Avertir le modérateur

Sécurité à l'école de la Tourelle : halte à l'inertie et au laxisme ! (Version "A vous de juger")

saint-mandé école

Mail adressé au Maire de Saint-Mandé le 11/10/13. 

En zone commentaire :

La réponse du Maire de Saint-Mandé que j'ai reçue par mail le 11/10/13 au soir.

Le courrier des délégués de parents d'élèves du 1ier Mars 2013. 

Bonjour Monsieur le Maire,


Cela fait plusieurs mois, pour ne pas dire des années, que les délégués des parents d'élèves de l'école de la Tourelle réclament que des travaux soient effectués dans cette école pour garantir une meilleure sécurité des élèves.


En effet, les bobos et les bosses s'y enchaînent avec régularité, au grand mécontentement des parents.

 

En cause : le revêtement du sol de la cour glissant par temps de pluie, qui se délite et que les enfants ingèrent ; des poteaux contre lesquels les enfants se cognent parfois violemment ; et des marches qui, si elles font partie de la structure du bâtiment, se révèlent dangereuses. 


Lassés de se voir promettre des travaux de réfection qui n'ont jamais été réalisés, ces mêmes délégués des parents vous ont d'ailleurs adressé, le 1ier mars 2013, un courrier dans lequel ils vous réitéraient leur demande, vous rappelant à vos responsabilités en vertu de l'article L 212-4 du Code de l'Education.

 

Cet été l'école de la Tourelle a fermé ses portes. Et l'on imaginait que les travaux demandés allaient enfin avoir lieu. Hélas rien n'a été fait, comme en atteste la liste des "chantiers de l'été 2013" (page 7 et 8) qui figure au dernier bulletin municipal. Pas un mot sur l'école de la Tourelle. On me dit qu'un produit aurait été passé sur le sol de la cour pour le rendre moins glissant : le résultat ne semble pas flagrant. Et rien n'a été fait pour atténuer la dangerosité des poteaux et des marches. 


Seulement voilà, il y a 15 jours ma fille de 4 ans est victime d'un accident. Poussée par un petit camarade du haut de cette fameuse marche, elle tombe et se fracture le bras. Les résultats sont simples à comprendre : Pompiers, 2 jours à l'hôpital, réduction de fracture et immobilisation du bras pendant 6 semaines. Sans parler de l'impact que cela a eu sur la vie familiale et professionnelle.


Compte tenu du contexte que j'ai décrit plus haut, cet accident aurait peut-être pu être évité. 


Comme vous l'ont indiqué les délégués, de plus en plus de parents sont mécontents de cette situation. Qu'attend la mairie ? L'accident plus grave que les autres ?  Il est temps de sortir de cette inertie et de ce laxisme qui n'ont que trop duré, car il en va de la sécurité des enfants. 


Nous ne demandons qu'une chose : que les services techniques de la Mairie se rapprochent de l'école, écoutent les doléances des délégués des parents d'élèves, qu'ils proposent des solutions d'aménagement qui satisfassent autant les parents que le corps enseignant.


Au passage je vous indique que la solution évoquée un temps de retirer le revêtement du sol sans le remplacer serait encore pire que tout ...


S
urtout ce que nous attendons ce sont des actes concrets



Pour faire en sorte que ce type d'accident ne se reproduise plus.

Je vous prie de bien vouloir agréer Monsieur le Maire l'expression de mes salutations distinguées,

Luc Alonso

Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Vie locale Imprimer

Commentaires

  • Monsieur,

    J'ai bien reçu votre message concernant l'état de la cour de l'école de la Tourelle suite à l'accident de votre fille, Briane, sur le temps et sous surveillance scolaire, survenu il y a quelques jours et lui souhaite, tout d'abord, un prompt rétablissement.

    En premier lieu, je me permets d'attirer votre attention sur un point essentiel: Tous les travaux demandés relatifs aux écoles, par l'intermédiaire des directeurs ou des parents d'élèves, font systématiquement l'objet d'une étude de faisabilité et d'une information auprès des Directeurs d'écoles et des représentants des associations de parents d'élèves; Ces derniers ont pris acte des travaux réalisés cet été, lors des différentes réunions de rentrée, au mois de septembre dernier.

    Concernant la cour et les gradins avec accessibilité par marches: la structure est d'origine, à la construction de l'école.
    L'inspectrice de l'Education Nationale, il y a quelques années, avait préconisé le maintien des gradins pour favoriser, entre autre, la motricité des enfants. Les marches ont fait l'objet, à cette époque, d'un rajout d'un revêtement caoutchouc.

    Concernant les poteaux: il s'agit de poteaux soutenant le bâtiment, présents à l'origine de la conception de l'école avec des arêtes cassées limitant les risques.
    Il a été étudié, suite aux demandes, le rajout de protections à ces poteaux. Il s'avère qu'aucune solution technique adaptée n'a pu être trouvée pour permettre l'optimisation de la sécurité (pose de carrelages avec coins, mousses autour des poteaux , ....). C'est la raison pour laquelle, à ce jour, les poteaux, au même titre que tous les murs verticaux périphériques de la cour, n'ont fait l'objet d'aucun traitement particulier.

    Concernant le revêtement du sol de la cour, pendant les mois d'été, le service voirie a effectué un nettoyage à haute pression dans sa totalité, y compris des gradins. Il a ensuite été pulvérisé sur l'ensemble de la surface un produit anti-dérapant permettant de limiter les glissades dans la cour.
    Une étude plus poussée avait été réalisée au préalable mais abandonnée; Il avait été envisagé de retirer le revêtement existant pour revenir à un revêtement traditionnel plus dur. Mais, compte-tenu des difficultés d'obtenir l'adhésion de tous, il a été décidé de maintenir le revêtement actuel, moyennant un entretien annuel de surface adapté.

    Je comprends parfaitement votre inquiétude et vos interrogations. Néanmoins, il semble que la chute de votre enfant n'ait pas pour origine l'état ou la conception du bâtiment dans la mesure où il s'agit d'une bousculade entre enfants dont la prévention est du ressort de la surveillance.

    En résumé, votre jugement, à l'encontre du travail effectué par les services municipaux, me paraît quelque peu sévère. Que ce soient les tâches d'entretien qu'ils effectuent régulièrement ou leur implication au quotidien, vos propos ne sont pas justifiés. Les services municipaux ont toujours oeuvrés dans les établissements scolaires avec un regard très attentif sur les problématiques techniques, de sécurité en particulier, et ont toujours fait preuve de vigilance et de réactivité. Les problématiques et demandes de travaux ont toujours été étudiées et prises en compte avec une grande attention et les solutions trouvées en tenant compte des contraintes techniques des bâtiments.

    Je ne peux donc accepter vos propos, qualifiant un mode d'intervention "laxiste" des services municipaux dans les écoles alors même que la concertation y est permanente et de qualité et tant recherchée par les familles.

    Les services municipaux restent bien entendu toujours à l' écoute de vos doléances.

    Espérant vous avoir apporté les éléments d'informations utiles et renouvelant mes souhaits de bonne santé à Briane, je vous prie de croire, Monsieur, à l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

    Patrick BEAUDOUIN
    Maire de saint-Mandé

  • "A l'attention de monsieur le Maire,
    Saint-Mandé, le 1ier mars 2013

    Monsieur,

    Les délégués des parents d'élèves de la maternelle de la Tourelle réitèrent leur demande de travaux urgents de sécurisation et d'entretien de la cour de récréation (en vertu de l'article 212-4 du code de l'éducation) :
    - la sécurisation des marches (antidérapant, etc ...)
    - la mise en place de protection sur les arêtes saillantes des poteaux (type tapis de gym)
    - la consolidation du store
    - le changement du revêtement de sol. Ce sol est d'une part devenu extrêmement glissant lorsqu'il pleut et même plusieurs jours après (chutes inévitables, enfants privés fréquemment de pauses récréatives en plein air pour des raisons de sécurité).. D'autre part, ce revêtement est tellement usé qu'il s'étiole (risque d'ingestion et d'inhalation par les enfants de morceaux de ce sol caoutchouteux).

    Cela fait maintenant plusieurs années que la refexion de cet espace, indispensable à l'épanouissement et à l'apprentissage pédagogique des enfants de votre commune, vous est demandée.

    Les parents d'élèves mécontents sont de plus en plus nombreux.

    Il n'est plus acceptable que nos enfants soient privés de récréation et restent enfermés à l'intérieur des locaux (très souvent devant des dessins animés !) plutôt que de profiter pleinement des infrastructures dont ils ont besoin et dont vous êtes responsable juridique et financier.

    Nous sommes tous conscients que les budgets sont serrés mais les économies ne peuvent être effectuées au détriment du bien être des petits saint-mandéens.

    Nous espérons que vous comprendrez que cette situation ne peut plus durer et que, comme vous nous l'avez annoncé lors de la réunion de rentrée de septembre 2012, les travaux vont être lancés très prochainement.

    Nous attendons une réponse rapide et concrète de votre part aux vues de l'urgence de la situation.

    Nous vous remercions pour toute l'attention que vous voudrez bien porter à notre demande, et vous prions de recevoir nos salutations sincères."

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu