Avertir le modérateur

Culture, histoire et développement durable - Page 2

  • "La marche de la Liberté", une oeuvre magistrale d'Hermann Steiner

     

    "La marche de la liberté" est une fresque imposante d'Hermann Steiner (1878 - 1963), offerte à la ville de Saint-Mandé par la nièce de l'artiste, Irène Perlmutter. 

    Exposée jusqu'en 1980 dans le Musée Steiner de Mérano en Italie, cette oeuvre sculpté dans le bois, comporte plus de 200 personnages. Elle mesure 4 mètres de long sur 1 mètre 50 de haut, et pèse 275 kilos. 

    L'artiste aurait mis plus de 15 ans pour la sculpter.

    "Il s'agit d'une sculpture réalisée par mon oncle Hermann Steiner sans doute avant la seconde Guerre Mondiale dont j'ai hérité dans les années 1980" a indiqué Mme Perlmutter, Saint-Mandéenne depuis plus de 50 ans, au moment de son don.

    On s'est étonné d'avoir pu lire que cette oeuvre était restée "confinée dans un garde-meuble pendant des années".

    Depuis elle a été "restaurée par les services techniques de la ville" avant d'être exposée à la Mairie, puis d'être exposée dans l'entrée de la médiathèque de Saint-Mandé.

    On aimerait en savoir plus sur l'histoire qu'elle nous raconte.

    Avis aux historiens d'art : le blog est ouvert !

    Sources : 

    Le Parisien du 25/10/13 : une habitant fait un don monumental

    DSC06828.JPG

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • La culture, il faut d'abord l'aimer et la comprendre

    Je remonte sous forme de billet ce commentaire posté par Jeanne que je trouve pertinent et qui mériterait d'être entendu par l'équipe en place ... Pour une véritable politique culturelle.

    "La culture, il faut d'abord l'aimer et la comprendre.
    Il faut aussi savoir ce que c'est que la vie d'un musicien, d'un danseur, d'un comédien, d'un peintre, d'un écrivain...
    Il faut aussi savoir écouter les artistes dans toute leur diversité sans a priori et être à l'affût de toute l actualité artistique au sens général du terme.
    La culture, il faut savoir en parler avec gourmandise pour attirer tout un public.
    C'est un chemin initiatique qui se dessine petit à petit.
    A Saint-Mandé nous avons quelques artistes comme par exemple une très grande danseuse contemporaine (que je citerai pas) connue mondialement. Pourquoi la mairie n'a t-elle jamais essayé de lui tendre la main?
    Ce n'est pas en mettant beaucoup d'argent que l'on fera de la culture.
    A Saint-Mandé le maire n' a jamais aimé la culture car le maire et son équipe n'en n'ont jamais eu."

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Vous avez demandé la culture ? (Tribune politique du groupe Saint-Mandé demain - octobre 2016)

    Hulk.jpgOn avait rarement vu une telle campagne de communication s’abattre sur Saint-Mandé avec, notamment, le lancement de la soirée de présentation de la saison culturelle 2016-2017 dans la salle des fêtes de la Mairie …

    Pour un bien maigre résultat : une petite soixantaine de Saint-Mandéens, élus et associatifs inclus, présents dans la salle !

    Mais jugez par vous-même : ...

     

    Lire la suite

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • L'esprit y était ! et nous aussi !

    Esprit es-tu là ?

    Oui, il était là "l'esprit Grandville" pour le plus grand plaisir des grands et des petits.

    Durant 3 jours, la rue Grandville, si paisible habituellement, s'est animée, que dis-je !, s'est métamorphosée en un festival avec sa grande scène, son dôme, et ses salles de spectacle ou d'exposition.

    Laissant la place à une belle bande d'artistes, de musiciens, de clowns.

    Laissant la place aux spectacles de divertissement, aux animations, aux conférences plus sérieuse, aux projections encore

    Laissant la place surtout à de multiples moments de convivialités.

    Quelle belle réussite ! Que de bons moments passés entre amis ! Bravo aux organisateurs et à tous ceux qui ont donné sans compter !

    Et voici quelques photos pour illustrer ... nos ressemblances.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Osons la modernité ! (Tribune politique du groupe "Saint-Mandé, demain" - juin 2016)

    saint-mandé,modernitéAvec l’installation d’un « Indiana Café », Saint-Mandé renoue avec sa tradition de brasseries, de cafés et de restaurants et bouscule la douce indolence dans laquelle sommeillait la place Charles Digeon. Passée l’inquiétude d’une concurrence pour « le Royal Comptoir » et « la Brasserie 1901 », cette nouvelle arrivée devrait, en revanche, dynamiser la fréquentation de ces établissements. 

    En tout cas elle nous renvoie l’image d’un Saint-Mandé qui bouge, et ça on aime !

    Cette place de la mairie, vouée à des jardins à la française, jardins d’un autre temps, ne donne pas l’image d’une ville dynamique. Pourquoi ne pas lancer une grande consultation citoyenne pour repenser l’aménagement de cette place centrale, et ainsi y cultiver, plutôt que les buissons et les fleurs, le bien vivre ensemble ?

    Activités ludiques avec pavillons vitrés aux toits végétalisés, pouvant accueillir, tout au long de l’année : expos, ciné-club, tournois d'échec, réunions associatives, marché de Noël, ... avec préservation de l’espace dédié aux cérémonies face au monument aux morts.

    Et si Saint-Mandé récupère 1000 m2 du côté de l’IGN dans une opération foncière intéressante, il serait dommage d’y déplacer le cœur de ville en y regroupant une grande partie des activités associatives. C’est malheureusement ce qui semble se dessiner avec transfert des activités de la Maison des Marronniers, de la Maison pour Tous et de la salle Jean Bertaud. Le CCAS rejoindrait, quant à lui, la Maison des Marronniers … alors que ses accès sont complexes. Nous qui espérions une rénovation du centre Pierre Cochereau, destiné aux activités associatives, en un lieu central et agréable …

    Osons faire valoir ses atouts. Osons rencontrer, dessiner, inventer.

    Rencontrer ses habitants et ses commerçants qui font la vie dans nos quartiers.

    Dessiner ensemble le nouveau visage chaleureux de notre ville.

    Inventer, enfin, un nouveau dynamisme démocratique au service des Saint-Mandéens.

    Lien permanent 6 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Michel Maherou nous tire sa révérence (sous titre : Bon Béarn à toi, Michel !)

    Photo Michel.jpgMichel Maherou nous a annoncé qu’il allait définitivement s’installer dans son Béarn natal auprès de sa famille.

    « Le soviet de Saint-Mandé » comme l’a qualifié Charb lors de sa venue sur Saint-Mandé, bien sûr le poing levé, nous tire donc sa révérence le 9 mai.

    Durant la précédente mandature, alors que j’étais bien souvent seul dans le public les soirs de Conseil, j’ai eu tout le loisir de l’observer dans la manière qu’il avait de tenir sa place de conseiller municipal d’opposition.

    Il connaissait bien ses dossiers, avait ses notes et ces interventions étaient toujours pausées et empruntes d’humour.

    On le croisait dans toutes les manifestations. Michel était un Personnage avec un grand « P » de la vie locale. Il a d’ailleurs fait un score plus qu’honorable sur notre commune lors des dernières élections départementales.

    Je reproduis ci dessous, avec son autorisation, le discours qu’il a lu, avec une grande émotion, le 13 février 2014 lors de son dernier Conseil Municipal.

    Bon Béarn à toi, Michel !

    Lire la suite

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Bon comme du Beaupain !

    Alex Beaupain était en concert jeudi soir en la salle des fêtes de la Mairie de Saint-Mandé.

    Une très bonne soirée ! Car Beaupain a une belle voix qui rappelle quelque peu celle de Souchon, ses textes sont ciselés et il fait autant preuve d'humour, que ses chansons peuvent être mélancoliques. 

    Avec ses allures de dandy qui se trémousse, j'ai aussi fortement songé à Alain Chamfort.

    Et l'on sent que Beaupain s'amuse ... 

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Saint-Mandé, ville des métamorphoses !

    grandville-des-animaux-1842-hand-col-print.-great-elephant-[2]-53984-p.jpgEnthousiasmante ! L'association "Esprit Grandville, illustrons nos différences" a initié une rencontre vendredi soir dernier de présentation de ses projets et de son esprit. Et c'est le qualificatif qui me vient spontanément pour qualifier cette soirée.

    L'association a décidé de remettre au goût du jour la vie, la personnalité et l'oeuvre de J.J. Grandville, le célèbre caricaturiste et illustrateur du 19ème siècle qui a vécu et travaillé à Saint-Mandé. 

    Si Grandville ne m'était pas inconnu, je méconnaissais tout de même la portée de son oeuvre et la censure dont il a été victime en son temps. Pour moi il était "simplement" l'auteur des "métamorphoses". C'est toute la force de cette Association de remettre cet homme à l'honneur.

    "Esprit Grandville, illustrons nos différences" est un collectif citoyen, qui s'inscrit dans la continuité du festival APARTE, et qui fédère des énergies et des imaginations de toutes  provenances. Avec en ligne de mire trois journées d'animation rue Grandville, les 3, 4 et 5 juin 2016. Scénographie par Erolf Totort, spectacles de rue par des compagnies théâtrales locales, projection d'un documentaire sur "Charlie" au restaurant "Cuisine de Perle" (Car avec Grandville résonne déjà l'esprit Charlie), scènes de slam, concerts de pièces classiques, débat autour du handicap ...

    L'association a mis en place un site internet et une page Facebook "J.J. Grandville" où vous pourrez y trouver toutes les informations de l'Association. 

    A vrai dire ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable, La revue des blogs Imprimer
  • 2016, année de l'engagement

    "Et que le vaste monde poursuive sa course folle", c'est le titre d'un roman de l'écrivain irlandais, mais new yorkais de coeur, Colum McCann, qui évoquait en filigrane les attentats du World Trade Center. Et c'est la formule qui s'est imposée à moi quand j'ai voulu vous présenter mes voeux.

    Quelles qu'aient été nos vies, nos réussites, nos chagrins en 2015, nous ne pourrons plus jamais repenser à cette année sans nous rappeler les terribles attentats qui ont meurtris la République, et sans songer aux massacres de ses enfants.

    Alors pour cette nouvelle année, nous ne devrons pas lâcher un pouce des valeurs fondatrices de notre pacte républicain. Que cela soit celles de notre devise nationale : Liberté, Egalité, Fraternité, ou que cela soit celle des Républicains du début du Siècle sur la laïcité. 

    Telles sont les valeurs, tels sont les principes qui me guideront en 2016 dans mes choix et dans mes actes.

    Alors en 2016, il y aura la Primaire de la Droite et du Centre, j'y participerai.

    Et en 2016, je tiendrai la place que vous m'avez confiée au sein du Conseil Municipal, avec la même abnégation qu'en 2015.  

    Et donc puisque le vaste monde continuera sa course folle, puisque c'est ainsi, puisque cela a toujours été ainsi, je vous souhaite pour 2016 la santé bien sûr, mais surtout de jolis instants de vie à créer et à vivre pleinement. Comme un hommage à ceux qui n'auront pas eu notre chance de voir la nouvelle année. 

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu