Avertir le modérateur

saint-mandé - Page 9

  • Une belle Marseillaise !

    modem,udi,ump,saint-mandé

    François Bayrou soutenu par Alain Juppé et Jean Lassalle - Municipales de Pau Mars 2014 

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : La revue des blogs, Le Centre en Mouvement, Municipales Imprimer
  • Impôts, tout sauf mes chaussettes !

    saint-mandé,saint mandé,finances,emprunts toxiques,taxe d'habitation,taxe cfe,chaussettes,abribus,jean eroukhmanoff,patrick beaudouinLes publicitaires ont cette capacité unique à saisir l'air du temps, et le chic pour trouver la formule qui fait mouche.

    "Impôts, tout sauf mes chaussettes" proclamait donc la semaine dernière, avec beaucoup d'humour, la publicité de l'abribus qui fait face au Monoprix de Saint-Mandé. Sous l'oeil mi médusé, mi amusé des saint-mandéennes et des saint-mandéens.

    Naturellement c'est une grande marque de chaussettes qui est derrière cette opération. Et bien sûr, cela fait échos au débat national autour de la nécessaire pause fiscale.

    Mais je n'ai pas pu m'empêcher de penser que les citoyens allaient aussi y voir comme un clin d'oeil à la situation locale.

    J'ai pensé à notre taxe d'habitation qui a fait un bond de 32% ces 6 dernières années ; à la taxe CFE plus forte ici qu'à Vincennes ou Charenton ; à ces emprunts toxiques souscrits en 2007, qui pour l'un d'entre eux voit son taux s'envoler à 15% (Ce qui fait que notre endettement moyen par habitant ne peut être comparé au taux d'une ville "saine"). 

    Avec Jean Eroukhmanoff, le premier engagement de la liste "Saint-Mandé d'abord" sera donc de baisser les impôts.

    Le 23 Mars votons pour Jean Eroukhmanoff, le candidat de la droite républicaine, du centre et des citoyens investis pour Saint-Mandé.


    Le site de la campagne : http://www.jeaneroukhmanoff2014.fr/

    Le site de Jean Eroukhmanoff : http://jean-eroukhmanoff.over-blog.com

     

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Des finances loin d'être exemplaires, Municipales Imprimer
  • Quand "Saint-Mandé infos" s’écarte de son devoir de neutralité

    Saint-Mandé infos






    Extrait de l'article publié en parallèle sur le site de campagne de Jean Eroukhmanoff
    "Il y a quelques semaines, notre attention a été sollicitée par un article officiel publié dans un magazine non moins officiel. Son titre ? « Saint-Mandé INFOS ».
    La publication, évidemment éditée par la mairie et diffusée un peu partout dans nos quartiers, a pour mission d’informer les habitants sur l’actualité de la ville et les grands rendez-vous culturels. Quant à l’article en question, il s’agit de celui qui se trouvait bien stratégiquement au centre de la revue, en pôle position : « Fiscalité locale : la situation de Saint-Mandé dans le Val-de-Marne ».Si les explications déployées restaient confuses et si la mise en page ne dépareillait pas particulièrement avec le « look » général de Saint-Mandé INFOS, que l’on connaît de longue date (et qui mériterait au passage un sérieux dépoussiérage), le contenu, lui, s’est en revanche distingué bien franchement de par la vocation électoraliste manifeste qu’il servait. Pour le dire clairement : ce dossier thématique est en infraction totale avec le principe de neutralité du service public défendu fermement par le Code électoral. Lequel établit que « à compter du 1er jour du 6ème mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections », aucune campagne de promotion ne peut être organisée, même épisodiquement, et aucun commentaire touchant à la gestion de la collectivité ne peut être émis à aucun moment et d’aucune façon par le candidat sortant ailleurs que dans des supports préparés et diffusés à ses frais et en son nom seul.Mais allons plus loin dans le détail…
    Droit public versus coup de canif
    Coup de canif N°1 : Contraire à la neutralité du service public, ce dossier l’est d’abord par son timing inadapté.« (…) Saint-Mandé info revient donc sur les taux d’imposition votés en mars 2013 (…) ». Il suffit de lire l’introduction pour déceler le paradoxe. Car l’on se demande très vite ce qui a pu motiver cet article, 9 mois après le vote des fameux taux d’imposition, si ce n’est le fait que plusieurs listes, dont le tract « Saint-Mandé d’abord vos finances » de Jean Eroukhmanoff, ont fait de ce thème l’un des sujets majeurs de la campagne, débutée à l’automne. Sujet d’ailleurs relayé par la presse locale. Saint-Mandé infos reconnaît d’ailleurs en préambule de cet article « Redressement des comptes publics oblige, l’imposition sous toutes ses formes, largement mise à contribution, fait beaucoup parler d’elle »
    Coup de canif N°2 : Il l’est aussi par sa partialité. Les vieilles ficelles ont en effet beau être connues, elles restent usées jusqu’à la corde par les vieux routiers du système. Ainsi, les tableaux choisis pour illustrer le sujet si délicat dans notre ville de la fiscalité locale présentent plusieurs classements dont tout l’équilibre repose sur le choix de l’unité de mesure : le pourcentage. Même sur ce terrain très arrangeant, pourtant, omission a  été faite de signaler qu’avec 32% de hausse, Saint-Mandé détient le record de la hausse des taxes locales entre 2008 et 2013 pour le Val de Marne. De l’autre côté, nous avons 2 blogs politiques saint-mandéens (dont Saint-Mandé au Centre) qui présentent les tableaux officiels, établis à partir des chiffres absolus, en euros, nettement moins favorables à la commune. Les sources, est-il besoin de préciser, sont incontestables : le ministère des Finances pour l’un, Le Parisien du 09 octobre 2013 pour l’autre.
    Coup de canif N°3 : Il l’est encore par son aspect « bilan de mandature » parfaitement décomplexé : les augmentations citées couvrent la période 2008 – 2013. Peut-on être plus explicite sur la finalité recherchée ?
    Coup de canif N°4 : Il l’est enfin, et on touche ici un dérapage effarant, par la reprise qu’il fait du tract de campagne de Patrick Beaudouin. Presque mot pour mot.
    Que l’on en juge ! Extrait du tract de Patrick Beaudouin diffusé sur le marché de la Tourelle le 15 décembre : « En conséquence (…) La ville de Saint-Mandé bénéficie d’une pression fiscale modérée : elle est la 7ème ville la moins imposée du Val-de-Marne. (après les villes à fortes rentrées fiscales, dues à l’économie). »Extrait de « Saint-Mandé INFOS » de décembre/janvier 2014 distribué dans les boîtes aux lettres le 24 décembre : « En conséquence, la pression fiscale est l’une des plus faibles du département. Saint-Mandé connaît la 7e pression fiscale la plus basse du département avec un coefficient de pression fiscale de 0,87. Vincennes étant 8e avec 0,88 et Fontenay-sous-Bois 13e avec 0,93. En tête de liste, on retrouve les communes du département bénéficiant de recettes liées à l’imposition économique plus importante que celles perçues à Saint-Mandé qui est une commune résidentielle, sans zone d’activités commerciales ou industrielles significatives. ». Passage en gras dans le journal.
    Pourtant, « Saint-Mandé INFOS » est parfaitement conscient des règles qui s’appliquent à ce temps de l’année 2014, puisqu'il indique dans un « Avis aux lecteurs » qu’en période électorale « toute campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une collectivité sur le territoire intéressé par le scrutin » est interdite selon l’article L 52-1 du code électoral.
    Faut-il le dire ? Ces méthodes sont choquantes. Elles sont déloyales. Elles sont grossières. Et, à vrai dire, elles sont d’un autre âge."
    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Des finances loin d'être exemplaires, Municipales Imprimer
  • Joyeuses fêtes de fin d'année

    Le Père Noël

    Le temps des fêtes de fin d'année est enfin venu pour le plus grand plaisir des petits ... mais aussi des grands. 

    Et avec lui l'occasion de se retrouver en famille ou entre amis, et de se ressourcer autour des valeurs simples de partage et de convivialité.

    Comme l'an dernier je profite de cette occasion pour vous recommander un film : "les femmes du 6ème étage". 

    Joli succès populaire de l'année 2011, avec plus de 2 millions d’entrées, ce film de Philippe Le Guay revisite avec bonheur l'univers du film "papa, maman la bonne et moi" de Jean Paul Le Chanois, dans lequel Robert Lamoureux se révéla au grand public. Voilà pour le lien avec Saint-Mandé.

    En situant l’action dans les années 60, en démultipliant les bonnes et en filmant la  crise existentielle d’un couple bourgeois (Fabrice Luchini et Sandrine Kiberlain, excellents). En filmant les fêtes sous les toits, en brossant de beaux portrait de femmes exilées (Carmen Maura, magnifique, qui obtient au passage le césar de la meilleur actrice pour un second rôle ; Natalia Verbeke, splendide de beauté). On obtient au final une jolie réussite.

    De quoi passer un bon moment dans l'esprit de Noël.

     

    Joyeuses fêtes de fin d'année !

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Saint-Mandé, champion du Val de Marne (2007 - 2013) de la hausse des taxes locales : + 32.05%

    taxe d'habitation.jpg

    http://www.jeaneroukhmanoff2014.fr/

    Le 23 Mars reprenons en main le destin des finances de Saint-Mandé avec Jean Eroukhmanoff, le candidat de la droite, du centre et des citoyens investis pour Saint-Mandé

    Il est des records dont on se passerait bien !

    Comme celui relevé par Le Parisien du 9 octobre 2013 "impôts locaux : ce que vous payez vraiment", où il est indiqué que Saint-Mandé détient le (triste) record de la hausse des taxes locales (taxe d'habitation et taxe foncière) pour le Val de Marne, sur les 6 dernières années, avec 32,05%.

    Loin, très loin, devant la ville du Kremlin Bicêtre qui pointe en seconde position avec + 18.91%.

    Tel est donc le bilan fiscal que l'on peut tirer de la dernière mandature de M. Beaudouin.

    Le fichier complet du Parisien ici : Le Parisien 09/10/13 - Hausse des taxes locales 2008 -2013 dans le Val de Marne.pdf

    Et comme le taux de la taxe s'applique à une valeur locative, qui est particulièrement élevée à Saint-Mandé, notre ville avec 974€ de montant moyen de taxe d'habitation est la deuxième ville du Val de Marne en montant € (derrière Sucy en Brie et ses 1 088€). 

    On comprend mieux dès lors le ras le bol fiscal qui pointe chez nos concitoyens. 

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Des finances loin d'être exemplaires, Municipales Imprimer
  • On pensait avoir tout dit sur les finances ... tout, sauf l'essentiel !

    Iceberg.jpg

    Le premier tract de l'équipe "Saint-Mandé d'abord" de Jean Eroukhmanoff vient de jeter un éclairage nouveau et sans concession sur la manière dont les finances de notre ville ont été gérées ces dernières années.

    Il y avait ce que l'on ne voulait pas nous dire, mais que nous avons tout de même fini par savoir : l'emprunt toxique signé en 2007, indexé sur le franc suisse, qui nous est réellement défavorable.

    Il y avait ce que l'on pouvait trouver si l'on était un peu curieux : le doublement de l'endettement moyen par habitant sur 10 ans ; le record du Val de Marne par rapport à la hausse de la taxe d'habitation depuis 2008 (+ 32,05 % - source Le Parisien du 09/10/13)  ; les conditions de mise en concurrence du marché des travaux" de la ZAC Saint Marie qui étaient critiquables (selon la chambre régionale de la Cour des Comptes). 

    Et puis il y a des éléments que seul un ancien premier adjoint des finances (NB : Jean Eroukhmanoff l'a été en 2013 durant 9 mois seulement *) peut porter à notre connaissance.

    Voilà donc un tract qui interpelle le citoyen qui ne pourra plus dire après cela "je ne savais pas !"

    Et que vous pourrez consulter à ce lien "Saint-Mandé d'abord vos finances"

    Pour me contacter : voixdemocrate@laposte.net

    * Ajout du 11/12/13

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Des finances loin d'être exemplaires, Municipales Imprimer
  • Notre projet sera un projet de la droite républicaine, du centre et de citoyens investis dans la vie de Saint-Mandé

    Le site de campagne : www.jeaneroukhmanoff2014.fr

    M. Beaudouin a une appréciation toute personnelle du positionnement politique du MoDem. Il voudrait se persuader que nous sommes de gauche, comme l'indique un article récent de 94citoyens.com : "Le soutien du modem à Jean Eroukhmanoff passe mal à Saint-Mandé"

    De la part d'un homme qui s'est revendiqué de la droite populaire, cela ne me surprend guère. Mais de la part de celui qui est allé chercher le soutien (personnel) de notre candidat suppléant au 2d tour des élections législatives (notre photo), voilà qui est plus surprenant ... 

    M Beaudouin et le MoDem

    Rétablissons donc les faits : Le MoDem est un parti centriste et indépendant, qui a choisi de s'associer à l'UDI pour proposer à la France et aux français une "alternative", face à la flambée des extrêmes et face à la crise. Dans ce cadre là la charte "UDI-MoDem l'alternative" est claire : "Nous revendiquons notre liberté, mais nous ne changerons pas la France seuls. L'alliance avec le PS et les appareils de la coalition au pouvoir est impossible. En ce qu'elle respecte les valeurs humanistes, la droite républicaine est naturellement notre partenaire politique. Pour autant nous considérons que le pays a besoin d'une large majorité réformiste, allant non seulement de la droite républicaine au centre mais jusqu'aux sensibilités écologistes et sociales-démocrates"

    A Saint-Mandé, il n'aura échappé à personne que c'est le MoDem qui a rallié Jean Eroukhmanoff et non pas l'inverse. Le pas n'a donc pas été fait à gauche, mais plutôt à droite ... Et ce petit pas nous l'avons aussi fait en songeant à l'UDI.

    A ceux qui me diront encore « des gages, nous voulons des gages ! », je prendrai un exemple concret et qui revêt une certaine importance dans notre commune : le vote des subventions aux écoles privées sous contrat. Je le dis clairement : avec mes amis, nous les voteront. Contrairement à la pratique des élus de gauche (PS - EELV - PC) qui votent toujours contre.

    Et je précise que le projet local que nous entendons porter, en alternative à celui développé depuis près de 20 ans par M Beaudouin et qui a conduit notre ville dans l'impasse, sera bien un projet de la droite républicaine, du centre et de citoyens investis dans la vie de leur commune.

    Quant à l'accusation de la responsabilité de Bayrou ou du MoDem dans l'accession de François Hollande au pouvoir (qui n'est ici qu'un prétexte), souvenons nous que la relation des centristes avec la droite n'a jamais été un long fleuve tranquille. Dans un sens comme dans l'autre. On peut citer des faits anciens, touchés par la prescription (mais je pourrais aussi en citer de plus récents) : Qui se souvient par exemple de Giscard votant non en 1969 au référendum de De Gaulle, alors qu'il avait été son ministre des finances ?  Et qui se rappelle que Chirac a "lâché" Giscard en 1981 contre Mitterrand, alors qu'il avait été son Premier Ministre ?

    "Il se trouve que je suis un admirateur, certes quelque peu hétérodoxe, du général de Gaulle" a dit Bayrou. Je le suis aussi. Et je considère que le projet de moralisation de la vie publique que porte notre Mouvement prolonge son oeuvre. Car le Général de Gaulle n'imaginait certainement pas, lui qui était contre le jeu des partis, l'extrême bipolarisation que subirait notre pays. Et il n'imaginait probablement pas non plus, lui qui était d'une probité exemplaire, l'abus que feraient certains du pouvoir.

    Paul Valéry a dit "Si l'Etat est fort il nous écrase, s'il est faible nous périssons". En cela je le rejoins complètement, et cela justifie pleinement une alternative.

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Municipales Imprimer
  • Si la transparence est une évidence, l'intégrité des élus est une exigence

    Edito publié sur le site de campagne de Jean Eroukhmanoff : http://jeaneroukhmanoff2014.fr/Jean Eroukhmanoff,municipales 2014, modem,saint-mandé

    C’est après les élections législatives de 2012, qu’au MoDem nous avons commencé à réellement envisager de nous projeter dans les élections municipales. Le bilan que nous commencions à tirer du dernier mandat de Patrick Beaudouin n’était réellement pas glorieux : gouvernance opaque et contestée, écoles en voie de saturation, finances empêtrées dans des emprunts toxiques, commerce en berne, spéculation immobilière galopante, tranquillité publique mise à mal…. Les signaux passaient malheureusement au rouge les uns derrière les autres.

    Englué dans une image « droite populaire », le maire venait d’être défait contre une candidate écologiste inconnue, tout juste parachutée (via l’accord EELV PS) et peu charismatique. Un sursaut pour notre ville était nécessaire. Et Jean Eroukhmanoff, avec sa stature de conseiller général, sortait du lot : par son expérience, par son indépendance d’esprit et par sa volonté de garder un lien avec les citoyens via son blog.

    Nous n’avons pas hésité à nous rapprocher de Jean Eroukhmanoff, car il représente cette droite républicaine que nous respectons et avec laquelle nous pouvons travailler. D’ailleurs, avec le rassemblement « UDI – MoDem, l’alternative », on voit bien aussi que les positions bougent. Juppé soutient Bayrou à Pau, Fillon considère Bayrou et Borloo, les 2 leaders centristes, comme des « partenaires » …  Or Jean Eroukhmanoff avait créé en 2011 un groupe centriste et indépendant au Conseil Général qui réunit un élu MoDem, une élue proche de l’UDI et un indépendant, lui. Ce qui a offert une tribune à notre sensibilité politique au niveau du département.

    Longtemps, notre ville a revendiqué un « esprit village », aux portes de Paris. A certains égards, cela continue et c’est bien comme cela. Mais il n’est pas bon que l’élu municipal se retrouve à gérer une « clientèle ». Ce qui pouvait s’expliquer à une époque est désormais inacceptable.

    Si la politique de transparence est une évidence, l’intégrité des élus est une exigence. Plusieurs articles ont été publiés sur notre blog se terminant par la formule « A Saint-Mandé, On … Ne  … Nous  .. Dit … Pas … tout ». Ce n’était pas seulement une plaisanterie, c’était une vraie contestation.

    L’équité des décisions, la recherche de l’intérêt général doivent primer sur toute autre considération. Et il est aussi nécessaire de sortir de la gestion à court terme pour entrer dans l’anticipation.

    En échangeant avec Jean Eroukhmanoff, nous nous sommes rapidement aperçu de points de convergence très forts dans notre manière de concevoir la politique. Sa volonté de moderniser et moraliser la vie publique à Saint-Mandé nous a convaincu. Nous avons aussi apprécié sa volonté de rassembler des Saint-Mandéennes et des Saint-Mandéens d’horizons divers. L’équipe qu’il est en train de composer frappe par la fluidité de ses échanges et la bonne entente qui y règne. Notre point commun à tous ? Une volonté farouche de redynamiser notre ville.

    « Nous sommes déterminés à gérer avec transparence et honnêteté les intérêts de la ville » dit notre tract.

    Par cette phrase, tout est dit.

    Pour me contacter : voixdemocrate@laposte.net

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Le Centre en Mouvement, Municipales Imprimer
  • Élections municipales 2014 : Pourquoi nous centristes, rallions Jean Eroukhmanoff (Lettre tract)

    luc alonso,antoine carette,jean eroukhmanoff,modem,ump,saint mandé,saint-mandéParce que nous avons acquis la conviction que notre ville avait besoin pour se projeter dans l’avenir d’un projet de modernisation et de moralisation de la vie publique, nous centristes saint-mandéens, avons décidé de soutenir la candidature de Jean Eroukhmanoff lors des prochaines élections municipales. Modem_tractA4R-V_BaT3.pdf

    Nous le faisons en accord avec nos instances départementales et nationales, après avoir échangé avec de nombreux saint-mandéens et après nous être investis dans la vie de notre commune en tenant ce blog d’information et de débat « Saint-Mandé au Centre de nos vies »

    Nous faisons le choix de Jean Eroukhmanoff car

    C’est un homme d’expérience. Médecin généraliste bien apprécié à Saint- Mandé, il défend depuis longtemps les intérêts des saint-mandéens au Conseil Général, où il préside depuis 2011 le groupe « Centristes et indépendants », qui réunit un élu MoDem et une élue proche de l’UDI de Vincennes. En créant ce groupe, il a anticipé le rassemblement du Centre, que nous appelons de nos voeux.

    C’est un homme de caractère. Jean Eroukhmanoff a toujours démontré un esprit indépendant et fait preuve de fortes convictions. À de nombreuses reprises, il a marqué sa différence dans la manière de conduire les affaires publiques à Saint-Mandé. C’est pourquoi, fidèle à ses principes, il a gardé ses distances vis-à-vis du Maire lors d’élections législatives, dont ce dernier est sorti défait, incapable de barrer la route à une candidate écologiste, parachutée et inconnue. Pour autant, il aura assumé jusqu’au bout les responsabilités qui lui ont été confiées par les citoyens. Par exemple, en attaquant au tribunal, dès sa prise de fonction comme Premier adjoint aux finances en février 2013, la validité des emprunts toxiques souscrits par la ville qui menacent nos finances.

    Il rassemblera les saint-mandéens. Ouvert, mais sachant être ferme vis-àvis de ses adversaires, nous connaissons sa loyauté et sa capacité à rassembler autour de sa candidature les saint-mandéens dans leur diversité. Il est d’ailleurs en train de constituer une équipe ouverte, soudée et dévouée à la ville.

    Nous, centristes, nous reconnaissons dans le projet et l’éthique de Jean Eroukhmanoff. 

    Avec lui nous sommes déterminés à gérer avec transparence et honnêteté les intérêts de la ville. Des garanties seront données aux citoyens en ce sens. Nous avons travaillé ensemble sur 5 thèmes, à notre sens, indispensables au renouveau et au développement durable de notre belle cité : redresser les finances, revitaliser le commerce, garantir la sécurité et faire renaître la vie culturelle et l’éducation.

    Il est temps aujourd’hui d’ouvrir une nouvelle voie pour Saint-Mandé.

    Nous appelons les saint-mandéennes et les saint-mandéens proches des valeurs humanistes à nous rejoindre et à s’engager pour la liste « Saint-Mandé, d’abord » derrière Jean Eroukhmanoff.

    Luc Alonso – Président du MoDem de Saint-Mandé

    Antoine Carette – Président des jeunes démocrates France (MoDem)

    Le site de campagne : www.jeaneroukhmanoff2014.fr

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Le Centre en Mouvement, Municipales Imprimer
  • UDI - MoDem, l'alternative est là ...

    UDI-MoDem, l'alternative

    Le rassemblement du Centre, que de nombreux français appelaient de leurs voeux, est en passe de devenir une réalité.

    On l'espérait, et même pour être franc on finissait par désespérer, puis tel le sphinx ... l'alternative s'est dessinée.

    Ce 5 novembre, Jean Louis Borloo et François Bayrou ont présenté la charte de ce nouveau rassemblement que vous pourrez trouver à ce lien : la charte UDI - MoDem l'alternative

    A vrai dire un binôme à la tête du Centre ce n'est pas nouveau !

    Jean Lecanuet et JJSS l'ont également pratiqué en 1975, à l'époque du projet réformateur ...

    A titre personnel, je me réjouis donc de cet attelage et de l'espoir que nos deux leaders font naître.

    Et je sais que ce sentiment est partagé par de nombreux démocrates, indépendants, centristes et citoyens.

    Ne reste plus désormais qu'à créer l'alchimie partout où cela sera possible ...  

    Luc Alonso

    Président du MoDem de Saint-Mandé

    Pour me contacter : voixdemocrate@laposte.net

     

    Et comme j'ai consacré quelques articles à ce sujet, en voici les liens :

    Les centristes et leurs amis ne se roulent plus dans la farine ... (28/11/2012)

    Offre publique de rassemblement ! (06/10/2012)

    Les députés MoDem à l'UDI, pourquoi pas ? (20/06/2012)

    Il faut réunir ce qui est épars ! (26/11/2011)

    Bonne lecture !

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Le Centre en Mouvement, Municipales Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu