Avertir le modérateur

A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !

  • Point de vents favorables à qui ne sait où il va ...

    DOB.jpg

    Voici ma prise de parole au nom du groupe "Saint-Mandé demain" lors du débat d'orientations budgétaires qui a eu lieu lors du Conseil Municipal du 30 janvier

    "Merci monsieur le Maire, Le Débat d’Orientations Budgétaires est un moment clé de la vie de notre Conseil et de la ville. Le dicton dit qu’il n’y a point de vents favorables à qui ne sait où il va. Et le débat à cette vocation : nous montrer la direction.

    Sur la forme, je tiens à souligner les efforts consentis depuis 2015 pour arriver à une délibération qui se place au bon niveau de granularité. Comme vous l’avez indiqué M Medina, le débat n’est pas un pré budget. Nous sommes d’accord. Je tiens donc à saluer le travail effectué par l’Administration en ce sens.


    Sur le fond ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • La Charte de vigilance reportée à décembre (par le Parisien 94 du 10 Novembre 2016)

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • De l'art de la dérobade ...

    Saint Mandéens vigilants et solidaires.png"Monsieur,  Il est prévu de passer la charte des Saint-Mandéens vigilants et solidaires au prochain Conseil municipal de décembre. Aussi, sachez que la charte envoyée ne fait office que de projet en l'attente de son approbation le 14 décembre"

    Telle a été la réponse quelque peu surprenante qui m'est parvenue de la part des services de la Mairie lorsque j'ai souhaité récupérer l’acte réglementaire qui mettait en place la Charte des saint mandéens vigilants et solidaires, dans le but de saisir le Tribunal Administratif.

    Ainsi la Charte n'est elle, pour l'instant, qu'un projet ...

    Dès lors on a un peu de mal à comprendre le battage médiatique qu'il y a eu autour. Habituellement on vote avant et on communique après. 

    La Charte a été présentée en réunion publique le 19 Octobre (sans que, d'après mes sources, il n'ait jamais été question d'un vote en Conseil Municipal), puis il y a eu une communication officielle auprès des saint mandéens via la newsletter du Maire. Il y a eu également la communication sur twitter (notre photo), avec un lien vers le site de la Mairie qui présente les modalités opérationnelles de candidature : http://www.mairie-saint-mande.fr/saint-mandeens-vigilants-et-solidaires/

    Il y a eu encore les interview de France 3, du Parisien et de 94citoyens.com et toujours aucune allusion au sujet d'un quelconque vote en Conseil Municipal. 

    Tout semblait indiquer que le Maire s'appuyait sur son pouvoir de police général. Aujourd'hui, c'est à dire après notre annonce de référé, il nous est dit qu'il ne s'agit que d'un projet et qu'il y aura un vote en Conseil.

    De l'art de la dérobade !

    Voyons les bons côtés des choses, nous allons ainsi pouvoir "jouer collectif" et exprimer notre point de vue en Conseil ...

    Espérons aussi que ce mois ½ d'attente soit mis à profit par M le Maire pour faire que cette Charte soit si ce n’est annulée, du moins vidée de ses orientations sécuritaires pour se recentrer sur la solidarité auprès des personnes fragiles et isolées.

     

    Signalons que 94 citoyens.com s'est fait l'échos de notre dernière tribune dans un article publié sur son site : A Saint-Mandé le groupe centriste va attaquer en justice le dispositif citoyens vigilants et solidaires

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Le groupe qui fait pschitt ! #OuPas

    IMG_1040_2.jpg

    Au lendemain de la création du groupe "Saint-Mandé demain", je me souviens d'un article du Parisien de septembre 2014 qui s'intitulait "le nouveau groupe au conseil municipal fait pschitt".

    Et je dédie avec malice ce petit dessin à ceux qui ont un goût prononcé pour les petites phrases assassines.

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Le retour de Monsieur 5% (Tribune politique du groupe "Saint-Mandé, demain" - mai 2016)

    « Le pire n’est jamais certain » ! Cette formule devrait être méditée par les élus en charge des finances de la ville. En effet, lors du vote du budget, nous avons appris que nous allions faire une économie de 800 000 € par rapport à la contribution dite « FPIC », du fait que son calcul est maintenant effectué au niveau du Grand Paris. C’est un ballon d’oxygène inattendu et bienvenu offert à nos finances !

    Ballon qui se dégonfle un peu lorsque l’on constate que nous continuons de verser une subvention de 13 000 € à l’ACTEP, alors que le Grand Paris a officiellement pris le relais en termes de structure intercommunale !

    Autre révélation lors du vote du budget, notre endettement s’élève, en 2016, à 926 € par habitant, quand il était (artificiellement) à 786 € en 2015. On y voit là l’effet de la renégociation des emprunts toxiques pour revenir à des emprunts à taux fixes. Il n’y a désormais plus de danger et l’on peut s’en réjouir. Mais la pénalité est sévère : 140 € de plus par habitant … x 22 000 = 3 millions d’€ … sans aucune contrepartie.

    Nous avons donc voté contre ce budget car nous avons des interrogations majeures qui demeurent sans réponse.

    Nous n’avons pas pu juger des efforts, et de la stratégie, de la Ville pour maîtriser sa masse salariale (+ 2,3%). Nous nous interrogeons quant à la pertinence des études sur le réaménagement du haut de l’avenue du général de Gaulle (60 000€) ; projet qui nous semble pouvoir être différé en temps de crise.

    Néanmoins, nous avons accueilli favorablement le projet de réaménagement de la rue Mongenot et la sécurisation des accès à l’école Paul Bert.    

    La baisse notable du budget du CCAS de 85 000 €, - 9,9%, interroge aussi, fatalement.

    Nous vous annoncions le retour de Monsieur 5% … C’est le montant des augmentations, qu’une fois encore, les Saint-Mandéens subiront pour leurs activités musicales, du Conservatoire et de la ludothèque.

    Lucile Robinet et Luc Alonso

    lucilerobinet@gmail.com

    alonso.adam.luc@gmail.com

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout ! Imprimer
  • La politique de l'autruche (tribune du groupe "Saint-Mandé, demain" de janvier 2016)

    Politique de l'autruche.jpgFin 2014, un article de 94.citoyens.com révélait que Saint-Mandé avait perdu 891 habitants en 5 ans. Cruel constat : Non seulement notre ville n’attire plus, mais elle fait fuir !. Et ce n’est pas l’action de la majorité municipale cette année qui aura inversé la tendance.

    Que verrait-elle si elle sortait, ne serait-ce qu’un peu, la tête du trou ?

     

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Quand le Conseil Municipal confond vitesse et précipitation ...

    saint-mandé,indemnité receveur municipalLors du dernier Conseil Municipal de l'année, était inscrite au point N° 12 la question de l'octroi de l'indemnité au receveur municipal.

    Cette délibération qui revient tous les ans m'avait déjà intrigué lors du Conseil de mars 2015 et j'avais demandé des explications.

    En substance, M le Maire m'avait répondu qu'il s'agissait d'une tradition républicaine, et qu'en outre notre receveur municipal émettait un rapport annuel sur l'état des finances de la Commune (D'ailleurs particulièrement utile à la majorité pour justifier de sa politique financière) et optimisait par son action  le recouvrement des créances de la ville. Que par ses conseils ainsi dispensés, elle pouvait bénéficier de cette indemnité.

    Il faut savoir que le versement de cette indemnité est effectivement encadré et ne doit pas être "la contrepartie de la qualité de service que toute collectivité est en droit d'attendre de la DGFiP mais de l'engagement et de l'investissement personnels du comptable" Sénat - conditions d'octroi de l'indemnité au receveur municipal

    Ces explications fournies, le Conseil avait alors voté à l'unanimité l'indemnité proposée de 4648€.

    Quelle ne fut donc pas ma surprise ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Quand le Tribunal Administratif de Melun nous donne gain de cause

    avocat_jeune.jpgLe Tribunal Administratif de Melun vient de rendre son jugement, en séance publique du 19 Novembre 2015, dans l'affaire qui nous opposait, avec ma collègue du groupe "Saint-Mandé, demain", à la Mairie. Jugement qui nous est favorable.

    En Septembre 2014, nous avions saisi le tribunal administratif pour défendre notre liberté d’expression, mise à mal par l’article 30 du Règlement Intérieur, adopté par le Conseil municipal (avec 5 votes contre, dont les nôtres naturellement). Nous estimions que la majorité se taillait la part du lion, en s’arrogeant une tribune politique de 4 000 signes, alors qu’elle avait déjà la main sur le reste du journal municipal pour vanter sa politique (et ne pas s’en priver !) ; laissant à l’opposition des tribunes de 3 000, 2 000 et 1 000 signes.

    Nous demandions l'annulation de l'article 30 fixant cette répartition. Le Tribunal Administratif vient de la prononcer. 

    Lire la suite

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Participatif ? Mon œil !

    saint-mandé,comité de quartier,participatif

    Tribune politique du Groupe "Saint-Mandé demain" - Bulletin Municipal d'octobre 2015

    La consultation et l’écoute des citoyens sont au cœur de toute politique publique qui se respecte. Et dans cette optique, la mise en place des comités de quartier aurait pu être perçue comme une avancée positive. 

    Malheureusement, leur détournement, effectué par la majorité municipale, à des fins politiciennes, en compromet la finalité. 

    En effet, souvenez-vous ...

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout ! Imprimer
  • Réfection de la place du marché de l'alouette : Ne nous trompons pas de débat !

    Au coeur de l'été, la réfection de la place de la libération, plus connue des saint-mandéens sous le nom de place du marché de l'alouette, défraye la chronique ... contre toute attente.

    Un article du Parisien "Saint-Mandé rénove la place de la Libération" a éveillé mon attention en ce début du mois d'août. Après avoir décrit les opérations de réfection de cette place qui auront lieu du 3 août au 28 août, l'article se fait l'échos de la navette qui a été mise en place par la mairie vers le marché de la tourelle, où les commerçants ont trouvé refuge les mardis et vendredis.

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu