Avertir le modérateur

  • Vacance ... de ville

    saint-mandé,fête nationale,14 juillet,vacances,vacanceDes « vacances » à la « vacance » il n’y a qu’un petit « s » que la majorité municipale de Saint-Mandé a malheureusement, bel et bien, décidé d’escamoter.

    Entendons nous bien, je ne parle ni de vacance de pouvoir, ni de vacance de poste … mais plutôt de vacance de ville.

    « Bel été 2018, Rendez-vous en Septembre à Saint-Mandé » tel est d’ailleurs le texte placardé sur les panneaux d’affichage Decaux. 

    Et en effet, force est de constater, qu’il ne va pas se passer grand-chose à Saint-Mandé cet été.

    Par exemple, quand la grande majorité des villes du Val-de-Marne fête le 14 juillet par un bal ou un feu d’artifice, Saint-Mandé ne fait rien. Notre ville se désintéresse de la grande fête nationale des français quand pourtant elle fête tous les ans la … Saint Patrick ! C’est à n’y rien comprendre.

    Article de 94citoyens où Saint-Mandé brille par son absence : Feux d'artifice et bals pop les 13 et 14 juillet en Val-de-Marne

    Et quand de nombreuses villes du Val-de-Marne organisent des activités ludiques et estivales, une fois encore Saint-Mandé n’a rien à annoncer … comme on peut le constater dans cet autre article de 94citoyens : Comment s'occuper cet été 2018 en Val-de-Marne

    Pire notre ville réduit l’ouverture de sa médiathèque entre le 13 juillet et le 5 août (6 jours d’ouverture seulement), avant de la fermer complètement du 6 au 27 août … La piscine quand a elle sera fermée les 14 juillet et 15 août.

    Pourtant il y a bien des saint mandéens qui, par choix  ou nécessité, resteront à Saint-Mandé cet été et qui se trouveront pris au piège d'une ville ... en vacance.

    Triste constat et symbole d’une absence de dynamisme de la part de la majorité municipale.

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Du plaisir de partager (Tribune du mois de juillet-août du groupe Saint-Mandé demain)

    Partager,participatif,participation A la veille des vacances estivales, quittons le terrain politique pour partager avec vous, cette année encore, nos coups de cœur, en clin d’œil à la situation locale.

    Luc :C’est un cadeau qui m’a incité à consacrer cette année à la lecture du livre des « autres ». Quel meilleur moyen pour découvrir de nouveaux auteurs que de se pencher sur ces livres offerts ou conseillés, lesquels nous attendent parfois dans nos bibliothèques ? Des livres que nos amis ont imaginé pour nous. Finalement n’est ce pas une belle manière de s’enrichir et de s’ouvrir à nos proches ?  Aussi, mon conseil se portera sur un roman proprement fabuleux d’Arto Paasilinna, Cantique de l’apocalypse joyeuse. Ou comment une ville prend son essor, en pleine déroute mondiale, et que je dédie à tous ceux qui pensent à l’avenir de notre ville. Jubilatoire !

    Lucile: La vidéosurveillance, présentée comme une contribution majeure pour la prévention et la répression de la délinquance et du terrorisme, entretenue par les industriels de la sécurité, relève-t-elle du mythe ou de la réalité ? À quoi sert-elle vraiment? Dans son livre, Laurent Mucchielli discute des moyens d'évaluation, des opinions et des évidences, des amalgames et des lieux d'implantation, de l'instrumentalisation politique de statistiques, de l'«euphémisation des enjeux politiques par la technique»… La vidéoverbalisation constitue – et de très loin – le cœur de l'activité répressive, au détriment d'autres investissements possibles dans l'intérêt général… Souriez, Vous êtes filmés !

    Gaël: Pour ceux qui ne seraient pas de grands lecteurs, j’ai peut-être une solution et celle-ci se trouve du côté de la Corée du Sud ! Chanteuse coréenne ayant fait ses études en France et imprégnée de jazz américain, Youn Sun Nah est la chanteuse cosmopolite par excellence et parvient à rassembler les cultures avec brio. Mieux qu’un jumelage ! Sa voix aux multiples facettes vous fera passer du rire aux larmes et, accompagnée de ses musiciens de renom, elle saura s’adapter à votre été, que vous le passiez dans le métro ou à Ajaccio ! Un seul mot d’ordre, (re)découvrez-la ! Et si vous êtes conquis par She moves on ouLento, vous pourrez la croiser au détour d’un festival jazz en France.

    Arielle: Pas besoin de partir en vacances pour voyager ! Julien Gracq nous emmène en Ardenne avec Un balcon en forêt. Ce roman nous plonge dans l’atmosphère de la drôle de guerre: ni violence, ni sang, mais l’attente d’une apocalypse que l’on sent irrémédiable. L’aspirant Grange, et ses quelques hommes, sont en avant-poste en pleine forêt. Ils seront les premiers à donner l’alerte, lorsque l’ennemi avancera ses pions. Jours et nuits s’alternent mais le temps est comme suspendu. Grange y trouve une certaine tranquillité. Il fait l’expérience de la forêt, du silence et des balades nocturnes. Le calme laisse place à la rêverie et la forêt d’Ardenne devient un conte enchanté. Si la contemplation a ses charmes, Grange sera rappelé à la réalité. L’histoire ne donne pas raison à celui qui attend. Sauf en période estivale.

    Bonnes vacances !

    Arielle Attias – arielle.attias@sciencespo.fr

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu