Avertir le modérateur

Saint-Mandé retient son souffle (Vivement dimanche !)

photo (4).JPG

Depuis l'annonce des résultats des élections municipales dimanche soir et l'échec de la fusion des listes Divers Droite de Jean Eroukhmanoff et Claire Pallière mardi, Saint-Mandé est en émoi.

Il y a de l'électricité dans l'air au métro de la tourelle ! 

C'est "Clochemerle" lâche le saint-mandé philosophe.

Parfois les discussions s'enflamment. 

Heureusement il y a encore des gens très courtois et sympathiques. Et ce dans toutes les listes.

Et pendant ce temps ? 

Claire Pallière tacle dans ses derniers écrits Patrick Beaudouin, Jean Eroukhmanoff et les socialistes, et tente de décrédibiliser notre programme pour justifier son refus d'alliance.

Patrick Beaudouin recycle le "Je vous ai compris" du Général de Gaulle en un "Nous avons entendu le message de ce 1ier tour de scrutin". Et s'empare du M de NKM pour déclarer sa flamme à Saint-Mandé. Sauf que NKM n'a rien à voir dans l'histoire.

Jean Eroukhmanoff explique que l'échec de la fusion des listes est de la responsabilité de Claire Pallière et réaffirme le sérieux de son programme. 

Bref Saint-Mandé va encore retenir son souffle un peu.

Vivement dimanche ! 

Lien permanent 2 commentaires Catégories : Municipales Imprimer

Commentaires

  • Monsieur Alonso,

    Sincèrement j'ai comprends que vous vouliez voir votre mouvance siéger au conseil municipal et constituer une opposition intelligente (vous êtes 3ème sur la liste, ce sera donc assez aisé) mais comment pouvez vous soutenir que le programme de votre candidat est sérieux ? Dîtes moi comment pouvez vous faire baisser la taxe d'habitation et en même temps trouver une place en crèche pour chaque enfant ayant des parents actifs, faire construire une salle de spectacle (tout en gardant le conservatoire pour lequel vous faîtes des pétitions) et une patinoire ? Savez vous combien cela coûterait ? De plus si vous mettez de tels critères pour les places en crèche, la CAF ne financera plus les crèches, comment financerez vous leur fonctionnement ?
    La seule solution sera l'emprunt mais croyez vous que nous soyons en mesure de le faire avec une dette par habitant pareille (950€) et des emprunts toxiques que nous continuons de rembourser ?
    En espérant être publié et avoir une réponse sans langue de bois.

    Bien à vous.

    Gaël Turban

  • Bonjour Monsieur Turban,

    Sur la question des crèches je vous réponds ceci : notre objectif est de mettre en place des critères transparents pour l’attribution d’une place en crèche. Ce qu’il faut lire en creux de notre proposition c’est que nous n’attribuerons plus de place pour des parents dont l’un des 2 ne travaillerait pas, pour prioriser les familles qui en ont vraiment besoin. On arrête de distribuer ces places dans l'opacité. Nous visons à peu près le même dispositif que sur Vincennes mais sans la réunion publique : http://www.vincennes.fr/S-informer/Vincennes-info Vincennes info - mai 2103 page 13.

    Sur la question des finances. Patrick Beaudouin a mis en place une politique d’austérité depuis 2008 et ce pour rembourser ses investissements non maîtrisés de la mandature précédente (Rachat des emprunts en cours et souscription d’emprunts toxiques en 2007, Hausse de 32% de la taxe d’habitation, Arrêt des emprunts depuis 2009, et même baisse des fonds propres). Aucun grand projet lors de cette mandature. Ce sont les critères d’une politique d’austérité. Au bout de 7 ans d’austérité, on doit pouvoir se fixer l'objectif de baisser les taxes dans les années à venir. Les classes poulaires doivent pouvoir choisir de vivre à Saint-Mandé et les taxes locales jouent un rôle dans le choix.

    D'autant que Saint-Maur vient de gagner contre Dexia pour une partie de ses emprunts toxiques. C’est encourageant pour Saint-Mandé.

    De mon point de vue une ville qui n’investit pas est une ville qui se meurt.
    Bérulle c’est un beau projet en grande partie financé par le Département et dont le conservatoire pourra bénéficier.
    Nous avons bien précisé que la salle de spectacle sera construite dès lors que nous aurons les marges budgétaires. Nous pensons les trouver une fois aux affaires en arrêtant toutes les dépenses qui ne servent à rien.
    La patinoire est éphémère. A Noël, Vincennes et Charenton mettent en place ce moment de convivialité. Des économies la financeront.
    Bref nos points de vue divergent,
    L-A Alonso

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu