Avertir le modérateur

Présidentielle - Page 2

  • L'esprit de Chatou (Par Jean Patrick Benigni)

    Alain Juppé 2016.pngSamedi 30 août à Chatou dans les Yvelines, Alain Juppé a réuni ses partisans pour un long discours sous un soleil de plomb.

    Un discours sous le signe d’une fierté retrouvée, celle de notre pays.

    Les réformes annoncées durant ses trois mois de campagne officielle seront appliquées dès sa prise de fonction :  la réorganisation de l’Etat, la relance économique, la réforme de l’éducation, celle de la sécurité et un islam de France. Dont acte.

    Ses concurrents à la primaire de la droite et du centre sous une forme ou sous une autre annoncent à peu près la même chose, sauf Nicolas Sarkozy qui fait de l’islam en France et des musulmans un de ses thèmes prioritaires. Auguste il est, Auguste il restera ! Pas l’empereur des Romains mais le clown sous le projecteur blafard éclairant la piste de sciure du cirque. Quelle triste image de la politique ! Un tel discours décrédibilise les idées de ses concurrents à la primaire.

    C’est sans doute pour cela que les Français aspirent à une autre gouvernance. Certains sont tentés par des idées populistes, d’autres par un socialisme encore plus redistributeur afin de lutter contre le sentiment de déclassement social et la pauvreté, d’autres encore par une économie productrice de richesses qui finira par éliminer chômage, pauvreté, insécurité et inculture.

    Mais est-ce là, la solution aux maux dont souffre notre pays ?

    Nous souffrons de plaies que l’on pourrait apparenter aux plaies d’Egypte, plaies sur lesquelles nos hommes politiques n’ont eu que peu de prise : ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Présidentielle Imprimer
  • Le temps des pétitions

    Antoine en action.jpgCahuzac pris la main dans le sac !

    Et voilà que la pétition pour moraliser la vie publique lancée par François Bayrou a recueilli 28 000 signatures en 48 heures. 

    A l'heure ou j'écris ce billet on dépasse les 42 000 signatures !

    Sur une telle question, nous pensons que le Président de la République devrait entendre l'aspiration des français à avancer sur le non cumul des mandats, une dose de proportionnelle, l'interdiction des conflits d'intérêt, la limitation du nombre de parlementaires, ...

    N'oublions pas que l'article 3 de la Constitution de la Vème République dispose : "La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum". 

    Et n'oublions pas non plus l'usage essentiel que faisait le Général de Gaulle de ce même référendum. 

    Alors c'est sous l'impulsion du sémilliant Antoine Carette, par ailleurs Président des Jeunes Démocrates du Val de Marne, que les démocrates saint-mandéens ce sont réunis ce dimanche au marché de la Tourelle pour relayer la pétition de François Bayrou.

    Et puisque il semble que nous soyons entrés dans "le temps des pétitions", laissez moi vous confier mes engagements récents :

    - Naturellement il ya la pétition de moralisation dont je viens de vous parler. 

    - Il y a aussi la pétition concernant la crèche de Bérulle évoquée dans mon précédent billet

    - Il y a finalement la pétition lancée par la sénatrice UMP Catherine Proccacia pour que le zoo de Vincennes continue de s'appeller ainsi. Question de principe ! Tant il me paraît aberrant que l'on puisse imaginer de débaptiser notre zoo, qui se trouve - n'en déplaise à certains - dans le bois de ... VINCENNES ! 

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable, Présidentielle Imprimer
  • Les centristes et leurs amis ne se roulent plus dans la farine ...

    la farineUn jour Jacques Chirac a lancé "Vous n'y comprenez rien : un centriste ça se roule dans la farine, avant de le faire frire !"

    Et depuis 2002 il n'y a eu que François Bayrou pour ne pas s'être fait fariner. 

    Avec ses bédouins d'abord ... Puis avec ses démocrates.

    Mais depuis la non réelection de Nicolas Sarkozy la donne a évolué. Le centre-droit et les radicaux, qui avaient abandonné tout esprit d'indépendance, s'enhardissent au sein de l'UDI. Méhaignerie cette grande figure du centrisme les a même rejoint ...

    Ironie de l'histoire, voilà deux jours à peine j'achète en kiosque le dernier N° des Rebelles, la formidable série éditée par Le Monde. Ce dernier numéro consacré à François Mauriac était sous titré "Contre son camp". J'ai alors pensé au combat "contre son camp" de Fillon, cet autre François.

    Fillon, le taciturne, l'ombrageux, mais le teigneux. Qui refuse de se faire "rouler" par la droite "décomplexée" de Jean François Copé.

    Le combat de ce Gaulliste social ne me déplait pas !

    Ces derniers temps, les centristes et leurs amis ne se laissent plus rouler dans la farine.

    Que cela continue ainsi !

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable, Présidentielle Imprimer
  • Les députés MoDem à l'UDI, pourquoi pas ?

    Exit Sarkozy ! Et avec les législatives, une grande partie du sarkozysme !

    Pour parvenir à ce résultat, il aura bien fallu que notre Président, François Bayrou franchisse le rubicon, et par sa position personnelle contribue à l’élection de François Hollande. « Et je salue les humanistes qui ont permis aussi notre victoire ce soir. » a d'ailleurs reconnu François Hollande au soir de son élection. On a vu par la suite comment il a été remercié en retour ... Soyons clair, nous avons refusé par notre vote un système de valeur qui n’était pas le nôtre.

    Nous ne regrettons rien ! Et nous sommes centristes !

    Aujourd’hui, l’UMP défaite n’est plus en position d’empêcher le rassemblement du Centre. Elle a d’autres "chats à fouetter" et notamment redéfinir ses valeurs, ses idées, se trouver un leader … Oublier aussi, j'en prends le pari, la stratégie du rassemblement dès le 1ier tour. Quant à la course derrière le FN ... 

    Côté PS, la concentration de tous les pouvoirs nationaux (Présidence, majorité Absolue à l’Assemblée Nationale, Sénat), en plus des pouvoirs locaux, interdit de facto toute ouverture politique à notre sensibilité pour de nombreuses années. De plus, l'exercice du pouvoir hégémonique est voué à devenir autocratique ! C’est une règle intangible.

    Il est donc logique qu'un espace s'ouvre au Centre. Profitons en ! C’est pourquoi je considère avec bienveillance la naissance du groupe centriste UDI à l’Assemblée Nationale.

    « Union des Démocrates et indépendants » … Le libellé me plait ! Pour l'instant ce groupe comprend les radicaux de Borloo, des députés du Nouveau Centre, des indépendants et des anciens UMP.

    Pour ma part je pense que tout en restant fidèle à nos valeurs d'indépendance, le temps du rassemblement est venu. C'est pour cette raison que je veux conclure ce billet en interpellant : les députés MoDem et de l'Alliance Centriste à l'UDI, pourquoi pas ?

    Lien permanent 5 commentaires Catégories : Culture, histoire et développement durable, Législatives, Présidentielle, Vie locale Imprimer
  • Les découpés de Saint-Mandé font le buzz

    découpés de saint-mandé,bnp,vente à la découpeCampagne Présidentielle, puis élections législatives, obligent, les découpés de Saint-Mandé ont (enfin) trouvé un échos auprès de l'opinion publique !

    On peut même dire qu'ils font le buzz !

    Dès lors, les politiques s'en mêlent. Et cela se bouscule autour de nos "découpés" ... qui ont le sens de l'évènement. 

    Dèjà leur intervention lors du Conseil Municipal du 7 septembre 2011 avait annoncé des citoyens déterminés, dignes et indignés. Leur combat naissait tout juste et je l'avait signalé : les découpés au Conseil Municipal.

    Depuis ils ont créé un groupe sur Facebook que l'on peut rejoindre par solidarité ... et mènent des actions militantes (Devant le palais Brognard, devant la BNP de Saint-Mandé, ...).

    Lorsque j'ai pris cette photo le 22 avril, lors du 1ier tour de la Présidentielle, le ciel était partagé en deux : ciel bleu à gauche et nuages à droite ! Comme si de l'issue de la Présidentielle dépendait le sort de nos découpés !  Mais plaisanterie à part, aujourd'hui, je souhaite rester à l'écart des querelles politiciennes qui émaillent les dfférents blogs du landerneau politique.

    J'appelle simplement à ce qu'une Loi juste soit votée au tout début de la prochaine mandature qui interdise ce type d'opération.

    A coup sûr les humanistes du Centre pour la France se rallieront à ce vote ! 

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Législatives, Présidentielle, Vie locale Imprimer
  • Le Centre pour la France

    Centre pour la France,Vincennes,Saint-Mandé,Fontenay sous boisPaul Valéry avait la justesse de penser : "Si l'Etat est fort, il nous écrase. S'il est faible nous périssons"

    Cette maxime ne s'applique t'elle pas à merveille à nos temps politiques ?

    Lors de l'élection présidentielle, une majorité de français a ainsi écarté le candidat de la "France forte", qui surfait sur une droite dure, et faisait les yeux doux aux thèses nationalistes et populistes. 

    Mais que n'avait-il entendu la forte aspiration des français à une plus grande "normalité" dans l'exercice de la fonction présidentielle !

    Pour autant, l'élection de François Hollande n'aura pas été le déferlement que l'on annonçait.

    C'est que les motifs d'inquiétude subsistent et n'ont pas été dissipés. Le candidat ne sera t'il pas l'otage d'une majorité parlementaire PS - EELV - Front de Gauche, dispendieuse et déraisonnable ?

    Pire un nouveau type de cohabitation ne va t'il pas voir le jour avec un Président de gauche qui devrait immédiatement composer avec une Assemblée de Droite ? Ce scénario catastrophe ne peut être totalement écarté lorsque l'on observe les crises politiques qui secouent divers pays d'Europe : Belgique, Grèce, Espagne, Pays Bas, ...

    Dès lors, le Centre a un rôle clé à jouer !

    Bayrou l'a annoncé : "... les Français ne veulent pas d’une opposition frontale et systématique pour la période qui s’ouvre. Ils ont envie de gens, même différents, mais réunis qui fassent avancer les choses. C’est dans cette volonté que nous nous inscrivons. Il faut au Parlement un courant politique nouveau qui soit à la fois indépendant et positif. Il faut un courant politique qui dise non à la participation complaisante, non à l’opposition de principe, et oui à l’esprit de responsabilité et d’unité nationale. Il faut un courant politique qui ne cherche pas l’échec des gouvernants, mais le succès de la France dans les immenses difficultés qu’elle va rencontrer. Des gens qui ne s’en laissent pas compter, qui ne se laissent pas influencer par les intérêts partisans. Et cette force ne peut être qu’au Centre.

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Politique Départementale, Présidentielle, Vie locale Imprimer
  • Saint Mandé : Résultats du 2d tour de l'élection présidentielle

    L’observation des résultats sur la 6ème circonscription du Val de Marne est intéressante du fait de la diversité politique que proposent nos 3 villes qui la composent : 

    Saint-Mandé la bleue a nettement placé Nicolas Sarkozy en tête du scrutin à 61%2012-05-06 20.49.48.jpg

    Vincennes la blanche n'aura pas vraiment tranché, en jouant le 50 / 50 (un léger avantage à Hollande tout de même)

    Fontenay la rouge sanctionne le Président sortant en votant largement pour le candidat socialiste à 62%

    Et François Hollande récolte au final 52,76% des voix sur l’ensemble de la circonscription. 

    Résultat en phase avec le score national donc. 

    Cinq ans plus tôt, le résultat était quasiment inverse avec un Nicolas Sarkozy à 53% contre 47% pour Ségolène Royal.   

    2012 Saint Mandé Vincennes Fontenay

    6ème

    circonscription

    National
    F. HOLLANDE 38,82% 50,26% 61,96% 52,76% 51,63%
    N. SARKOZY 61,18% 49,74% 38,04% 47,24% 48,37%

    Pour mémoire :

    2007 Saint Mandé Vincennes Fontenay

    6ème

    circonscription

    National
    S. ROYAL 34,85% 44,21% 55,40% 47% 46,94%
    N. SARKOZY 65,15% 55,79% 44,60% 53% 53,06%

    A la veille des législatives ces résultats, et leur évolution, méritent l'attention ...

     

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Politique Départementale, Présidentielle, Vie locale Imprimer
  • L'heure du choix !

    Jeudi 3 Mai 2012, 19h23 ...bayrou,choix,hollande,présidentielle,sarkozy

    François Bayrou prononce au siège du MoDem, un discours, bref et singulier ... un discours historique !

    Respectueux de la diversité du Mouvement qu'il préside, il ne donnera pas de consigne de vote, et appelle ses électeurs à "s'exprimer en conscience".

    Mais, après avoir consulté le Conseil National du Mouvement, il a décidé de faire connaître son choix personnel : Hollande par défaut !

    Quelques jours plus tôt, Dominique De Villepin, qui jugeait la campagne "indigente", avait livré, dans le quotidien le Monde, et avec l'art qu'on lui connaît une position quasi "similaire" : « La Droite m’effraie, la Gauche m’inquiète »

    Paradoxalement la veille, Jean Louis Borloo alertait Bayrou, dans un courrier destiné à le rallier à la candidature de Nicolas Sarkozy : "Mais nous sommes sous la Ve République, et au deuxième tour le choix est binaire". Bayrou a suivi son conseil et fixé son choix ...

    Sans pour autant opter pour un vote "blanc" stratégique, comme beaucoup le prédisait ...

    Et il a parlé simplement et franchement : "la ligne qu'a choisie Nicolas Sarkozy est violente, elle entre en contradiction avec les valeurs qui sont les nôtres, avec les valeurs du gaullisme, autant que celles de la droite républicaine et sociale". Tout en prévenant François Hollande "Je ne suis pas et ne deviendrai pas un homme de gauche. Je suis un homme du centre et j’entends le rester". 

    Dans la même ligne, Philippe Douste-Blazy a lui aussi exposé "Pourquoi je ne voterai pas pour Sarkozy le 6 mai" 

    A l'écoute de ce courageux discours une grande émotion m'a étreint.

    Alors, dimanche, utilisons notre bulletin de vote, en conscience, pour préserver "une certaine idée de la France" ...

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Présidentielle Imprimer
  • A vos dessins les enfants !

    On dit que la musique adoucit les moeurs ... Mais le dessin est également une bonne manière de se détendre à bon compte !

    Dans l'entre deux tours de l'élection présidentielle, le journal de SPIROU a ainsi la bonne idée de livrer  un Numéro spécial "Sauvez la France"saint-mandé,saint-mande,saint mandé,saint mande,spirou,sauvez la franceComme il avait pu le faire il y a un an de cela avec un spécial "Sauvez la Belgique" (Cela faisait alors 500 jours que la Belgique n'avait plus de Gouvernement).

    On peut donc rire de tout ... et cela serait même recommandé !

    Surtout à un moment ou la campagne s'enlise dans la surenchère et l'outrance, comme rarement on l'aura constaté dans une Présidentielle.

    Cela me fait par ailleurs penser au 29ème concours de dessins de la Fête des mères qui s'adresse aux enfants inscrits dans les écoles maternelles et élémentaires de Saint-Mandé.

    Les feuilles de papier officielle sont disponible au service de la Communication et des Relations publiques de la mairie et le dessin devra être rendu avant le vendredi 4 mai à 17h.

    La remise des récompenses aura lieu en salle des Fêtes de l'Hôtel de Ville, le dimanche 3 juin 2012 à 11 heures.

    Alors a vos dessins les enfants !

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Présidentielle, Vie locale Imprimer
  • Nous n'avons pas les mêmes valeurs ...

    sarkozy,napoléon"Tout ce qui est excessif est insignifiant" assurait Talleyrand.

    Mai 2007 : Après une soirée passée au Fouquet's, Nicolas Sarkozy fraîchement élu croise en Méditerranée sur le yatch de "citizen" Bolloré. Début de la France Bling Bling.

    Octobre 2009 : Jean Sarkozy pressenti pour prendre la tête de l'EPAD. Controverse autour d'un bel exemple de népotisme.

    Septembre 2010 : Circulaire ciblant les Roms, qui fait suite au discours ultra sécuritaire de Grenoble. Malaise au niveau européen, et au sein de la communauté catholique qui refuse la politique de stigmatisation menée par le Gouvernement.

    Avril 2012 : Nicolas Sarkozy courtise sans retenue, et avec démagogie les électeurs du Front national. Se livrant à une vraie course à l'échalote politique sur les thèmes de Marine Le Pen : islam, immigration, attaque des médias.   

    Aujourd'hui, Il a par ailleurs déclaré : «les préoccupations des électeurs de François Bayrou et ceux du Front national sont les mêmes, même si les chemins sont différents»

    Ce à quoi je veux répondre par une phrase prononcée par François Bayrou en février dernier : " Le moment  est venu de dire, c'est assez ! ça suffit ! nous n'irons pas dans cette direction !"

    Car tout simplement nous n'avons pas les mêmes valeurs ...

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Politique Départementale, Présidentielle Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu