Avertir le modérateur

  • Saint-Mandé, face au défi de la Métropole (tribune du mois de juin du groupe Saint-Mandé demain)

    images.jpgLongtemps considérée comme le Neuilly de l’Est parisien, Saint-Mandé a vécu repliée sur sa rente et se trouve désormais prise dans le tourbillon des réformes territoriales. Pour quelle issue ?

    Début 2016, notre ville qui s’était toujours refusée à tenter l’aventure de l’intercommunalité avec Vincennes a directement été impactée par la création de la métropole du Grand Paris. Elle n’a alors pas eu d’autre choix que d’intégrer l’établissement public intercommunal Paris-Est-Marne et Bois, qui comprend 13 villes du Val-de-Marne. Une gigantesque intercommunalité de plus de 500 000 habitants, qui borde la Marne et le bois de Vincennes.

    Si les maires ont, pour l’instant, pris le contrôle, plusieurs compétences sont cependant d’ores et déjà remontées au niveau du Territoire dont les plus marquantes sont : le Plan Local d’Urbanisme, le ramassage des ordures ménagères, la collecte de la Contribution Foncière des Entreprises, …

    Ce qui faisait l’atout majeur des communes, une démocratie de proximité, semble lentement s’éroder ...

    En Ile-de-France, les strates territoriales s’empilent : Région, Métropole du Grand Paris avec ses Territoires, Ville de Paris, Départements, Communes. Seules les intercommunalités ont définitivement vécu. Un véritable mille-feuille ! Et bien malin le citoyen qui peut dire avec certitude qui est compétent, et dans quel domaine. Et encore plus qui le sera à l’avenir.

    La question de la suppression des Départements d’Ile-de-France se pose et devrait être rapidement débattue. Après avoir rendu service durant 50 ans, ceux-ci n’ont plus la même utilité ; A contrario,Il s’avère plus que jamais nécessaire de conserver l’échelon municipal, au plus près des citoyens et des préoccupations du quotidien.

    La réforme de la taxe d’habitation renforcera probablement les rivalités entre ces différentes structures car les communes tirent une grande partie de leurs ressources de cette taxe.

    Ainsi si la suppression progressive ne fait plus de doute, et si le Gouvernement assure qu’elle sera financée par des économies, la question des ressources communales se pose avec acuité. Le rapport Richard / Bur propose des pistes dont celle de retirer le produit de la taxe foncière aux départements, pour le confier aux communes.

    Qui peut dire quelles seront les marges de manœuvre financières des communes à l’avenir ?  

    Mais au-delà de ces considérations, avec 23 000 habitants, Saint-Mandé doit jouer de sa forte identité pour exister au sein du territoire Paris-Est-Marne et Bois. Encore faut-il qu’une ambition s’affirme pour notre ville.

     

    Arielle Attias – arielle.attias@sciencespo.fr

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr  

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu