Avertir le modérateur

  • Résultats du 1ier tour de l'élection présidentielle à Saint-Mandé

    Il y avait 15 525 inscrits

    12 716 votants soit 81,90%

    2809 abstentions 18,09%

    113 blancs - 46 nuls

    12 557 exprimés

     

    Nicolas Dupont-Aignan : 301 - 2,39%

    Marine Le Pen 691 - 5,5%

    Emmanuel Macron 3969 - 31,60%

    Benoît Hamon 810 - 6,45%

    Nathalie Arthaud 21 - 0,16%

    Philippe Poutou 46 - 0,36%

    Jacques Cheminade 18 - 0,14%

    Jean Lasalle 68 - 0,54%

    Jean Luc Mélenchon 1573 - 12,52%

    François Asselineau 77 - 0,61%

    François Fillon 4983 - 39,68%

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • En toute franchise, je vais voter Macron

    images.jpgJ'ai la conviction que le Président de la République se doit d'être un modèle de modernité, de probité, d'autorité et d'habileté.

    Au terme d'une campagne calamiteuse, j'estime que Macron est celui qui répond le mieux à ce portrait. 

    Son entrée en campagne en dehors des primaires s'est révélée gagnante, quand celles-ci ont révélé deux droites et deux gauches irréconciliables. Habilité donc !

    Macron est en passe de réussir le tour de force de rassembler les forces politiques centrales et progressistes qui jusqu'à présent étaient éparses. Pour beaucoup d'acteurs de la vie politique et sociale de notre pays, Macron est ainsi la seule "alternative" crédible. 

    On ne compte plus les anciens ministres de droite et du centre qui soutiennent Macron, dont Jean Arthuis et Thierry Breton (anciens ministres des finances), Pierre Méhaignerie et Michel Mercier (Gardes des Sceaux). Jean Yves Le Drian Ministre de la Défense qui n'a pas démérité est également un soutien de poids en provenance de la gauche.

    Rassembler et convaincre quand d'autres dispersent, huent, injurient, ...

    Chacun apporte sa pierre à l'édifice. Avec Bayrou s'est un engagement sur la moralisation de la vie politique qui a été pris. Avec Nicole Notat, ex patronne de la CFDT, c'est l'attente d'une "méthode renouvelée et exigeante d'écoute, de dialogue et de responsabilisation des forces vives économiques et sociales". 

    Un premier acte d'autorité en indiquant qu'"En Marche !" n'était pas une grande lessiveuse ... D'autres suivront ... On voit bien qu'une majorité profonde et large est en train de se construire. Une majorité dans laquelle les centristes auront toute leur place.

    A l'inverse de ces candidats qui se proposent aux français sur le rejet de l'autre, sur des utopies, sur des radicalités, sur des promesses de résultats alors que "eux au pouvoir"  ils ont échoué,. A l'inverse le projet de Macron est vivifiant et novateur.

    Un projet pour l'Europe, tourné vers l'avenir, dans la logique de la construction des pères fondateurs. Un projet qui doit libérer les forces économiques. Un projet avec l'école républicaine et la culture au coeur de la réflexion.

    Au niveau international, c'est une politique affranchie de la Russie comme des Etats Unis. Une politique pour que la France retrouve sa voix "à part" dans le concert des Nations.

    La campagne a été assurément calamiteuse, mais nous avons la possibilité de lui donner une issue heureuse et finalement inattendue en élisant un jeune, audacieux et dynamique Président : dimanche prochain je voterai pour Macron.

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Présidentielle Imprimer
  • En avril ne te découvre pas d'un fil ! (Tribune politique du Groupe Saint-Mandé demain du mois d'avril 2017)

    Chaque année, le Conseil Municipal vote le budget. Comme l’an dernier, nous nous sommes abstenus.

    Pourquoi ? Parce que le budget de la ville traduit la politique menée par la majorité municipale et que nous ne la partageons pas, notamment dans l’augmentation de la participation des Saint-Mandéens pour les services qui leur sont indispensables.

    A Saint-Mandé l’une des lignes directrices fixées par la majorité municipale a consisté à considérer que « Les ateliers de la dépense publique ont révélé la nécessité de tendre vers une meilleure répartition aux charges du service public entre le contribuable et l’usager ». C’est discutable : ces ateliers n’ont pas eu le succès participatif escompté et cette politique touche durement les familles qui sont par définition « consommatrices » de services publics.

    Ainsi, la mise en place du quotient familial, que nous appelions de nos vœux, a été couplée avec une hausse sans précédent des tarifs de la restauration scolaire : + 20% ! Que la moitié des familles voit ses factures baisser, quand l’autre moitié les voit augmenter, c’est dans la logique même du quotient familial. Mais nous déplorons qu’une augmentation de 20% ait été ajoutée à ce nouveau calcul.

    Malheureusement cette augmentation n’est pas isolée. Les tarifs des services culturels rendus aux familles seront encore en hausse : Jusqu’à 2,5% pour le conservatoire et les musiques actuelles. Au moins espérons qu’ils permettront aux professeurs et intervenants de bénéficier de plus de reconnaissance …

    Par ailleurs, au mois de janvier, lors du débat d’orientation budgétaire, nous avions demandé à ce que Saint-Mandé active son droit de préemption commercial pour lutter contre les magasins en déshérence. Monsieur Beaudouin avait répondu « le commerce, ce n’est pas à nous de le tenir ». Mais finalement 150 000€ ont bien été budgétés dans cette perspective. C’est un motif de satisfaction. Mais un droit n’existant que si on s’en sert, nous serons attentifs à son utilisation et à sa finalité.

    Nous nous sommes en revanche opposés à la subvention récurrente au « club affaires et convivialité » : 12 610 € pour 2017 nous semble disproportionné au regard des services rendus … Nous confierions plutôt cette somme aux commerçants, sous forme de budget participatif, pour organiser des animations commerciales.

    Enfin, la Ville a augmenté ses taxes locales de 5,5 % en 2015, lui permettant de ne pas les augmenter en 2016 et en 2017. Les lendemains d’élections sont toujours plus propices pour ce type d’augmentation. Nous sommes donc tranquilles cette année.

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Commissariats de Police dans le Val-de-Marne : On marche sur la tête !

    DSC_0046.JPGC'est un article paru dans le Parisien du 22 Mars 2017 "Val-de-Marne : la police va redéployer ses moyens" qui a révélé "un bouleversement sans précédent qui pourrait voir le jour dans les commissariats du Val-de-Marne"

    L'idée présentée par le patron de la police du 94 consistant à créer "un commissariat d'agglomération où serait concentrée une partie de la hiérarchie et des moyens matériels"

    Ainsi, Saint-Mandé serait rattaché au commissariat central de Fontenay-sous-Bois, qui couvrira également Vincennes, Nogent-sur-Marne, Bry-sur-Marne et Le Perreux-sur-Marne. Les commissariats de Vincennes et Nogent seraient donc supprimés, tout comme celui de Charenton-le-Pont (ma photo)  qui sont les commissariats les plus proches de nous.

    Il ne fait pas bon être trop proche de Paris ...

    Le nombre de commissariat sur le département passerait de 17 à 9. Dans le contexte actuel, d'état d'urgence, de sensibilité sociale, ce projet est une absurdité.

    De quoi provoquer l'ire des Maires du Val-de-Marne toutes tendances confondues.

    Pour ma part, je considère que c'est une très mauvaise nouvelle pour notre ville. 

    Il y a un an  j'expliquais déjà pourquoi l'installation d'un commissariat de police était nécessaire à la porte de Vincennes et lançait une pétition en ce sens. 

    Saint-Mandé. Si proche de Paris, mais si loin ...

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu