Avertir le modérateur

  • Saint-Mandé : Résultats de la Primaire de la droite et du centre (2ème Tour)

    resultats,primaire,saint-mandé,vncennes,fontenay,fillon,juppéVoici les résultats définitifs de la Primaire sur Saint-Mandé, les villes voisines et la circonscription

    Saint-Mandé : 2875 voix exprimées - Fillon : 1825 voix (63,5%) - Juppé : 1050 voix (36,5%)

    Vincennes : 7215 voix exprimées - Fillon 3717 voix (51,5%) - Juppé 3498 voix (48,5%)

    Fontenay sous Bois : 3609 voix exprimées - Fillon 1831 voix (50,7%) - Juppé 1778 voix (49,3%) 

    Total circonscription : 

    13 699 voix exprimés, dont 53% par les vincennois

    Fillon : 7373 voix (53,82%)

    Juppé : 6326 voix (46,17%) 

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Le Centre en Mouvement, Présidentielle Imprimer
  • Projet contre projet

    DSC_0089.JPGLes résultats du 1ier tour de la Primaire à peine connus, c'est une nouvelle élection qui commençait. 

    8 millions de françaises et de français ont assisté au débat télévisé de jeudi dernier, qui s'est révélé être un bel exercice de débat démocratique. Cela m'a rappelé les débats politiques télévisés des années 70 - 80.

    Très clairement nous avons eu face à face, deux hommes de droite, dont les projets sont cependant sensiblement différents. 

    Il était logique dans cet entre deux tours que les échanges se focalisent sur le fond. Au 1ier tour on élimine, au 2ème on explique et on rassemble. 

    Et si Fillon a fait une campagne de 1ier tour ...

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : Le Centre en Mouvement, Présidentielle Imprimer
  • Saint-Mandé : Résultats de la Primaire de la droite et du centre (1ier Tour)

    résultats,primaire,saint-mandéRapide présentation des résultats en pourcentage de la Primaire de la droite et du Centre sur Saint-Mandé

    4015 voix exprimées

    42,3% François Fillon : 1697 voix

    28,7% Alain Juppé : 1152 voix

    22,3% Nicolas Sarkozy : 896 voix

    3,2% Nathalie Kosciusko-Morizet : 129 voix

    1,6% Bruno Le Maire : 65 voix

    1,5% Jean François Poisson : 60 voix

    0,4% Jean François Coppé : 16 voix

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Présidentielle Imprimer
  • Aux urnes, amis centristes et républicains !

    Il est bon parfois de s'extraire des turbulences de la vie politique locale et de servir une cause qui vous dépasse. juppé,saint-mandé,guy montagne

    Si j'assume pleinement d'être un élu d'opposition au sein du Conseil Municipal dirigé par une majorité LR - UDI, je revendique en même temps ma libre pensée centriste, mon ancrage aux côtés de Bayrou, et si proche de l'alliance centriste de Jean Arthuis et de Philippe Folliot. 

    Les primaires de la droite et du centre sont donc pour moi tout simplement l'occasion d'apporter ma contribution au redressement de la France. 

    Et c'est une fierté d'être délégué d'Alain Juppé au bureau de vote de l'école Paul Bert dimanche prochain.

    Mon attachement à Juppé ne date pas d'hier, il est constant et remonte à mes études en droit.

    Dès son lancement, j'ai donc rejoint le Comité saint-mandéen de soutien à Alain Juppé, animé par Guy Montagnon. 

    Je veux ici souligner ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Le Centre en Mouvement, Présidentielle Imprimer
  • La Charte de vigilance reportée à décembre (par le Parisien 94 du 10 Novembre 2016)

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • De l'art de la dérobade ...

    Saint Mandéens vigilants et solidaires.png"Monsieur,  Il est prévu de passer la charte des Saint-Mandéens vigilants et solidaires au prochain Conseil municipal de décembre. Aussi, sachez que la charte envoyée ne fait office que de projet en l'attente de son approbation le 14 décembre"

    Telle a été la réponse quelque peu surprenante qui m'est parvenue de la part des services de la Mairie lorsque j'ai souhaité récupérer l’acte réglementaire qui mettait en place la Charte des saint mandéens vigilants et solidaires, dans le but de saisir le Tribunal Administratif.

    Ainsi la Charte n'est elle, pour l'instant, qu'un projet ...

    Dès lors on a un peu de mal à comprendre le battage médiatique qu'il y a eu autour. Habituellement on vote avant et on communique après. 

    La Charte a été présentée en réunion publique le 19 Octobre (sans que, d'après mes sources, il n'ait jamais été question d'un vote en Conseil Municipal), puis il y a eu une communication officielle auprès des saint mandéens via la newsletter du Maire. Il y a eu également la communication sur twitter (notre photo), avec un lien vers le site de la Mairie qui présente les modalités opérationnelles de candidature : http://www.mairie-saint-mande.fr/saint-mandeens-vigilants-et-solidaires/

    Il y a eu encore les interview de France 3, du Parisien et de 94citoyens.com et toujours aucune allusion au sujet d'un quelconque vote en Conseil Municipal. 

    Tout semblait indiquer que le Maire s'appuyait sur son pouvoir de police général. Aujourd'hui, c'est à dire après notre annonce de référé, il nous est dit qu'il ne s'agit que d'un projet et qu'il y aura un vote en Conseil.

    De l'art de la dérobade !

    Voyons les bons côtés des choses, nous allons ainsi pouvoir "jouer collectif" et exprimer notre point de vue en Conseil ...

    Espérons aussi que ce mois ½ d'attente soit mis à profit par M le Maire pour faire que cette Charte soit si ce n’est annulée, du moins vidée de ses orientations sécuritaires pour se recentrer sur la solidarité auprès des personnes fragiles et isolées.

     

    Signalons que 94 citoyens.com s'est fait l'échos de notre dernière tribune dans un article publié sur son site : A Saint-Mandé le groupe centriste va attaquer en justice le dispositif citoyens vigilants et solidaires

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Référé contre le dispositif « Saint Mandéens vigilants et solidaires » (Tribune politique du Groupe Saint-Mandé demain - novembre 2016)

    Si les groupes d’opposition ont pour habitude d’écrire leur tribune de leur côté, le groupe socialiste y a dérogé ce mois-ci et l’ensemble du conseil municipal a pu la lire avant publication. Sa tribune alerte sur le dispositif « Saint Mandéens vigilants et solidaires ».

    Le groupe socialiste est indigné. Notre groupe est alarmé.

    Nous pourrions fustiger le Maire et lui expliquer, point par point, ce qui nous choque mais le groupe socialiste l’a fait, et fort bien.

    Nous pourrions lui dire que le reportage récemment diffusé sur France 3 a créé l’émoi, et que  même ses électeurs nous disent ne plus comprendre la politique menée à Saint-Mandé. Les témoignages diffusés au sein de ce reportage sont édifiants et confirment l’incompréhension des motivations et des justifications d’un tel dispositif.

    Pas d’échanges en conseil municipal. Le dispositif a été présenté en matinée en mai dernier lors d’un CLSPD - Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, et présenté en réunion publique le 19 octobre au soir, en période de congés scolaires. Si la police administrative relève bien du pouvoir direct du maire, il a pris cette décision en son âme et conscience sans nous consulter.

    Fort heureusement, ce pouvoir est encadré par différents textes et la jurisprudence demeure constante depuis 1932 : la police administrative constitue un service public qui, de par sa nature, ne saurait être délégué.

    Or c’est bien une tentative de délégation vers de simples citoyens à laquelle nous assistons !

    Recrutés sur seule décision du Maire après avoir fourni un extrait de casier judiciaire vierge,

    «les Saint Mandéens vigilants et solidaires sont attentifs à la vie quotidienne de leur quartier afin de répondre aux préoccupations en matière de sécurité et de solidarité des personnes et des biens ». Ils «pourront être également présents aux heures d’entrées et sorties des écoles maternelles et élémentaires publiques et privées de la commune, afin de participer à une présence et écoute préventive aux abords des établissements scolaires ». Ce sont bien des missions de police administrative qui leur incomberont.

    A ce titre, soulignons qu’en début d’année, le préfet de l’Hérault a bloqué le dispositif de « la garde biterroise » de Robert Ménard à Béziers qui tentait de déléguer des missions de police aux citoyens, en saisissant le Tribunal Administratif. Il a obtenu gain de cause en référé suspensif en janvier et sur le fond en juillet 2016. Ces jugements largement médiatisés sont récents et ne peuvent avoir été ignorés par le Maire de Saint-Mandé.

    Nous sommes donc très surpris que les services de la Préfecture du Val-de-Marne aient laissé passer un tel dispositif, et pire, qu’ils aient participé à sa présentation.

    Nous avons donc décidé de saisir le Tribunal Administratif en référé pour que ce dernier puisse exercer son contrôle de légalité.

    Ce qui n’a pas été admis à Béziers, ne doit pas l’être à Saint-Mandé.

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr


    Insécurité et solidarité : à Saint-Mandé, les habitants invités à être "vigilants"

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu