Avertir le modérateur

Saint Mandé, Au Centre de nos vies

  • Résultats du 1ier tour de l'élection présidentielle à Saint-Mandé

    Il y avait 15 525 inscrits

    12 716 votants soit 81,90%

    2809 abstentions 18,09%

    113 blancs - 46 nuls

    12 557 exprimés

     

    Nicolas Dupont-Aignan : 301 - 2,39%

    Marine Le Pen 691 - 5,5%

    Emmanuel Macron 3969 - 31,60%

    Benoît Hamon 810 - 6,45%

    Nathalie Arthaud 21 - 0,16%

    Philippe Poutou 46 - 0,36%

    Jacques Cheminade 18 - 0,14%

    Jean Lasalle 68 - 0,54%

    Jean Luc Mélenchon 1573 - 12,52%

    François Asselineau 77 - 0,61%

    François Fillon 4983 - 39,68%

    Lien permanent 0 commentaire Imprimer
  • En toute franchise, je vais voter Macron

    images.jpgJ'ai la conviction que le Président de la République se doit d'être un modèle de modernité, de probité, d'autorité et d'habileté.

    Au terme d'une campagne calamiteuse, j'estime que Macron est celui qui répond le mieux à ce portrait. 

    Son entrée en campagne en dehors des primaires s'est révélée gagnante, quand celles-ci ont révélé deux droites et deux gauches irréconciliables. Habilité donc !

    Macron est en passe de réussir le tour de force de rassembler les forces politiques centrales et progressistes qui jusqu'à présent étaient éparses. Pour beaucoup d'acteurs de la vie politique et sociale de notre pays, Macron est ainsi la seule "alternative" crédible. 

    On ne compte plus les anciens ministres de droite et du centre qui soutiennent Macron, dont Jean Arthuis et Thierry Breton (anciens ministres des finances), Pierre Méhaignerie et Michel Mercier (Gardes des Sceaux). Jean Yves Le Drian Ministre de la Défense qui n'a pas démérité est également un soutien de poids en provenance de la gauche.

    Rassembler et convaincre quand d'autres dispersent, huent, injurient, ...

    Chacun apporte sa pierre à l'édifice. Avec Bayrou s'est un engagement sur la moralisation de la vie politique qui a été pris. Avec Nicole Notat, ex patronne de la CFDT, c'est l'attente d'une "méthode renouvelée et exigeante d'écoute, de dialogue et de responsabilisation des forces vives économiques et sociales". 

    Un premier acte d'autorité en indiquant qu'"En Marche !" n'était pas une grande lessiveuse ... D'autres suivront ... On voit bien qu'une majorité profonde et large est en train de se construire. Une majorité dans laquelle les centristes auront toute leur place.

    A l'inverse de ces candidats qui se proposent aux français sur le rejet de l'autre, sur des utopies, sur des radicalités, sur des promesses de résultats alors que "eux au pouvoir"  ils ont échoué,. A l'inverse le projet de Macron est vivifiant et novateur.

    Un projet pour l'Europe, tourné vers l'avenir, dans la logique de la construction des pères fondateurs. Un projet qui doit libérer les forces économiques. Un projet avec l'école républicaine et la culture au coeur de la réflexion.

    Au niveau international, c'est une politique affranchie de la Russie comme des Etats Unis. Une politique pour que la France retrouve sa voix "à part" dans le concert des Nations.

    La campagne a été assurément calamiteuse, mais nous avons la possibilité de lui donner une issue heureuse et finalement inattendue en élisant un jeune, audacieux et dynamique Président : dimanche prochain je voterai pour Macron.

    Lien permanent 3 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal, Présidentielle Imprimer
  • En avril ne te découvre pas d'un fil ! (Tribune politique du Groupe Saint-Mandé demain du mois d'avril 2017)

    Chaque année, le Conseil Municipal vote le budget. Comme l’an dernier, nous nous sommes abstenus.

    Pourquoi ? Parce que le budget de la ville traduit la politique menée par la majorité municipale et que nous ne la partageons pas, notamment dans l’augmentation de la participation des Saint-Mandéens pour les services qui leur sont indispensables.

    A Saint-Mandé l’une des lignes directrices fixées par la majorité municipale a consisté à considérer que « Les ateliers de la dépense publique ont révélé la nécessité de tendre vers une meilleure répartition aux charges du service public entre le contribuable et l’usager ». C’est discutable : ces ateliers n’ont pas eu le succès participatif escompté et cette politique touche durement les familles qui sont par définition « consommatrices » de services publics.

    Ainsi, la mise en place du quotient familial, que nous appelions de nos vœux, a été couplée avec une hausse sans précédent des tarifs de la restauration scolaire : + 20% ! Que la moitié des familles voit ses factures baisser, quand l’autre moitié les voit augmenter, c’est dans la logique même du quotient familial. Mais nous déplorons qu’une augmentation de 20% ait été ajoutée à ce nouveau calcul.

    Malheureusement cette augmentation n’est pas isolée. Les tarifs des services culturels rendus aux familles seront encore en hausse : Jusqu’à 2,5% pour le conservatoire et les musiques actuelles. Au moins espérons qu’ils permettront aux professeurs et intervenants de bénéficier de plus de reconnaissance …

    Par ailleurs, au mois de janvier, lors du débat d’orientation budgétaire, nous avions demandé à ce que Saint-Mandé active son droit de préemption commercial pour lutter contre les magasins en déshérence. Monsieur Beaudouin avait répondu « le commerce, ce n’est pas à nous de le tenir ». Mais finalement 150 000€ ont bien été budgétés dans cette perspective. C’est un motif de satisfaction. Mais un droit n’existant que si on s’en sert, nous serons attentifs à son utilisation et à sa finalité.

    Nous nous sommes en revanche opposés à la subvention récurrente au « club affaires et convivialité » : 12 610 € pour 2017 nous semble disproportionné au regard des services rendus … Nous confierions plutôt cette somme aux commerçants, sous forme de budget participatif, pour organiser des animations commerciales.

    Enfin, la Ville a augmenté ses taxes locales de 5,5 % en 2015, lui permettant de ne pas les augmenter en 2016 et en 2017. Les lendemains d’élections sont toujours plus propices pour ce type d’augmentation. Nous sommes donc tranquilles cette année.

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Commissariats de Police dans le Val-de-Marne : On marche sur la tête !

    DSC_0046.JPGC'est un article paru dans le Parisien du 22 Mars 2017 "Val-de-Marne : la police va redéployer ses moyens" qui a révélé "un bouleversement sans précédent qui pourrait voir le jour dans les commissariats du Val-de-Marne"

    L'idée présentée par le patron de la police du 94 consistant à créer "un commissariat d'agglomération où serait concentrée une partie de la hiérarchie et des moyens matériels"

    Ainsi, Saint-Mandé serait rattaché au commissariat central de Fontenay-sous-Bois, qui couvrira également Vincennes, Nogent-sur-Marne, Bry-sur-Marne et Le Perreux-sur-Marne. Les commissariats de Vincennes et Nogent seraient donc supprimés, tout comme celui de Charenton-le-Pont (ma photo)  qui sont les commissariats les plus proches de nous.

    Il ne fait pas bon être trop proche de Paris ...

    Le nombre de commissariat sur le département passerait de 17 à 9. Dans le contexte actuel, d'état d'urgence, de sensibilité sociale, ce projet est une absurdité.

    De quoi provoquer l'ire des Maires du Val-de-Marne toutes tendances confondues.

    Pour ma part, je considère que c'est une très mauvaise nouvelle pour notre ville. 

    Il y a un an  j'expliquais déjà pourquoi l'installation d'un commissariat de police était nécessaire à la porte de Vincennes et lançait une pétition en ce sens. 

    Saint-Mandé. Si proche de Paris, mais si loin ...

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Notre participation au jury de sélection "Saint-Mandéens vigilants et solidaires" ? C'est non !

    Communiqué de presse

    "Monsieur le Maire, 

    Nous avons bien reçu votre courriel daté du 8 mars dernier nous proposant qu'un élu d’opposition siège au sein du Jury de sélection "Saint-Mandéens vigilants et solidaires" et nous vous en remercions.

    Néanmoins, notre groupe ne participera pas à ce jury, qu'il conteste. 

    En effet, nous avons saisi, avec les élus du groupe "A gauche, une équipe loyale pour une ville solidaire", le Tribunal Administratif fin février pour contester la légalité de ce dispositif et en demander l’annulation.

    Comme indiqué lors du Conseil du 14 décembre 2016, nous pensons que la vigilance est l’affaire de toutes et tous et ne saurait être déléguée à quelques citoyens.

    Nous aurions pu siéger dans ce jury et rappeler à chaque candidat notre position, tout en refusant de nous positionner sur la pertinence des candidatures.

    Mais notre démarche se veut citoyenne et non polémique. Nous estimons d'ailleurs que nos diverses tribunes, ainsi que les articles parus dans presse, font que les quelques candidats que vous évoquez sont suffisamment informés et agissent en toute connaissance de cause.

    Nous nous tenons, en revanche, à votre disposition pour participer à un groupe de travail qui réfléchirait à un dispositif respectueux du droit et allant dans le sens du civisme et de la vigilance citoyenne. Dans cette attente, 

    Respectueusement

    Luc Alonso

    Président du groupe « Saint-Mandé demain »

    Lien permanent 2 commentaires Catégories : Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Ô Commerce, ô mon commerce ! (Tribune politique du Groupe "Saint-Mandé demain" du mois de Mars 2017)

    Unknown.pngEn décembre 2009, Saint-Mandé Infos titrait « La redynamisation du commerce local : une priorité » pour la municipalité ; suivaient 4 pages dithyrambiques dans lesquelles on nous promettait « un projet de revitalisation et diversification du commerce ». 

    8 ans et une mandature plus tard … Pour un commerçant qui prospère ou qui résiste, combien périclitent ou ont mis la clé sous la porte ? Quant à la diversité des enseignes … on la cherche !

    Mais aujourd’hui, il faut faire « moderne » et « écolo ».

    Le projet d’installation d’un Bluedistrib, en juin 2016, place Charles Digeon, nous semblait utile aux commerçants de la ville : ce dispositif leur permettrait de déposer des commandes que leurs clients récupéreraient en dehors des heures d’ouverture de leur magasin.

    Mais lorsqu’on nous a proposé de généraliser ce service au sein des stations autolib’ avec acheminement de la livraison par véhicule électrique, nous avons compris qu’il ne s’agissait plus d’aider le commerce local, mais de chercher à faire « moderne » … Tout en étant à la pointe des nouveaux services proposés par le groupe Bolloré. Pour renflouer Autolib’ ?

    Avec ce dispositif « commerçants et clients sont encouragés à utiliser les modes de transports électriques ». De qui se moque t’on ? Saint-Mandé est l’une des plus petites communes d’Ile-de-France, avec moins d’1km2

    Nos tentatives d’explications furent vaines : ce dispositif allait faciliter la progression du commerce en ligne qui, lui, n’a pas besoin de coup de pouce. En ouvrant ce service, nous allions faire du tort à nos boutiques de prêt à porter, notre librairie, nos parfumeries, …

    L’Association des Commerçants, dont les instances viennent d’être renouvelées, a-t-elle été associée à ce projet ? Pas de réponse de la municipalité.

    Cerise sur le gâteau, la convention prévoit une REDEVANCE ANNUELLE DE 3 603 € POUR UNE PERIODE DE 10 ANS. Liant Saint-Mandé ainsi sur une décade.

    En cherchant un peu, on découvre que le Groupe La Redoute, en partenariat avec Relais colis, s’inscrira aussi dans le dispositif Bluedistrib …

    Et, naturellement, la Convention prévoit qu’un autre opérateur pourra également s’installer sans que Bluedistrib puisse s’y opposer au nom du principe de « la liberté du commerce ».

    Nous avons été les seuls à voter contre ce projet.

    Le service Bluedistrib est une filiale du groupe Bolloré Logistic.

    Bolloré, entrepreneur breton à l’empire de plusieurs milliards, qui compte notamment dans ses filiales Autolib’ et Bluedistrib. Bolloré, patron du journal gratuit « Direct matin ». Journal dans lequel on trouve régulièrement de petits articles élogieux sur Saint-Mandé.

    Nous attendons donc avec impatience l’article de Direct Matin relatif au nouveau service Bluedistrib de Saint-Mandé … La boucle sera ainsi bouclée.

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr

    Lien permanent 1 commentaire Imprimer
  • Dessine-moi Saint-Mandé ! (tribune politique du groupe "Saint-Mandé demain" - février 2017)

    DSC_0291.JPGNotre clin d'œil à la célèbre formule du Petit Prince de Saint-Exupéry exprime notre envie d'imaginer Saint-Mandé, demain.

    Intrigués par l’intervention d’un paysagiste lors de la commission "Relations avec les citoyens", fin novembre, venu présenter ses préconisations d'aménagement et de traitement paysager des rues et des espaces publics, nous sommes pourtant sortis dépités.

    Si le sujet offrait de belles perspectives, le résultat fut décevant, flirtant même parfois avec la complaisance.

    Deux quartiers de la ville ont d’ailleurs été oubliés :

    • le quartier de l'avenue Joffre, limitrophe de Montreuil et Vincennes, séparé du reste de la ville par l'avenue Gallieni, pourtant l’un des plus dynamiques de la ville, proche de la Porte de Vincennes qui opérera prochainement sa mue, avec des flux piétons importants, mais qui subit les nuisances du périphérique. Nous espérions notamment la préconisation d’une végétalisation de l'Avenue Quihou ou une rénovation de la place Gallieni.
    • Les immeubles roses et ses alentours, proches de la voie ferrée, alors que la majorité municipale veut en faire un quartier moteur avec le projet IGN … Paradoxal !

    Cette dite réflexion avait donc pour finalité d’initier le réaménagement du haut de l'avenue de Gaulle, entre l'église et le zoo ; Impression renforcée par la découverte de ce sujet inscrit à l’ordre du jour du Conseil municipal de fin janvier pour la recherche de subventions.

    Les services techniques avaient déjà affiché leur préférence pour un scenario,  neutralisant ainsi une consultation citoyenne.

    Un tel projet ne pouvait se faire sans consulter les Saint-Mandéens  et nous avons obtenu que cette consultation se fasse lors du dernier Conseil municipal.

    Nous serons donc très vigilants sur sa mise en œuvre. Elle ne devra pas s’effectuer en catimini, à l’instar du changement de sens de la circulation autour de l'église Notre-Dame.

    Mais nous espérions une autre dynamique pour Saint-Mandé déjà abordée dans une précédente tribune "Osons la modernité".

    Comment se définissent les priorités ? La rénovation du haut de l’avenue de Gaulle à 2,3 millions d’euros est-elle prioritaire face à la rénovation des crèches rue de Bérulle ou encore la préemption de fonds de commerce pour revitaliser le commerce local, …

    Malheureusement la majorité municipale continue de penser l’aménagement de la ville par la réfection de ses trottoirs. Dont acte !

    Il y a ceux qui voient le monde tel qu'il est, et ceux qui le voit tel qu'il pourrait être.

     

    Lucile Robinet – lucilerobinet@gmail.com

    Luc Alonso – alonso.adam.luc@gmail.com

    Gaël Turban – gael-turban@hotmail.fr

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Autour du Conseil Municipal, Des finances loin d'être exemplaires Imprimer
  • Point de vents favorables à qui ne sait où il va ...

    DOB.jpg

    Voici ma prise de parole au nom du groupe "Saint-Mandé demain" lors du débat d'orientations budgétaires qui a eu lieu lors du Conseil Municipal du 30 janvier

    "Merci monsieur le Maire, Le Débat d’Orientations Budgétaires est un moment clé de la vie de notre Conseil et de la ville. Le dicton dit qu’il n’y a point de vents favorables à qui ne sait où il va. Et le débat à cette vocation : nous montrer la direction.

    Sur la forme, je tiens à souligner les efforts consentis depuis 2015 pour arriver à une délibération qui se place au bon niveau de granularité. Comme vous l’avez indiqué M Medina, le débat n’est pas un pré budget. Nous sommes d’accord. Je tiens donc à saluer le travail effectué par l’Administration en ce sens.


    Sur le fond ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : A Saint-Mandé, on ne nous dit pas tout !, Autour du Conseil Municipal Imprimer
  • Saint Mandé, ville spatio-temporelle !

    la cite des eaux mouvantes.jpg

    Valérian sera le héros du prochain film de Luc  Besson et après avoir lu un article paru dans les échos "BD : 7 figures de la galaxie Valérian" il m'a semblé opportun de donner une seconde jeunesse à un article que j'avais initialement publié le 10 juillet 2011. La chute de mon article est toujours d'actualité.

    ****************

    Saint Mandé, peut s'enorgueillir d'avoir vu grandir deux illustres artistes : Pierre Christin et Jean Claude Mezières, les auteurs de la célèbre BD "Valérian, agent spatio temporel", BD autrement connu sous le nom de "Valérian et Laureline".

    En effet, ils se sont rencontrés, enfants, à Saint Mandé pendant la Guerre.

    Ils ont sympathisé au cours des alertes aériennes, à l'abri dans une cave. Ils ont aussi été les témoins, horrifiés, de la rafle des petites filles juives réfugiées, de la rue Grandville. De quoi nourrir l'humanisme de leur Oeuvre.

    Ils ne se quitteront plus. Et de 1967 à 2010 ils livreront une série de 22 volumes des aventures de Valerian et Laureline.  

    Série de science fiction CULTE !

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire Catégories : Culture, histoire et développement durable Imprimer
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu