Avertir le modérateur

  • Quel mépris ... !

    63BD7850-90C1-4B33-B1CC-90BAA9D246B8.jpegC'est visiblement par le mépris que le maire de Saint-Mandé a décidé de traiter son opposition ...

    Le dernier "Saint-Mandé infos" en est la parfaite illustration. 

    Dans une volonté manifeste de saborder, ou de parasiter, la bonne lecture de notre tribune, Patrick Beaudouin et le directeur de la publication n'ont pas hésité a la faire couper en deux, la renvoyant sur deux pages différentes, en retenant une police de caractère plus petite que pour les textes de la majorité, et en insérant de la publicité sur la place ainsi gagnée.

    Seules les tribunes de l'opposition sont ainsi traitées dans le journal municipal.

    Lors du précédent Conseil Municipal j'avais déjà signalé que la taille de la police de caractère qui nous était attribuée était indigne. A vrai dire, à part des plaisanteries du plus mauvais goût, je n'ai pas eu de réponse sérieuse à ma protestation ...

    On se souvient que notre groupe avait été obligé de saisir le Tribunal Administratif en septembre 2014 pour faire respecter l'espace qui était réservé à l'expression des idées de l'opposition, et dans lequel le Maire s'était octroyé le droit de s'exprimer en totale contradiction avec la réglementation. Naturellement le Tribunal Administratif de Melun nous avait donné gain de cause : Quand le Tribunal Administratif de Melun nous donne gain de cause.

    Le maire de la ville a 38 pages pour s'exprimer, mais les idées défendues dans nos petits articles, d'à peine 3000 caractères, semblent donc le faire trembler ...

    Oui le commerce souffre et la municipalité regarde ailleurs !

    Oui la démocratie locale est en panne à Saint-Mandé !

    Ce sont les thèmes de nos deux derniers articles. Bien sûr nous ne sommes pas tendre avec la majorité, mais nous sommes dans notre rôle.

    Mais à vrai dire les groupes d'opposition ne sont-ils pas traités de la même manière justement que ces citoyens qui voudraient simplement participer au débat public, à l'exercice de la démocratie locale ... 

    Si le Figaro a emprunté sa devise à Beaumarchais "Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur" il convient de ne pas oublier la suite de la tirade : "Il n'y a que les petits hommes, qui redoutent les petits écrits"

    Et puisque nos opinions semblent déranger nous allons les propager par tous les moyens à notre disposition.  

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Pour tous ceux de 14

    033D7103-AD71-42A9-8EC6-C9E1E2DA7A70.jpegCe matin avait lieu place Charles Digeon, la cérémonie de commémoration du centenaire de l'armistice de la Grande Guerre.

    D'une rive à l'autre : 11 novembre 1918 ... 11 novembre 2018. Il y a un siècle. 

    Un moment émouvant et symbolique qui a réuni de nombreux saint-mandéens dès le rappel des noms des 634 morts pour la France de notre ville. 

    Deux nouveaux jeunes porte-drapeaux issus du Conseil Municipal Jeune ont été particulièrement remarqués et justement mis en avant ... 

    Nous avons aussi eu la chance d'écouter une jolie Marseillaise par une classe de Paul Bert. Le public accompagnant les enfants sur le refrain, d'une voix basse. Emotion ... 

    Il y a un siècle. Maurice Genevoix va être panthéonisé et avec lui ceux de 14 ... BC3B6A6E-CA4C-4481-A7FD-6C082E35D875.jpeg

    Nous avons tous en tête les photos et les médailles de nos arrières grands parents ; les cours d'histoire de nos professeurs et les images d'archives qui nous laissent imaginer l'enfer des tranchées ...

    Pour tous ceux de 14 il était important que nous soyons présents 

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • BAFA 1 - Comités consultatifs de quartier 0 (Tribune du mois de novembre du groupe Saint-Mandé demain)

    675D4727-6E9B-4ABA-9929-E9837BE23E9C.pngNous nous félicitons que la session de formation du BAFA du mois de novembre rencontre un vif succès auprès des jeunes Saint-Mandéens

    En effet, que cela soit par communiqué de presse, lettre ouverte au Maire et questions en conseil municipal, nous avons insisté pour relancer le dispositif à Saint-Mandé.

    Nos jeunes apportent ainsi, par leur engagement, un sérieux démenti aux propos du maire, tenus lors du conseil municipal de décembre, selon lesquels : « le monde change et (que) la jeunesse ne s'engage plus dans le BAFA, dans les diplômes d'animateurs. Avant, à Saint-Mandé, nous formions, bon an mal an, 20 à 25 jeunes (…) Mais, aujourd'hui, il n'y a plus de jeunes ».

    Ce succès démontre qu’il s’agissait d’un simple problème d’organisation au niveau de la Mairie et cet épisode souligne également la déplorable image que se fait le maire de la jeunesse de notre ville.

    Le succès de ce nouvel élan est tel qu’il en revendique aujourd’hui la paternité mais le nouvel élan du BAFA c’est nous !

    Autre sujet, l’échec des comités de quartier. Dans sa tribune du mois passé, la majorité pointait leur faible fréquentation qui n’était pas à la hauteur de ses « espérances » !

    La mandature débutait avec quatre comités, puis deux. Il n’en reste désormais plus qu’un.

    Le manque de dynamisme et d’animation de la démocratie locale est évident.

    A peine une vingtaine de citoyens lors du dernier comité qui s’est tenu mi-octobre. A qui la faute ? Sans compte-rendu, sans micro, dans une salle sombre, sans réel esprit de consultation, en l’absence du Maire, pouvait-il en être autrement ?

    Le Maire devrait conclure ces comités consultatifs après que lui soit présentée une synthèse des échanges. Charge à lui d’apporter des réponses, d’expliquer la politique menée et de tenir compte des bonnes suggestions.

    On s’étonnera également de la disparition du conseil des séniors dont le dernier compte-rendu téléchargeable sur le site de la Ville date d’avril 2017. N’y a-t-il plus de séniors non plus ?

    De deux choses l’une : Soit il n’y a plus de jeunesse et plus de citoyens investis, soit il faut revoir l’animation de la démocratie locale dans notre ville.

    Votre avis nous intéresse !

    Contactez-nous !

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Arielle Attias – arielle.attias@sciencespo.fr

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr  

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu