Avertir le modérateur

L'esprit de Chatou (Par Jean Patrick Benigni)

Alain Juppé 2016.pngSamedi 30 août à Chatou dans les Yvelines, Alain Juppé a réuni ses partisans pour un long discours sous un soleil de plomb.

Un discours sous le signe d’une fierté retrouvée, celle de notre pays.

Les réformes annoncées durant ses trois mois de campagne officielle seront appliquées dès sa prise de fonction :  la réorganisation de l’Etat, la relance économique, la réforme de l’éducation, celle de la sécurité et un islam de France. Dont acte.

Ses concurrents à la primaire de la droite et du centre sous une forme ou sous une autre annoncent à peu près la même chose, sauf Nicolas Sarkozy qui fait de l’islam en France et des musulmans un de ses thèmes prioritaires. Auguste il est, Auguste il restera ! Pas l’empereur des Romains mais le clown sous le projecteur blafard éclairant la piste de sciure du cirque. Quelle triste image de la politique ! Un tel discours décrédibilise les idées de ses concurrents à la primaire.

C’est sans doute pour cela que les Français aspirent à une autre gouvernance. Certains sont tentés par des idées populistes, d’autres par un socialisme encore plus redistributeur afin de lutter contre le sentiment de déclassement social et la pauvreté, d’autres encore par une économie productrice de richesses qui finira par éliminer chômage, pauvreté, insécurité et inculture.

Mais est-ce là, la solution aux maux dont souffre notre pays ?

Nous souffrons de plaies que l’on pourrait apparenter aux plaies d’Egypte, plaies sur lesquelles nos hommes politiques n’ont eu que peu de prise : ...

. Un déclin du niveau de l’éducation depuis un quart de siècle malgré des efforts financiers massifs ;

. Une désindustrialisation progressive de la France non compensée par la création d’emplois marchands ou dans les services ;

. Une mondialisation de l’économie et des échanges à laquelle notre pays n’a pu ou su s’adapter ;

. Une Europe qui a grandi trop vite malgré des succès indéniables (une libre circulation des hommes, un passeport unique, une monnaie unique, un marché unique) ;

. Une administration mal répartie donc inefficace pour gérer notre pays ;

 . Une mauvaise intégration de la dernière vague d’immigration en provenance du Maghreb (une anecdote, Maghreb signifie occident en arabe) sur laquelle s’agrège le terrorisme islamique;

. Le sentiment non justifié de déclassement des classes moyennes en France.  

On peut comprendre ainsi que la réponse n’est pas simple et pourquoi les tensions sociales et ethniques sont si fortes. 

Alain Juppé apporte-t-il toutes les réponses ?

Evidemment non, mais il ne fera pas basculer la France dans des aventures délétères et arrêtera la médiocrité de nombreux choix politiques actuels. De par son expérience et sa personnalité, il essaiera de redonner confiance aux français et à nos partenaires internationaux politiques et économiques. Les Français vont confier leur avenir commun à un homme et surtout à une équipe durant cinq ans. Ce président et cette équipe doivent leur donne envie de croire en leur avenir.

En fait, la politique, ce n’est que cela : faire croire de nouveau en un destin commun. Et c’est cette vision qu’Alain Juppé a voulu montrer à Chatou !  

Jean-Patrick BENIGNI

Lien permanent 0 commentaire Catégories : Présidentielle Imprimer

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu