Avertir le modérateur

  • Notre participation au jury de sélection "Saint-Mandéens vigilants et solidaires" ? C'est non !

    Communiqué de presse

    "Monsieur le Maire, 

    Nous avons bien reçu votre courriel daté du 8 mars dernier nous proposant qu'un élu d’opposition siège au sein du Jury de sélection "Saint-Mandéens vigilants et solidaires" et nous vous en remercions.

    Néanmoins, notre groupe ne participera pas à ce jury, qu'il conteste. 

    En effet, nous avons saisi, avec les élus du groupe "A gauche, une équipe loyale pour une ville solidaire", le Tribunal Administratif fin février pour contester la légalité de ce dispositif et en demander l’annulation.

    Comme indiqué lors du Conseil du 14 décembre 2016, nous pensons que la vigilance est l’affaire de toutes et tous et ne saurait être déléguée à quelques citoyens.

    Nous aurions pu siéger dans ce jury et rappeler à chaque candidat notre position, tout en refusant de nous positionner sur la pertinence des candidatures.

    Mais notre démarche se veut citoyenne et non polémique. Nous estimons d'ailleurs que nos diverses tribunes, ainsi que les articles parus dans presse, font que les quelques candidats que vous évoquez sont suffisamment informés et agissent en toute connaissance de cause.

    Nous nous tenons, en revanche, à votre disposition pour participer à un groupe de travail qui réfléchirait à un dispositif respectueux du droit et allant dans le sens du civisme et de la vigilance citoyenne. Dans cette attente, 

    Respectueusement

    Luc Alonso

    Président du groupe « Saint-Mandé demain »

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Ô Commerce, ô mon commerce ! (Tribune politique du Groupe "Saint-Mandé demain" du mois de Mars 2017)

    Unknown.pngEn décembre 2009, Saint-Mandé Infos titrait « La redynamisation du commerce local : une priorité » pour la municipalité ; suivaient 4 pages dithyrambiques dans lesquelles on nous promettait « un projet de revitalisation et diversification du commerce ». 

    8 ans et une mandature plus tard … Pour un commerçant qui prospère ou qui résiste, combien périclitent ou ont mis la clé sous la porte ? Quant à la diversité des enseignes … on la cherche !

    Mais aujourd’hui, il faut faire « moderne » et « écolo ».

    Le projet d’installation d’un Bluedistrib, en juin 2016, place Charles Digeon, nous semblait utile aux commerçants de la ville : ce dispositif leur permettrait de déposer des commandes que leurs clients récupéreraient en dehors des heures d’ouverture de leur magasin.

    Mais lorsqu’on nous a proposé de généraliser ce service au sein des stations autolib’ avec acheminement de la livraison par véhicule électrique, nous avons compris qu’il ne s’agissait plus d’aider le commerce local, mais de chercher à faire « moderne » … Tout en étant à la pointe des nouveaux services proposés par le groupe Bolloré. Pour renflouer Autolib’ ?

    Avec ce dispositif « commerçants et clients sont encouragés à utiliser les modes de transports électriques ». De qui se moque t’on ? Saint-Mandé est l’une des plus petites communes d’Ile-de-France, avec moins d’1km2

    Nos tentatives d’explications furent vaines : ce dispositif allait faciliter la progression du commerce en ligne qui, lui, n’a pas besoin de coup de pouce. En ouvrant ce service, nous allions faire du tort à nos boutiques de prêt à porter, notre librairie, nos parfumeries, …

    L’Association des Commerçants, dont les instances viennent d’être renouvelées, a-t-elle été associée à ce projet ? Pas de réponse de la municipalité.

    Cerise sur le gâteau, la convention prévoit une REDEVANCE ANNUELLE DE 3 603 € POUR UNE PERIODE DE 10 ANS. Liant Saint-Mandé ainsi sur une décade.

    En cherchant un peu, on découvre que le Groupe La Redoute, en partenariat avec Relais colis, s’inscrira aussi dans le dispositif Bluedistrib …

    Et, naturellement, la Convention prévoit qu’un autre opérateur pourra également s’installer sans que Bluedistrib puisse s’y opposer au nom du principe de « la liberté du commerce ».

    Nous avons été les seuls à voter contre ce projet.

    Le service Bluedistrib est une filiale du groupe Bolloré Logistic.

    Bolloré, entrepreneur breton à l’empire de plusieurs milliards, qui compte notamment dans ses filiales Autolib’ et Bluedistrib. Bolloré, patron du journal gratuit « Direct matin ». Journal dans lequel on trouve régulièrement de petits articles élogieux sur Saint-Mandé.

    Nous attendons donc avec impatience l’article de Direct Matin relatif au nouveau service Bluedistrib de Saint-Mandé … La boucle sera ainsi bouclée.

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu