Avertir le modérateur

  • La ville au bois dormant (Tribune du mois de septembre du Groupe Saint-Mandé demain)

    IMG_0982.JPG 

    Le temps de l’été permet traditionnellement de «réparer» et même d’«embellir» la ville en espérant déranger le moins possible les habitants et préparer la rentrée en toute sérénité. 

    A l’heure à laquelle nous écrivons cette tribune,

    - Les travaux de l’école Decroly sont presque achevés. Le Département du Val-de-Marne a pensé une belle réhabilitation, qui s’inscrit harmonieusement dans le bâti saint-mandéen existant. Les enfants devraient pleinement s’y épanouir.

    - Les jeunes saint-mandéens profiteront des opérations d’entretien et d’aménagement des écoles exceptés ceux de l’école de la Tourelle dont la cour n’a toujours pas bénéficié d’un nouveau revêtement amortissant bien qu’aucune infaisabilité technique ne soit à signaler. Cela réglerait pourtant pas mal de bobos…

    - La rue Mongenot, que de nombreuses familles empruntent matin et soir pour se rendre à l’école Paul Bert, a subi des travaux que l’on pourrait qualifier de « dantesques ». Pour le coup, nous plaignons sincèrement les riverains qui ont du vivre un été … d’enfer.

    De tels travaux sont-ils bien opportuns en période de crise et de restrictions budgétaires?

     

    Néanmoins, si le cœur des villes ralentit traditionnellement en cette période estivale, il ne doit pas, pour autant, complètement s’arrêter. S’il est nécessaire d’adapter l’offre à la fréquentation, un service aussi essentiel, culturel et divertissant que la médiathèque ne peut fermer tout le mois d’août.IMG_1200.JPG

    Sans parler des vols et dégradations de véhicules dans les rues parallèles à l’avenue du Général de Gaulle auxquels la police municipale apportait comme réponse à l’un de nos proches d’éviter de se garer Chaussée de l’Etang … On croit rêver !

    Bien sûr, Saint-Mandé n’est pas dans une bulle … Mais comment comprendre cette réponse ?

     

    Nous savons que le Maire plaide pour un service au public plutôt qu’un service public, en se référant régulièrement à la notion de CSP+ pour justifier ses choix. La nuance est subtile.

    D’autant que les us et coutumes vis à vis de la prise des congés évoluent, y compris chez les CSP+. De plus en plus de familles fractionnent leurs vacances.

    Le service public se caractérise par sa continuité et l’égalité de tous face à celui-ci.

    Un service ralenti oui, un service absent non.

    En ce mois d’août 2017, plus que jamais et malheureusement, notre ville aura mérité sa réputation de « belle endormie ».

     

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr

     

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu