder l'anonymat. Elle traite sous l'angle de l'humour le fait qu'habitant Saint-Mandé Nord, le centre de loisirs qui lui a été proposé cette année sera basé à l'école Germaine Tillion, à Saint-Mandé Sud :

    "A l’heure où de nombreuses municipalités tentent d’introduire plus de bio dans les menus des cantines des écoles, la mairie de Saint-Mandé a choisi de se démarquer en luttant contre l’obésité à sa manière. Elle favorise aussi le mieux vivre des familles ayant la chance d’inscrire leurs enfants en centres de loisirs pendant les vacances scolaires cet été. Jugez plutôt le cas d’une famille avec 2 enfants et habitant Saint Mandé Nord, quartier Joffre.

    L’école choisie par la mairie est Tillon pour réduction de coût et travaux estivaux. Pour ceux d’entre vous qui auraient des doutes sur la géographie Saint-Mandéenne je tiens à préciser que selon Google maps le trajet est de 1.7 km aller. Vitesse d’un adulte : 20 minutes à pied. 16 minutes en bus + marche sans compter le temps d’attente dudit bus bien sûr.

    Je vous laisse imaginer la durée du trajet avec un enfant de 4 ans… durée à multiplier donc par 2 puisqu’il faut récupérer nos chères têtes blondes le soir ...

    Lire la suite

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Le groupe qui fait pschitt ! #OuPas

    IMG_1040_2.jpg

    Au lendemain de la création du groupe "Saint-Mandé demain", je me souviens d'un article du Parisien de septembre 2014 qui s'intitulait "le nouveau groupe au conseil municipal fait pschitt".

    Et je dédie avec malice ce petit dessin à ceux qui ont un goût prononcé pour les petites phrases assassines.

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu