Avertir le modérateur

Les difficultés sont faites pour être surmontées (Discours de F. Bayrou sur la maîtrise des dépenses publiques)

A l’heure où Saint-Mandé vient de lancer ses ateliers de la dépense publique, il m’a semblé utile de partager avec vous le discours que François Bayrou a tenu lors du Conseil Municipal de Pau fin septembre au sujet de la maîtrise des dépenses publiques. Discours que vous trouverez donc retranscrit ci-dessous. Cela a du sens de l'écouter lui qui avait fait de ce sujet, et ceci avant tout le monde, un sujet central et prioritaire de son projet politique. Vous trouverez aussi à la fin de cet article l’interview qu'il a donné le 26 Novembre à l’émission « Preuves par 3 », en marge du Congrès des maires de France.

Bonne lecture, bon visionnage ! 

 

« Bien sûr, chacun a à l'esprit les défis que nous allons devoir affronter et le principal de ces défis est financier. Il est financier, non pas tant à cause de notre collectivité - je m'empresse de vous dire que l'audit financier que nous avons demandé à un cabinet réputé vous sera présenté dès l'instant que nous l'aurons entre les mains, c'est-à-dire aux environs du mois d'octobre, pour que nous ayons la dimension des défis - mais l'essentiel, tout le monde le sait, tout le monde l'a présent à l'esprit, l'essentiel est que les dotations de l'État vont être extrêmement amputées par un certain nombre de décisions dont chacun connaît le caractère inéluctable et qui vont porter une atteinte assez profonde aux dotations qui permettent à notre collectivité, soit la commune, soit la communauté d'agglomération, de vivre, investir, fonctionner comme elle fonctionnait jusqu'à maintenant. Bien sûr, je ne vais pas m'inscrire en faux contre ce qui se passe, parce que c'était prévisible et que, pour ma part, je l'avais annoncé assez souvent.

Je dois de surcroît dire que tout cet argent vient de la poche du contribuable et donc, au-delà des débats politiques que nous pouvons avoir sur le caractère inéluctable ou au contraire évitable de ces amputations, diminutions de crédits, il y a une nécessité pour notre collectivité d'affronter les mutations qui nous sont ainsi imposées. Ces mutations-là tout le monde sait qu'elles seront désormais notre lot, au moins durant la décennie qui vient et peut-être davantage, tant que nous n'aurons pas redressé la capacité de création, de production, d'invention de notre pays, tant que nous aurons le sentiment que ces forces de créativité sont prises dans un réseau de contraintes, dans une toile d'araignée qui les bloquent et qui les empêchent d'avancer.

Je suis, pour ma part, persuadé que la politique existe, qui permettra de faire que notre pays retrouve ce chemin mais, pour l'instant, les Français ne la voient pas et en tout cas les élus de toutes les collectivités locales de France voient les contraintes qui vont leur être imposées. Ces contraintes seront naturellement très importantes pour nous aussi, plus importantes que cela n'était jusqu'à maintenant prévu.

Et donc, nous allons suivre les débats budgétaires de cette rentrée avec cela à l'esprit, mais pour nous le défi est double. Il ne suffit pas seulement d'affronter ces contraintes. Il faut, en dépit de ces contraintes, faire ce que nous avons promis et faire mieux ! Ce qui jusqu'à maintenant était fait avec plus ou moins de réussite, et cela dans tous les chapitres de l'action publique. Faire mieux avec moins et le moins nous est imposé, il n'est pas choisi. Voilà, à peu près, la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Naturellement comme citoyen, et simplement comme auditeur ou téléspectateur, chacun des Palois sait bien que c'est cela que nous allons vivre. Chacun des fonctionnaires de notre collectivité le sait aussi mais chacun, évidemment, a un sentiment brûlant des changements que cela va imposer ou des difficultés nouvelles que nous allons rencontrer.

Ces défis-là, nous allons les surmonter. Nous avons l'intention de faire ce qui est nécessaire pour que la ville se porte mieux malgré les contraintes. Nous n'allons pas renoncer aux objectifs qui étaient les nôtres, nous allons les assumer et, pour ma part, j'ai bon espoir que nous y arrivions. Oh, cela ne va pas se faire sans difficultés, tout le monde le sait, mais les difficultés sont faites pour être surmontées et nous savons, nous, à quel point la bonne gestion, l'imagination, la créativité, l'inventivité sont un des moyens de ne pas être prisonnier de ces contraintes qui sont pourtant extrêmement lourdes.

Voilà la déclaration d'optimisme que je voulais faire à l'ouverture de ce Conseil municipal et je vous renouvelle mes vœux de bonne année et de bon travail pour cette année civique 2014-2015.

Merci à tous

François Bayrou - 30 /09/2014 - Pau »


François Bayrou, invité de Preuves par 3 sur... par mouvementdemocrate

Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, La revue des blogs Imprimer

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu