Avertir le modérateur

saint-mandé - Page 8

  • Les feuilles mortes se ramassent à la pelle (Deux, trois réflexions autour du Bulletin Municipal de septembre - octobre)

    feuilles mortes.jpgLa version électronique du Bulletin Municipal de septembre - octobre est parue en fin de semaine dernière, et l'on attend dans nos boîtes aux lettres d'une manière imminente la version « papier glacé » ...

    Premier constat, le Maire a renoncé à son traditionnel édito d'une page ... au profit d'une interview qui s'étale généreusement sur 3 pages ...

    Il y livre sa vision politique d'une rentrée scolaire « réussie ! » (comme d’habitude : voir mon précédent article sur le sujet) ; dénonce les baisses de dotations et les hausses de ponction infligés par l'Etat qui doivent nous préparer à "une lourde révision de nos prestations publiques dans les années à venir" ; s’auto-satisfait de la mutualisation des moyens qu'il a mené à bien avec les villes voisines (alors qu’il a été vivement critiqué sur ce point pendant la campagne : On n’en est qu’aux balbutiements de l’intercommunalité à Saint-Mandé), évoque l'ACTEP et le Grand Paris ; loue une fois encore le « bien vivre ensemble » et condamne (à juste titre) la rixe du 7 septembre dont les auteurs ont été traduits devant la justice.

    Nous avons ensuite droit aux traditionnels articles qui présentent l'action menée par la majorité, avec parfois un adjoint ou un conseiller mis en avant par une photo médaillon. Et pourquoi pas après tout !

    Puis arrivent les pages 42 et 43 qui devraient être réservées à l'opposition mais qui sont ici qualifiées de "libre expression".

    On note ici une évolution, la tribune qui était jusqu'à présent signée par la majorité municipale l'est désormais par la première adjointe uniquement.
    On note une seconde évolution une photo illustre chaque tribune, y compris pour l'opposition.

    Des évolutions donc mais des évolutions bien en deçà de ce que nous attendions avec ma collègue. En effet, nous n'avons eu de cesse de réclamer une modernisation de la présentation de ses tribunes.

    Nous pensons ainsi que la majorité ne doit pas s'exprimer dans le même espace que l'opposition ;
    Nous pensons aussi que le nombre de caractères attribués à l'opposition ne doit pas se faire en fonction du nombre de caractère attribué à la majorité ;
    Nous pensons encore que les tribunes de l'opposition doivent clairement être estampillées comme telle ;
    Nous pensons toujours que la photo doit pouvoir comporter tous les membres du groupe et être au choix des principaux intéressés ;
    Et nous pensons finalement que la liberté d'expression d'un élu d'opposition ne peut se faire au détriment d'un autre élu, comme c'est ici le cas.

    Ah oui j'oubliais, lors du dernier Conseil, Monsieur le Maire nous a expliqué, pour justifier ces positions, que le bulletin municipal n'avait pas vocation à devenir un journal de propagande ... On croit rêver !

    Oui, pauvre démocratie !

    Nous avons donc saisi le Tribunal Administratif, le 26 septembre dernier, d'une requête pour défendre ces principes. Et nous vous tiendrons informés des suites qui lui seront données.

    Il faut par ailleurs savoir que les élus "palliéristes" ont voté "pour" ce Règlement Intérieur, qui a débouché sur une telle répartition. Il est ainsi indéniable que de réelles divergences existent entre nos deux groupes ... Je souligne aussi que seul le groupe socialiste s'est montré ouvert, sur ces sujets liés à la vitalité de notre Démocratie locale. Je les en remercie sincèrement.

    Et à la vérité je vous livre mon point de vue : le bulletin municipal est dépassé, vieillot, has been, figé, à revoir de fonds en comble, sans rapport avec les attentes de nos concitoyens qui pour beaucoup ne le lisent plus ou alors s'amusent simplement à compter le nombre de photos du Maire ... Véritable recueil à la gloire de l’action de la majorité municipale.

    Et au final on peut se demander quel est le % de bulletins municipaux qui, à peine boités, finissent directement dans la poubelle sans même avoir été lus ? 20 % ; 30 % ; 40 % ou plus encore ? C’est une triste réalité que la majorité devrait regarder en face, à l’heure où elle parle de « révision lourde » des prestations publiques.

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal, Municipales Imprimer
  • Publication sur internet des subventions aux associations (Engagement pris, Engagement tenu !)

    saint-mandé,subventions,associationsNous l’avions inscrit dans notre programme de campagne,

    J’en avais fait un article « Transparence autour des subventions aux associations : Saint-Mandé hors la Loi ».

    J’ai donc porté la bonne parole en « commission des finances », expliqué les obligations réglementaires qui s’imposaient à notre commune ; soulevé cette question lors du Conseil Municipal du mois de juin et obtenu à cette occasion l’accord du Maire.

    Nous en étions là et je n’avais pas oublié ce dossier, que j'étais même prêt à relancer …

    Quelle n’a donc pas été ma surprise lorsque j’ai découvert que cette liste avait été publiée sur le site de la Mairie !

    Lien vers la liste des subventions aux associations versées en 2014

    On aurait apprécié un petit message d’information aux conseillers municipaux …

    On aurait aimé que cette diffusion se fasse via l’espace réservé à la « vie citoyenne »  plutôt qu’en bas de page de la zone budget.

    On aurait aimé un comparatif avec l’année 2013 …

    Mais c’est un début qu’il faut saluer et dont on peut se féliciter.

    A la veille d’ « ateliers de la dépense publique » dont l’objectif annoncé est de « bien comprendre ce qu’est la gestion de la ville et de mieux appréhender les coûts des différents services offerts à la population. Ainsi nous pourrons regarder ensemble quelles évolutions nous devons donner à nos dépenses ou, plus exactement, à ces services publics », je pense qu'il serait normal d’étendre cette réflexion, en toute impartialité, aux subventions versées aux associations.

    Prochain article mercredi soir "Ce que vous trouverez dans le Bulletin municipal de septembre - octobre"

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Municipales Imprimer
  • Sans liberté de blâmer ...

    Voici le texte que j'ai lu hier soir au Conseil Municipal.  Je vous confirme donc que nous allons bien aller devant le tribunal administratif pour défendre ce que nous pensons être nos droits. Aujourd'hui, nous recevons un mail de la mairie "URGENT - TRIBUNES BMO" nous demandant de "faire parvenir dans les meilleurs délais" nos tribunes. On pourrait presque en rire tellement les ficelles sont grosses ...

    Monsieur le Maire, mes chers collègues,

    Avec ma collègue, Mme Robinet, nous allons voter contre ce projet de Règlement Intérieur qui ne garantit pas la liberté d'expression des élus de l'opposition.

    Nous vous avons fait part, début septembre, de la constitution de notre groupe "Saint-Mandé,demain" et nous vous avons demandé de bénéficier d'une tribune politique dans le bulletin municipal, indépendante de la liste avec laquelle nous avons été élus. A ces deux demandes, vous nous avez opposé une fin de non-recevoir. Vous nous consentez tout juste une étiquette, et 2/3 de la tribune de la liste « Saint-Mandé d’abord ».

    Revenons sur la méthode utilisée pour aboutir à ce Règlement Intérieur : J’ai été désigné par Jean Eroukhmanoff pour participer à cette commission et seulement 2 commissions ont été programmées en 6 mois : l’une le 29 avril et l’autre le 27 juin. Je n'ai pu assister à cette dernière, programmée à 8 heures du matin, et je m’en suis excusé par mail 5 jours avant sa tenue, tout en vous indiquant que le projet transmis était inacceptable. Vous pouviez reprogrammer une commission début septembre. Mais, dans un grand souci d’ouverture, vous ne l'avez pas fait. En revanche, vous modifiez aujourd’hui ce même Règlement Intérieur adopté par la Commission le 27 juin pour tenir compte de l'évolution de notre situation. Cela démontre au besoin que ce Règlement ne bénéficie d'aucune souplesse.

    Par ailleurs, vous avez privé de tribunes politiques l'opposition au cours de ces six derniers mois. Cela a fait l'objet d'une protestation écrite de l'ensemble de ces élus fin juin. Alors que vous n'aviez pas hésité à livrer un édito avec le bulletin municipal du mois d’avril-mai qui mettait en coupe réglée vos adversaires ... Adversaires qui ne pouvaient donc pas vous répondre. Durant ces 6 mois, c'était pourtant l'ancien Règlement Intérieur qui devait s'appliquer.

    Aujourd'hui, vous ne voulez pas nous reconnaître la qualité de groupe. Mais je dirais en paraphrasant Galilée "Et pourtant nous nous groupons". Nous vérifierons si vous en avez le droit. Mais le point le plus important est, je le dis et je le répète, comme j’ai pu le faire à chaque commission que cela soit de vive voix ou par écrit. Le point le plus important est que la liberté d'expression des conseillers municipaux d'opposition est un droit individuel au sens de l'article L 2121-27-1 du Code des collectivités territoriales.

    Ce droit n'est ni subordonné au rattachement à un groupe, ni lié à la liste sur laquelle le conseiller a été élu. Et ce, contrairement aux départements et aux régions où le droit d'expression appartient aux groupes. J’ai comparé les articles dans leur rédaction, c’est édifiant. Nous refusons donc que notre liberté d'expression se fasse au détriment d'un autre élu, quel qu'il soit. C'est une question de principe.

    saint-mandé,liberté d'expression des élus d'oppositionNous ne sommes pas des coucous qui faisons notre nid chez les autres. La tribune doit aussi présenter un caractère suffisant et équitablement réparti. Il nous semble que cela n'est pas le cas en l'espèce. Nous vérifierons ce point également. 

    Monsieur le Maire, mes chers collègues, je vous informe que nous saisirons le tribunal administratif pour faire casser cet article 30 que vous allez adopter et qui nous semble contraire aux règles du droit et de la jurisprudence en vigueur.

    Lien permanent 4 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Municipales Imprimer
  • L'Europe, chevillée au corps

    Fidèles à l'idéal européen, nous centristes de Saint-Mandé et de Vincennes avons repris notre bâton de pèlerin et hissé le drapeau aux 12 étoiles aux abords du marché de la tourelle pour diffuser le programme de la liste UDI-Modem.

    Nous revendiquons le fait d'être européens, et même fédéralistes.

    Et nous avons une idée précise de l'Europe que nous voulons. En 1965, lors d'une célèbre interview télévisée (celle du cabri), le général de Gaulle, après avoir fustigé les eurobéats (que nous ne sommes certainement pas), avait déclaré intelligemment en parlant de l'Europe : "Elle commencera par être une coopération, peut-être qu'après, à force de vivre ensemble, elle deviendra une confédération". 

    Voilà en quelque sorte ce à quoi nous travaillons ...  Notre projet va donc dans le sens de la convergence sociale et fiscale, aspire à une politique industrielle européenne créatrice d'emplois, et à une gouvernance renforcée de la zone euro. Un projet qui veut une Europe qui parle d'une seule voix afin de défendre nos intérêts face à la mondialisation. 

    Notre projet se veut une alternative à la politique menée ces dernières années par le PPE et le PSE. Nous avons de bons candidats, reconnus pour leur investissement (à la différence des eurosceptiques). Et nous avons un candidat à la présidence de la Commission tout à fait formidable en la personne de Guy Verhofstadt.

    Dimanche 25 mai, votez pour les européens !

    photo 3.JPG

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Européennes, Le Centre en Mouvement Imprimer
  • 5 bonnes raisons de voter Jean Eroukhmanoff le 30 mars 2014

    eroukhmanoff, saint-mandéLa 1ière : il a son expérience et son réseau de Conseiller Général, qui sera très utile au moment de la mise en place du Grand Paris.

    La 2ème : il n'a pas soutenu Patrick Beaudouin lors des législatives de 2012 (restant dans un rôle de commentateur). Il est ainsi resté cohérent dans sa démarche. 

    La 3ème : il a proposé une fusion de liste à Claire Pallière en lui proposant des conditions très favorables. Privilégiant l'intérêt général à son intérêt particulier.

    La 4ème : il approuve les exigences de transparence autour de l'attribution des places en crèche, de logements sociaux et du versement des subventions aux associations

    La 5ème : il porte un projet pour Saint-Mandé de préservation des lieux emblématiques de la ville (Poste, crèches de Bérulle, conservatoire) et de renouveau (auditorium sur le site de Pierre Cochereau)

    La campagne s'arrête donc ici pour ce blog et je vous remercie de votre fréquentation et de vos commentaires.

    Blog qui rouvrira ses portes dimanche, après minuit, pour vous communiquer les résultats définitifs des élections municipales 2014 à Saint-Mandé.

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Municipales Imprimer
  • Saint-Mandé, résultats du 1ier tour des élections municipales

    saint-mandé,résultats, élections,municipales,2014Voici les résultats globaux du 1ier tour des élections municipales de Saint-Mandé (23 mars 2014) tels qu'ils ont été annoncés ce soir en Mairie (notre photo).

    Patrick Beaudouin : 3313 voix - 39,69%

    Jean Eroukhmanoff : 1795 voix - 21,5%

    Claire Pallière : 1756 voix - 21,04%

    Geneviève Touati : 1482 voix - 17,75%

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Municipales Imprimer
  • Et maintenant, place au saint-mandéennes et aux saint-mandéens ...

    saint-mandé,municipalesJe sais qu'il serait de bon ton de conclure cette première phase des élections municipales par les 5 bonnes raisons de voter pour jean Eroukhmanoff. Mais comme notre webmaster l'a déjà fait d'une manière très efficace sur notre site de campagne : http://jeaneroukhmanoff2014.fr/%20 j'ai donc décidé de vous livrer aujourd'hui un message plus personnel. Un message de remerciement à Jean Eroukhmanoff.

    Avec mes amis centristes, nous avons rallié Jean à la mi novembre. La force de ce ralliement a largement été perçue, et les tentatives d'en détourner le sens ont échoué. Si nous voyons en Jean Eroukhmanoff, un homme de la droite républicaine, nous en percevons surtout le caractère indépendant et déterminé. Il est l'homme d'expérience qui saura demain rassembler les saint-mandéennes et les saint-mandéens dans leur diversité. Un homme dans lequel, nous, centristes, nous reconnaissons dans le projet et l’éthique.

    Au cours de cette campagne, Jean Eroukhmanoff a d'abord su rassembler autour de lui de belles individualités. Chacune, chacun avec ses compétences, son talent particulier. Et une équipe est née, solidaire, motivée et efficace. Une équipe complémentaire qui, même dans l'adversité, ne s'arrête jamais. Une équipe qui ne demande qu'à continuer ...

    Toutes et tous nous pensons, plus que jamais, qu'il est temps aujourd’hui d’ouvrir une nouvelle voie pour Saint-Mandé. Tous ensemble, sous la conduite avisée de Jean, nous avons pensé, écrit, mis en forme ce beau Projet. Nous l'avons débattu, expliqué et défendu. Nous avons le sentiment aujourd'hui du premier acte accompli ...

    Et maintenant, place aux citoyens, place aux saint-mandéennes et aux saint-mandéens, qui vont se pencher dans le secret des isoloirs sur l'avenir de notre bonne vieille ville de Saint-Mandé.

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Municipales Imprimer
  • Notre mobilisation pour la Poste, les crèches de Bérulle et le conservatoire Robert Lamoureux, lieux emblématiques de Saint-Mandé !

    photo (2).JPG

    Samedi après-midi, Jean Eroukhmanoff a pris la parole devant les crèches départementales de la rue de Bérulle, face à de nombreux saint-mandéens, venus soutenir notre action pour la préservation de 3 lieux saint-mandéens emblématiques : la Poste, les crèches départementales et le conservatoire. 

    D'abord, nous refusons la fatalité d’un démantèlement, petit bout par petit bout, de la Poste de Saint-Mandé. Nous lutterons contre un départ du centre de tri qui serait "concentré sur Vincennes" dans “une logique de gestion”, comme l’a révélé le dernier Saint-Mandé infos. On nous retirera d'abord le centre de tri, puis on viendra nous expliquer que le guichet n'est plus rentable non plus. Nous refusons que Saint-Mandé devienne un quartier résidentiel de la ville de Vincennes. 

    Nous refusons également la construction de 28 000 m2 de bureaux en lieu et place du Conservatoire Robert Lamoureux, construit il y a seulement 23 ans de cela, et des crèches de Bérulle. Les saint-mandéennes et les saint-mandéens doivent savoir que les opérations ont déjà été programmées pour 2016, avec un transfert vers l’IGN, comme le confirme plusieurs sources, dont le Conseil Général.  

    Nous précisons que nous ne sommes pas contre la création d'une nouvelle offre en matière de places de crèche sur le site de l’IGN et nous l'étudierons d'ailleurs.

    Mais nous prévoyons surtout une réhabilitation des crèches de Bérulle, qui fournissent actuellement 1/4 des places proposées par la commune. Le caractère d’espace vert protégé sera restitué au jardin des crèches au bénéfice des bambins. Et nous profiterons de cette réhabilitation pour y créer un espace culturel et artistique, et qui sera l'extension naturelle du conservatoire qui lui fait face. 

    Nous avons déjà le financement du Conseil Général (3,5 millions d’€) obtenu par Jean Eroukhmanoff en sa qualité de conseiller général.

    Il ne manque plus que la volonté politique, et nous l'avons. Comme de nombreux citoyens, car notre pétition remporte un vif succès avec plus de 150 signatures.

    Ainsi, et à la différence des projets portés par Patrick Beaudouin, et Claire Pallière, Jean Eroukhmanoff et la liste "Saint-Mandé d'abord", ont la volonté et le caractère pour protéger et faire vivre ses 3 sites emblématiques de notre ville.

    photo (3).JPG

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable, Municipales Imprimer
  • Une belle Marseillaise !

    modem,udi,ump,saint-mandé

    François Bayrou soutenu par Alain Juppé et Jean Lassalle - Municipales de Pau Mars 2014 

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : La revue des blogs, Le Centre en Mouvement, Municipales Imprimer
  • Impôts, tout sauf mes chaussettes !

    saint-mandé,saint mandé,finances,emprunts toxiques,taxe d'habitation,taxe cfe,chaussettes,abribus,jean eroukhmanoff,patrick beaudouinLes publicitaires ont cette capacité unique à saisir l'air du temps, et le chic pour trouver la formule qui fait mouche.

    "Impôts, tout sauf mes chaussettes" proclamait donc la semaine dernière, avec beaucoup d'humour, la publicité de l'abribus qui fait face au Monoprix de Saint-Mandé. Sous l'oeil mi médusé, mi amusé des saint-mandéennes et des saint-mandéens.

    Naturellement c'est une grande marque de chaussettes qui est derrière cette opération. Et bien sûr, cela fait échos au débat national autour de la nécessaire pause fiscale.

    Mais je n'ai pas pu m'empêcher de penser que les citoyens allaient aussi y voir comme un clin d'oeil à la situation locale.

    J'ai pensé à notre taxe d'habitation qui a fait un bond de 32% ces 6 dernières années ; à la taxe CFE plus forte ici qu'à Vincennes ou Charenton ; à ces emprunts toxiques souscrits en 2007, qui pour l'un d'entre eux voit son taux s'envoler à 15% (Ce qui fait que notre endettement moyen par habitant ne peut être comparé au taux d'une ville "saine"). 

    Avec Jean Eroukhmanoff, le premier engagement de la liste "Saint-Mandé d'abord" sera donc de baisser les impôts.

    Le 23 Mars votons pour Jean Eroukhmanoff, le candidat de la droite républicaine, du centre et des citoyens investis pour Saint-Mandé.


    Le site de la campagne : http://www.jeaneroukhmanoff2014.fr/

    Le site de Jean Eroukhmanoff : http://jean-eroukhmanoff.over-blog.com

     

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Des finances loin d'être exemplaires, Municipales Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu