Avertir le modérateur

Autour du Conseil Municipal

  • En toute franchise, je vais voter Macron

    images.jpgJ'ai la conviction que le Président de la République se doit d'être un modèle de modernité, de probité, d'autorité et d'habileté.

    Au terme d'une campagne calamiteuse, j'estime que Macron est celui qui répond le mieux à ce portrait. 

    Son entrée en campagne en dehors des primaires s'est révélée gagnante, quand celles-ci ont révélé deux droites et deux gauches irréconciliables. Habilité donc !

    Macron est en passe de réussir le tour de force de rassembler les forces politiques centrales et progressistes qui jusqu'à présent étaient éparses. Pour beaucoup d'acteurs de la vie politique et sociale de notre pays, Macron est ainsi la seule "alternative" crédible. 

    On ne compte plus les anciens ministres de droite et du centre qui soutiennent Macron, dont Jean Arthuis et Thierry Breton (anciens ministres des finances), Pierre Méhaignerie et Michel Mercier (Gardes des Sceaux). Jean Yves Le Drian Ministre de la Défense qui n'a pas démérité est également un soutien de poids en provenance de la gauche.

    Rassembler et convaincre quand d'autres dispersent, huent, injurient, ...

    Chacun apporte sa pierre à l'édifice. Avec Bayrou s'est un engagement sur la moralisation de la vie politique qui a été pris. Avec Nicole Notat, ex patronne de la CFDT, c'est l'attente d'une "méthode renouvelée et exigeante d'écoute, de dialogue et de responsabilisation des forces vives économiques et sociales". 

    Un premier acte d'autorité en indiquant qu'"En Marche !" n'était pas une grande lessiveuse ... D'autres suivront ... On voit bien qu'une majorité profonde et large est en train de se construire. Une majorité dans laquelle les centristes auront toute leur place.

    A l'inverse de ces candidats qui se proposent aux français sur le rejet de l'autre, sur des utopies, sur des radicalités, sur des promesses de résultats alors que "eux au pouvoir"  ils ont échoué,. A l'inverse le projet de Macron est vivifiant et novateur.

    Un projet pour l'Europe, tourné vers l'avenir, dans la logique de la construction des pères fondateurs. Un projet qui doit libérer les forces économiques. Un projet avec l'école républicaine et la culture au coeur de la réflexion.

    Au niveau international, c'est une politique affranchie de la Russie comme des Etats Unis. Une politique pour que la France retrouve sa voix "à part" dans le concert des Nations.

    La campagne a été assurément calamiteuse, mais nous avons la possibilité de lui donner une issue heureuse et finalement inattendue en élisant un jeune, audacieux et dynamique Président : dimanche prochain je voterai pour Macron.

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Présidentielle Imprimer
  • Notre participation au jury de sélection "Saint-Mandéens vigilants et solidaires" ? C'est non !

    Communiqué de presse

    "Monsieur le Maire, 

    Nous avons bien reçu votre courriel daté du 8 mars dernier nous proposant qu'un élu d’opposition siège au sein du Jury de sélection "Saint-Mandéens vigilants et solidaires" et nous vous en remercions.

    Néanmoins, notre groupe ne participera pas à ce jury, qu'il conteste. 

    En effet, nous avons saisi, avec les élus du groupe "A gauche, une équipe loyale pour une ville solidaire", le Tribunal Administratif fin février pour contester la légalité de ce dispositif et en demander l’annulation.

    Comme indiqué lors du Conseil du 14 décembre 2016, nous pensons que la vigilance est l’affaire de toutes et tous et ne saurait être déléguée à quelques citoyens.

    Nous aurions pu siéger dans ce jury et rappeler à chaque candidat notre position, tout en refusant de nous positionner sur la pertinence des candidatures.

    Mais notre démarche se veut citoyenne et non polémique. Nous estimons d'ailleurs que nos diverses tribunes, ainsi que les articles parus dans presse, font que les quelques candidats que vous évoquez sont suffisamment informés et agissent en toute connaissance de cause.

    Nous nous tenons, en revanche, à votre disposition pour participer à un groupe de travail qui réfléchirait à un dispositif respectueux du droit et allant dans le sens du civisme et de la vigilance citoyenne. Dans cette attente, 

    Respectueusement

    Luc Alonso

    Président du groupe « Saint-Mandé demain »

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Dessine-moi Saint-Mandé ! (tribune politique du groupe "Saint-Mandé demain" - février 2017)

    DSC_0291.JPGNotre clin d'œil à la célèbre formule du Petit Prince de Saint-Exupéry exprime notre envie d'imaginer Saint-Mandé, demain.

    Intrigués par l’intervention d’un paysagiste lors de la commission "Relations avec les citoyens", fin novembre, venu présenter ses préconisations d'aménagement et de traitement paysager des rues et des espaces publics, nous sommes pourtant sortis dépités.

    Si le sujet offrait de belles perspectives, le résultat fut décevant, flirtant même parfois avec la complaisance.

    Deux quartiers de la ville ont d’ailleurs été oubliés :

    • le quartier de l'avenue Joffre, limitrophe de Montreuil et Vincennes, séparé du reste de la ville par l'avenue Gallieni, pourtant l’un des plus dynamiques de la ville, proche de la Porte de Vincennes qui opérera prochainement sa mue, avec des flux piétons importants, mais qui subit les nuisances du périphérique. Nous espérions notamment la préconisation d’une végétalisation de l'Avenue Quihou ou une rénovation de la place Gallieni.
    • Les immeubles roses et ses alentours, proches de la voie ferrée, alors que la majorité municipale veut en faire un quartier moteur avec le projet IGN … Paradoxal !

    Cette dite réflexion avait donc pour finalité d’initier le réaménagement du haut de l'avenue de Gaulle, entre l'église et le zoo ; Impression renforcée par la découverte de ce sujet inscrit à l’ordre du jour du Conseil municipal de fin janvier pour la recherche de subventions.

    Les services techniques avaient déjà affiché leur préférence pour un scenario,  neutralisant ainsi une consultation citoyenne.

    Un tel projet ne pouvait se faire sans consulter les Saint-Mandéens  et nous avons obtenu que cette consultation se fasse lors du dernier Conseil municipal.

    Nous serons donc très vigilants sur sa mise en œuvre. Elle ne devra pas s’effectuer en catimini, à l’instar du changement de sens de la circulation autour de l'église Notre-Dame.

    Mais nous espérions une autre dynamique pour Saint-Mandé déjà abordée dans une précédente tribune "Osons la modernité".

    Comment se définissent les priorités ? La rénovation du haut de l’avenue de Gaulle à 2,3 millions d’euros est-elle prioritaire face à la rénovation des crèches rue de Bérulle ou encore la préemption de fonds de commerce pour revitaliser le commerce local, …

    Malheureusement la majorité municipale continue de penser l’aménagement de la ville par la réfection de ses trottoirs. Dont acte !

    Il y a ceux qui voient le monde tel qu'il est, et ceux qui le voit tel qu'il pourrait être.

     

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Des finances loin d'être exemplaires Imprimer
  • Point de vents favorables à qui ne sait où il va ...

    DOB.jpg

    Voici ma prise de parole au nom du groupe "Saint-Mandé demain" lors du débat d'orientations budgétaires qui a eu lieu lors du Conseil Municipal du 30 janvier

    "Merci monsieur le Maire, Le Débat d’Orientations Budgétaires est un moment clé de la vie de notre Conseil et de la ville. Le dicton dit qu’il n’y a point de vents favorables à qui ne sait où il va. Et le débat à cette vocation : nous montrer la direction.

    Sur la forme, je tiens à souligner les efforts consentis depuis 2015 pour arriver à une délibération qui se place au bon niveau de granularité. Comme vous l’avez indiqué M Medina, le débat n’est pas un pré budget. Nous sommes d’accord. Je tiens donc à saluer le travail effectué par l’Administration en ce sens.


    Sur le fond ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • 2016, Clap de fin (Tribune politique du Groupe politique Saint-Mandé demain - janvier 2017)

    Si vous pensez que la vie municipale peut s’organiser sans vous, ne lisez pas cette page …

    En effet, il n’y a rien de plus insipide qu’un journal municipal, s’il ne constitue qu’une tribune politicienne représentant la pensée unique. Et puis finalement aussi, ne votez pas. Cela n’a pas de sens, et il y a un grand nombre de personnes qui le feront très bien à votre place.

    Mais si vous ne voulez pas céder à ce fatalisme, alors, n’hésitez pas, continuez cette lecture.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Charte relative à l'implantation des antennes de la téléphonie mobile : Pour, mais ...

    Ci-dessous la déclaration du Groupe "Saint-Mandé demain" lors du Conseil Municipal du 14 décembre :

    "Nous allons voter pour l’adoption de cette Charte avec un soupçon de réserve toutefois, comme l’a chanté Georges Brassens. En effet, celle-ci reprend simplement les points réglementaires normaux : rien dans cette Charte n'est contraignant pour l'opérateur, ni les niveaux d'exposition, ni la concertation, ni la transparence ... Pour faire simple, cette charte n'apporte pas grand chose par rapport aux contraintes légales existantes hormis la création d'un comité de suivi.

    Il serait essentiel qu'une ou des associations concernées siègent à ce comité.

    NCharte telephonie mobile.JPGous soulignons que c’est la position retenue par la ville de Vincennes qui a adopté sa propre Charte, début 2016.

    A ce titre, je suis de la génération « Tchernobyl » (sans comparer pour autant les antennes relais aux centrales nucléaires), cette génération à laquelle on a fait croire que le nuage s’était arrêté à la frontière. Et je trouve du coup inapproprié que des villes aussi petites que les nôtres (Je parle de Vincennes et Saint-Mandé) n’aient pas adopté une seule et même Charte.

    Par exemple, l’antenne installée avenue de Paris, au dessus de l’immeuble du Franprix concerne aussi bien Vincennes que Saint-Mandé.

    Notre conseil est donc que vous fassiez fusionner à l’avenir vos 2 Chartes. Celle de Vincennes. Et celle de Saint-Mandé que nous allons adopter ce soir."

    La Charte adoptée en Conseil : Charte_antenne_relais 08 11 2016-2.pdf

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Je poursuis … en indépendant ! (Pourquoi je quitte le MoDem)

    DSC01235.JPGAprès 13 ans d’investissement à l'UDF puis au MoDem, j’ai présenté vendredi dernier ma démission du Mouvement au Président du MoDem du Val de Marne.  

    Je quitte donc mes fonctions de Conseiller Départemental, ainsi que de membre du bureau du MoDem de Saint-Mandé. Je le fais sans amertume, ni animosité.

    Et je conserve des liens d’amitié très forts avec mes amis de Saint-Mandé, Vincennes et Fontenay.

    Je n’ai pas de chiffon rouge à agiter, simplement la déception de l’essoufflement de notre Mouvement.

    J’ai pris ma décision lorsque j’ai constaté que mon nom ne figurait pas sur la liste des élus qui soutenaient Alain Juppé (article de 94citoyens). La conclusion s’imposait d’elle même ... 

    Comme je l’ai écrit précédemment le 2ème tour de la Primaire de la droite et du centre aura été l’occasion de choisir entre 2 projets substantiellement différents.

    J’estime qu’Alain Juppé était dans la droite lignée d'un gaullisme social dans lequel je me reconnaissais. Tandis que François Fillon incarnait un libéralisme conservateur qui interroge, mais qui s’est imposé dans les urnes.

    A l’issue de cette Primaire, je fais surtout le constat que c’est tout le Centre – en tant que Force Politique – qui est affaibli. Centre qui aura même été utilisé comme repoussoir dans les débats.

    Aujourd’hui j’attends donc simplement l’émergence d’une nouvelle force centriste, unifiée comme au temps de l'UDF.

    Je ne cède à aucune facilité.

    Et j’aspire à prendre ma part dans l’alternance et dans le redressement du pays, sans obligations partisanes. En Indépendant !

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Le Centre en Mouvement Imprimer
  • La Charte de vigilance reportée à décembre (par le Parisien 94 du 10 Novembre 2016)

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • De l'art de la dérobade ...

    Saint Mandéens vigilants et solidaires.png"Monsieur,  Il est prévu de passer la charte des Saint-Mandéens vigilants et solidaires au prochain Conseil municipal de décembre. Aussi, sachez que la charte envoyée ne fait office que de projet en l'attente de son approbation le 14 décembre"

    Telle a été la réponse quelque peu surprenante qui m'est parvenue de la part des services de la Mairie lorsque j'ai souhaité récupérer l’acte réglementaire qui mettait en place la Charte des saint mandéens vigilants et solidaires, dans le but de saisir le Tribunal Administratif.

    Ainsi la Charte n'est elle, pour l'instant, qu'un projet ...

    Dès lors on a un peu de mal à comprendre le battage médiatique qu'il y a eu autour. Habituellement on vote avant et on communique après. 

    La Charte a été présentée en réunion publique le 19 Octobre (sans que, d'après mes sources, il n'ait jamais été question d'un vote en Conseil Municipal), puis il y a eu une communication officielle auprès des saint mandéens via la newsletter du Maire. Il y a eu également la communication sur twitter (notre photo), avec un lien vers le site de la Mairie qui présente les modalités opérationnelles de candidature : http://www.mairie-saint-mande.fr/saint-mandeens-vigilants-et-solidaires/

    Il y a eu encore les interview de France 3, du Parisien et de 94citoyens.com et toujours aucune allusion au sujet d'un quelconque vote en Conseil Municipal. 

    Tout semblait indiquer que le Maire s'appuyait sur son pouvoir de police général. Aujourd'hui, c'est à dire après notre annonce de référé, il nous est dit qu'il ne s'agit que d'un projet et qu'il y aura un vote en Conseil.

    De l'art de la dérobade !

    Voyons les bons côtés des choses, nous allons ainsi pouvoir "jouer collectif" et exprimer notre point de vue en Conseil ...

    Espérons aussi que ce mois ½ d'attente soit mis à profit par M le Maire pour faire que cette Charte soit si ce n’est annulée, du moins vidée de ses orientations sécuritaires pour se recentrer sur la solidarité auprès des personnes fragiles et isolées.

     

    Signalons que 94 citoyens.com s'est fait l'échos de notre dernière tribune dans un article publié sur son site : A Saint-Mandé le groupe centriste va attaquer en justice le dispositif citoyens vigilants et solidaires

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Référé contre le dispositif « Saint Mandéens vigilants et solidaires » (Tribune politique du Groupe Saint-Mandé demain - novembre 2016)

    Si les groupes d’opposition ont pour habitude d’écrire leur tribune de leur côté, le groupe socialiste y a dérogé ce mois-ci et l’ensemble du conseil municipal a pu la lire avant publication. Sa tribune alerte sur le dispositif « Saint Mandéens vigilants et solidaires ».

    Le groupe socialiste est indigné. Notre groupe est alarmé.

    Nous pourrions fustiger le Maire et lui expliquer, point par point, ce qui nous choque mais le groupe socialiste l’a fait, et fort bien.

    Nous pourrions lui dire que le reportage récemment diffusé sur France 3 a créé l’émoi, et que  même ses électeurs nous disent ne plus comprendre la politique menée à Saint-Mandé. Les témoignages diffusés au sein de ce reportage sont édifiants et confirment l’incompréhension des motivations et des justifications d’un tel dispositif.

    Pas d’échanges en conseil municipal. Le dispositif a été présenté en matinée en mai dernier lors d’un CLSPD - Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, et présenté en réunion publique le 19 octobre au soir, en période de congés scolaires. Si la police administrative relève bien du pouvoir direct du maire, il a pris cette décision en son âme et conscience sans nous consulter.

    Fort heureusement, ce pouvoir est encadré par différents textes et la jurisprudence demeure constante depuis 1932 : la police administrative constitue un service public qui, de par sa nature, ne saurait être délégué.

    Or c’est bien une tentative de délégation vers de simples citoyens à laquelle nous assistons !

    Recrutés sur seule décision du Maire après avoir fourni un extrait de casier judiciaire vierge,

    «les Saint Mandéens vigilants et solidaires sont attentifs à la vie quotidienne de leur quartier afin de répondre aux préoccupations en matière de sécurité et de solidarité des personnes et des biens ». Ils «pourront être également présents aux heures d’entrées et sorties des écoles maternelles et élémentaires publiques et privées de la commune, afin de participer à une présence et écoute préventive aux abords des établissements scolaires ». Ce sont bien des missions de police administrative qui leur incomberont.

    A ce titre, soulignons qu’en début d’année, le préfet de l’Hérault a bloqué le dispositif de « la garde biterroise » de Robert Ménard à Béziers qui tentait de déléguer des missions de police aux citoyens, en saisissant le Tribunal Administratif. Il a obtenu gain de cause en référé suspensif en janvier et sur le fond en juillet 2016. Ces jugements largement médiatisés sont récents et ne peuvent avoir été ignorés par le Maire de Saint-Mandé.

    Nous sommes donc très surpris que les services de la Préfecture du Val-de-Marne aient laissé passer un tel dispositif, et pire, qu’ils aient participé à sa présentation.

    Nous avons donc décidé de saisir le Tribunal Administratif en référé pour que ce dernier puisse exercer son contrôle de légalité.

    Ce qui n’a pas été admis à Béziers, ne doit pas l’être à Saint-Mandé.

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr


    Insécurité et solidarité : à Saint-Mandé, les habitants invités à être "vigilants"

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu