Avertir le modérateur

Notre participation au jury de sélection "Saint-Mandéens vigilants et solidaires" ? C'est non !

Communiqué de presse

"Monsieur le Maire, 

Nous avons bien reçu votre courriel daté du 8 mars dernier nous proposant qu'un élu d’opposition siège au sein du Jury de sélection "Saint-Mandéens vigilants et solidaires" et nous vous en remercions.

Néanmoins, notre groupe ne participera pas à ce jury, qu'il conteste. 

En effet, nous avons saisi, avec les élus du groupe "A gauche, une équipe loyale pour une ville solidaire", le Tribunal Administratif fin février pour contester la légalité de ce dispositif et en demander l’annulation.

Comme indiqué lors du Conseil du 14 décembre 2016, nous pensons que la vigilance est l’affaire de toutes et tous et ne saurait être déléguée à quelques citoyens.

Nous aurions pu siéger dans ce jury et rappeler à chaque candidat notre position, tout en refusant de nous positionner sur la pertinence des candidatures.

Mais notre démarche se veut citoyenne et non polémique. Nous estimons d'ailleurs que nos diverses tribunes, ainsi que les articles parus dans presse, font que les quelques candidats que vous évoquez sont suffisamment informés et agissent en toute connaissance de cause.

Nous nous tenons, en revanche, à votre disposition pour participer à un groupe de travail qui réfléchirait à un dispositif respectueux du droit et allant dans le sens du civisme et de la vigilance citoyenne. Dans cette attente, 

Respectueusement

Luc Alonso

Président du groupe « Saint-Mandé demain »

Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer

Commentaires

  • Il faut éviter la langue de bois. Oui, une surveillance accrue de la population est indispensable. Oui, il est normal de recruter des cyber-militaires. Oui, la création d'une réserve citoyenne est un élément pour renforcer le lien entre les Français. Mais non la création de surveillants de quartiers n'est pas utile. Elle relève d'autres lieux ou d'une période funeste où la dénonciation "gratuite" était considérée comme un acte civique.
    Un citoyen intelligent est encore capable de contacter les autorités (police, gendarmerie, mairie justice) si quelque chose lui semble anormale. Si les autorités se révèlent incapables d'agir, là est le vrai problème... Il faut reconnaître que notre état dans le domaine de la sécurité fonctionne encore bien.
    Alors pourquoi ajouter une couche sécuritaire ? Pour rassurer les gens peureux ? Et si l'équipe municipale en place s'occupait des vrais problèmes de Saint Mandé: le commerce de proximité, l'aménagement urbain, l'isolement "communautariste" ...

  • Bonsoir,
    Si je peux avancer une idée, il serait bon de surveiller en premier lieu, le comportement de nos élus car sauf erreur de ma part, il y a des dérives qui méritent effectivement notre intérêt mais qui aura le courage d'évoquer ces situations...
    Qui sait? Demain peut être?
    Bon courage car il en faut en cette période particulière...
    Alain DUMESNIL, encore un Homme LIBRE

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu