Avertir le modérateur

  • Le lac de Saint-Mandé : lac naturel ou artificiel ?

    le lac de saint-mandé - albert lichtenC'est sous le règne de Philippe la Hardi, en 1276, qu'un fossé fut creusé pour amener l'eau des fontaines de la côte de Fontenay au vivier du bois de Vincennes, à travers la léproserie de Fontenay-sur-Bois. Un vivier est alors le plus sûr moyen d'avoir du poisson frais à sa table. 

    Le "ru de la Pissotte" (du nom d'un hameau), autrement appelé "ru de Montreuil", qui coule des coteaux de Montreuil, en passant par les douves du château de Vincennes abonde alors l'étang, niché dans une dépression, que l'on a bordé d'une digue ... d'une chaussée, pour éviter les inondations. 

    La chaussée de l'étang est née !

    En 1377, Charles V fait détourner une grande partie de ces eaux vers les abreuvoirs du Château de Beauté. Le vivier devient un bourbier pestilentiel. Au point qu'en 1711, les eaux corrompues provoquent une épîdémie pendant l'été. L'ordre d'assèchement est donné et le lac est comblé.

    On peut alors lire dans les chroniques : "Le lac de Saint-Mandé occupe la place d'un ancien vivier, autrefois devenu bourbier ... son alimentation est faite provisoirement par un courant d'eau fétide donnant toujours et par un courant d'eau pur admis seulement par intervalles ; lorsque l'eau salle domine sans partage, on s'en aperçoit aisément, car la surface du lac verdit et produit des exhalaisons peu agréables" (Source)

    Mais l'histoire ne s'arrête pas là ...

    En 1860, Saint-Mandé obtient, en contre partie de l'annexion des 2/3 de son territoire, une gare sur la ligne de chemin de fer de Vincennes et l'embellissement du bois de Vincennes. Le Lac de Saint Mandé est alors désinfecté au sulfate de fer et à la chaux et remis en eau. Mais les eaux croupissent de nouveau. En 1866, Alphand prend donc la décision de le relier au réseau hydraulique général du bois de Vincennes, lui même alimenté par les eaux de la Marne, pompées 35 m en contrebas par la station de pompage de Saint-Maur-des-Fossés.

    Finalement, en 1974, "suite à l'ouverture de l'autoroute A4 qui condamna la station sur la Marne, l'eau du système hydraulique du bois est pompée dans la Seine par l'usine du pont d'Austerlitz".  

    Le lac de Saint-Mandé est donc bien un lac artificiel, au passé prestigieux ... 

    Depuis le début du siècle, il est aussi et surtout un lieu de promenade des plus prisés ... on peut s'y promener, et même y pêcher. 

    Mais attention aux espèces protégées qui le peuplent !

    Sources hsitoriques :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_de_Saint-Mand%C3%A9

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bois_de_Vincennes

    http://www.cosmovisions.com/monuSaintMande.htm

    http://www.peinture-et-langage.fr/voir_c_est_avoir_vu.html (pour en savoir plus sur le peintre Albert Lichten qui a fait ce superbe tableau du lac de Saint-Mandé)

     

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Saint Mandé, ville spatio-temporel !

    la cite des eaux mouvantes.jpgSaint Mandé, peut s'enorgueillir d'avoir vu grandir deux illustres artistes : Pierre Christin et Jean Claude Mezières, les auteurs de la célèbre BD "Valérian, agent spatio temporel", BD autrement connu sous le nom de "Valérian et Laureline".

    En effet, ils se sont rencontrés, enfants, à Saint Mandé pendant la Guerre.

    Ils ont sympathisé au cours des alertes aériennes, à l'abri dans une cave. Ils ont aussi été les témoins, horrifiés, de la rafle des petites filles juives réfugiées, de la rue Grandville.

    (l'intégralité de l'interview ici)

    De quoi nourrir l'humanisme de leur Oeuvre.

    Ils ne se quitteront plus. Et de 1967 à 2010 ils livreront une série de 22 volumes des aventures de Valerian et Laureline.  

    Série de science fiction CULTE !

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
  • Conseil Municipal : Le calme après la tempête ...

    conseil municipal,saint-mandéLe 26 juin, dernier se tenait le premier Conseil Municipal depuis l'élection présidentielle et les législatives.

    Autant dire pour Saint-Mandé, après ... le cataclysme. Et déjà le portrait de Nicolas Sarkozy qui domine l'assemblée apparaît ... anachronique.

    En tout, 31 points sont inscrits à l'ordre du jour.

    La première partie du Conseil tourne autour de la décision modificative du budget primitif de la commune. Elle est présentée par l'adjoint au finances qui se satisfait, en ces temps de crise, d'une économie sur les dépenses de focntionnement de près d'1,7 millions par rapport au Budget primitif.

    A l'inverse, l'opposition s'inquiète d'une dégradation des services rendus au Saint-Mandéens qui pourrait en découler. Elle s'étonne encore de l'augmentation des tarifs des services, alors que l'on annonce des économies ; et aussi de la vente d'un immeuble rue de l'abbé Pouchard, pour un montant similaire aux économies réalisées, alors que l'on avait l'opportunité d'y créer des logements sociaux. Ce à quoi l'adjoint en charge des finances répond qu'il n' y a pas eu de réduction de services mais une meilleure gestion et que la vente ne doit pas être mise en rapport avec les économies, elle abondera la section d'investissement. Tout cela au pas de charge ... comme d'habitude !

    Ces économies me semblent tout à fait louables, d'autant qu'il est encore question des emprunts toxiques, véritable épée de Damoclès suspendue au dessus de nos têtes : Saint-Mandé devrait prochainement organiser sa défense au mieux en intégrant une association. J'ai trouvé ce lien : http://www.empruntstoxiques.fr/

    Signalons également un échange à fleuret moucheté entre Mme Touati, qui suggère que les aides octroyées par le CCAS aux saint mandéens seraient limitées, voire dissuadées ; tandis que M Eroukhmanoff (Président du CCAS), conteste absolument cette analyse et explique que la plupart des aides sont orientées vers le Conseil Général par les assistantes sociales. 

    La mise en place de la vidéo-verbalisation est votée à 29 voix (majorité + élu PC) contre 4 (PS + EELV).

    La subvention à l'école Ohel Barouch à Vincennes est votée par la seule majoritée (244€ sont  versés à l'école pour chaque enfant saint-mandéen qui y est scolarisé) : comme tous les ans, les élus d'opposition refusent de la voter. L'elue socialiste mettant d'ailleurs en garde le maire contre "des communautarismes qui ne s'entendront pas forcément entre eux". 

    Prochain article le 12 juillet : Saint Mandé, ville spatio temporel ...

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • L’évolution sociologique de l’électorat vincennois : illusion ou réalité ?

    vincennes hebdo,vincennes,législatives,patrick beaudouin,jean eroukhmanoffJe préfère annoncer de suite la couleur : je n'ai pas la réponse à cette question, mais je suis sceptique quant aux arguments avancés récemment pour expliquer la non réelection du Maire de Saint-Mandé au Palais-Bourbon.

    Au lendemain du 2d tour des élections législatives, M Beaudouin livrait son analyse au journal Le Parisien. En cause : "la sociologie de Vincennes qui a beaucoup bougé" et "la forte abstention". Cette argumentaire est repris dans le dernier Saint-Mandé Infos.

    Que disent les observateurs ?

    Vincennes Hebdo a livré un article intéressant, dont je ne partage cependant pas complètement l'analyse Législatives : les trois raisons d’une élection surprise

    Il y aurait d'abord, l'effet "présidentielles" qui expliquerait la mobilisation de l'électorat de gauche et les bons report de voix d'entre deux tours ; puis "un ticket gagnant 100% féminin" ; et donc la fameuse "évolution de l'électorat vincennois". Morceau choisi : "avec de nouveaux électeurs à la fois à même de faire face à un prix de l'immobilier exorbitant, et aux opinions politiques ancrées à gauche.". Si on lit entre les lignes, ce serait donc un effet "bobos" ! Je partage le 1ier point, assez peu le second et suis donc sceptique quant au 3ème.  

    Le Conseiller Général de Saint-Mandé, Jean Eroukhmanoff, s'est pour sa part attaché à expliquer les dessous d'une défaite : Le temps de la reconquête 

    Pour lui la principale faute est avant tout stratégique « les personalités qui constituaient le socle de l'UMP dans notre circonscription ont été éliminée. ». Et de citer diverses personnalités dont M. Esclattier à Fontenay. Ce qui expliquerait le flaichissement de l'UMP à Fontenay. Pourquoi pas ? La seconde faute serait "le rejet par la population de notre ville, de la gestion qu'on y a menée". A voir ... Le changement sociologique n'est pas cité par le conseiller général ...

    Pour moi une dernière piste de réflexion a été oubliée : L'effet "rejet de la Droite Populaire".

    Lors des dernières législatives, 21 parlementaires de la Droite Populaire (sur un groupe de 43) n'ont pas été réélus ! Dont M Beaudouin. Ce collectif parlementaire né en 2010 (connu pour mettre en avant des thématiques comme l’identité française, la sécurité ou l’immigration) aura prêté le flan à des opposants de gauche, tel David Dornbusch, ancien responsable PS de Fontenay qui ne s'est pas privé de "diaboliser" sa candidature (2 exemples : 1 & 2). Cela pourrait aussi expliquer la forte mobilisation de la gauche et les bons reports d'entre deux tours, et ce malgré les tensions qui existaient entre les différentes chapelles, à gauche. 

    De même on peut considérer la campagne "au Centre" de M Beaudouin comme une presque réussite, puisqu'au final il a obtenu 49,05% des voix dans une circonscription où quelques semaines plus tôt Nicolas Sarkozy avait à peine obtenu 47,24%. 

    La question que je pose est donc la suivante : une partie des électeurs du centre, voire de droite, ne s'est elle pas abstenue ou même n'a t'elle pas reporté son vote sur la candidate de gauche par refus de la Droite Populaire ? Affaire à suivre aux prochaines élections ...

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : La revue des blogs, Législatives Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu