Avertir le modérateur

ACTEP : De Saint-Maur à Saint-Mandé

actep,saint-maur,saint-mandé,maison alfort,neuilly plaisance

Le Grand Paris a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours avec la nécessité pour les villes concernées par la définition des conseils de territoire de rendre un avis : mais n’était-ce pas un peu une tempête dans un verre d’eau ?

 

Parce qu’à la réflexion le fait que l’ACTEP (pour ce qui nous concerne) soit redessinée à l’initiative du gouvernement et nous pousse à nous associer avec Saint-Maur-des-Fossés et Maison-Alfort, plutôt que 3 villes de Seine Saint Denis, n’est pas si dramatique. Bien au contraire ...

 

Relevons quelques points ici qui semblent essentiels dans ce dossier … très technique.

Le Grand Paris implique la mise en place de Conseils de territoire d'au moins 300 000 habitants. C’est une aubaine pour Saint-Mandé qui comme l’avait relevé le cabinet Klopfer dans son audit des finances de la ville en début d'année avait relevé le caractère « isolé » de notre ville. Nous sommes une des dernières commune d’Ile de France à ne pas être inscrite dans une intercommunalité. Ce qui nous fait passer à côté d'économies d’échelle non négligeable par ces temps de restriction budgétaire.  Il n’est jamais très bon d’être isolé ... surtout lorsque l'on est l'une des plus petites communes d'Ile de France.

 

L’ACTEP, Association des Communes de l'Est Parisien, à laquelle Saint-Mandé prend partie depuis longtemps (reconnaissons ici que la ville s'est positionnée intelligemment) est l’un de ces grands ensemble, qui jusqu'à présent regroupait 11 communes du Val de Marne et 3 de Seine Saint-Denis. c'était incontestablement un aspect intéressant de l'ACTEP. Mais notons  aussi qu’il était encore temps d’en redessiner les contours puisque l'ACTEP n’avait pas encore, et curieusement, de réalisation notable à son actif.

 

Il est vrai que le Gouvernement a redessiné ces grands ensembles, parfois contre l’avis des communes elles-mêmes. Ainsi si Maison-Alfort souhaitait nous rejoindre, Saint-Maur ne le voulait pas. Comme toujours en France les décisions sont prises en haut et retombent. Il ne faut pas être dupe, le découpage effectué l’a été en fonction de critères politiques. Détacher Saint-Maur de Créteil permettait surtout pour le Gouvernement un ensemble à gauche autour de Créteil, ville symbolique pour le PS. 

 

Cependant notre ensemble va dépasser 500.000 habitants quand il avoisinait les 300.000 auparavant. Nous nous ferons ainsi mieux entendre. Si l’on raisonne bassin économique, l’arrivée de Maison-Alfort et de Saint-Maur est aussi positive. Personnellement, je me sens proche de ces villes. Et nous pouvons ainsi dire que la boucle de la Marne est bouclée. 

  

Le plus important est désormais de fixer les compétences de ces ensembles. Est-ce la fin des maires de proximité ? de leurs prérogatives en matière d'urbanisme ? C'est un risque ... Mais il faut aussi vivre avec notre Temps où la concurrence internationale exacerbée. L'essentiel étant que notre ville conserve sa personnalité si typique.

 

L’attractivité internationale du grand Londres ne fait plus débat, et Paris, avec l’Ile de France à ses côtés, doit trouver sa place comme CAPITALE MONDIALE. Ce qu’elle a été dans le passé, ce qu'elle n'est plus, et ce qu’elle doit redevenir. Sa renommée le lui permettra aisément ! Et tout le reste n’est que politique !

Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Départementales Imprimer

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu