Avertir le modérateur

La revue des blogs - Page 2

  • Germaine Tillion : Contre l'obscurantisme et l'oppression ... La science et l'humanisme au service des hommes (par Francis Pont)

    germaine tillionCe texte m'a été adressé par Francis Pont, démocrate de Vincennes, qui tient un blog où il livre ses réflexions : http://francisjulienpont.over-blog.com/.

    Il faut toujours revenir à l"oeuvre et c'est ce que fait ici Francis par quelques citations. Loin de toute récupération politique. J'espère d'ailleurs que la Panthéonisation de Germaine Tillion sera l'occasion de conférences-débats sur Saint-Mandé où nous pourrons réfléchir au sens de son Oeuvre et de son engagement. 

    "Elle écrivait dans " Le diable est-il libéral ? " ... " L'humanité se compose de deux minuscules minorités : celle des brutes féroces, des traîtres, des sadiques systématiques d'une part, et de l'autre celle des hommes de grand courage et de grand désintéressement qui mettent leur pouvoir, s'ils en ont, au service du bien ..."

    Germaine Tillion a été toute sa vie, naturellement, de cette seconde minorité, encore plus rare !... Mais elle ajoutait aussi " ... Entre les deux extrêmes, l'immense majorité d'entre nous est composée de gens ordinaires, inoffensifs en temps de paix et de prospérité, se révélant dangereux à la moindre crise ...".

    Dans la période troublée que nous traversons à nouveau aujourd'hui, cette dernière phrase ne peut que nous interpeller !

    Ethnologue brillante au service des populations déshéritées et opprimées, notamment celles du Sud algérien où elle aura maintes fois séjourné en aidant les plus faibles, luttant également pour la défense des femmes dans les sociétés méditerranéennes du Moyen-Orient, femme de Lettres engagée dès la première heure dans la Résistance, dénonçant à la fois les camps nazis - " l'incarnation du mal " - mais aussi soviétiques, déportée au camp de Ravensbrück, où son abnégation et son courage lui permettront d'écrire en captivité et de témoigner sur les conditions extrêmes de l'univers concentrationnaire à travers l'inimaginable opérette "Le Verfügbar aux enfers", Germaine Tillion dira, dans son livre " Ravensbrück 1944 " : " ... Si j'ai survécu, je le dois d'abord et à coup sûr au hasard, ensuite à la colère, à la volonté de dévoiler ces crimes et, enfin, à une coalition de l'amitié, car j'avais perdu le désir viscéral de vivre ... ".

    Durant toute son existence, elle n'aura cessé d'être " l'avocat " s'opposant au terrorisme, aux exécutions et à la torture où qu'elles s'exercent, et à la misère ... pas " avocat " disait-elle, " l'avocat défend une personne, l'ethnologue ne défend pas un seul homme mais une population " ... et elle ajoutait : " L'asservissement ne dégrade pas seulement l'être qui en est victime, mais celui qui en bénéficie "  - Le Harem et les cousins -

    C'est à Saint-Mandé, jusqu'au 18 avril 2008, tout à côté de nous qui pour beaucoup l'ignorions, que Germaine Tillion a connu la tranquillité d'une fin de vie entièrement passée à chercher à comprendre, aider et soulager les autres.

    Aujourd'hui, ce sont les portes du Panthéon qui s'ouvrent à elle ...

    Francis PONT - Vincennes - 21 février 2014"

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable, La revue des blogs Imprimer
  • Saint-Mandé un autre regard : le blog poil à gratter !

    le-chat-geluck-vote-ou-abstention2.jpg"Saint-Mandé un autre regard" : C'est le titre de ce blog sans concession.

    Insolent en diable, mais particulièrement bien renseigné, son auteur mène une croisade citoyenne contre le maire sortant comme l'indique l'acte fondateur de ce site : "lancement officiel de ma campagne perso ...

    Que dire, si ce n'est que "le chat" de geluck semble être l'un de ses maîtres à penser ...

    Et qu'il s'exprime aussi bien par de courts textes, corrosifs, que par des photographies sans contestation possible.

    Le sous titre du blog "Pour éviter toutes polémiques, gardons avec nous nos numériques" s'explique par une galerie de photos qui démontre l'état de dégradation général de notre ville : http://maville94160.wordpress.com/les-photos-a-cacher/

    Et à le lire on se dit, oui, rangeons les planches : "Il est temps de secouer le pommier"

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, La revue des blogs Imprimer
  • Quand Saint-Mandé s'éveillera ...

    votez pour qui vous voulez mais votez !

    Il y a des signes qui ne trompent pas !

     

    Un article du Parisien de la fin d'année 2013, passé relativement inaperçu, était intitulé : «Gare à la ruée pour s’inscrire sur les listes électorales »

     

    Il indiquait qu’ "À Saint-Mandé, un agent dédié uniquement à la saisie des inscriptions et à leur contrôle travaille à temps plein sur cette question depuis le 10 décembre. Dans cette commune, entre décembre 2013 et le même mois l’an passé, le nombre d’électeurs qui s’inscrit est déjà en hausse de 73%, avec 737 inscriptions rien que depuis le 1er décembre. », soit 300 inscriptions supplémentaires. 

     

    Donc autant qu’à Créteil, comme le révélait le même article, qui compte pourtant 4 fois plus d’habitants.

     

    A ces nouveaux inscrits, comme à ceux qui le sont déjà depuis plus longtemps, la liste "Saint-Mandé d'abord" entend proposer un projet moderne et ambitieux. Loin du concept de « continuité dans le changement » affiché par le maire sortant (sur son site de campagne), ou de la traditionnelle liste à la Prévert. 

     

    L'illustration de cet article est issue du dernier Saint-Mandé infos, dont pour le coup je partage le message républicain.

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : La revue des blogs, Municipales Imprimer
  • 700, vous avez dit 700 ?

    "Vous êtes, à présent, plus de 700 à avoir signé notre pétition que ce soit en ligne ou par courrier, et nous vous en remercions vivement" proclame sur son site le Maire de Saint-Mandé, Patrick Beaudouin, en date du 7 octobre (lien).

    patrick beaudouin,pétition,grand paris

    Pourtant au même instant le compteur de la pétition en ligne indiquait 145 signatures, dont votre serviteur. Et désormais 153 au 30 octobre (notre photo).

    Il y aurait donc eu plus de 555 saint-mandéens qui auraient soutenu cette démarche ... PAR COURRIER. Bravo à eux !

    Mais plus sobrement le Parisien a indiqué le 17 octobre : " "Cette pétition remporte une large adhésion des Saint-Mandéens", d'après les cosignataires". Ou de l'art de la distanciation ...

    Alors Saint-Mandé a t'il raté le virage du numérique ? Ou bien les grosses ficelles sont-elles de sortie ?

    Moi je dis : A Saint-Mandé, on ... ne ... nous ... dit ... pas ... tout !

    Luc Alonso

    PS : Vous constaterez que j'ai modifié les catégories du blog en colonne de droite pour des recherches plus aisées. Avec notamment une catégorie "A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout" où vous pourrez consulter les billets qui souvent se terminent ainsi. Bonne lecture !

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, La revue des blogs, Municipales Imprimer
  • Zoo de Vincennes : les places de stationnement oubliées

    zoo de vincennes,parking,cambon,senateurLe chiffre de la fréquentation annuelle qui devrait être celle du futur zoo de Vincennes varie selon les intervenants : 1,4 - 1,5 ou même 1,8 million de visiteurs.

    Mais tous sont d'accord sur un nombre : 300 places de stationnement.

    Et cela fait frémir lorsque l'on songe que désormais le zoo disposera d'une entrée unique (contre 3 auparavant), qui se trouvera à l'angle de l'avenue Daumesnil et de la route de la ceinture du lac. A quelques mètres donc de Saint-Mandé, et 500 mètres de la porte Dorée.

    Fin 2012, le Sénateur-Maire Cambon (Maire de Saint-Maurice et patron de l'UMP dans le Val de Marne) s'est donc emparé du problème et a questionné le ministre compétent au nom "des villes riveraines et de leurs habitants (qui) s'interrogent sur le risque d'engorgement des rues". 

    Mais la réponse apportée par le Ministère de l'Intérieur le 1ier août n'est pas venue balayer les inquiétudes. En effet, pour celui-ci la solution réside dans le tram 3 qui est : "une alternative importante aux transports individuels compte tenu de sa forte capacité d'accueil et de la fréquence de ses passages". Par ailleurs il indique que "de nouvelles solutions de desserte des lignes de bus existantes doivent être étudiées par les services de la RATP, sous l'égide du STIF, afin de permettre au public une arrivée au plus près de l'entrée du parc zoologique".

    Mais quid des visiteurs qui viendront de banlieue, ou de province ?

    La question du Sénateur et la réponse du Ministère de l'Intérieur

    A vrai dire le sujet n'est pas nouveau et déjà en août 2011, j'avais noté un article sur le blog du "quartier Bel-Air Sud" : "Zoo de Vincennes, nos élus s'expriment" qui tirait le signal d'alarme sur ce problème.

    Une élue socialiste allant jusqu'à proposer de mettre en place des tricycles à assistance électrique pour rallier la station de tram au zoo !

    On s'interrogera tout de même quant à l'absence d'anticipation sur un problème aussi basique.

    On s'interrogera aussi sur la pérennité de la fermeture le dimanche de la route de la ceinture du lac.

    Et l'on se félicitera de l'intervention du Sénateur Cambon qui a eu le mérite de remobiliser les esprits à quelques mois de l'ouverture du zoo qui est prévue pour avril 2014.

    D'autant plus qu'à cette même date la foire du Trône s'installera pendant 2 mois sur la pelouse de Reuilly (et qu'elle avait en 2013 une de ses entrées à approximativement 300 mètres de celle du futur zoo) : On peut s'attendre à un joyeux bazar en avril prochain !

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable, La revue des blogs Imprimer
  • Un blog en partage

    saint-mandé,blogIl y a un peu plus de 2 ans j'ouvrais le blog "Saint-Mandé au Centre de nos vies". 

    Je voulais ce site comme une chambre d'échos des débats citoyens qui concernent Saint-Mandé. Je trouvais que cela manquait à la ville.

    Aujourd'hui la bonne nouvelle est que son taux de fréquentation est en hausse de 75% sur le premier semestre 2013 par rapport au 1ier semestre 2012 (qui a pourtant été une année d'élection). Je parle en adresse IP unique. Et ce phénomène se confirme par le très bon réféncement du site sur google (par exemple lorsque l'on tape "saint-mandé").

    La ligne "éditoriale" du blog évolue doucement.

    Je ne chroniquerai plus systématiquement les Conseils Municipaux (compte tenu du fait que la Mairie publie depuis le début de l'année les procès verbaux sur son site), mais je ne m'interdis toutefois pas d'en commenter les morceaux de bravoure, et les points intéressants.

    En parallèle le blog s'ouvre à des ami(e)s, saint-mandéennes et saint-mandéens, pour qu'ils puissent s'exprimer sur les sujets qui leur tiennent à coeur. D'où le petit toilettage de printemps qui ne vous aura pas échappé. Désormais le blog est sous titré "le blog indépendant qui parle de Saint-Mandé". 

    Cette ouverture avait commencé il y a quelque temps par une interview des découpés de Saint-Mandé, puis il y a eu  l'article de Lucile sur la collecte des ordures ménagères. Et cela continuera. Tous les talents sont les bienvenus. On en dit parfois autant par une simple photo que par un long discours.

    Pour ne rien vous cacher, je n'avais pas non plus écarté la possibilité que ce blog me (et maintenant, nous) permette de défendre un projet pour les élections municipales. L'idée n'est plus si utopique ...

    L-A Alonso

    voixdemocrate@laposte.net

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, La revue des blogs, Vie locale Imprimer
  • Périph' : la crise de la quarantaine

    saint-mandé,periph,porte de vincennesInauguré il y a 40 ans (Pour être précis, le 25 avril 1973 par Pierre Messmer), après 17 ans de travaux, le périph' est emprunté quotidiennement par 1 300 000 véhicules, "ce qui en fait l'autoroute urbaine la plus fréquentée d'Europe" (source : Le Parisien du 25 avril 2013).  

    Il y a encore 5 ans, tous les espoirs étaient permis pour trouver des solutions à ses deux principales sources de nuisances : la pollution et le bruit. Au premier rang desquelles : la couverture du périphérique. 

    Saint-Mandé était alors à l'initiative et se voulait imaginative : Les solutions de Saint-Mandé pour couvrir le Périphérique (Le Parisien 2 septembre 2008).

    Mais 5 ans plus tard, le GPRU de la porte de Vincennes, nom quelque peu barbare qui signifie "Grand Projet de Renouvellement Urbain" a renoncé à cette couverture totale. Et Madame Hidalgo de mettre "au défi de trouver les possibilité techniques et budgétaires de réaliser la couverture du périphérique" (Lien vers le compte rendu de la réunion publique du 18/12/12). La désillusion est palpable à gauche, et les solutions de contournement sont désormais poussées en avant (L'article : Le bruit et l'air du périph ... du blog de Mme Baratti-Elbaz, élue PS du XIIème en est un bon exemple).

    Alors que contient au final le projet de réaménagement de la Porte de Vincennes ?

    Déjà il y a l'idée de réduire à la source le bruit. Et "le bitume antibruit tient la route" comme le souligne le Parisien déjà cité. Un tronçon de 200 mètres a été testé et le bruit se trouve effectivement atténué. Par ailleurs le bitume a bien résisté au gel et dégel de cet hiver. Il y a aussi l'idée d'abaisser la limitation de la vitesse de 80KM/h à 70km/h.

    Très prochainement une passerelle piétonne va être installée entre l'avenue Courteline et l'avenue de la Porte de Vincennes.

    Puis le mail central sera aménagé, ses "ouïes" bouchées, des pistes cyclables créées, des commerces ou activités économiques seront positionnées sur cet axe actuellement "invivable". On parle d'ateliers d'art comme pour l'aménagement du viaduc de l'avenue Daumesnil. Des bâtiments bas d'activités feront tampon devant les deux barres d'immeubles d'habitation "côté Saint-Mandé", des deux côtés du mail. Les façades de ces logements seront réhabilitées.

    Un gymnase sera positionné au dessus du périphérique, le long du pont Courteline. Gymnase qui sera partagé entre plusieurs arrondissements et Saint-Mandé. Un hôtel et un immeuble de bureau sera aussi construit "côté Paris" au niveau de ce pont. 

    Il  y avait aussi la possibilité d'une crèche. Mais lors de la réunion publique du mois de décembre 2012, cette hypothèse semble s'éloigner. "concernant la qualité de l'air, elle sera analysée et de manière très précise pour l'équipement de petite enfance. Cette étude permettra de déterminer si cette localisation est envisageable ou non". Je vous parie que la réponse sera "non". Franchement faut il s'en plaindre lorsque l'on sait l'impact de la pollution sur les personnes fragiles, dont les enfants ? 

    Un hôtel sera également construit "côté Paris" entre le périph' et le Palais de la Porte Dorée. 

    Finalement, on évoque la possibilité de panneaux photovoltaïques pour couvrir le périph comme cela a été fait à l'entrée de l'autouroute A6. Réponses apportées toujours en décembre 2012 par Madame Hidalgo : "C'est un élément qui est en réflexion" et "le modèle économique va être étudié". 

    Mais lorsque l'on prend le GPRU dans son ensemble, on reste un peu sur sa faim pour la réduction des nuisances du périph "côté Saint-Mandé" ...

    Je pense notamment aux riverains du Boulevard de la Guyane. A voir si le positionnement de panneaux photovoltaïques sur cette partie ne serait pas une piste intéressante pour accroître la protection phonique ...

    Bien sûr, la suite de ce projet dépendra du résultat des élections municipales à Paris, comme à Saint-Mandé. Donc affaire à suivre.
    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Culture, histoire et développement durable, La revue des blogs, Politique Départementale Imprimer
  • Bégin menacé, Bégin inquiété, mais Bégin sauvé !

    bégin,voeu,saint-mandé,vincennes,fontenay-sous-boisJe ne veux pas finir l'année sans revenir sur la "crise" qu'à traversé au 2ème semestre l'Hôpital Bégin. 

    Le 24 octobre 2012, le Conseil Municipal, après avoir expédié les affaires courantes, adoptait à l'unanimité un voeu pour affirmer son attachement à l'hôpital Bégin. Voeu consultable sur le blog du Maire de Saint-Mandé (lien) et dont les conditions d'adoption ont été chroniquées par le 2ème adjoint au maire (lien).

    Notons que des voeux similaires ont été adoptés en parallèle par Vincennes (2 voeux adoptés à l'unanimité - un pour l'opposition et un pour la majorité, rien de moins !) et par Fontenay-sous-Bois (1 voeu adopté à la majorité - 3 voix UMP manquant à l'appel).

    Alors qu'on pouvait s'attendre à la même "Union Sacrée" au niveau de l'action des parlementaires sur la circonscription et le département, force est de constater que cela aura été loin d'être le cas. Cf : l'article de vincennes hebdo

    Puis la nouvelle est tombée : Bégin est sauvé ! (lien vers le site de la Sénatrice Proccacia)

    Alors si je devais pour ma part mettre en avant un seul argument (il y a tant à dire), je soulignerai simplement l'état de saturation des urgences des hôpitaux parisiens et d'Ile de France. Il faut avoir eu la malchance de les fréquenter pour s'apercevoir de la dégradation du service rendu au patients.

    Dès lors une évidence s'impose : Oui il fallait, et il faudra si besoin, préserver Bégin ! 

     

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, La revue des blogs, Politique Départementale, Vie locale Imprimer
  • Quand Saint-Mandé se refait une beauté : c'est le Val de Gaulle !

    Saint-Mandé, val de Gaulle,inauguration,Beaudouin,Eroukhmanoff,ProviniLe syndrôme vincennois dit "des pavés sous la mousson" n'aura donc pas frappé Saint-Mandé !

    Aujourd'hui, Saint-Mandé inaugurait le Val de Gaulle, ainsi que le passage Bir Hakeim.

    Au rendez vous, fanfare, vin chaud et discours d'inauguration.

    Notre maire, Patrick Beaudouin a tout d'abord souligné que la conduite, le timing et le coût des travaux avait été maîtrisés. Il a remercié tous les intervenants de cette réussite et a particulièrement insisté sur la nécessité d'avoir des commerces de proximité dans notre ville. Il a à ce titre décoré d'une médaille de la ville deux commerçants à la retraite depuis peu. 

    Et c'est vrai ! Il est indéniable que les travaux se sont bien déroulés et ont été conduits avec intelligence. Le résultat est là !

    Le Conseil Régional et le Conseil Général ayant financé une partie des travaux, Sandra Provini, conseillère régionale PS, et Jean Eroukhmanoff, conseiller Général du canton de Saint-Mandé, se sont également réjouis de l'aboutissement de ces travaux et de la fin des nuisances bien connues des saint-mandéennes et des saint-mandéens.

    Soulignons que tous ont eu une pensée pour la policière municipale, Nadège, vicitime d'un chauffard fin novembre (lien vers l'article du parisien), à qui le Maire a d'ailleurs dédié cette inauguration.

    Je m'associe à leurs pensées et souhaite à mon tour un prompt rétablissement pour les fêtes de fin d'année à notre policière municipale.

     

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Développement durable, La revue des blogs, Politique Départementale, Vie locale Imprimer
  • L’évolution sociologique de l’électorat vincennois : illusion ou réalité ?

    vincennes hebdo,vincennes,législatives,patrick beaudouin,jean eroukhmanoffJe préfère annoncer de suite la couleur : je n'ai pas la réponse à cette question, mais je suis sceptique quant aux arguments avancés récemment pour expliquer la non réelection du Maire de Saint-Mandé au Palais-Bourbon.

    Au lendemain du 2d tour des élections législatives, M Beaudouin livrait son analyse au journal Le Parisien. En cause : "la sociologie de Vincennes qui a beaucoup bougé" et "la forte abstention". Cette argumentaire est repris dans le dernier Saint-Mandé Infos.

    Que disent les observateurs ?

    Vincennes Hebdo a livré un article intéressant, dont je ne partage cependant pas complètement l'analyse Législatives : les trois raisons d’une élection surprise

    Il y aurait d'abord, l'effet "présidentielles" qui expliquerait la mobilisation de l'électorat de gauche et les bons report de voix d'entre deux tours ; puis "un ticket gagnant 100% féminin" ; et donc la fameuse "évolution de l'électorat vincennois". Morceau choisi : "avec de nouveaux électeurs à la fois à même de faire face à un prix de l'immobilier exorbitant, et aux opinions politiques ancrées à gauche.". Si on lit entre les lignes, ce serait donc un effet "bobos" ! Je partage le 1ier point, assez peu le second et suis donc sceptique quant au 3ème.  

    Le Conseiller Général de Saint-Mandé, Jean Eroukhmanoff, s'est pour sa part attaché à expliquer les dessous d'une défaite : Le temps de la reconquête 

    Pour lui la principale faute est avant tout stratégique « les personalités qui constituaient le socle de l'UMP dans notre circonscription ont été éliminée. ». Et de citer diverses personnalités dont M. Esclattier à Fontenay. Ce qui expliquerait le flaichissement de l'UMP à Fontenay. Pourquoi pas ? La seconde faute serait "le rejet par la population de notre ville, de la gestion qu'on y a menée". A voir ... Le changement sociologique n'est pas cité par le conseiller général ...

    Pour moi une dernière piste de réflexion a été oubliée : L'effet "rejet de la Droite Populaire".

    Lors des dernières législatives, 21 parlementaires de la Droite Populaire (sur un groupe de 43) n'ont pas été réélus ! Dont M Beaudouin. Ce collectif parlementaire né en 2010 (connu pour mettre en avant des thématiques comme l’identité française, la sécurité ou l’immigration) aura prêté le flan à des opposants de gauche, tel David Dornbusch, ancien responsable PS de Fontenay qui ne s'est pas privé de "diaboliser" sa candidature (2 exemples : 1 & 2). Cela pourrait aussi expliquer la forte mobilisation de la gauche et les bons reports d'entre deux tours, et ce malgré les tensions qui existaient entre les différentes chapelles, à gauche. 

    De même on peut considérer la campagne "au Centre" de M Beaudouin comme une presque réussite, puisqu'au final il a obtenu 49,05% des voix dans une circonscription où quelques semaines plus tôt Nicolas Sarkozy avait à peine obtenu 47,24%. 

    La question que je pose est donc la suivante : une partie des électeurs du centre, voire de droite, ne s'est elle pas abstenue ou même n'a t'elle pas reporté son vote sur la candidate de gauche par refus de la Droite Populaire ? Affaire à suivre aux prochaines élections ...

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : La revue des blogs, Législatives, Vie locale Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu