Avertir le modérateur

Flash-back avril 2017 : « En toute franchise, je vais voter Macron »

Il y a un peu plus de 2 ans, je prenais position pour le 1er tour de l'élection présidentielle et affichais mon choix pour Emmanuel Macron. Faire de la politique c'est prendre position et c'est aussi les assumer. 

J'ai donc voulu me confronter à ce que j'avais écrit en avril 2017 : « J'ai la conviction que le Président de la République se doit d'être un modèle de modernité, de probité, d'autorité et d'habileté. » (cf : l'article ci-dessous).

2 ans plus tard : 

Le Président Macron a assurément fait preuve de modernité en s'inspirant d'ailleurs du meilleur de Sarkozy, et en faisant preuve le plus souvent d'imagination dans sa communication ;

Il s'est assurément montré habile. En s’assurant une majorité à l’Assemblée Nationale à sa main. En nommant un Gouvernement d'ouverture. Comprenant que l'esprit d'ouverture passe par le choix du Premier Ministre principalement ;

Il a incontestablement fait preuve d’habileté : dans sa gestion des élections européennes, avec le Grand Débat National ... Reprenant le lead sur des moments de faiblesse qui semblaient définitifs ;

La question de l'autorité est clairement au centre de son mandat, depuis la démission du Général de Villiers, en passant par l’affaire Benalla, jusqu’à la gestion de la crise des gilets jaunes ;

Finalement sur la question de la probité, si cette même affaire Benalla a jeté une ombre au tableau, il n'y a pas grand chose à dire à ce sujet pour l'instant.

Je vois tout de même deux points de vigilance qui font d'ailleurs débat actuellement. Le premier sur la naissance d'un grand parti Macroniste, monolithique qui fracasserait les sensibilités politiques qui lui sont extérieures ; Le second sur l'opportunisme politique d'élus LR, hier pro-Fillon, et pro-Wauquiez aussi, qui ont soutenu Bellamy et qui se rêvent au lendemain des européennes dans un tout de passe passe champion de LREM ... Ce que je dénonce comme étant un opportunisme malsain.

Si aux municipales le Président Macron, et ses troupes, surmontent ces deux écueils, alors la Présidentielle 2022 sera bien engagée avec un maillage d'élus locaux en relais.

**********************************

772533361.4.jpgArticle publié le 19/04/2017 sur le blog "Saint-Mandé demain au centre de nos vies"

En toute franchise, je vais voter Macron

J'ai la conviction que le Président de la République se doit d'être un modèle de modernité, de probité, d'autorité et d'habileté.

Au terme d'une campagne calamiteuse, j'estime que Macron est celui qui répond le mieux à ce portrait.

Son entrée en campagne en dehors des primaires s'est révélée gagnante, quand celles-ci ont révélé deux droites et deux gauches irréconciliables. Habilité donc !

Macron est en passe de réussir le tour de force de rassembler les forces politiques centrales et progressistes qui jusqu'à présent étaient éparses. Pour beaucoup d'acteurs de la vie politique et sociale de notre pays, Macron est ainsi la seule "alternative" crédible.

On ne compte plus les anciens ministres de droite et du centre qui soutiennent Macron, dont Jean Arthuis et Thierry Breton (anciens ministres des finances), Pierre Méhaignerie et Michel Mercier (Gardes des Sceaux). Jean Yves Le Drian Ministre de la Défense qui n'a pas démérité est également un soutien de poids en provenance de la gauche.

Rassembler et convaincre quand d'autres dispersent, huent, injurient, ...

Chacun apporte sa pierre à l'édifice. Avec Bayrou s'est un engagement sur la moralisation de la vie politique qui a été pris. Avec Nicole Notat, ex patronne de la CFDT, c'est l'attente d'une "méthode renouvelée et exigeante d'écoute, de dialogue et de responsabilisation des forces vives économiques et sociales".

Un premier acte d'autorité en indiquant qu'"En Marche !" n'était pas une grande lessiveuse ... D'autres suivront ... On voit bien qu'une majorité profonde et large est en train de se construire. Une majorité dans laquelle les centristes auront toute leur place.

A l'inverse de ces candidats qui se proposent aux français sur le rejet de l'autre, sur des utopies, sur des radicalités, sur des promesses de résultats alors que "eux au pouvoir" ils ont échoué,. A l'inverse le projet de Macron est vivifiant et novateur.

Un projet pour l'Europe, tourné vers l'avenir, dans la logique de la construction des pères fondateurs. Un projet qui doit libérer les forces économiques. Un projet avec l'école républicaine et la culture au coeur de la réflexion.

Au niveau international, c'est une politique affranchie de la Russie comme des Etats Unis. Une politique pour que la France retrouve sa voix "à part" dans le concert des Nations.

La campagne a été assurément calamiteuse, mais nous avons la possibilité de lui donner une issue heureuse et finalement inattendue en élisant un jeune, audacieux et dynamique Président : dimanche prochain je voterai pour Macron."

Lien permanent 1 commentaire Catégories : Européennes, Municipales 2020, Présidentielle Imprimer

Commentaires

  • Luc bonsoir. Après avoir lu Branco et son livre l’on comprend que Macron est un Président monté de toute pièce et un parfait puceau de la politique.
    Je crains d’etre en net désaccord.
    Bonne chance

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu